Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Discussion: La quête spirituelle de Leopold Weiss alias Muhammad Asad, du judaïsme à l'Islam

  1. #1
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    7 604

    Par défaut La quête spirituelle de Leopold Weiss alias Muhammad Asad, du judaïsme à l'Islam

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ ؕ وَالصَّلَوةُ وَ السَّلَامُ عَلَى سَيِـّـدِ المُرسَلِين
    اَمَّا بَعدُ فَاَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ
    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم


    السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

    Asalamu 3alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh







    *








    La quête spirituelle de Leopold Weiss alias Muhammad Asad

    du judaïsme à l'Islam












    *




    wa Asalamu 3alaykoum wa rahmatullahi wa barakatuh




    Subhanak Allahumma wa bi hamdik. Ashhadu al-la ilaha illa ant. Astaghfiruka wa atubu ilayk


    اللهمَّ صَلِّ عَلى سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ و عَلى آلِهِ و صَحبِهِ و سَلِّم
    Allâhumma salli 'alâ Sayyidinâ Muhammadin wa 'alâ âlihi wa sahbihi wa sallim.



    وسُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ وَ سَلامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ وَالْحَمْدُ لِللهِ رَبِّ الْعَلَمِينَ

    wa subḥāna rabbika rabbi l-ʿizzati ʿammā yaṣifūn wa-salāmun ʿalā l-mursalīn wa-l-ḥamdu li-llāhi rabbi l-ʿālamīn




  2. #2
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    7 604

    Par défaut

    Muhammad Asad (rahimahullah) a eu des positions analogues à certains représentants des courants réformistes neo-mu`tazilites (al-Afghani, Abduh, Adnan Ibrahim et certains autres) concernants l'ijtihad et le tafsir du Coran, certains avis qu'il a pu publier dans certains de ses travaux sont donc a prendre avec certaines précautions.

    Concernant le hijab nottement, remettant en cause l'ijma`.

    Concernant par exemple ad-Dajjal, le faux messie, pour Muhammad Asad, celui-ci est déjà apparu mais selon cet auteur, "l’Imposteur, ce monstre répugnant aux allures de cyclope, représente le progrès, la puissance et le bien-être matériels, ces divinités de notre temps."

    Ceci est un aspect qu'il décrit de manière intéressante, mais il ne faut pas éliminer l'autre aspect concret d'une personne vivante qui incarnera ce contexte, wa Allahu A`lam, concernant l'état précis du monde à ce moment là, tout en ayant connaissance de ce qui nous a été transmis concernant les signes de la fin des temps.

    Les récits rapportés par la tradition ont été transmis de façon fiable concernant ce sujet d'une part le contexte et d'autre part celui qui sera la personification de ce contexte.

    Dernière modification par talib abdALLAH ; 1 jour avant à 02h51.

  3. #3
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    7 604

    Par défaut

    Muhammad Asad (rahimahullah) a eu aussi une définition personnelle de ce qu'est "Dar al Islam" différente de la définition correct du terme

    Les termes "dar al islam" et "dar al kufr" sont en effets des termes bien défini ayant une implication considérable au niveau de la jurisprudence islamique.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 10/06/2018 à 03h02.

  4. #4
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    7 604

    Par défaut

    L’écrivain, Mohammed Assad (rahimahullah) (initialement Léopold Weiss) exprime le caractère achevé et universaliste de l’islam en ces termes :


    […] L’islam m’apparaît telle une œuvre architecturale parfaite. Toutes ses parties sont harmonieusement conçues pour se compléter et se soutenir les unes les autres ; rien n’est superflu et rien ne fait défaut, produisant un équilibre complet et une sérénité inébranlable .

    Ce qui illustre peut-être le mieux cette caractéristique, c’est qu’il n’existe pas au sein de cette religion de conflit entre le spirituel et le temporel, les deux sont intimement liés et harmonieusement équilibrés dans la vie du musulman. Et l’islam rejette les extrémismes : ni ascétisme austère (pas de détachement total de la société réelle, matérielle), ni matérialisme pur (le musulman ne se considère pas comme un simple consommateur dont l’acquis matériel reste l’unique fin), ni rigueur excessive, ni laxisme.

  5. #5
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    7 604

    Par défaut

    Pour les anglophones un entretien avec Muhammad Asad (rahimahullah) en 1988

    (Pour ceux qui voudraient lire sous-titres en anglais ceux-cis sont à activer, vous pouvez les télécharger pour les traduire en français)

    Dernière modification par talib abdALLAH ; 10/06/2018 à 03h58.

  6. #6
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    7 604

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh


    Citation :



    Il arrive aussi que certaines gens perçoivent les Palestiniens comme des conquérants ayant – lors de la conquête arabe ou même bien avant, des siècles avant le début de l'ère chrétienne –, pris par la force la région de la Palestine à ses habitants originels, les Hébreux. A ce sujet, voici ci-après un dialogue qui a eu lieu dans les années 20 du XXème siècle – donc pendant que la colonisation de la Palestine se poursuit, et bien avant la proclamation de l'Etat d'Israël – entre deux descendants des Fils d'Israël, Leopold Weiss et Chaïm Weizmann. Leopold Weiss relate :


    "Je me souviens toujours d'une brève discussion que j'eus à ce sujet avec le Dr Chaïm Weizmann, leader incontesté du mouvement sioniste. Il était venu faire l'une de ses visites périodiques en Palestine (sa résidence permanente était, je crois, à Londres) et je le rencontrai dans la maison d'un ami juif. On ne pouvait manquer d'être impressionné par l'énergie sans bornes de cet homme, énergie qui se manifestait même dans les mouvements de son corps et dans ses longues et souples enjambées lorsqu'il arpentait la pièce de long en large, ainsi que par son pouvoir intellectuel que révélaient son large front et l'éclat pénétrant de ses yeux. Il parlait des difficultés financières auxquelles se heurtait la réalisation du rêve d'un foyer national juif et de l'aide insuffisante qu'il trouvait à l'étranger pour la réalisation de ce rêve. Et j'avais la désagréable impression que lui-même, comme la plupart des autres sionistes, avait tendance à transférer la responsabilité morale de tout ce qui se passait en Palestine sur le "monde extérieur". Cela me poussa à rompre le silence déférent dans lequel tous les autres assistants l'écoutaient et je lui demandai : "Et les Arabes ? Comment pouvez-vous espérer faire de la Palestine votre patrie face à l'opposition véhémente des Arabes qui, après tout, sont en majorité dans ce pays ?" Le leader sioniste haussa les épaules et répondit sèchement : "Nous escomptons qu'ils ne seront plus en majorité au bout de quelques années.

    – Peut-être en sera-t-il ainsi. Vous vous occupez de ce problème depuis des années et devez connaître la situation mieux que moi. Mais outre les difficultés politiques que l'opposition des Arabes peut, ou ne peut pas, semer sur votre chemin, l'aspect moral de la question ne vous préoccupe-t-il pas ? N'estimez-vous pas injuste de supplanter des gens qui ont toujours vécu dans ce pays ?

    – Mais c'est notre pays, répondit le Dr Weizmann en soulevant les sourcils. Nous ne faisons rien d'autre que de récupérer ce qui nous avait été injustement enlevé.

    – Mas nos ancêtres n'ont pas dominé la Palestine pendant près de deux mille ans ! Auparavant, ils avaient dominé ce pays, et même seulement en partie, pendant cinq cents ans. Ne pensez-vous pas que les Arabes auraient autant de droit de revendiquer l'Espagne ? Car, après tout, ils y ont exercé le pouvoir pendant près de sept cents ans et ne l'ont tout à fait quitté que depuis cinq cents ans."

    Le Dr Weizmann devenait impatient : "Non-sens. Les Arabes avaient seulement conquis l'Espagne qui ne fut jamais leur véritable patrie. Aussi ce ne fut que justice s'ils en furent finalement chassés par les Espagnols.

    – Excusez-moi, répondis-je. Mais il me semble qu'il y a là une omission historique. Après tout les Hébreux étaient aussi des conquérants lorsqu'ils sont venus en Palestine. D'autres tribus sémitiques et non-sémitiques y étaient établies longtemps avant eux : Amorrites, Edomites, Philistins, Moabites, Hittites. Ces tribus ont continué à vivre là encore à l'époque des royaumes d'Israël et de Juda [qui succédèrent à l'unification réalisée par Saül, David et Salomon, et existèrent avant l'ère chrétienne du XIème siècle jusqu'au VIIIème siècle pour Israël et jusqu'au VIème siècle pour Juda]. Elles y vécurent toujours après que les Romains eurent chassé nos ancêtres [en 135 de l'ère chrétienne]. Et elles y vivent encore aujourd'hui. Les Arabes qui vinrent d'Arabie et s'installèrent en Syrie et en Palestine après les avoir conquises au VIIème siècle [de l'ère chrétienne] ne furent jamais qu'une petite minorité de la population. Les autres, que nous appelons aujourd'hui les "Arabes" palestiniens ou syriens, ne sont en réalité que les habitants originels du pays, qui furent arabisés. Certains d'entre eux devinrent musulmans au cours des siècles et d'autres restèrent chrétiens. Il y eut naturellement des mariages entre ces musulmans et leurs coreligionnaires d'Arabie. Mais pouvez-vous nier que la masse des habitants, musulmans ou chrétiens, de la Palestine, qui parlent arabe, sont les descendants en ligne directe des habitants originels, originels en ce sens qu'ils vivaient dans ce pays avant l'arrivée des Hébreux ?"

    Le Dr Weizmann accueillit mes propos avec un sourire poli et parla d'autre chose" (D'après Le Chemin de La Mecque, Fayard, 1976, pp. 91-92, par Leopold Weiss (1900-1992), autrichien d'origine juive s'étant converti ensuite à l'islam et ayant pris le nom de Muhammad Asad).


  7. #7
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    7 604

    Par défaut

    Le documentaire biographique sur Leopold Weiss, Muhammad Asad

    version originale







    version française

    https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post881251

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •