Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: L'expédition Ra` II - Un voyage avec un bateau antique égyptien du Maroc aux Amériques - 5 mai 1970

  1. #1
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    5 978

    Par défaut L'expédition Ra` II - Un voyage avec un bateau antique égyptien du Maroc aux Amériques - 5 mai 1970

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ ؕ وَالصَّلَوةُ وَ السَّلَامُ عَلَى سَيِـّـدِ المُرسَلِين
    اَمَّا بَعدُ فَاَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ
    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم


    السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

    Asalamu 3alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh







    *






    L'expédition Ra` II


    Un voyage avec un bateau antique égyptien

    du Maroc

    aux Amériques




    5 mai 1970






    *







    Le bateau en papyrus Ra` II








    (Article datant du 11 septembre 2013)


    5 mai 1970. Depuis Safi, le bateau en papyrus RA II a traversé l’Atlantique jusqu’à la Barbade. Pendant 57 jours, 8 hommes de nationalité différente ont parcouru 6.200 km marins avec le navigateur Thor Heyerdahl en tant que chef d’expédition et initiateur de cette aventure maritime unique en son genre.

    Le Maroc a été dignement représenté par Hj Madani Ait Ouhani qui participa d’une manière dynamique et exemplaire à cette expédition durant laquelle il était chargé de collecter des échantillons marins pour mesurer, à l’époque, l’état de la pollution en mer. Elle était déjà bien polluée à l’époque …

    Ra II est un bateau pas comme les autres. Il fut construit, à Safi, selon la pure tradition de l’Egypte antique par des pêcheurs boliviens, soit avec des roseaux papyrus. Rappelons qu’une première tentative avait été effectuée pour traverser l’océan Atlantique 10 mois auparavant, à bord d’un premier bateau RA I. Ce dernier avait été construit par des pêcheurs de la rivière Tchad en Ethiopie. Pour RA II, Heyerdhal avait choisi de faire appel aux Indiens du lac Tikicaca, le seul endroit au monde où l’on navigue encore dans des barques en joncs.

    Aux frontières du Pérou et de la Bolivie à presque 4.000 mètres d’altitude, des hommes fabriquent depuis des millénaires des embarcations quasi similaires à celles de l’Egypte antique et de Mésopotamie. RA II fut donc achevé au bout de six semaines de travail. Selon la tradition locale, le baptême fut donné, à Safi, par le lait de chèvre par l’écrivain Aïcha Amara qui fut la marraine de RA II.

    Fut ensuite hissé le drapeau des Nations unies symbolisant les nationalités des 8 membres de l’équipage. Le 17 mai, le départ fut donné pour la longue traversée. Mais lourdement chargé de 6 tonnes de marchandise, le bateau commençait à s’enfoncer chaque jour un peu plus. Par sécurité, les membres de l’équipage faisaient le nécessaire pour ne pas basculer. Par-dessus bord, ils jetèrent tout ce qui n’était pas jugé indispensable. A commencer par deux canots de sauvetage.

    « Pratiquement toutes les religions étaient représentées à bord. Le marocain Madani Aït Ouhani cherchait avec un compas la direction de la Mecque pour faire sa prière. Ils étaient 8 hommes de races, de cultures, de religions et de nationalités différentes qui cohabitaient en parfaite harmonie sur quelques mètres carrés. A côté de l’Américain se trouvait le Russe et l’Egyptien était à côté du Juif. Je tenais à jour le journal de bord pour noter tout ce qu’était la navigation durant l’antiquité », relatait le norvégien Thor Heyerdhal, dans son carnet de voyage.

    Des bas reliefs et des peintures trouvés en Mésopotamie montraient les mêmes bateaux que RA II. Ils étaient faits en fagots de joncs et créés de façon identique. Le sextant était notre seule concession aux techniques modernes de navigation, était-il relaté. Toutes les provisions étaient conservées comme dans l’Antiquité. L’eau se trouvait dans des outres en peau de chèvre et les victuailles dans des jarres en céramique. Des amandes, du pain durci, des raisins secs, des noix, des dattes et du sellou (mélange de miel, d’arachides et de farine) Des œufs frais aussi conservés dans de la chaux. Du beurre salé et bouilli ainsi qu’une bonne quantité de viande salée et de poisson séché.

    RA II qui parcourut 5.000 km marins était arrivé dans la zone des Antilles où se forment les cyclones américains. Un jour, la terre se profila enfin au lointain. La joie de l’équipage était aussi forte que la mienne éprouvée en 1947 après la traversée du Pacifique pour débarquer à Tahiti à bord du Kon-Tiki, décrivit le chef de l’Expédition. De nombreux bateaux sont venus entourer et accueillir les hommes de RA II pour leur souhaiter la bienvenue. L’accueil fut extraordinaire.

    La traversée de l’Atlantique avait duré 57 jours. RA II avait parcouru 3.270 miles (6.200 km environ). Le bateau avait pour but de démontrer qu’une telle embarcation aurait pu, peut-être même, avait pu traverser l’océan pendant l’Antiquité. Et que contrairement aux affirmations courantes, rien ne permettait de refuser catégoriquement l’idée selon laquelle les bâtisseurs des pyramides de l’ancienne Egypte et les fils des civilisations précolombiennes avaient pu avoir des origines communes.

    Né en Norvège, à Larvik, Thor Heyerdahl a été tout à la fois navigateur, explorateur, archéologue et humaniste. Il s’est fait connaître grâce à ses recherches et à ses nombreuses expéditions. Les scientifiques russes ont attribué le nom de Thor HEYERDAHL à une petite planète qu’ils ont découverte. Les Instances de Norvège, sous les auspices du Prince Philip d’Angleterre, ont institué, en 2001, le prix International maritime Thor HEYERDAHL pour l’environnement. Thor Heyrdahl est décédé le 18 avril 2002.

    En cette occasion du 43 ème anniversaire de l’expédition RA II, nous rendons un vibrant hommage à Hj Madani Ait Ouhani, hôtelier en retraite, qui avait honoré le Maroc par sa participation à cette expédition, qui reste unique dans les annales de la navigation maritime et dont il a fait un film qui relate toute cette belle aventure exceptionnelle. Participation qui lui vaut beaucoup de respect à l’international et particulièrement en Norvège où il a été merveilleusement reçu au Musée Kon Tiki à Oslo. Un accueil digne des grands navigateurs que savent bien appréciés les gens de la mer.

    Mohamed RIAL





  2. #2
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    5 978

    Par défaut

    Documentaire en Arabe sur cette traversée de l'Atlantique


Discussions similaires

  1. Voyage avec le coran ep.1
    Par Noor _al _islam dans le forum Vidéos
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/01/2014, 17h50
  2. Réponses: 31
    Dernier message: 20/04/2013, 21h12
  3. voyage avec le lycée
    Par muslima139 dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 8
    Dernier message: 04/10/2010, 18h19
  4. femme voyage avec bébé
    Par oum saad dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/09/2010, 21h24
  5. Conseil Pour Voyage Au Maroc
    Par cedric971 dans le forum La vie du forum
    Réponses: 79
    Dernier message: 12/03/2007, 19h10

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •