Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Réponse à la thèse de Mingana et Luxenberg ( Le Coran d'origine syriaque)

  1. #1
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut Réponse à la thèse de Mingana et Luxenberg ( Le Coran d'origine syriaque)

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ ؕ وَالصَّلَوةُ وَ السَّلَامُ عَلَى سَيِـّـدِ المُرسَلِين
    اَمَّا بَعدُ فَاَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم


    السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

    Asalamu 3alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh






    *





    Réponse à la thèse de Mingana et Luxenberg

    ( Le Coran d'origine syriaque)






    *





    Au Nom de Dieu, Clément et Miséricordieux
    « …Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin ! »
    Saint-Coran, Sourate 20 Verset 47




    1. Introduction



    L'histoire de l’Orientalisme est assez particulière. Selon quelques uns parmi eux, l'histoire de l'Islam et des Musulmans serait probablement un Grand Mensonge. Ils ont ainsi réclamé que les sources Arabes à propos de l’Islam sont fondamentalement peu fiables alors que les sources non-islamiques et les opinions spéculatives sont totalement prises pour véridiques.

    En ce qui concerne le Coran, ils considèrent qu’il n’y avait jamais eu de révélation faite au Prophète (saws), mais simplement une compilation massive de textes liturgiques emprunté aux Judéo-chrétiens et aux traditions Zoroastriennes.

    Un exemple d'un tel orientaliste est le Révérend Alphonse Mingana qui a entrepris d’apprendre aux Musulmans l’histoire de la transmission de leur Livre sacré ainsi que l’histoire de l'alphabet Arabe !!! Son hypothèse était que le Coran était très imprégné du Syriaque.
    "L’auteur" a intégré un ensemble de mots empruntés au Syriaque dans la lecture Coranique et a donc provoqué une révolution linguistique de ce saint livre (1).

    Mingana a catalogué le présumé vocabulaire Syriaque dans le Coran et a soutenu la présence répandue du Christianisme Syriaque (en Arabie) et son rôle important dans les origines d'Islam. Son travail, avec celui plus complet d'Arthur Jeffery " The Foreign Vocabulary Of The Qur'an" (2) a donné l'élan pour une recherche supplémentaire dans le rapport entre le "Vocabulaire Etranger" du Coran et les circonstances historiques de son apparence.
    Récemment, le travail de Mingana a été ressuscité avec la publication de Christophe Luxenberg "Die syro-aramäische Lesart des Koran: Ein Beitrag zur Entschlüsselung der Koransprache" (3)

    En ce qui concerne l'origine de la langue arabe, Mingana appelle complètement à l’ignorer.
    Il va même affirmer que les langues écrites à la Mecque et Médine devaient être le Syriaque ou l'hébreu :


    « Si tous les signes ne nous trompent pas, très peu de phrases sibyllines, le cas échéant, ont été écrites dans la période du prophète. Le genre de vie qu’il a mené, et le caractère rudimentaire de la lecture et de l'écriture dans cette partie du monde en lequel il est apparu, sont les témoins suffisants en faveur de cette vue. Notre ignorance de la langue arabe dans les premières périodes de son évolution est telle que nous ne pouvons même pas savoir avec certitude si elle avait sa propre forme écrite à la Mecque et à Médine. Si un quelconque genre d'écriture existait dans ces deux localités, celui-ci doit avoir quelques similarités avec l’Estrangelo (c-à-d, Syriaque) ou aux caractères hébreux » (4).




    La suite : Réponse à la thèse de mingana et luxenberg




    Dernière modification par talib abdALLAH ; 17/09/2018 à 23h20.

  2. #2
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Au Nom de Dieu, Clément et Miséricordieux
    « …Et que la paix soit sur quiconque suit le droit chemin ! »

    Saint-Coran, Sourate 20 Verset 47






    Luxenberg : Houris, Raisins ou Tricherie




    Luxenberg est un Pseudonyme d’un "Eminent Expert" en langues Arabe et Syro-araméenne ou Syriaque. Il est supposé être anonyme, suite aux conseils de ses "Amis Arabes" pour protéger sa vie d’éventuels attentats. Disons, que c’est une autre version de Salman Roshdi avec un excès de trouille.

    Certains prétendent que c’est un Libanais et d’autres sources mentionnent que c’est un Syrien qui vit en Allemagne diplômé en construction mécanique. Il s'avère à la fin que son utilisation d'un pseudonyme était plutôt afin de cacher son manque de qualifications universitaires.

    Depuis l'édition de sa thèse en livre "Lecture syro-araméenne du Coran. Contribution pour décoder la langue coranique" ("Die Syro-Aramäische Lesart des Koran : Ein Beitrag zur Entschlüsselung der Koransprache"), Luxenberg a été qualifié par la Presse comme étant la sommité dans le domaine philologique et linguistique.

    Appeler Luxenberg "Expert Prééminent" en Syriaque est très ridicule parce que :
    1) Il a seulement édité un seul livre, sa thèse,
    2) Bien qu'il ait pu avoir enseigné le Syriaque à un certain niveau et à un certain point, il ne tient actuellement aucune position d'enseignement ou de recherches,
    3) C'est tout à fait une insulte à plusieurs Professeurs Eminents (tel que Sebastian Brock) dont l’apport pour le Syriaque est inestimable.

    Mais, pour une certaine Presse, n’importe qui, qui essaye de nuire à l’Islam devient un superchampion, peu importe la crédibilité de ce qu’il présente.

    Tout le travail d’interprétation du Coran par Luxenberg est basé sur une méthodologie dont le premier point essentiel est : « Approcher le verset si les interprétations des commentateurs musulmans ne sont pas retenues par LES TRADUCTEURS OCCIDENTAUX »

    Donc, là ou les Traducteurs Occidentaux ne sont pas content du texte Coranique, il faudrait le changer et le modifier jusqu’à ce que ça leur plaise. Les Islamologues seront satisfaits et contents et les Islamophobes apaisés et dormiront enfin en paix.

    La nouvelle approche est simple, la langue franque de l’époque est le syro-araméen et le Coran devrait être riche en terminologie syro-araméenne. Déjà en 1927 Alphonse Mingana, d’origine irakienne, avait calculé qu’environ 70 % des mots étrangers dans le Coran sont empruntés au syriaque.

    Aujourd’hui Luxenberg nous fait une bonne remise et redescend jusqu’à la proportion de 30% de terminologie d’origine syriaque.
    Pourquoi toute cette différence (70% à 30%), Luxenberg est-il plus savant que Mingana en Syriaque ?

    De toute façon, nous ne sommes pas encore preneurs, nous attendons encore une meilleure offre à 10% ou à 5% syriaque, peut être moins encore.




    La suite : Luxenberg : Houris, Raisins ou Tricherie


    *
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 17/09/2018 à 23h27.

  3. #3
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Le Coran est inspiré des Bibles Syriaco-Araméenne ?

    Réponse à cette théorie




    Hamza Tzortzis








    *




    wa Asalamu 3alaykoum wa rahmatullahi wa barakatuh





    Subhanak Allahumma wa bi hamdik. Ashhadu al-la ilaha illa ant. Astaghfiruka wa atubu ilayk


    اللهمَّ صَلِّ عَلى سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ و عَلى آلِهِ و صَحبِهِ و سَلِّم
    Allâhumma salli 'alâ Sayyidinâ Muhammadin wa 'alâ âlihi wa sahbihi wa sallim.



    وسُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ وَ سَلامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ وَالْحَمْدُ لِللهِ رَبِّ الْعَلَمِينَ

    wa subḥāna rabbika rabbi l-ʿizzati ʿammā yaṣifūn wa-salāmun ʿalā l-mursalīn wa-l-ḥamdu li-llāhi rabbi l-ʿālamīn

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •