Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Gaza frappée par des missiles Israéliens en réponses à des roquettes d'après Israël - 17/10/2018

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut Gaza frappée par des missiles Israéliens en réponses à des roquettes d'après Israël - 17/10/2018

    اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima









    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh


    Maison détruite à Beersheva (Israël)





    Bombardement Israélienn à Gaza







    Source : PressTV


    Les avions de combat des occupants israéliens ont bombardé, ce mercredi matin 17 octobre, certaines cibles dans la bande de Gaza, a annoncé la chaîne qatarie Al-Jazeera.

    Dans un flash info, Al-Jazeera a rapporté que les chasseurs de l’armée israélienne avaient frappé, ce mercredi 17 octobre, certaines positions de la Résistance palestinienne à l’ouest de Rafah au sud de l’enclave palestinienne de Gaza. L’armée israélienne a de son côté confirmé que ses avions de chasse avaient pris pour cible des positions de la Résistance dans la bande de Gaza.

    Les habitants de Gaza ont affirmé que les avions israéliens avaient bombardé trois cibles appartenant à la Résistance, sans faire de victime. Ceci dit, la frappe demandait à être ripostée.

    Les médias israéliens ont prétendu qu’une roquette avait été tirée, ce mercredi à l’aube, depuis la bande de Gaza en direction des colonies israéliennes à Beersheba, à une quarantaine de kilomètres à l’est de Gaza. Quatre Israéliens se seraient retrouvés dans en état de choc dans un hôpital après avoir survécu à l’attaque à la roquette lancée tôt ce matin.

    Auparavant, des sources israéliennes avaient fait part du tir de deux roquettes depuis Gaza en direction de la Palestine occupée dont l’un aurait touché la colonie de Beersheba tandis que l’autre aurait visé une colonie de la région de Dan. Les israéliens disent que l'engin s'écrasé en mer.

    Ce qui a retenu l'attention des analystes aura été le nouvel échec de Dôme de fer à intercepter les missiles.

    De l'aveu de la radio israélienne, les "roquettes palestiniennes" n’ont pas été interceptées par le système « Dôme de fer ».

    Les colons israéliens sont de plus en plus nombreux à insister sur l’inefficacité de « Dôme de fer » (Dôme d’acier), pièce maîtresse de la DCA d’Israël, incapable de contrer les roquettes et les missiles les moins sophistiqués.

    Dans son édition du samedi 2 juin dernier, le quotidien israélien Maariv affirmait que les colonies ont beaucoup de doutes quant à l’efficacité de ce système antimissile qui fait la fierté du régime de Tel-Aviv. En dépit de cette énorme faille, Israël a multiplié ces derniers jours menaces et intimidation et affirme ne pas hésiter à recourir à une action militaire. Le ministre israélien des Affaires militaires, Avigdor Lieberman, a ordonné la fermeture des points de passage vers Gaza ainsi que la zone de pêche. Selon les médias, le chef d’état-major de l’armée israélienne, Gadi Eizenkot, a écourté sa visite aux États-Unis à la suite de l’attaque.

    L’attaque intervient alors que Lieberman avait exhorté mardi le cabinet israélien à autoriser une campagne militaire à grande échelle contre les groupes de résistance palestiniens à Gaza, suite à la poursuite des manifestations quotidiennes des habitants de Gaza le long de la barrière de sécurité de la bande de Gaza. Mais la réunion du cabinet politique d’Israël prévue pour ce mercredi matin a été annulée, sur fond de riposte de la Résistance au bombardement israélien.

    Les frictions opposant la Résistance palestinienne au régime israélien sont montées d’un cran ces derniers mois suite aux multiples manifestations sur la frontière de Gaza.

    Depuis le 30 mars, Gaza, territoire éprouvé par les guerres, la pauvreté et la réclusion, est le théâtre d’une vaste mobilisation contre le blocus imposé depuis plus de dix ans par Israël. Les manifestants réclament aussi le droit au retour des Palestiniens sur leurs terres dont ils ont été chassés ou qu’ils ont fuies à la création d’Israël en 1948.

    Depuis le 30 mars, au moins 205 Palestiniens ont été tués et plus de 22.000 autres ont été blessés.


    Dernière modification par talib abdALLAH ; 17/10/2018 à 15h46.

  2. #2
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut Mercredi matin, un jeune homme a été tué lors de nouveaux raids israéliens sur la bande de Gaza.

    Autre source : french.palinfo.com


    Mercredi matin, un jeune homme a été tué lors de nouveaux raids israéliens sur la bande de Gaza.



    Notre correspondant a déclaré qu'un avion israélien avait visé un groupe de citoyens au nord de la ville de Beit Lahia, dans le nord de la bande de Gaza, tuant un jeune palestinien et faisant de nombreux blessés.



    À son tour, le ministère de la Santé a déclaré que le jeune Naji Za'anin (25 ans) avait été tué par un bombardement israélien dans le nord de la bande de Gaza.



    L'avion israélien a lancé mercredi matin une série de raids sur diverses cibles de la bande de Gaza, peu après l'annonce de la chute de deux missiles, dont l'un sur la ville de Beersheba, qui a endommagé une maison, selon les allégations sionistes.



    Notre correspondant a déclaré que des avions de guerre des forces de l'occupation israélienne avaient tiré plusieurs missiles sur les postes d'Abou Jarad, au sud de la ville de Gaza, de Tal, à l'ouest de Deir al-Balah, et d'Al-Waha, à l'ouest de Beit Lahia, au nord de la bande de Gaza, et un poste à Rafah.



    Le ministère de la Santé a annoncé l’arrivée de trois blessés à la suite du bombardement de Rafah par Israël, indiquant qu’aucun blessé n’a été signalé dans le secteur central.



    « D'importantes explosions ont été entendues dans différentes parties de la bande de Gaza, au moment même où les enfants quittaient leurs écoles », a noté notre correspondent.



    Des témoins oculaires ont déclaré: « La panique régnait parmi les écoliers de Rafah et dans d'autres écoles à cause des éclats d'obus lors du bombardement de plusieurs cibles à l'ouest de Rafah, dans le sud de la bande de Gaza ».



    Cette situation intervient peu après que le porte-parole de l'armée israélienne a annoncé qu'une roquette avait été tirée depuis la bande de Gaza sur Beersheba, prétendant qu'elle avait causé de graves dommages à l'une des maisons après sa chute, causant plusieurs cas de panique et qu'un autre missile avait atterri dans la mer sans préciser l’endroit.

    Publié à :
    Mercredi 17/Octobre/2018 8:33:01 AM

  3. #3
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Rappel du contexte : Gaza : sept Palestiniens tués, Israël (Avigdor Lieberman) ordonne l'arrêt des livraisons de fioul




  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Israël a ordonné l'arrêt des livraisons de fioul à la bande de Gaza, affirmant avoir pris cette décision suite à une nouvelle journée d'affrontements à la frontière le 12 octobre, lors de laquelle sept Palestiniens ont été tués.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •