Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 17

Discussion: Rappel : Trump au Roi Salmane: Vous ne tiendrez pas 2 semaines sans nous Vous devez payer pour cela + Et "l'affaire Kashoggi" par la suite- 02/10/2018

  1. #1
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut Rappel : Trump au Roi Salmane: Vous ne tiendrez pas 2 semaines sans nous Vous devez payer pour cela + Et "l'affaire Kashoggi" par la suite- 02/10/2018

    اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima





    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh

    Donald Trump a déclaré mardi soir, 2.10.18, lors d'un meeting au Mississippi, au roi Salmane d’Arabie saoudite que “sans le soutien militaire des Etats-Unis, il ne resterait pas deux semaines au pouvoir”.



    Dernière modification par talib abdALLAH ; 19/10/2018 à 18h47.

  2. #2
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Même video :



  3. #3
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Trump veut-il faire payer l'Arabie Saoudite pour étouffer l'affaire Kashoggi ?






    Entretien du 16/10/2018 avec Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France. Il commente les enjeux diplomatiques après la disparition de Jamal Kashoggi, entre les Etats-Unis et l'Arabie Saoudite.

  4. #4
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Trump: sans la protection US, la monarchie saoudienne tombera «dans deux semaines»



    03.10.2018



    16:50




    Source : Sputnik News



    International




    La monarchie saoudienne tomberait «dans les deux semaines» sans la protection et le soutien militaire que les États-Unis ont fourni au royaume du Golfe au cours des dernières décennies, a souligné Donald Trump lors d’un meeting dans le Mississippi.




    Dans une déclaration peu diplomatique, le Président américain s'en est pris au roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, en lui indiquant de payer pour la protection que les États-Unis assurent à l'Arabie saoudite:


    «Nous protégeons l'Arabie saoudite», a déclaré le chef d'État américain lors d'un rassemblement à Southaven, dans le Mississippi. «Et j'aime le roi, le roi Salman. Mais j'ai dit: "Roi, nous te protégeons, tu ne serais peut-être pas là dans deux semaines sans nous. Vous devez payer pour votre secteur militaire"».Bien que M.Trump ait omis de mentionner la date à laquelle il avait adressé ces propos peu diplomatiques au roi Salman, les deux dirigeants ont eu une conversation téléphonique le samedi 29 septembre pour discuter des approvisionnements mondiaux en pétrole.


    Ce n'est pas la première fois que le Président américain vante la puissance de son armée et le rôle de son pays en tant que «protecteur». À maintes reprises, il a exhorté les pays de l'Otan à contribuer financièrement aux moyens de l'alliance, qui dépend fortement des dépenses militaires et industrielles des États-Unis. La Corée du Sud et le Japon doivent également remercier les États-Unis pour la stabilité dans la région asiatique, a assuré M.Trump, qui avait précédemment exigé une augmentation des paiements des alliés pour maintenir les bases américaines dans leurs pays.



    Bien que les États-Unis n'aient pas de bases militaires en Arabie saoudite, son pays voisin, Qatar, accueille un important contingent américain sur la base aérienne d'al-Udeid. À proximité immédiate de Riyad, Bahreïn abrite également la cinquième flotte américaine, tandis que le Koweït continue également d'accueillir les troupes américaines. L'armée américaine est également présente aux Émirats arabes unis, en Irak, en Jordanie et à Oman.

    N'ayant pas encore demandé de paiement pour maintenir les troupes américaines dans cette région riche en pétrole, le Président américain a exhorté la semaine dernière ces pays à baisser les prix du pétrole en échange de leur sécurité. «Nous défendons bon nombre de ces pays pour rien, puis ils profitent de nous pour nous faire payer des prix de pétrole élevés. Ce n'est pas bon. Nous voulons qu'ils cessent d'augmenter les prix, nous voulons qu'ils commencent à baisser les prix», a déclaré M.Trump à l'Assemblée générale des Nations unies.

  5. #5
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Bien que les États-Unis n'aient pas de bases militaires en Arabie saoudite, son pays voisin, Qatar, accueille un important contingent américain sur la base aérienne d'al-Udeid. À proximité immédiate de Riyad, Bahreïn abrite également la cinquième flotte américaine, tandis que le Koweït continue également d'accueillir les troupes américaines. L'armée américaine est également présente aux Émirats arabes unis, en Irak, en Jordanie et à Oman.

    N'ayant pas encore demandé de paiement pour maintenir les troupes américaines dans cette région riche en pétrole, le Président américain a exhorté la semaine dernière ces pays à baisser les prix du pétrole en échange de leur sécurité. (Note : avant le 2 octobre)



    «Nous défendons bon nombre de ces pays pour rien, puis ils profitent de nous pour nous faire payer des prix de pétrole élevés.

    Ce n'est pas bon. Nous voulons qu'ils cessent d'augmenter les prix, nous voulons qu'ils commencent à baisser les prix»,

    a déclaré M.Trump à l'Assemblée générale des Nations unies.


  6. #6
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    L’Arabie saoudite refuse de payer les USA pour sa sécurité

    (6/10/2018)



    Source : Sputnik News



    Défense
    08:03 06.10.2018(mis à jour 09:26 06.10.2018) URL courte


    639315





    L’Arabie saoudite a déjà acquitté tous les armements américains, a déclaré le prince héritier saoudien cité par Bloomberg. Selon lui, le royaume ne paiera plus rien à Washington.



    Le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane Al Saoud a déclaré dans une interview accordée à l'agence Bloomberg que Riyad ne verserait plus rien à Washington pour sa sécurité.


    «En fait, nous ne paierons rien pour notre sécurité. Nous estimons que toutes les armes que nous avons obtenues des États-Unis ont été payées, il ne s'agit pas d'armements gratuits», a-t-il précisé.



    Il a également indiqué qu'après l'arrivée de Donald Trump au pouvoir, Riyad avait renoncé à l'idée de réduire la part des armements américains dans l'équipement de son armée. Par suite, Washington satisfera plus de 60% des besoins d'Arabie saoudite en cette matière au cours des 10 ans à venir.

    Auparavant, le Président américain avait appelé Riyad à payer pour sa sécurité, en déclarant que le roi Salmane ne serait «peut-être plus là dans deux semaines» sans l'aide de Washington.


  7. #7
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Ceci n'a pas du être apprécié par Trump.

    Le président russe Vladimir Poutine a reçu le 5 octobre le roi Salmane d'Arabie saoudite. C’est la première visite officielle d'un souverain saoudien en Russie. Elle devrait aboutir à la signature d'importants accords commerciaux malgré des différends sur le dossier syrien.

    Déclaration conjointe de Poutine et du roi Salmane d'Arabie saoudite à Moscou

    (Direct du 5/10/2017)






  8. #8
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Lavrov : Moscou et Riyad se sont mis d’accord pour renforcer la coopération dans tous les domaines
    (5/10/2017)



    Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a annoncé les résultats des pourparlers russo-arabes qui se sont tenus à Moscou. Il a souligné que les dirigeants avaient discuté en détail de la situation actuelle et des moyens de renforcer et d’améliorer les relations économiques et commerciales, ainsi que des liens en matière d’investissement et dans les domaines culturel et humanitaire.



  9. #9
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Des accords pour plusieurs milliards de dollars convenus entre la Russie et l’Arabie saoudite

    (5/10/2017)







    Vladimir Poutine et le roi Salmane d'Arabie saoudite ont scellé leur rapprochement en signant d'importants accords militaires et énergétiques à l'occasion de la première visite du souverain saoudien en Russie.

  10. #10
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    6 567

    Par défaut

    Source RT France 5/10/2017


    L'Arabie saoudite a signé le 5 octobre avec la Russie un accord préliminaire ouvrant la voie à l'achat de systèmes russes de défense antiaérienne S-400 ainsi qu'à leur production dans le royaume saoudien, allié traditionnel des Etats-Unis.


    Le 5 octobre à l'occasion d'une visite du roi Salmane à Moscou, la Russie et l'Arabie saoudite ont signé un accord prévoyant l'achat par Riyad de systèmes de défense antiaérienne et antimissile mobile S-400, mais aussi de systèmes antichars Kornet-EM, de lance-roquettes TOS-1A, de lance-grenades AGS-30 et de fusils d'assaut Kalachnikov AK-103, selon les modalités précisées dans un communiqué de la Saudi Arabian Military Industries (SAMI).


    «Les parties coopéreront pour mettre en place un projet de localisation de la production du système de défense anti-aérien S-400 et de l'entretien de ses pièces», a fait savoir la même source, évoquant également des «transferts de technologie» pour d'autres armements.

    #Maduro puis le roi Salmane d'#Arabiesaoudite, une semaine diplomatique chargée pour #Poutine
    ➡️https://t.co/tqhHcRkXrs#diplomatie#p...com/4iGn5bM8s6

    — RT France (@RTenfrancais) 4 octobre 2017


    «[Ce protocole] se concentre sur l'installation de la fabrication des systèmes d'armement avancés en Arabie saoudite [et] inclut le transfert de technologie [pour les Kornet-EM, TOS-1A et AGS-30]», précise le communiqué.


    Il inclut également «des programmes d'entraînement et de formation» pour les personnels militaires saoudiens, selon la même source.


    Selon le vice-Premier ministre russe Dmitri Rogozine, cité par le quotidien économique russe Kommersant, Riyad a, en particulier, manifesté «un grand intérêt» pour les S-400. Le 12 septembre, c'est la Turquie, membre de l'OTAN, qui avait signé avec la Russie un contrat portant sur l'achat de systèmes de défense antiaérienne S-400, en dépit de l'inquiétude des Etats-Unis.


    Le roi Salmane a entamé le 4 octobre sa première visite officielle à Moscou, qui marque de fait le premier déplacement d’un dirigeant saoudien en Russie de toute l’histoire des relations bilatérales entre les deux pays. La visite durera jusqu’au 7 octobre et sera pour le roi de signer toute une série de documents concernant les relations russo-saoudiennes. Le 5 octobre, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a d'ailleurs fait savoir que Moscou et Riyad avaient l'intention de «développer leur coopération dans tous les domaines».

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •