Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Discussion: L'Amour pour le Prophète Mohammed ﷺ et défense de son honneur - Sultan Abdul Hamid II رحمه الله

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut L'Amour pour le Prophète Mohammed ﷺ et défense de son honneur - Sultan Abdul Hamid II رحمه الله

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ ؕ وَالصَّلَوةُ وَ السَّلَامُ عَلَى سَيِـّـدِ المُرسَلِين
    اَمَّا بَعدُ فَاَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ
    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم


    السلام عليكم ورحمة الله تعالى وبركاته

    Asalamu 3alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh







    *








    L'Amour pour le Prophète Mohammed

    et défense de son honneur






    Sultan Abdul Hamid II

    رحمه الله








    Description :



    En 1888, Henri de Bornier, dramaturge et poète français (1825-1901) écrit une pièce de théâtre (drame en cinq actes) intitulée "Mahomet" où il caricature et se moque du Prophète Muhammed( Paix et Bénédictions d'Allah sur lui) et où les personnages principaux en la personne d'Abubakr as-siddiq (Qu'Allah l'agrée), par exemple, malmène le Messager ne serait-ce qu'en le dénigrant verbalement.

    80 costumes étaient prêts pour les comédiens, et les répétitions avaient déjà commencé.

    Un journal ottoman d'Istanbul reproduisit l'article de la sortie de la pièce de théâtre de Bornier qui devait se jouer à Paris.

    L'affaire fit grand bruit au sein du Palais de Yildiz.

    Le Ministre des Affaires Étrangères de l'époque assura à Mahmud Esad Pasa, l'ambassadeur turc en poste à Paris que la pièce ne contenait aucune offense faite au Prophète de l'Islam.

    Bornier lui-même s'insurgea en expliquant qu'en Perse, les pièces de théâtres étaient beaucoup plus virulentes à l'égard du Prophète (Alayhi salat wa salam). Il offrit de ne pas faire jouer la pièce en Algérie et en Tunisie.

    Néanmoins, le Sultan Abdulhamid II n'avait pas l'intention d'en rester là et fit comprendre à l’État Français qu'il en allait de son intérêt de ne pas faire jouer cette pièce de théâtre.
    Charles de Freycinet, alors Ministre des Affaires Étrangères, interdit donc que la pièce de théâtre fut jouée à Paris.

    Au delà de l'acceptation de l'interdiction de la pièce sur le sol français, le Gouvernement Français craignit un conflit politique, car à cette époque, l'Allemagne était proche de la Turquie et la France craignit que cet incident diplomatique ne puisse rapprocher encore plus les deux pays amis. Les musulmans du Nord de l'Afrique constituaient également une possibilité de soulèvement du à cette pièce de théâtre.

    Suite à cette affaire qui ébranla la France et l'Empire Ottoman, le journal Le Temps publia un communiqué le 1 avril 1890:

    "En présence des difficultés diplomatiques auxquelles pouvait donner lieu la représentation sur une scène française du ‘Mahomet’ de M. de Bornier, le Conseil des ministres, dans une de ses dernières réunions, a décidé que la tragédie en question ne pouvait être représentée ni sur une scène subventionnée, ni sur aucun autre théâtre. L’ambassadeur de France à Constantinople, M. de Montebello a été chargé d’aviser le sultan de cette décision. Abdul-Hamid a remercié chaleureusement l'ambassadeur français de la nouvelle qu'il lui annonçait. Il aurait ajouté :

    "Je suis très reconnaissant de cette mesure ; j'y vois une délicate attention pour moi et mes sujets. Mais je trouve aussi que c'est une mesure habile de votre part, car vous avez ainsi ménagé les susceptibilités de vos sujets musulmans, qui n'auraient pu qu'être blessés d'une pareille représentation. Je vous en félicite et je vous prie de transmettre à Paris l'expression de ma vive sympathie pour M.Carnot, pour son gouvernement et pour la France."

    Cette pièce ne sera jamais jouée sur scène suite à cet incident.




    *




    wa Asalamu 3alaykoum wa rahmatullahi wa barakatuh




    Subhanak Allahumma wa bi hamdik. Ashhadu al-la ilaha illa ant. Astaghfiruka wa atubu ilayk


    اللهمَّ صَلِّ عَلى سَيِّدِنا مُحَمَّدٍ و عَلى آلِهِ و صَحبِهِ و سَلِّم
    Allâhumma salli 'alâ Sayyidinâ Muhammadin wa 'alâ âlihi wa sahbihi wa sallim.



    وسُبْحَانَ رَبِّكَ رَبِّ الْعِزَّةِ عَمَّا يَصِفُونَ وَ سَلامٌ عَلَى الْمُرْسَلِينَ وَالْحَمْدُ لِللهِ رَبِّ الْعَلَمِينَ

    wa subḥāna rabbika rabbi l-ʿizzati ʿammā yaṣifūn wa-salāmun ʿalā l-mursalīn wa-l-ḥamdu li-llāhi rabbi l-ʿālamīn







  2. #2

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •