Page 1 sur 5 1 2 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 50

Discussion: Les divergences, le contexte, le niqab

  1. #1
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 082

    Par défaut Les divergences, le contexte, le niqab

    JazakALLAH khair pr tes reponses! Des fois les differences entre madhaibs sont tellement importantes ça fait bizarre..

  2. #2
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 042

    Par défaut

    Les 124 000 sahabas et même les 124 000 prophètes étaient différents entre eux. C'est un juste milieu qui permet de diversifier tout en restant à l'intérieur de l'islam. Allah a voulu que Son adoration s'exprime à travers notre communauté de manières diverses.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Citation Envoyé par oumma2018 Voir le message
    JazakALLAH khair pr tes reponses! Des fois les differences entre madhaibs sont tellement importantes ça fait bizarre..
    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Est-ce que tu as pu avoir le temps de voir ces différents post que je t'avais conseillé içi ?

    --> https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post888039

  4. #4
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 082

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Est-ce que tu as pu avoir le temps de voir ces différents post que je t'avais conseillé içi ?

    --> https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post888039

    wa alekom salam wa rahmatuLLAH wa barakatuh,oui pour la plupart.

    Ce que je compends c est que les 4 ecoles ont chacune une methodologie differente mais reconnue par l unanimite des savants. Que par exemple chez les malikites la pratique des gens de Medine est tres importante ,mais pas dans les autres ecoles. Que si on veut etre logique pour une adoration il faut suivre l avis d une seule ecole pour eviter de se contredire soi meme dans sa pratique et que l adoration en question ne soit du coup rejetee par les 4 ecoels donc invalide dans les quatre..

    Je sais que n ayant pas assez etudie on se doit de suivre un madhab sans chercher plus loin.

    Mais j avoue que certaines choses me paraissent plutot troubles. Par exemple dans la priere selon le madhab malikite on ne peut pas reciter de doah comme dans les autres madhabs, pourtant les preuves des uns et des autres sont valides. Du coup si un jour je recite cette doah que je sais acceptee par les autres madhabs suis je consideree comme pecheresse ou innovatrice dans le sens ou je contredis mon madhab?

    En ce qui concerne l acces des femmes aux mosquees,du temps du prophete sallallaho alayhi wa salam il ne l a jamais interdit et a meme interdit aux hommes de l interdire aux femmes...mais certains madhabs vont prendre les paroles de Aisha radiALLAH anha et des avis de savants pour l interdire, du coup est ce que pour eux les paroles du prophete sallalaho alayhi wa salam sont moins importantes que celles des compagnons et compagnonnes??

    Pour le niqab pareil,certains le rendent obligatoire en ignorant(ou rejetant?) les hadiths faisant implicitement mention du contraire...

    On nous dit de toujours suivre les avis majoritaires mais au sein d un meme madhab on trouve plein de differences et contradictions(pour le niqab encore on trouve des avis chez les malikites qui el rendent obligatoire et d autres carrement le contraire..)

    Pour apprendre la priere on trouve aussi des differences dans un meme madhab,selon qu on l apprenne chez tel ou tel savant...du coup on ne sait plus tres bien quel est l avis majoritaire du madhab... j ai l impression que chaque cheikh s attribue le suivi authentique du madhab comme les differentes sectes s attribuent le suivi de kitab sunna et salafs salih/ahl sunna wa l jamaa...)

  5. #5
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Cherche la facilité pour tes adorations, il suffit simplement de suivre un madhab et se contenter de celà, celà te permettra de cheminer spirituellement pour la purification du coeur, al-tazkiyyah, al-ihsan, inch'Allah.

  6. #6
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Par exemple dans la priere selon le madhab malikite on ne peut pas reciter de doah comme dans les autres madhabs, pourtant les preuves des uns et des autres sont valides. Du coup si un jour je recite cette doah que je sais acceptee par les autres madhabs suis je consideree comme pecheresse ou innovatrice dans le sens ou je contredis mon madhab?
    Il faut connaitre ce qui rend invalide une prière dans le madhab malikite pour savoir si tu peux le faire sans que celà annule, donc ... fais une recherche sur ce qui annule une prière dans l'école malikite

    En ce qui concerne l acces des femmes aux mosquees,du temps du prophete sallallaho alayhi wa salam il ne l a jamais interdit et a meme interdit aux hommes de l interdire aux femmes...mais certains madhabs vont prendre les paroles de Aisha radiALLAH anha et des avis de savants pour l interdire, du coup est ce que pour eux les paroles du prophete sallalaho alayhi wa salam sont moins importantes que celles des compagnons et compagnonnes??
    Celà dépendra de ceux qui se chargent de la mosquée et de leurs référénces, il existe des mosquées avec un espace pour les femmes.

    Pour le niqab pareil,certains le rendent obligatoire en ignorant(ou rejetant?) les hadiths faisant implicitement mention du contraire...
    Il faut connaitre les circonstances dans lesquelles le port est obligatoire
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 15/03/2019 à 18h22.

  7. #7
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 042

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    Chaque école définit la méthodologie, l'usul al-fiqh, l'arsenal dont on dispose. Ensuite chaque cheikh ayant une ijaza' pour pouvoir émettre une fatwa utilise la méthodologie de son école pour en déduire, à partir de sa propre réflexion, un avis. Libre à nous après de choisir l'avis qui nous semble le plus juste en fonction de la fiabilité du savant qui l'émet, tant que l'on peut se justifier sincèrement devant Ar-Raqib.

    Personnellement je prends des avis minoritaires de mon école. Je considère zakat al-fitr avec la monnaie et pas forcément la nourriture, c'est l'avis de l'imam Al-Bukhari (rahimahullah) qui parmi les savants shafi'i est minoritaire sur ce sujet. Je considère aussi la musique neutre en général comme halal, c'est l'avis de l'imam Abu Hamid Al-Ghazali (rahimahullah) qui lui aussi parmi les savants shafi'i est minoritaire sur le sujet. Plus tard l'imam As-Suyuti (rahimahullah) a parlé des bienfaits des bonnes mélodies en parlant de la divergence qui existe sur le sujet, et ça s'est de plus en plus banalisé chez les médecins musulmans au point d'en faire un type de médecine à part entière.

    Là où je n'ai pas de soucis c'est que ces avis ont été adoptés par des humains ayant atteint le degré de sainteté. Donc au pire ils font une erreur de raisonnement de fiqh, ce qui est pardonnable, et non une erreur éventuellement liée à une hypocrisie.
    Avec le temps même si la sunna globalement se perd de plus en plus, elle est aussi de mieux en mieux comprise sur certains aspects. C'est pour cela que le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam) a demandé aux sahabas de transmettre ses hadiths tels qu'ils sont, même s'ils ne les comprennent pas forcément. Par exemple le fait de regrouper les prières sans justification. Les savants ont donné des interprétations pendant longtemps sur ce hadith, mais aujourd'hui dans le contexte de galère pour faire sa prière à l'heure, on voit bien que la possibilité de regrouper zohr-'asr ou maghreb-'isha à certains moments nous enlève de la difficulté quand les horaires de la société ne nous arrangent pas beaucoup...

    Après bien sûr il y a toujours les révolutionnaires pour nous ramener des bid'a sous prétexte qu'ils comprennent soi-disant mieux l'islam que 1400 ans de travail ou qu'il faut moderniser à outrance l'islam. L'islam est un juste milieu entre rigueur et souplesse, un bon musulman est rigoureux sans être frustré et frustrant, et souple sans être laxiste et flemmard.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  8. #8
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 082

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Il faut connaitre ce qui rend invalide une prière dans le madhab malikite pour savoir si tu peux le faire sans que celà annule, donc ... fais une recherche sur ce qui annule une prière dans l'école malikite

    est ce que l invocation avant la fatiha (qui ne doit normalement pas etre lue)est comprise la dedans?
    *La parole volontaire qui ne fait pas partie des invocations de la prière ou qui n’est pas pour la correction de la prière (à noter qu’une parole pour corriger la prière de l’Imâm par exemple, ne rend pas la prière invalide : comme ce qui s’est passé entre le compagnon Dhu Al-yadayn et le Prophète (paix et salut sur lui): à conditions que cela soit limité et peu et que le tasbîh ne suffise pas à faire comprendre à l'Imâm). Les invocations et du’â faites pendant la prière(dans le sujûd) ne rendent pas la prière invalide. ''



    Celà dépendra de ceux qui se chargent de la mosquée et de leurs référénces, il existe des mosquées avec un espace pour les femmes.

    Il me semble que dans l ecole hanafite c est clair ils n acceptent pas que les femmes assistent aux prieres derriere les hommes aux prieres obligatoires, une soeur m avait meme dit que je ne devais pas joindre la priere de moi meme parce que l imam n en avait pas l intention...



    Il faut connaitre les circonstances dans lesquels le port est obligatoire
    Mais est ce que ces circonstances ont ete decrites par le prophete sallallaho alayhi wa salam lui meme ou c est les savants qui ont deduit ca d eux memes? de ce que j ai pu voir c est le deuxieme cas...

  9. #9
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 082

    Par défaut

    (Ilyes)qu est ce que tu appelles musique neutre? je me pose souvent la question, dans les hadiths sur la fin des temps il est souvent dit que les gens rendront halal instruments de musique,alcool et relations adulteres,mais aucune idee sur l authenticite des des hadiths..
    Pour les degres de saintete on peut presumer mais jamais etre surs...a part pour les sahabas attestes par racoulouLLAH sallallaho alayhi wa salam,et ca fait penser au hadith qui dit ''ce que je crains pour vous c est l erreur d un savant, il fait une erreur et beaucoup de monde le suit dedans...''(dans le sens)
    Comme tout etre humain a ses faiblesses en suivre un qui n est pas prophete a 100/100 me parait risque...saint ou pas saint..

  10. #10
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Citation Envoyé par oumma2018 Voir le message
    Mais est ce que ces circonstances ont ete decrites par le prophete sallallaho alayhi wa salam lui meme ou c est les savants qui ont deduit ca d eux memes? de ce que j ai pu voir c est le deuxieme cas...
    Les savants qui ont été apte à l'ijtihad ont déduit à partir d'une compréhension globale du Coran et de la Sunna, les situations où telle chose s'applique et où elle ne s'applique pas en fonction du contexte.

    Nous avons des muftis, des savants habilité à donner la fatwa qui donnent un avis qui tient compte du contexte (pays musulman ou non-musulman, niveau de corruption au sein d'une société, législation au sein d'un pays non-musulman, qu'est-ce qui peut préserver la sécurité d'un musulman en telle ou telle situation dans le cadre de la charia ...)

    Pour ce qui est du niqab, ou tout autre vêtement préservant la femme, sa pudeur, qui recouvre le visage et les mains, il y a ce long texte explicatif :

    Le niqab fait-il partie de l’islam ?

    Dernière modification par talib abdALLAH ; 15/03/2019 à 18h20.

Page 1 sur 5 1 2 3 4 5 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •