Page 1 sur 6 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 51

Discussion: mépris du mari alors que je suis très malade

  1. #1

    Date d'inscription
    mars 2019
    Localisation
    france
    Messages
    26

    Unhappy mépris du mari alors que je suis très malade

    salam aleykoum

    je poste ici une question très importante à mes yeux, une question qui peut me permettre d'y voir plus clair dans mon couple.

    Voilà mon histoire et merci à ceux qui auront la patience de la lire et de me répondre. Je suis très malade et ce depuis trois ans. J'étais quelqu'un de très active, je faisais du sport, je m'occupais d'absolument tout à la maison, décoration, enfant, ménage, rdv, papiers, courses, etc ... Mon mari n'avait plus qu'à mettre les pieds sous la table. J'étais aussi très présente lors d'évènements dans sa famille. Je n'ai personne de ma famille ici, ils habitent à 700 km de chez, moi, donc c'est très dur au quotidien. J'ai 4 enfants, le plus grand à 20 ans le plus jeune 8 ans. Je me suis écroulée le jour de mes 39 ans, sans savoir ce qui m'arrivais, l'errance médicale à duré 1 an, durant un an , j'ai resisté car mes symptomes étaient durs à supporter, en france aucun docteur m'a diagnostiqué quoi que ce soit.

    Mon mari m'a toujours dit que c'était psychologique que je n'avais rien et que je devrais faire un katab ce qui est très haram. El hamdoulilah j'ai toujours refusé. Roqya, hijama, acupuncture, sophrologie, endocrinologue, scanner, maintes prises de sang ... et rien on ne trouvait rien, et pourtant j'étais très mal. Malgré mon immense mal être que Dieu seul connait car pour tout vous dire, je ne voulais plus vivre car c'était de la torture, j'ai tenté de rechercher sur internet l'origine de mes maux.

    Mon mari s'est beaucoup disputé avec moi durant cette période car j'étais affaiblie et je refusais de temps à autres l'acte sexuel. Une fois il m'a même souhaité la mort. Je n'ai rien dit j'ai juste pleuré. Il s'est toujours opposé à ce que je recherche sur internet, car pour lui c'était juste une dépression (pour quelle raison ? je n'en avais pas !) .

    Jusqu'à ce que je trouve toute seule après plusieurs mois de recherche une piste assez sérieuse et qui s'avèrera être la bonne : je souffre d'une intoxication au mercure, chose que les docteurs français ne savent pas diagnostiquer.

    J'ai pris mon courage à deux mains pour faire les tests nécessaires en suisse (alors qu'il ne voulait pas que j'y aille) et les tests se sont avérés positifs.

    J'ai aussi appris que les traitements n'étaient pas remboursés, cela a été un choc car je ne travaillais pas et je n'en avais pas la capacité. J'ai donc tout simplement annoncé tout ça à mon mari. Il n'a jamais voulu m'emmener et assister aux consultations chez les toubibs, et donc n'a jamais accepté ce diagnostic qui lui parait être du charlatanisme. Il n'a jamais donc voulu financer mes soins,

    j'ai voulu vendre mes bijoux, faire un appel au dons dans ma mosquée, il n'a jamais voulu que je le fasses, trop honteux pour lui car JE NE SUIS PAS MALADE !! selon lui

    j'ai tellement pleuré, j'ai appris énormément sur lui durant cette épreuve, je me dis que quelques choses s'est cassé de manière définitive dans mon couple, un époux qui ne soutient pas sa femme, est-ce normal ? Et qui plus est, lui a souhaité la mort, il me critique car je n'arrive pas à nettoyer ma maison, alors qu'à l'époque, j'étais hyper maniaque, u point où il me critiquait.(de quoi devenir folle).

    J'ai été obligé de me lever donc de commencer progressivement à bosser, 2 heures par jour pour commencer, à faire des ménages (alors que j'étais incapable de le faire chez moi mais je prenais sur moi énormément en pensant au salaire pour mes médicaments), j'ai distribué des prospectus, bref fais des boulots très durs ...

    je trouve cela injuste car il me laissait aller travailler alors qu'il pouvait m'aider. Durant ces dernières années de maladies, je me disais tout le temps que je règlerai ça plus tard pour mon couple, car ça ne pouvait pas passer.

    Du coup avec tous ces évènements, il est sorti de mon coeur, je n'arriverai jamais à oublier car par ces actes il m'a prouvé qu'il ne m'aimait pas finalement même s'il affirme le contraire, une rancoeur qui je sais une fois guérie, ne partira pas.

    Du fait d'être seule ici dans la région, je suis donc en manque d'attention, de compréhension, d'aide, etc ... aucune affection sentimentale, mais une approche purement sexuelle lorsqu'il a envie, pardonnez moi pour ces détails (mais ça c'est depuis un moment déjà et je m'en plaignais également)

    Je me suis donc inscrite sur un groupe d'entraide sur FACEBOOK ou des malades comme moi communiquent, et Allah seul sait comment ça me fait du bien. Je ne voyais pas le mal de communiquer avec des hommes sur le coup, ma détresse était tellement énorme, que je me disais que Dieu sait qu'il n'y a pas d'arrière pensées.

    Mais voilà que je me suis rapprochée après plus d'un an d'échanges, virtuellement d'un homme, marié et méprisé aussi par son épouse, très très malade et atteint physiquement (je l'ai vu une fois car nous avons le même docteur). Il s'avère que nos échanges étaient purement médicaux au départ et qu'avec le temps il y a 3 mois environ, des sentiments se sont installés. Je m'en veux terriblement, ma maladie est très spéciale le mercure est allé se déposer sur mon système limbique dans le cerveau ce qui fait que toutes mes émotions sont multipliées par 100 au moins, et je pèse mes mots. Seul Allah sait à quel point c'est dur pour moi de vivre chaque seconde de la journée avec ça.

    J'ai en effet du coup beaucoup d'affection pour cette personne qui m'est d'un grand réconfort un grand soutien, voilà 3 mois que nous communiquons, et j'ai fait par la suite "salat istirfar" pour que Dieu me pardonne, car nos échanges étaient très affectueux. Puis j'ai essayé de le supprimer de tous mes contacts je ne me suis jamais sentie aussi seule, j'ai pleuré durant une semaine, jusqu'à ce que les échanges reprennent mais beaucoup plus respectueux, c'est moi qui lui ai dit qu'il fallait arrêter ces échanges "affectifs", car c'est malsain, même si nous souffrons de nos maladies, et de notre situation marital, il fallait se soigner.

    Je me sens tellement mal, l'impression d'avoir commis l'adultère.

    et J'en veux terriblement à mon époux de m'avoir méprisée à ce point !! car pour moi il n'y a rien de pire pour tuer un couple.

    Aujourd'hui je me pose donc cette question : que penser de tout ça ? je n'ai plus de sentiments amoureux pour lui. déjà avant ma maladie c'était pas fameux, je me plaignais du manque d'attention, d'affection à mon égard.

    Mais là on peut largement parler de mépris. Pas une fois il m'a demandé si je vais mieux en 3 ans de maladie. ne me parle même pas lorsque je reviens de mes rdv médicaux. Pourtant j'y reste 2 ou 3 jours car g de la famille sur place qui m'héberge.

    voilà je vous ai tout dit. merci à vous par avance.

    Barraka allahofik

    slm alm

  2. #2
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 085

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Déjà, si tu as pris le temps de te repentir avec salat istighfar, de faire attention à ce que tu fais devant Allah, c'est très bien. Cela veut dire que ton objectif malgré tes faiblesses est l'adoration d'Allah, et donc tu es sur une voie de réussite. C'est l'essentiel et le plus rassurant dans ton tout message. Le reste dont on va parler concerne les problèmes galères de la dunya, c'est secondaire mais ça a quand même son importance.

    Déjà, il y a deux problèmes à traiter séparément même s'ils sont en fait intimement liés :
    - Ton problème de couple
    - Ta maladie

    Le premier problème est théoriquement compliqué à comprendre, le deuxième est théoriquement assez simple à comprendre. Je pense personnellement que la stratégie la plus efficace est de bien régler le problème de la maladie, pour ensuite être en meilleure position face au problème de couple.

    Tu expliques et es convaincue que ton problème est une intoxication au mercure, parce que tes symptômes correspondent à ce problème et que tu as fait des tests en Suisse qui se sont révélés positifs. Laisse-moi commencer par te citer 3 contre-arguments vis-à-vis de cette théorie :
    - Les symptômes dont tu parles sont communs à de nombreuses maladies.
    - Tu n'as pas de garantie de la validité scientifique du test.
    - Les médications non remboursées sont sujettes à une large corruption à travers le monde, et la Suisse est un pays où l'argent a particulièrement pas mal de pouvoir.

    Supposons quand même que ton problème soit spécifiquement une intoxication au mercure. Les meilleures solutions ne sont pas forcément les plus coûteuses. Il existe des façons plus simples et "naturelles" de détoxifier son corps. Par ailleurs, à notre époque, nous sommes tous plus ou moins intoxiqués par de nombreux poisons, du fait de nos industries lourdes. Cela a un impact plus ou moins gérable, mais la plupart du temps le corps sait s'adapter si le mental tient, car ce sont des doses qui se diffusent dans l'environnement et non un largage brutal d'éléments toxiques dans le cas d'une catastrophe industrielle par exemple.

    En revanche, il y a un problème bien plus répandu et qui correspond bien plus exactement à tes symptômes : le burn-out. Tu étais une personne très active, puis du fait notamment de tes problèmes de couple, ton mental a petit à petit lâché. Et ce processus entraine classiquement un burn-out qui détruit le corps physiquement et mentalement. De plus, tu sembles être une personne avec un tempérament de feu, ce qui te met dans une position malheureusement très "privilégiée" pour ce genre de problème.
    Le burn-out est très simple à comprendre, et il n'est pas vraiment une maladie comme on l'entend habituellement. Néanmoins il est difficile d'en sortir, cela prend généralement plusieurs années avant de complètement en être rétabli.

    Donc en fait ton problème est un déséquilibre psychologique. Cela ne veut pas dire que tu es une "malade mentale" au sens classique du terme, ou que tu n'as rien physiquement et que tu as juste à te bouger et continuer ta vie. Tout le monde est plus ou moins déséquilibré psychologiquement hormis ceux qui suivent la sunna parfaitement. Néanmoins il faut bien que tu comprennes que ton problème est simple, que les solutions à appliquer sont simples, et que la difficulté sera à deux niveaux :
    - Admettre la réalité de tes soucis
    - Travailler petit à petit en appliquant les solutions
    Encore une fois cela n'est pas facile et prend souvent quelques années afin de complètement tourner la page.

    En vrai les solutions ne sont que de la pure sunna, et on a la chance al-hamdulillah d'être dans la période des mois sacrés, avec le ramadan qui arrive qui est notre ultime cure à la fois physique, mentale et spirituelle. J'attends d'abord de lire ce que tu penses de tout ça avant de continuer.

    Pour ce qui est du problème avec ton mari, il faudra voir incha'Allah, hormis ses défauts évidents, s'il ne t'aime vraiment pas ou s'il est simplement un gros boulet en matière d'expression de ses sentiments et de relation sociale. S'il ne t'aime pas le problème est important, alors qu'il s'il est incompétent le problème peut se résoudre sur le long terme.
    Dans tous les cas comme j'ai dit au début, je pense qu'il faut suivre la stratégie en deux étapes de se concentrer d'abord sur la maladie puis ensuite régler le problème de couple incha'Allah.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3

    Date d'inscription
    mars 2019
    Localisation
    france
    Messages
    26

    Par défaut

    barraka allahofik pour la réponse !

    en ce qui concerne ma maladie, on me disait en effet au tout début en burn out, j'avais admis cette hypothèse, mais mes symptomes étaient si terrifiants je pèse mes mots.

    Je ne peux les énumérer sachant qu'ils sont trop nombreux. J'ai fait roqya sur roqya, hijama, assaini mon alimentation, et bien d 'autres choses, vu plusieurs thérapeuthe dont une psychthérapeute qui m'a dit que je n'étais surement pas en dépression et que j'avais bien un soucis physiologique.

    Lorsque j'ai fait mon test pour savoir si j'étais intoxiquée, on m'a avant tout injecté un chélateur et Dieu sait combien ça m'a fait du bien, durant une semaine, un an que j'attendais cet apaisement, alors que j'avais tout essayé y compris les antidepresseurs et anxio qui m'ont aggravé ma maladie (on m'expliquera plus tard que c'est à cause de mon foie chargé en toxines qui n'en pouvait plus), bref .

    J'allais de mieux en mieux el hmdl, avec les symptomes qui s'estompaient de plus en plus, malgré la fatigue, je devais aller travailler de force, sans plaisir, mais j'étais contente d'aller mieux, je laissais toujours ce soucis de couple pour plus tard car les mots de mon mari étaient très durs à entendre par moment.

    il n'a jamais voulu m'aider financièrement, ne crois pas au diagnostique, me répète dès que l'on se dispute que je ne suis pas malade, ne me parle pas lorsque je reviens de mes rdv médicaux, il s'est même permis d'inventer auprès de sa famille un mensonge à mon sujet en disant que je le faisais exprès et que je fais tout cela pour vendre la maison pour habiter près des miens vers paris (chose qui est complètement fausse), sobhanallah c'est revenu à mes oreilles cet été lorsque je suis rentrée au pays.

    ma maladie el hmdl je vis avec je l'ai accepté et el hmdl j'ai trouvé le nom de ma maladie et il y a un traitement certes couteux mais ça marche, c'est un traitement utilisé lors des accidents survenus à Minamata au Japon, et en Russie.

    Pour mon couple, j'avoue que je reste assez rancunière.

    je suis loin de guérir car j'ai violemment rechuté cet hiver, j'ai inhalé de nouveau des métaux lourds accidentellement avec des symptomes que j'avais perdus, revenus aussitot ! je me retrouve au point 0 depuis decembre, après avoir connu une amélioration, j'en étais désespérée mais el hmdl je l'accepte.

    Je l'ai à nouveau sollicité pour qu'il m'aide financièrement car j'avais peur de ne pas pouvoir retourner au travail tellement j'étais mal, il a de nouveau refusé. Mais j'ai appris en parallèle qu'il donne à mes enfants de l'argent pour qu'il se fasse plaisir ! encore une fois pas plus tard que là il y a quelques jours.

    C'est à ce moment là d'ailleurs que je me suis rapprochée de cette personne et elle aussi d'ailleurs. que Dieu me pardonne !

    La personne avec qui je communique est un chrétien, je m'exprime maintenant correctement avec lui et je lui ai fait comprendre qu'il fallait que l'on ne dépasse pas une certaine limite, que notre santé et notre faiblesse a fait que nous nous sommes trop rapprochées, malgré les nombreuses fois ou l'on a tenté de'arrêter de communiquer, je ne sais pas pourquoi on recommence (avec respect bien entendu) qu'en penses-tu ?

    je suis si seule j'en pleure tout le temps, c'est une épreuve trop difficile pour moi.

  4. #4
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 085

    Par défaut

    Lorsque tu affirmes :
    Citation Envoyé par manel delgada Voir le message
    j'ai inhalé de nouveau des métaux lourds accidentellement
    C'est que vraiment tu t'es construite une réalité qui n'existe pas. L'hiver est le moment où le mental s'affaiblit.

    Même en supposant que tu sois vraiment intoxiquée au mercure, ce traitement est un gros gâchis d'argent même s'il semble marcher en apparence. Mon objectif est de te montrer une solution la plus optimale sur le long terme, voilà pourquoi je ne souhaite pas aller dans ton sens même si le chélateur te fait du bien. Surtout qu'il ne s'agit pas d'un traitement sans effets secondaires, il y a de grandes chances que ce traitement te draine aussi des oligo-éléments qui eux sont réellement utiles à ta physiologie.

    Peut-être que tu ne l'admettras pas du jour au lendemain car tu as des années d'expérience dans cet avis renforcé contre mon affirmation soudaine, mais j'espère que tu feras au moins un travail d'interrogation, car sinon ta maladie va persister vu qu'elle n'est pas résolue par une solution spécifique à elle. Prends le temps d'y réfléchir avec du recul.

    Le fait que tu restes inconsciemment attachée à ce chrétien est qu'il possède une solution à ton problème : du soutien moral. Le problème est que cette solution est haram. Or une vraie solution qui marche sur le court, le moyen, le long terme et l'éternité, est une solution halal.

    Une fois que tu auras bien corrigé tout ce qui ne va pas de ton côté, tu pourras incha'Allah faire face à ton problème avec ton mari légitimement car il n'aura plus d'excuse. Là le problème est qu'il a une excuse valable, car il a partiellement raison, même s'il a globalement tord.

    Devant Al-Haqq tu dois te positionner au mieux sur la vérité. Bases-toi sur des valeurs sûres, sinon tu resteras dans le faux et le faux est source de malheur. Le bonheur se trouve lorsque l'on est à l'aise avec la réalité. Une fois que tu es à l'aise avec toi-même et le tawakkul, tu peux affronter les problèmes avec les autres personnes sans soucis incha'Allah.


    Donc pour résumer, là ta prochaine étape à passer est que tu prennes conscience du véritable problème. Inconsciemment tu te tournes vers une vraie solution, c'est-à-dire un soutien moral représenté par cet homme. Mais consciemment tu te tournes vers une fausse solution. De ce fait, tu es détournée d'une vraie bonne solution.
    Une fois la conscience opérationnelle sur le bon chemin à suivre, tu pourras incha'Allah mieux établir les vraies bonnes solutions qui te permettront de résoudre tes soucis. Pour l'instant je ne vais pas te cacher que tant que tu penseras que le mercure est la cause de tes soucis, tu resteras bloquée.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  5. #5

    Date d'inscription
    novembre 2018
    Localisation
    Angoulême
    Messages
    81

    Par défaut

    Salam ahlikoum allah y chaffik c'est trop triste ce qu'il t'arrive

  6. #6

    Date d'inscription
    mars 2019
    Localisation
    france
    Messages
    26

    Par défaut merci

    barraka allaho fik pour ta compréhension



    Citation Envoyé par Said16 Voir le message
    Salam ahlikoum allah y chaffik c'est trop triste ce qu'il t'arrive

  7. #7

    Date d'inscription
    novembre 2018
    Localisation
    Angoulême
    Messages
    81

    Par défaut

    Wa fik barak Allah on tous besoin d'amour d'affection ... Ya rien de mal .

  8. #8

    Date d'inscription
    mars 2019
    Localisation
    france
    Messages
    26

    Par défaut

    barra allaho fik

    j'essaie de limiter les échanges avec cette personne malade, je sais que ce ne sera pas possible de toutes les manières, et que ce n'est pas autorisé, el hmdl je me contiens malgré ma faiblesse et ce manque total de soutien

    depuis quelques jours j'essaie de me rapprocher de mon époux sans succès : comment se rapprocher d'une personne qui n'a pas voulu me croire, m'aider me soutenir, qui ne m'a jamais demander quoi que ce soit au sujet de ma situation ? en islam est-ce normal dans un couple ? je n'ai plus du tout confiance en lui quelques chose s'est éteint de manière définitive

    au sujet de ma maladie el hmdl elle est bien réelle avec des résultats sur prélèvements, et pourtant je suis restée avant cela un an en errance médicale où c'était une pure horreur, Allah m'en est témoin, c'est loin d'être une dépression c'est clair !

    maintenant que je sais que ce n'est pas possible de basculer avec cet homme qui me soutient et qui me croit (et dieu seul sait combien ça fait du bien d'être crue entendue soutenue conseillée ...) j'y vois un peu plus clair : je veux guérir pour y voir plus clair dans mon couple ! ça reste un dossier ouvert pour moi qui n'a pas encore de solution à court terme car je suis comme dépendante de lui car il m'héberge, me nourris je ne vais pas dire qu'il m'habille car même cela il ne reconnait pas qu'en islam l'homme doit vetir sa femme même si elle travaille (pour rappel je travaille à 50 % pour payer mes soins médicaux qui sont très élévés et non remboursés)

    merci à ceux qui m'auront lu

    barraka allaho fikoum

  9. #9

    Date d'inscription
    mars 2019
    Localisation
    france
    Messages
    26

    Par défaut

    j'ai pas bien saisi ta réponse

  10. #10

    Date d'inscription
    novembre 2018
    Localisation
    Angoulême
    Messages
    81

    Par défaut

    Je te dis sa pour pas que tu culpabilise d'avoir chercher ailleurs ce que ton mari ne t'a pas .
    On souffre quand on a pas d'affection d'attention .
    C'est mon quotidien aussi

Page 1 sur 6 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •