عُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima


Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh









Trou noir de M87 : Comment les astronomes l'ont-ils découvert ?







Description :


En observant le ciel au-delà de notre groupe local de galaxies, et encore plus loin dans le voisinage cosmique, on trouve la galaxie M87, une galaxie à environ 55 millions d’années lumière, d’une taille exceptionnelle. Il s’agit d’une géante elliptique qui abrite en son centre un trou noir actif et super massif.

L’existence des trous noirs est maintenant généralement acceptée mais à ce jour, personne ne les a jamais observés.

Avec le télescope “EHT”, c’est ce que nous allons essayer de faire. C’est un projet d’astronomie à échelle mondiale, qui relie entre eux les radiotélescopes les plus sensibles sur 4 continents, en vue de réaliser la toute 1ère image d’un trou noir.

Le réseau EHT va au-delà de ce qu’on appelle l’horizon des événements, cette frontière invisible … supposée entourer chaque trou noir, un point au-delà duquel la lumière ne peut pas revenir.
Les régions qui entourent les trous noirs super massifs sont exposées aux conditions les plus extrêmes de l’univers connues à ce jour.

Pour observer M87, les astronomes ont besoin d’atteindre une sensibilité et une résolution spatiale qui permettraient à un observateur situé en Europe de lire un journal à New York.

Pour atteindre ce niveau de résolution, EHT synchronise les observatoires du monde entier et utilise la rotation terrestre pour former un immense télescope dotée d’une ouverture théorique égale au diamètre de la Terre.

De fait, les instruments de l’IRAM sont les seuls télescopes sur le sol européen qui correspondent aux exigences spécifiques de ce projet.


Leur grande surface dotée d’une précision meilleure que l’épaisseur d’un cheveu humain, est extrêmement sensible et bien adaptée pour détecter des sources même faibles.

En avril 2017, le réseau EHT a pointé pour la 1ère fois ses antennes vers le trou noir super massif, au centre de M87.
Plusieurs mois ont été nécessaires pour recueillir les données de tous les télescopes ; en effet, certains sont très difficiles d’accès, comme celui du Pôle Sud. Ce fut encore plus long d’analyser les données mais les résultats ont dépassé toutes nos attentes.

Nous avons réussi à voir l’ombre du trou noir éclairé par la lueur de la lumière déformée, au moment où elle est absorbée l’horizon des évènements.

Ca y est! On l’avait sous nos yeux…la toute 1ère image de l’ombre d’un trou noir.
Et ce résultat historique est exactement ce qu’avait prédit Einstein dans sa théorie de la Relativité Générale.

Ces observations confirment également la masse énorme du trou noir dans M87, qui correspond à plusieurs milliards de fois celle de notre Soleil.

L’observatoire NOEMA, le 2ème instrument de l’IRAM a rejoint le réseau EHT fin 2018.
C’est l’observatoire le plus puissant de ce type dans l’hémisphère nord. Grâce à ses antennes de haute précision, NOEMA permet au réseau EHT d’obtenir une sensibilité et une résolution spatiale jamais obtenues auparavant.

Les prochaines observations EHT sont déjà planifiées. Ici, à l’IRAM, nous nous préparons pour ce nouveau défi imminent!

Avec cette première image, nous avons façonné l’histoire. Maintenant, nous voulons aller encore plus loin et faire la toute 1ère image jamais réalisée d’un trou noir, au centre de notre galaxie, la Voie Lactée.




------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
#ehtblackhole
#trounoir
#IRAM
#blackhole
#PicoVeleta
#30m
#NOEMA