Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Etats-Unis: Un homme avec des bidons d'essence et des briquets arrêté après s'être introduit dans la cathédrale Saint-Patrick de New York - 17/04/2019

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut Etats-Unis: Un homme avec des bidons d'essence et des briquets arrêté après s'être introduit dans la cathédrale Saint-Patrick de New York - 17/04/2019

    اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima




    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh



    Source : 20 minutes


    Etats-Unis: Un homme avec des bidons d'essence arrêté devant la cathédrale Saint-Patrick de New York

    ARRESTATION L’archidiocèse a déclaré que « l’individu a été arrêté par un agent de la sécurité et placé en garde à vue »


    M.P.

    Publié le 18/04/19 à 09h48 — Mis à jour le 18/04/19 à 14h23



    L'emblématique cathédrale Saint-Patrick de New York, le 24 septembre 2015. — SIPANY/SIPA


    Il transportait deux bidons d’essence et des briquets. Un homme, qui a, selon les médias américains tout du profil du « déséquilibré », a été arrêté ce mercredi soir un peu avant 20 heures, à New York, alors qu’il tentait de pénétrer dans la célèbre cathédrale Saint-Patrick. L’archidiocèse a déclaré que « l’individu a été arrêté par un agent de la sécurité et placé en garde à vue ».


    De son côté, la police de New York (NYPD), citée par NBC, a affirmé que l’homme, âgé de 37 ans et bien connu de ses services, était « perturbé émotionnellement ». John Miller, sous-commissaire au renseignement et à la lutte contre le terrorisme du NYPD, a confirmé qu’aucun incendie ne s’était déclaré et que des gens se trouvaient à l’intérieur du bâtiment durant l’incident.

    « De l’essence avait apparemment déjà coulé sur le sol »

    Le trentenaire a garé sa fourgonnette sur la cinquième avenue et a quitté son véhicule pour se rendre à pied à la cathédrale. Vers 19h55, il serait retourné à la fourgonnette pour y prendre deux bidons d’essence, un sac en plastique contenant deux bouteilles de liquide et deux briquets et aurait dans la foulée tenté d’entrer dans la cathédrale. « Lorsqu’il est entré dans la cathédrale, il s’est retrouvé face à un agent de sécurité qui lui a demandé où il se rendait, l’informant qu’il ne pouvait pas se rendre à la cathédrale avec ces objets, a expliqué John Miller, lors d’une conférence de presse. A ce moment-là, de l’essence avait apparemment déjà coulé sur le sol. »


    L’homme a pris la fuite mais deux policiers de la brigade antiterroriste qui se trouvaient à l’extérieur de la cathédrale ont été avertis et l’ont rattrapé au niveau de la 50e rue. « Les réponses du suspect étaient évasives », a ajouté John Miller, avant de préciser : « Il a raconté qu’il souhaitait traverser la cathédrale pour rejoindre à Madison Avenue, parce que sa voiture était en panne d’essence. Nos policiers ont vérifié et ce n’était pas le cas. »

    Deux jours après l’incendie à Notre-Dame de Paris

    Cet incident est survenu seulement deux jours après le départ de feu accidentel qui a ravagé une partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Un incendie qui a poussé les autorités de New York à renforcer leur dispositif de sécurité autour des édifices religieux.


    « L’homme n’a fait aucune déclaration à propos de Notre-Dame », a toutefois précisé la police de New York. Et d’ajouter : « Il est difficile de dire exactement quels étaient ses intentions, son mobile et son état d’esprit. Nous examinons son passé et le FBI participe à l’enquête par précaution, car nous savons que transporter deux bidons d’essence et tout l’équipement pour allumer un feu dans un lieu public comme la cathédrale Saint-Patrick n’est pas anodin. C’est pourquoi cet homme restera en garde à vue. »
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 21/04/2019 à 18h32.

  2. #2
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut Etats-Unis: L'homme arrêté à la cathédrale de New York avec de l'essence projetait de partir à Rome

    Etats-Unis: L'homme arrêté à la cathédrale de New York avec de l'essence projetait de partir à Rome

    ENQUETE Marc Lamparello avait déjà été interpellé lundi dernier dans une cathédrale de Newark, après avoir refusé de partir après l’heure de fermeture

    M.P. avec AFP

    Publié le 19/04/19 à 07h42 — Mis à jour le 19/04/19 à 09h05




    Un homme a été arrêté mercredi 17 avril 2019 à New York, alors qu’il tentait de pénétrer dans la célèbre cathédrale Saint-Patrick avec deux bidons d'essence. — Nano Calvo KCA/SUPERSTOCK/SIPA



    Il enseignait la philosophie et avait acheté un billet d’avion pour Rome. Quelques détails ont filtré, jeudi, sur Marc Lamparello, arrêté la veille à la cathédrale Saint-Patrick de New York avec deux bidons d’essence et des briquets.

    L’homme de 37 ans, interpellé mercredi vers 20 heures à l’entrée de l’emblématique cathédrale néogothique de Manhattan, devait être présenté à un juge pour être inculpé de trois chefs d’accusation : «tentative d’incendie», «mise en danger de la vie d’autrui» et «effraction».


    « Il semble qu’il n’y ait aucune connexion avec un groupe terroriste ou aucune intention liée au terrorisme », a déclaré aux journalistes le commissaire adjoint de la police new-yorkaise, John Miller. Les motivations de cet homme, qui enseignait la philosophie à mi-temps pour l’université new-yorkaise de Lehman, restent cependant à éclaircir.

    Hospitalisé pour une évaluation psychiatrique

    Selon le New York Times, Marc Lamparello a été hospitalisé pour une évaluation psychiatrique. John Miller a également fait savoir que le suspect avait, avant son interpellation, acheté un billet d’avion pour Rome, dont le départ était prévu jeudi après-midi. Il avait par ailleurs déjà été interpellé lundi dans une cathédrale de Newark, ville du New Jersey toute proche de New York, après avoir refusé de partir après l’heure de fermeture.


    Pour rappel, les images des caméras de surveillance ont montré que le suspect avait tourné autour de la cathédrale dans sa camionnette pendant plus d’une heure avant de se garer à proximité du bâtiment. Il a ensuite marché dans les environs avant de revenir prendre les bidons d’essence dans son véhicule. C’est en entrant dans le bâtiment qu’il a été interpellé par les agents de sécurité, qui ont prévenu la police.

  3. #3
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Etats-Unis: Qui est Marc Lamparello, l'homme aux bidons d'essences dans la cathédrale de New York?

    CATHEDRALE

    Le profil de l'homme arrêté ce mercredi avec des bidons d'essence dans une cathédrale de New York est de plus en plus louche

    Jean-Loup Delmas


    Publié le 19/04/19 à 22h15 — Mis à jour le 19/04/19 à 22h15



    Marc Lamparello — SIPA



    • Un homme s’est fait arrêter ce mercredi avec des bidons d’essence dans une cathédrale de New York.
    • Son profil s’avère être de plus en plus suspect, entre un billet aller simple acheté pour Rome et son refus de quitter des édifices religieux.
    • Il a été en contact avec des instances liées à la religion tout au long de sa vie.




    Mais qui est cet individu qui rentre dans des cathédrales américaines avec des bidons d’essence ? Agé de 37 ans, Marc Lamparello s’est fait arrêter ce mercredi après avoir pénétré dans la cathédrale Saint-Patrick de New York avec deux bidons d’essence, du liquide inflammable et des briquets.


    Un attirail plutôt fort suspect, surtout deux jours seulement après l'incendie de Notre-Dame de Paris. Et le fait d’affirmer qu’il voulait prendre un raccourci par la cathédrale alors que sa voiture était en panne d’essence n’a pas franchement convaincu, d’autant plus que plusieurs médias américains ont noté que le trajet était plus rapide en contournant l’édifice religieux.

    Un livre sur l’existence de Dieu

    Alors qu’il se faisait refuser l’entrée de l’édifice, de l’essence a coulé par terre lorsqu’il s’est retourné. Lui-même n’aurait fait aucun lien avec les flammes qui ont ravagé la cathédrale parisienne.

    Selon la biographie d’un livre qu’il a récemment publié, Natif du New Jersey, Marc Lamparello a étudié la philosophie au Boston College, une école catholique dirigée par les Jésuites et obtenu son diplôme en 2004. Il travaillait sur deux autres bouquins, dont un dialogue spirituel sur les arguments pour et contre l’existence de Dieu.

    « Son histoire n’est pas cohérente »

    Si le motif terroriste n’est pas retenu, Marc Lamparello est inculpé pour tentative d’incendie criminel, de mise en danger de la vie d’autrui et de transport illégal de matières inflammables dans des lieux publics.

    John Miller, le commissaire adjoint du département de police de New York : « L’ensemble des circonstances d’un individu qui entre dans un lieu emblématique comme la cathédrale Saint-Patrick avec de l’essence, et des briquets est quelque chose qui nous préoccuperait beaucoup. Son histoire n’est pas cohérente. Donc il est en discussion avec des inspecteurs en ce moment. »

    Un départ pour Rome

    Autre point trouble, Marc Lamparello avait acheté un aller simple pour Rome et devait partir ce jeudi soir, selon le New York Daily News. Une ville un peu connue pour avoir quelques églises et basiliques ici et là, on ne va pas vous l’apprendre. Toujours coté lien avec la chrétienté, entre 2011 et 2013, Marc Lamparello était directeur musical de l’église St. Joseph’s Church à East Rutherford (New Jersey), rapporte CBS.

    Avant ce lundi et sa passion soudaine pour les cathédrales, ses seuls démêlés avec la justice comprenaient une accusation de possession de drogue en 2005.

    « De vrais Américains »

    Il avait de plus été arrêté ce lundi pour avoir refusé de quitter la cathédrale de Newark à la fermeture. Assis sur un banc, il a déclaré au shérif adjoint qu’il ne quitterait la cathédrale qu’avec des menottes aux poignets. Alors que les officiers tentaient de le mettre en détention, il a résisté et, à un moment donné, il s’est jeté sur le sol de l’église en déclarant : « Je ne pars pas. Dieu me veut ici. Je connais tous les péchés que les prêtres ont commis. »


    Un de ses voisins a parlé à NorthJersey.com, indiquant que Marc Lamparello et sa famille sont des membres de longue date de la communauté paroissiale. Sa page Facebook semble avoir été supprimée et deux comptes Instagram à son nom ne contiennent pas de photos téléchargées. Un autre voisin sur CBS raconte que Marc Lamparello « n’était pas bizarre », et qu’il « avait l’air d’être un type bien, qu’il marchait en ligne droite ». Il décrit la famille comme étant « de très bonnes personnes. Ce sont de vrais Américains qui essaient de faire ce qu’il faut. »

  4. #4
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 082

    Par défaut

    salam alekom,bizarre oui...

  5. #5
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Mise à jour :


    Un homme accusé d'avoir tenté d'incendier la cathédrale Saint-Patrick de New York ne plaide pas coupable

    Marc Lamparello transportait des bidons d'essence, de briquets et de briquets dans le hall de l'église quelques jours à peine après l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

    Marco Poggio et Leonard Greene

    8 juin 2019




    WABC

    7 juin - Un homme du New Jersey a plaidé non coupable vendredi pour avoir tenté d'incendier la cathédrale historique de St. Patrick, à Manhattan.

    Les procureurs ont déclaré que Marc Lamparello transportait des bidons d'essence, de briquets et de briquets dans le hall de l'église le 17 avril - quelques jours à peine après l'incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris.

    Lamparello, 37 ans, professeur de philosophie à temps partiel, a déclaré aux policiers qu'il était à court d'essence et qu'il prenait un raccourci dans l'église pour regagner sa voiture.

    Il a plaidé non coupable de tentative d'incendie criminel, de mise en danger imprudente et de possession criminelle d'une arme.

    Il a été arrêté avant que tout dommage ne soit fait.

    L'avocat de Lamparello, Chris Dilorenzo, a déclaré à un juge de la Cour suprême de Manhattan que Lamparello souffrait de schizophrénie. Lamparello avait dit à la police qu'il ne prenait pas ses médicaments.

    "Ce n'est pas un acte terroriste. C'est une personne gravement malade qui vit des événements graves dans sa vie", a déclaré Dilorenzo. "Il semble s'améliorer. Il se comporte bien à ce stade."

    Il a déclaré que deux psychiatres nommés par le tribunal avaient déterminé que Lamparello était mentalement inapte à subir un procès. Mais les procureurs ont contesté le diagnostic.

    "Je suis déçu qu'ils contestent, parce que je pense qu'il était assez clair dès le début de cette affaire que mon client était incompétent pour poursuivre", a déclaré DiLorenzo aux journalistes devant le tribunal, "il semblerait qu'ils soient un peu agressif dans ce cas. "

    Lamparello a déclaré à la police qu'il souhaitait traverser la cathédrale pour se rendre à son monospace situé sur Madison Avenue. Mais quand la police est allée vérifier le véhicule, ils ont découvert que la voiture ne se trouvait pas sur Madison Ave., mais sur Fifth Ave. près de l'église.

    Quelques jours avant l'incident, Lamparello a également été arrêté à la cathédrale du Sacré-Cœur à Newark pour avoir prétendument refusé de partir après la fermeture de l'église.

    "Vous êtes une moquerie", a-t-il déclaré aux agents avant cette arrestation. "Je connais tous les péchés commis par les prêtres. Si vous voulez que je parte ce soir, vous allez devoir me menotter, m'arrêter et m'emmener en prison."


    ___ (c) 2019 New York Daily News Visitez le New York Daily News sur www.nydailynews.com Distribué par Tribune Content Agency, LLC.


    Source : https://www.firehouse.com/prevention...ads-not-guilty
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 28/06/2019 à 20h16.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •