Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 4 5 6 7 8
Affichage des résultats 71 à 72 sur 72

Discussion: Le divorce khula en islam

  1. #71
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    8 810

    Par défaut

    Plûtot, application et compréhension des décrets d'Allah Subhanahu wa Ta`ala, il y a ce qui est du domaine du fiqh d'une part et ce qui est du domaine de l'éthique.

    Parfois on peut trouver dans le fiqh des éléments abordés sans mettre en application ce qui est l'ethique.

    Ce que tu sous-entendait par "lois froides", par exemple un faqih peut dire qu'il est possible à un homme d'avoir une relation sexuelle avec son épouse décédé, il n'y a rien qui l'interdit de façon précise dans les sources Coran ou Sunna, si on s'en strictement au juridisme sans ihsan, mais l'ethique islamique provenant aussi du Coran et de la Sunna vu dans sa globalité n'admet pas ce genre d'acte et celà est réprouvé de ce point de vue.

    On rapporte cette paroles parmis les savants :

    « Celui qui applique le Fiqh sans pratiquer le Tasawwuf (le soufisme) est un pervers (fâsiq=ق )ٌسِدي ـفا) ;

    et Celui qui pratique le Tasawwuf sans appliquer le Fiqh est un hérétique (Zindiq= ِق )ٌدميِدي سْزنال ),

    Enfin celui qui réunit les deux, est dans laVérité »
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 6 jours avant à 03h05.

  2. #72

    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    united kingdom
    Messages
    378

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Plûtot, application et compréhension des décrets d'Allah Subhanahu wa Ta`ala, il y a ce qui est du domaine du fiqh d'une part et ce qui est du domaine de l'éthique.

    Parfois on peut trouver dans le fiqh des éléments abordés sans mettre en application ce qui est l'ethique.

    Ce que tu sous-entendait par "lois froides", par exemple un faqih peut dire qu'il est possible à un homme d'avoir une relation sexuelle avec son épouse décédé, il n'y a rien qui l'interdit de façon précise dans les sources Coran ou Sunna, si on s'en strictement au juridisme sans ihsan, mais l'ethique islamique provenant aussi du Coran et de la Sunna vu dans sa globalité n'admet pas ce genre d'acte et celà est réprouvé de ce point de vue.

    On rapporte cette paroles parmis les savants :

    « Celui qui applique le Fiqh sans pratiquer le Tasawwuf (le soufisme) est un pervers (fâsiq=ق )ٌسِدي ـفا) ;

    et Celui qui pratique le Tasawwuf sans appliquer le Fiqh est un hérétique (Zindiq= ِق )ٌدميِدي سْزنال ),

    Enfin celui qui réunit les deux, est dans laVérité »
    Oui,jazakALLAH khair.

Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 4 5 6 7 8

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •