Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: J'ai raté mon ramadan

  1. #1

    Date d'inscription
    décembre 2016
    Localisation
    Grenoble
    Messages
    18

    Par défaut J'ai raté mon ramadan

    Salam 'aleykoum

    Je suis triste et horriblement frustrer... y a deux mois environ javais commencer la priere et arreter par la meme occasion des pecher particulier auquel jetais addict. A ce moment jattendais avec impatience le mois de ramadan pour me rapprocher de Dieu et obtenir son pardon. Repartir de plus belle. Seulement, il y a un mois environ, j'ai lacher la priere et deux jours avant le ramadan je suis retomber dans mon addiction a certains pecher.

    Du premier jour de ramadan jusqu'a mardi, je nai pas jeuner, c'était volontaire, je passais mes journees a commettre des pecher puis sortir dehors me prendre un cafe et tout autres choses. Le pire c'est que ma famille pensait que je jeunais. Je n'ai pas oser leur dire que je ne jeunais pas. J'ai horriblement honte, moi qui attendais le ramadan avec impatience et le jour venu je fous tout en lair a cause de mon addiction dont jai du mal a me debarrasser... cette nuit jai pris une bonne douche et jai lintention de jeuner jusqu'a la fin du ramadan InchaAllah. Je ne sais pas sil sera valide, meme si je rattrape les jours manquer. Jai vu que pour un jour manquer volontairement il fallait jeuner 2 mois... pour un jour, jen ai louper 9... ou nourrir 60 pauvres pour un jour manquer, je peux peut etre le faire sur du long terme InchaAllah.

    Moi qui voulait passer la nuit du destin a veiller, prier... je sais meme pas si ca sera valider... J'ai completement gacher mon ramadan a cause de mes betises. Jpeux men prendre qu'a moi meme. En plus de ca je suis un hypocrite qui a fait croire a sa famille que je faisais le ramadan. J'suis degouter, vraiment.

    Ps: les fautes de francais sont volontaires, car si je mets des accents etc le texte est publié bizarrement.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 1 semaine avant à 19h34. Motif: encodage texte

  2. #2
    Soeur Avatar de zineb3
    Date d'inscription
    mars 2011
    Localisation
    France
    Messages
    3 869

    Par défaut

    as salam alaykoum mon frere

    Je suis desole je nai pas beaucoup de connaissance donc je vai peut-etre pas pouvoir taider

    Mes mon frere noublie pas qu'Allah ai le misecordieu le tous misecordieu le tres misecordieu , il ai le pardonneur, Insha'Allah quelqu'un va venir te repondre courage! Allah n'abandonne pas celui qui lui demande secour! Il faut te repentir et ne plus recommence le peche en question
    Et faire des doua
    Prend soin de toi mon frere et passe un bon moi de ramadan Insha'Allah tout ira bien ! Invoque beaucoup Allah courage qu'Allah te garde dans la voie droite amine
    Salam
    ❤soit patient(e) Allah ai avec les patients ❤

  3. #3
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    8 818

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh


    La conscience que tu as de tes péchés, de ce que tu as commis à ton propre détriment est un moyen qui doit te conduire vers la porte du repentir.


    {Ceux qui n’invoquent pas d’autre divinité avec Allah et ne tuent pas
    la vie qu’Allah a rendue sacrée, sauf dans les limites de la légalité; qui ne s’adonnent pas la fornication – car quiconque fait cela encourra une punition et le châtiment lui sera doublé, au Jour de la Résurrection, et il y demeurera éternellement couvert d’ignominie.

    Sauf celui qui se repent, croit et accomplit une bonne œuvre; ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux
    }


    (Sourate 25, 68 -70)





    L’Imâm An-Nawawî — qu’Allâh lui fasse miséricorde — écrit :


    « Le repentir est requis pour tout péché. Lorsque la transgression concerne une affaire entre le Serviteur et Allâh — Exalté soit-Il — n’impliquant pas les droits d’un autre humain, alors le repentir doit remplir trois conditions :




    • Que l’individu s’abstienne de la transgression.
    • Qu’il regrette de l’avoir commise.
    • Qu’il prenne la ferme résolution de ne plus jamais y revenir.




    Si l’une de ces conditions fait défaut, le repentir n’est pas valide.


    Mais lorsque la transgression implique un autre humain, les conditions du repentir sont au nombre de quatre : les trois conditions précédentes auxquelles s’ajoute le devoir de rendre ses droits à la personne lésée. S’il s’agit d’argent ou de quelque bien, qu’il le retourne à son propriétaire. Si ce droit touche à sa réputation, alors il doit se soumettre à lui ou lui demander pardon, et s’il s’agit de médisance qu’il lui demande de lui pardonner. En définitive, il doit se repentir de tous les péchés. »





    Pour approndir la question je t'invite à lire ce texte :


    Le repentir


    source : http://www.islamophile.org/spip/Le-repentir.html



    Le repentir consiste à abandonner tout ce qui est blâmable du point de vue de la Loi islamique et à retourner vers ce qu’elle considère comme louable. Cela constitue le premier pas sur le chemin des itinérants, la clef vers le bonheur des aspirants, et une condition indispensable pour la validité du cheminement vers Allâh — Exalté soit-Il —.
    Allâh a enjoint le repentir aux croyants dans de nombreux versets et en a fait un moyen de réussite ici-bas et dans l’au-delà. Le Très-Haut dit : « Et repentez-vous tous devant Allâh, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès. » [
    1]. Il dit également : « Implorez le pardon de votre Seigneur et repentez-vous à Lui » [2]. Il dit aussi : « Ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allâh d’un repentir sincère. » [3]


    Le Messager infaillible — paix et bénédictions sur lui — renouvelait souvent le repentir et implorait le pardon divin à titre d’enseignement et de légifération pour la Communauté musulmane. Al-Agharr Ibn Yasâr Al-Muznî — qu’Allâh l’agrée — rapporta que le Messager d’Allâh — paix et bénédictions sur lui — dit : « Ô gens ! Repentez-vous à Allâh et implorez Son pardon. Je me repens moi-même cent fois par jour. » [
    4]


    L’Imâm An-Nawawî
    — qu’Allâh lui fasse miséricorde — écrit :


    « Le repentir est requis pour tout péché. Lorsque la transgression concerne une affaire entre le Serviteur et Allâh — Exalté soit-Il — n’impliquant pas les droits d’un autre humain, alors le repentir doit remplir trois conditions :



    • Que l’individu s’abstienne de la transgression.
    • Qu’il regrette de l’avoir commise.
    • Qu’il prenne la ferme résolution de ne plus jamais y revenir.


    Si l’une de ces conditions fait défaut, le repentir n’est pas valide.

    Mais lorsque la transgression implique un autre humain, les conditions du repentir sont au nombre de quatre : les trois conditions précédentes auxquelles s’ajoute le devoir de rendre ses droits à la personne lésée. S’il s’agit d’argent ou de quelque bien, qu’il le retourne à son propriétaire. Si ce droit touche à sa réputation, alors il doit se soumettre à lui ou lui demander pardon, et s’il s’agit de médisance qu’il lui demande de lui pardonner. En définitive, il doit se repentir de tous les péchés.
    » [
    5]


    Parmi les conditions du repentir, il y a également le fait de se séparer des mauvaises fréquentations et de se défaire des amis pervers qui portent l’individu sur le péché et le détournent des œuvres pies, puis de rejoindre des compagnons sincères et vertueux, afin que leur compagnie soit telle une barrière interdisant le retour vers la vie des péchés et des transgressions.

    Nous pouvons en effet tirer un précieux enseignement du hadîth authentique très connu où le Messager d’Allâh — paix et bénédictions sur lui — relate le récit du meurtier ayant assassiné cent personnes [
    6] et qui s’est vu informé par l’homme le plus savant de son temps qu’Allâh est susceptible d’accepter son repentir. A cette fin, il lui posa comme condition d’abandonner le milieu corrompu qui exerçait une grande influence sur sa déviance et sa criminalité, puis lui recommanda d’aller vivre dans un milieu sain où vivent des croyants pieux qu’il aimerait et qui lui donneraient le bon exemple.


    Le Soufi ne prête pas attention à la petitesse du péché, il prête plutôt attention à la grandeur du Seigneur, à l’instar des Compagnons du Messager d’Allâh — paix et bénédictions sur lui. Ainsi Anas Ibn Mâlik — qu’Allâh l’agrée — disait : « Vous commettez des actes qui semblent à vos yeux plus minces qu’un cheveu, alors que nous les jugions périlleux du temps du Messager d’Allâh — paix et bénédictions sur lui. » [
    7]


    Le Soufi ne se contente pas de se repentir de ses péchés, car il s’agit là du repentir des gens du commun, mais il se repent de tout ce qui peut détourner son cœur d’Allâh — Exalté soit-Il. C’est ce qu’indiqua le grand Soufi Dhû An-Nûn Al-Misrî — qu’Allâh l’agrée — lorsqu’on l’interrogea sur le repentir : « Les gens du commun se repentent des péchés, et les gens de l’élite se repentent de l’inattention. » [
    8] `Abd Allâh At-Tamîmî — qu’Allâh l’agrée — dit : « Les pénitents ne se valent pas... Il est des pénitents qui se repentent des péchés et des transgressions, des pénitents qui se repentent de l’erreur et de l’inattention, et des pénitents qui se repentent pour avoir vu d’un œil satisfait leurs bonnes actions et œuvres pies. » [9]


    Sache qu’à mesure que sa connaissance d’Allâh se perfectionne et que son œuvre abonde, le repentir du Soufi s’affine. A celui dont le cœur s’est débarrassé des péchés et des impuretés, au point de recevoir les lumières de l’intimité, n’échappent guère ni les maladies invisibles qui inflitrent son cœur ni ce qui troublerait sa pureté lorsqu’il est sur le point de se tromper ; il se repent alors par pudeur vis-à-vis d’Allâh Qui le voit. Puis, il fait suivre le repentir par maintes implorations du pardon à tout moment du jour et de la nuit. Cela donne au Soufi le goût de la servitude véritable et de ses manquements envers son Seigneur. Aussi s’agit-il de sa part de l’attestation de sa servitude et de la reconnaissance de la Seigneurie.


    Le Soufi lit dans le Livre d’Allâh : « J’ai donc dit : "Implorez le pardon de votre Seigneur, car Il est grand Pardonneur, Il vous enverra du ciel, des pluies abondantes, et Il vous accordera beaucoup de biens et d’enfants, et vous donnera des jardins et vous donnera des rivières. » [
    10] ; « Les pieux seront dans des Jardins et des sources, recevant ce que leur Seigneur leur aura donné. Car ils ont été auparavant des bienfaisants : ils dormaient peu, la nuit, et aux dernières heures de la nuit ils imploraient le pardon » [11].


    Le Soufi lit ces versets et d’autres, et verse des larmes de regret vis-à-vis de la négligeance dont il s’est rendu coupable au cours de sa vie, des larmes de dépit pour ses manquements envers Allâh. Puis il se tourne vers ses défauts et les amende, vers ses manquements et se rattrape, vers son âme et la purifie. Il multiplie après cela les œuvres pies et les bonnes actions conformément à l’enseignement du Prophète — paix et bénédictions sur lui : « Fais suivre la mauvaise action par une bonne action, elle l’effacera. » [
    12]


    Sheikh Ahmad Zarrûq, qu’Allâh lui fasse miséricorde, dit dans ses Qawâ`id : « Les prétentions d’une personne doivent être jugées en fonction des conséquences de ces prétentions. Si les conséquences sont heureuses, les prétentions sont véridiques, sinon elles sont mensongères. Un repentir qui n’est pas suivi d’une crainte révérencielle vis-à-vis d’Allâh est nul, la crainte révérencielle qui ne mène pas à la rectitude est frelatée, la rectitude non empreinte de piété scrupuleuse est incomplète, la piété scrupuleuse qui ne conduit pas à l’ascétisme est imparfaite, l’ascétisme qui ne provoque pas une confiance en Allâh est stérile, la confiance en Allâh qui ne porte pas comme fruit le consacrement total à Allâh et le refuge auprès de Lui est une apparence dénuée de toute réalité. La validité du repentir se révèle lorsqu’on se trouve face à l’interdit, la plénitude de la crainte révérencielle se révèle là où il n’y a d’autre observateur hormis Allâh, et l’existence de la rectitude se révèle à l’établissement du culte sans innovation. La présence de la piété se manifeste dans devant les choses convoitées ; si l’on s’abstient lorsque les frontières entre le licite et l’illicite ne sont pas nettes, c’est le signe de la piété, autrement non. » [
    13]


    P.-S.

    Traduit de l’arabe du livre de Sheikh `Abd Al-Qâdir `Îsâ, Haqâ’iq `an At-Tasawwuf, disponible en ligne sur le site
    Shazly.com.

    Notes

    [
    1] Sourate 24, An-Nûr, La Lumière, verset 31.

    [
    2] Sourate 11, Hûd, verset 52.

    [
    3] Sourate 66, At-Tahrîm, La Prohibition, verset 8.

    [
    4] Hadith rapporté par Muslim dans son Sahîh dans le Livre de l’invocation.

    [
    5] Riyâd As-Sâlihîn, page 10.

    [
    6] Ce hadîth est rapporté par Muslim dans son Sahîh dans le Livre du repentir d’après Abû Sa`îd Al-Khudrî.

    [
    7] Récit rapporté par Al-Bukhârî dans son Sahîh, dans le Livre de l’éthique, d’après Anas — qu’Allâh l’agrée.

    [
    8] D’après Ar-Risâlah Al-Qushayriyyah, chapitre du repentir, page 47.

    [
    9] Ibid.

    [
    10] Sourate 71, h, Noé, versets 10 à 12.

    [
    11] Sourate 51, Adh-Dhâriyât, Les Éparpilleurs, versets 15 à 18.

    [
    12] Il s’agit d’un fragment du hadîth rapporté selon Abû Dharr et Mu`âdh Ibn Jabal — qu’Allâh les agrée, le Messager d’Allâh — paix et bénédictions sur lui — dit : « Crains Allâh où que tu sois, fais suivre la mauvaise action par une bonne action, elle l’effacera, et comporte-toi convenablement avec les gens. », rapporté par At-Tirmidhî dans le chapitre de la bienfaisance, ce dernier le jugeant bon et authentique.


    [
    13
    ] Qawâ`id At-Tasawwuf (Les Règles du Soufisme) de Sheikh Ahmad Zarrûq, page 74.




    Les conditions du repentir - Par le cheikh Ahmed Taha El Rayyan savant d'El Azhar






    Tu as fait le constat par toi-même, et il faut continuer comme ça inch'Allah, cette attitude d'auto-critique montre que tu as une foi en Allah, mais il faut agir en conséquence par la suite en se réformant.

    Je reviens vers toi inch'Allah.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 1 semaine avant à 21h00.

  4. #4
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    8 818

    Par défaut

    Si tu as la possibilité d'aller prier à la mosquée ce soir, je t'encourage à aller, ça pourrai te transformer inch'Allah

  5. #5

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Localisation
    FRANCE
    Messages
    28

    Par défaut

    Salem Aleykoum Dé-sespoir,

    Comment vas tu depuis ton message? J'espère que ton moral est meilleur et que tu as fini par te lancer!!

    Soit fort, ne laisse pas la culpabilité te ronger...
    Sheytan va utiliser cette porte pour te traîner plus bas que terre, donc reprends le dessus! ll faut enrailler ces pensées négatives qui te feront sombrer plus qu'autre chose.

    Certes, tu as "raté" les 9 premiers jours, mais il te reste la moitié! Profites en...
    Il n'est jamais "trop tard" pour commencer quelque chose! Considère cela comme une leçon et apprend de tes erreurs. :-)

    Soit fort et lance toi sans réfléchir.

    Évite de te retrouver seul... Sors, va dans les mosquées aux heures de prières, pour prier, pour écouter certains darss (Il y en a pas mal après certaines prières) Vois si ils ont besoin d'aide (Pour nettoyer, canaliser, etc...). Fait des bonnes actions durant ces jours, regarde dans ton armoire et donne à des associations certains de tes vêtements. Aide ta maman! (c'est pas évident pour elles!)
    Lis! Force toi à lire même un petit peu... Va à la mosquée le soir, prie, donne une petite bouteille d'eau à tes voisins. Multiplie les bonnes actions, pour que cela devienne un cercle vertueux...

    Ne t'écarte jamais de Dieu, reviens vers Lui quoi qu'il puisse t'arriver. Dieu le Merveilleusement Doux, ne te demande pas d'être parfait mais de venir vers Lui.

    Devient à partir d'aujourd'hui un: Lotus.
    Cette fleur qu'Allah Le Très Haut a créé me parle beaucoup.

    Elle a comme base la boue, les marécages, ect... mais quand elle pousse elle n'a aucune tâche de saleté sur elle et ces pétales sont juste... magnifiques!
    Elle embellit un endroit qui d'apparence ne l'est pas. Elle est attractive tant d'un point de vue visuel, qu'olfactif!!

    SoubhanAllah. Il y a beaucoup de poésies, d'élégances, d’apaisements... de réponses dans Ces créations.

    Prends bien soin de toi et profites de ces jours.

  6. #6
    ex-Halim7878 Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Paris
    Messages
    1 515

    Par défaut

    salam à tous

    @ dé-sespoir

    il n'est pas toujours évident de changer ses habitudes du jour au lendemain surtout avec certaines "addictions "

    il faut au contraire admettre honnêtement ses fragilités (sans bien entendu s'y complaire ) mais aussi tous les dons qu'Allah nous donne puis y aller par étape avec un travail sur soi et beaucoup de patience

    alors je comprends ta grosse frustration d'avoir "gâcher" ce début de ramadan que tu attendais impatiemment pour te faire pardonner et te rapprocher de Dieu

    mais désespérer de la miséricorde de Dieu est pire encore pour celui qui cherche la purification et la proximité de Dieu

    " Mais qui pourrait désespérer de la Miséricorde de son Seigneur, sinon les égarés ?... " (Coran)

    en réalité nous commettons tous des pêchés et nous avons besoin constamment de cherche le Pardon et la Miséricorde de Dieu

    il est préférable de chuter et se relever sincèrement dans la voie ascendante de l'islam que de suivre les pas du diable

    Et Dieu certes aime que Ses serviteurs l'implorent alors profite de ces moments de faiblesse pour L'invoquer sincèrement et demander Son aide

    Continue tes efforts, aide toi de frères et persévère jusqu'à ce qu'Allah améliore ta situation

    Je ne sais pas pourquoi mais ton histoire m'a fait pensé à l'épisode de "l'interruption de la révélation"...les savants disent que cet événement n'étais pas une punition divine mais un moyen de raffermir et de préparer le prophète dans sa mission...

    Courage !
    Dernière modification par Halim ; 6 jours avant à 10h44.

  7. #7

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Localisation
    FRANCE
    Messages
    28

    Par défaut

    Citation Envoyé par Halim Voir le message
    il est préférable de chuter et se relever sincèrement dans la voie ascendante de l'islam que de suivre les pas du diable
    Aleykoum Salem

    Cette phrase est magnifique...

  8. #8
    Editeur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    8 818

    Par défaut

    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

    De même, l'apprentissage de la marche pour l'enfant implique qu'il chute, se relève et progresse dans sa maîtrise avec l'aide d'Allah Subhanahu wa Ta`ala.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •