Page 1 sur 5 1 2 3 4 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 45

Discussion: Conseils pour personne ayant les capacités de se marier

  1. #1

    Date d'inscription
    novembre 2016
    Localisation
    France
    Messages
    2

    Par défaut Conseils pour personne ayant les capacités de se marier

    Salam aleykoum wa rahamtoullah wa barakatouh

    Ma question est simple (avec un peu développement) : comment les jeunes aujourd'hui arrivent-ils à se marier ?
    J'ai 24 ans ça fait peu quelques semaines que je suis en capacité de me marier.
    J'ai commencé par parler autour de moi de mes projets de mariage, personne n'osait me parler de qqn alors qu'ils en connaissent des personnages qui sont dans la religion, célibataire, etc.
    Qu'est ce qui fait que le mariage devient quelque chose de compliqué alors que c'est censé être simple. A l'époque, les croyants proposaient même leur fille à certains hommes, aujourd'hui, voire ça serait un miracle.
    Et en plus, je dispute très souvent avec ma mère parce qu'elle est très restrictive, elle ose parler de ça alors qu'elle m'a dit qu'elle me présenterait pas de femme ou quoique ce soit.
    Aujourd'hui les parents au lieu de faciliter les choses, ils les rendent compliqués....

    Si vous avez d'autres détails, n'hésitez pas à décrire...

    Baraka'Allah Oufik.

  2. #2
    Administrateur
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 578

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam a rahmatullah wa barakatuh,

    Aujourd'hui il y a beaucoup de divorces. Les gens sont immatures. Il y a des critères nuls qui sont mis en avant. On a parfois honte d'aborder le mariage. La umma est trop divisée.

    Donc t'as pas trop le choix, tu dois y aller en mode aventurier. Dès que tu as trouvé quelqu'un tu charges un tranquillisant dans ta sarbacane... Euh je veux dire tu regardes comment pouvoir prendre contact intelligemment avec l'entourage de la personne et/ou la personne en fonction du contexte.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3

    Date d'inscription
    juillet 2017
    Localisation
    FRANCE
    Messages
    38

    Par défaut

    Citation Envoyé par muslim0123 Voir le message
    Salam aleykoum wa rahamtoullah wa barakatouh

    Ma question est simple (avec un peu développement) : comment les jeunes aujourd'hui arrivent-ils à se marier ?
    J'ai 24 ans ça fait peu quelques semaines que je suis en capacité de me marier.
    J'ai commencé par parler autour de moi de mes projets de mariage, personne n'osait me parler de qqn alors qu'ils en connaissent des personnages qui sont dans la religion, célibataire, etc.
    Qu'est ce qui fait que le mariage devient quelque chose de compliqué alors que c'est censé être simple. A l'époque, les croyants proposaient même leur fille à certains hommes, aujourd'hui, voire ça serait un miracle.
    Et en plus, je dispute très souvent avec ma mère parce qu'elle est très restrictive, elle ose parler de ça alors qu'elle m'a dit qu'elle me présenterait pas de femme ou quoique ce soit.
    Aujourd'hui les parents au lieu de faciliter les choses, ils les rendent compliqués....

    Si vous avez d'autres détails, n'hésitez pas à décrire...

    Baraka'Allah Oufik.
    Salem Aleykoum,

    Qu'Allah L'Omniscient te facilite les choses.

    Quand je vois autour de moi les gens se marier je me demande toujours comment ils se sont trouver. Sur le papier ça à l'air tellement facile.
    En ce qui me concerne c'est la traversée du désert, de la mort qui tue!!

    A chacun son épreuve, le miens c'est clairement le célibat.

    Comme tu l'as dit il y a une réelle déresponsabilisation, de la part de tous les acteurs, famille, ami(e)s, mosquée, etc...
    Le célibataire est livré à lui même dans ces recherches, dans ces rencontres.

    Dans les familles arabes (Je vais faire une généralité (probablement que seule notre génération ait été massivement impactée)) nous n'avons pas eu d'éducation amoureuse, ni même d'éducation sexuelle. En 36 ans je n'ai jamais vu mes parents avoir un geste tendre l'un envers l'autre (Se prendre dans les bras, s'embrasser, se coller amoureusement dans le canapé pour voir un film...). On ne m'a jamais parlé des hommes autrement qu'en mal, etc...C'est de l'ordre du détail seulement je suis sure que cela à une importance dans notre construction et notre projection.

    Pour mes parents, je dois chercher et trouver mon homme toute seule, ainsi si jamais ça foire je ne pourrais pas me tourner vers eux pour les blâmer. (Merci de ne pas les juger).

    Ajoutez à cela qu'ils ont une notion de la khotoba erronée. Pour eux c'est une sorte d'acceptation entre les deux parties au mariage et non pas une période ou les deux protagonistes se découvrent afin de voir si ils se correspondent. Les rencontres avec mahram c'est également compliqué, malgré une très bonne relation avec les membres de ma famille, aucun ne serait prêt à jouer ce rôle.

    J'ai fait une tentative une fois, il y a quelques années, j'ai ravalé ma honte et ma fierté pour demandé à un de mes frères de parler avec un homme qui me plaisait beaucoup. Il s'est senti très gêné et à refusé. (Il a même refusé à la place de l'autre c'était marrant (ironique

    Les pôles mariage dans les mosquées sont catastrophiques, d'ailleurs ils ne tiennent pas dans la durée.
    Certains m'ont fait rencontrer des personnes en fonctions de leurs critères (et non des miens). D'autres m'ont donné des rendez vous mais qu'ils n'ont pas honoré (Une pensée pour une mosquée en particulier: A ce jour, aucun membre n'a pris contact avec moi pour s'excuser ou pour me présenter quelqu'un). Ou alors on te donne des rdv à l'autre bout du monde à 22h. (J'essaye de prendre sur moi et de saisir les opportunités mais au fond de moi je trouve ça scandaleux. On devrait quand même prendre soin des femmes et ne pas les mettre dans une difficulté. Le temps de la rencontre + le temps de trajet j'ai souvenir qu'une fois j'étais rentrée tard à la maison, j'avais largement dépassé le couvre feu de Cendrillon). Des anecdotes foireuses du genre j'en ai à foison!

    L'entourage/ Les amis. Ils sont les premiers à te questionner et aller jusqu'à inspecter le fin fonds de tes entrailles (Je me suis toujours demandé pourquoi on se permettait de poser des questions aussi indiscrètes aux célibataires!) Ils sont également les premiers à te juger et à te culpabiliser. (C'est un peu comme les gens qui vont visiter les malades à l’hôpital et qui leurs disent "Tu as une sale tête" ou "j'ai connu quelqu'un dans ton cas, il en est mort!!"). Leurs bouches abîment les cœurs des célibataires. C'est marrant parce que lorsque je rencontre des gens, je me rends compte que nous échangeons les rôles. C'est eux qui brosse le tableau noir et moi qui tient un discours rassurant. 'Peu être qu'Allah Le Très Doux à d'autres projets pour moi" Regarde l'épouse du prophète pbsl, elle n'était pas toute jeune et pourtant elle a eu le meilleur des hommes" etc... C'est devenu vital de se protéger des autres.

    Certains vont spontanément te dire, "Tu es toujours pas mariée? Comment ca se fait une fille comme toi? Je vais demander à mon mari si il a des célibataires parmi ces amis inshALLAh, tu as toujours le même numéro?" et qui ne t'appellent jamais. Quand elles te recroisent elles ne t'en parlent pas...

    Pareil pour ceux qui te promettent de "se renseigner"...
    Pourquoi les hommes mariés ne mettent il pas leur fichu alliance? En tant que célibataire ce simple objet d'identification aurait pu m'éviter certains moments gênants.
    Espérer dans le vent, et être dans l’interprétation... c'est tellement moche!!

    Lorsqu'un célibataire puise dans sa réserve de courage et vous demander de vous renseigner sur quelqu'un, et que vous promettez de le faire: faites le!
    C'est terrible d'obliger les gens à vous relancer... Cette pseudo entraide peut plonger les gens encore plus dans leurs solitudes!

    Récemment j'ai essayé de m'inscrire à des ateliers de rencontres. J'ai envoyé plusieurs messages pour avoir des informations sur l'endroit, la durée, le coût et le contenu. Les réponses me sont parvenues avec plusieurs jours de décalage (avec beaucoup de mes questions qui n'étaient pas traitées!) Du coup je n'ai pas pu prendre les devants et poser ma journée ou "des heures à fin". Leurs dernière phrases que je ne citerais pas (car vous serez tout de suite de quelle structure je parle et je ne veux pas influencer négativement les gens) m'a plongé dans un vrai "Bad trip". Autour de moi personne n'a compris pourquoi ce simple événement me faisait voir rouge (ce qui a eu pour effet d'alimenter encore plus ma colère!!).

    Les gens ne comprennent pas.
    Les gens ne comprennent pas à quel point c'est frustrant, il y a peu de solution "LICITE" proposé et lorsqu'il y en a c'est bancale.
    Je suis une femme, pour l'avoir expérimenté faire le premier pas c'est TRES mal perçut et je ne me vois pas accosté un homme dans la rue...Que me reste t'il?

    Il y a des conférences à la pelle sur le mariage, sur le rôle du couple, sur la chasteté mais personne ne met en place des choses concrètes pour marier les célibataires.
    L'inaction de la communauté dans son ensemble nous pousse à aller sur les sites de rencontres.

    Tu ne peux sortir de ces sites avec la naïveté et l’espoir que tu avais en y entrant.

    Je ne vise que les hommes musulmans pratiquants, ma description et mes recherches sont clairs pourtant je ne compte plus le nombre de fois ou l'on m'a demandé après quelques échanges prometteurs des photos de moi nue (certaines parties ou intégrale), le nombre de fois ou on m'a demandé des informations sur mon corps. (Mes pieds, ma mensurations, mes formes, la couleurs de certaines parties..) Le nombre de fois ou on a essayé de m'entraîner dans une conversation érotique, le nombre de fois ou sans crier gare les hommes m'ont envoyé des photos de leurs sexes en érection, le nombre de fois ou j'ai eu dans ma boite vocale, un message ou j'entendais un homme se soulager...

    Après le choque, vient
    - l'excitation
    - la culpabilité de ressentir cette excitation.
    - L'envie de transgresser certains interdits
    - La dualité intérieur, entre la raison et l'envie
    - La raison qui prend le dessus
    - Les larmes,
    - La bouffe.

    Nous sommes tous fait à l'identique de chair et de sang, d'envie et de besoin.

    C'est terrible d'être à jeun et d'avoir de quoi manger devant soit, d'avoir cruellement faim et de devoir s'auto discipliner pour ne pas manger. C'est un effort qui peut vous faire psychologiquement dérailler...

    Tu prends des mesures fermes (Ne pas donner ton numéro, Ne pas appeler après une certaine heure. Appeler toujours en étant à l’extérieur (Nous sommes beaucoup plus dans la retenue lorsqu'il y a un risque d'être entendu. etc...) mais cela t'isole encore plus.

    Kheir j'espère ne pas t'avoir fait peur avec mon partage.
    Ce sera peu être plus facile pour toi. En tous cas je te le souhaite.

  4. #4
    Editeur ex-paixamourunité
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    28
    Messages
    1 897

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    Triste constat concernant la communauté musulmane et en particulier ses responsables religieux. Nul doute que lorsque les injonctions coraniques sont délaissées seules de mauvaises choses peuvent en résulter.

    "Mariez les célibataires d'entre vous"

    Mais à notre époque, le Coran ne dépasse plus les gosiers...

  5. #5
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 158

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Ce genre de situation est favorisé par un contexte global dominant qui conduit à ce genre de comportement, en Occident et aussi en Orient.

    En France, le contexte dominant est la prégnance des valeurs libérales et libertaires de référence, nottement dans le domaine des moeurs de la société et celà influence même les communautés traditionnelles ou ayant des valeurs religieuses, surtout s'il y a un manque en terme d'éducation spirituelle et de structures communautaires correctement organisé tenant compte de "la sociologie" de terrain du contexte local.

  6. #6
    Editeur ex-paixamourunité
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    28
    Messages
    1 897

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Ce genre de situation est favorisé par un contexte global dominant qui conduit à ce genre de comportement, en Occident et aussi en Orient.

    En France, le contexte dominant est la prégnance des valeurs libérales et libertaires de référence, nottement dans le domaine des moeurs de la société et celà influence même les communautés traditionnelles ou ayant des valeurs religieuses, surtout s'il y a un manque en terme d'éducation spirituelle et de structures communautaires correctement organisé tenant compte de "la sociologie" de terrain du contexte local.
    Non seulement ça les influence, mais elles en deviennent les premiers vecteurs de propagation. Du moins de ce que j'ai pu observé plus jeune, les populations que tu cites issues de "communautés traditionnelles" étaient souvent les premiers, bien que très jeune, à baigner dans cette dégradation des moeurs et à y convier de ce fait les autres.
    On est bien loin de la communauté censé condamner le blâmable et ordonner le convenable. Celle qui a reçu une miséricorde pour l'Univers.

    Et parmi ces jeunes qui n'ont pas été influencés, par la grâce d'Allah, de cette dégradation et se sont préservés. Ils se heurtent pour beaucoup à la difficulté qu'est de se marier via ces "structures" musulmanes. Il est guère étonnant que certains après des années, et à l'approche de la trentaine/quarantaine finisse par lâcher du lest voire mal tourner. J'en tiens personnellement pour premier responsable ces structures... On ne prétend pas à un poste de responsable pour le prestige ou que sais-je, c'est une responsabilité vis à vis d'Allah envers les musulmans. C'est triste car ces structures sont censés donner un cadre à ces musulmans pour leur permettre de s'élever encore davantage spirituellement. Si elles n'en sont pas capable de vrai question doivent être poser, afin de les changer, les améliorer, voire tout simplement se poser la question de la nécessité éventuel pour les musulmans de quitter ce pays s'il les conduit à les éloigner de leur Seigneur. Allah A3lem.

    De toute façon rien n'est possible seul.

  7. #7
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 158

    Par défaut

    Il y a des siècles, des arabes musulmans vont en Chine, se marient avec chinoises et de ces unions est né la communauté Hui, qui étaient des chinois de souches dont certains ont des origines arabes, cette communauté s'est établi, elle avait un référenciel islamique, a gardé de la culture chinoise ce qui n'était pas contraire à la charia dans un environnement majoritairement peuplée de non-musulmans, y compris les dirigeants de cette région et qui n'avaient pas de référenciel islamique mais des croyances spécifiquement chinoises.

    Donc théoriquement, il est possible de faire ce que d'autres on pu faire dans le passé.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 12/06/2019 à 01h27.

  8. #8
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 158

    Par défaut

    Sur "les structures" déjà présente, il faudrait pouvoir identifier en France celles qui réussissent dans leur mission de services d'éducation et de socialisation auprès des musulmans et reproduire ce modèle là où le besoin existe, l'idéal étant que celle-cis puisse rassembler, au sein du même lieu, une partie consacrée au cultuel, à l'enseignement (croyance,fiqh, ihsan, tazkiyyah...), une partie consacrée à des activités culturelles et humanitaires voir sportives, une partie consacrée à la résolution et médiation de conflits entres musulmans, une partie consacrée au dialogue avec les non-musulmans et ceux qui souhaitent se convertir à l'Islam puis assurer un suivi et un soutien à ses derniers dans leurs difficultés spécifiques, une partie consacrée aux affaires matrimoniales, afin d'aider ceux qui veulent se marier et on pourrait peut-être ajouter d'autres choses par une sorte de centralisation, de pôle où les musulmans se trouvent afin de faciliter leurs affaires, qu'ils puissent s'entre-connaitres entre eux tout en étant ouvert dans la société dans laquelle ils vivent avec leur référenciel islamique et pour chacune des parties consacrées à différents missions il faut idéalement des gens compétents dans leurs domaine, c'est l'excellence que l'on devrait rechercher et l'efficience, inch'Allah.

    Au début de l'histoire de l'Islam, Dar al-Arqam, la mosquée du Prophète à Médine (Sallallahu `alayhi wa alihi wa sahbihi wa sallam) ont été des pôles de rassemblement.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 12/06/2019 à 01h52.

  9. #9
    Editeur ex-paixamourunité
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    28
    Messages
    1 897

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    Ce sont plein de bonnes idées cher frère, mais bon, le réel est une autre chose^^

    Déjà peut-être que si la place était faite aux jeunes, et en particulier ceux qui ont grandis ici, plutôt que de laisser des personnes d'un certain âge issu d'un autre pays, d'une autre langue, d'une autre culture, qui ne connaisse rien au contexte ou alors n'y ont pas grandit, un grand pas serait fait^^

    A l'heure actuelle j'ai l'impression que c'est la république, ennemi de l'islam, et les pays étrangers, chacun avec une idéologie islamique différente et souhaitant la propager, qui choisissent nos représentants, et se partage le gâteau de l'islam.

  10. #10
    Avatar de mohamed romain
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Cassis
    Âge
    28
    Messages
    6 966

    Par défaut

    Salam aleykoum

    Le mariage, je me demande si plus on le cherche, moins on le trouve. Alors un mariage qui dure...

    Je ne veux pas te désespérer mais pour que ça marche, pour avoir un mariage qui dure, je pense qu'il y n'y a pas 50 solutions: être amoureux fou et d'un amour fou qui dure, ou bien se mettre réellement des menottes et jeter la clé au fond de la mer. La première marche bien mais elle fait mal même quand elle fait du bien en même temps, la seconde est trop nulle.
    Sinon, il faut quand même se plaire, avoir envie de faire sa vie ensemble et ne pas trop faire son capricieux, ne pas laisser tomber au bout que quelques semaines ou quelques mois quand le charme des premiers jours commence à tomber. Faut être un brin mature quoi, bien réfléchir avant de dire oui, bien comprendre que c'est pour la vie, un CDI (Contrat à Durée Infinie) et pas un CDD.

    Courage: ça finit par arriver et beaucoup de couples tiennent le coup. C'est pas perdu. Faut pas désespérer à 24 ans.

Page 1 sur 5 1 2 3 4 5 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •