Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Discussion: Drone abattu par l'Iran : Trump aurait ordonné une riposte, avant de se raviser - Trump dit s'être ravisé pour éviter 150 morts - 21/06/2019

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut Drone abattu par l'Iran : Trump aurait ordonné une riposte, avant de se raviser - Trump dit s'être ravisé pour éviter 150 morts - 21/06/2019

    اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ


    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima





    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh



    Source : Euronews


    Depuis que le drone américain a été abattu par l'Iran, les tensions entre Washington et Téhéran se sont aggravées. Selon le New York Times, Donald Trump aurait ordonné des frappes contre des installations iraniennes, avant de se raviser. …

    Drone abattu par l'Iran : Trump aurait ordonné une riposte, avant de se raviser - 21/06/2019




    Dernière modification par talib abdALLAH ; 22/06/2019 à 19h43.

  2. #2
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Frappes contre l'Iran : Trump dit s'être ravisé pour éviter 150 morts

    21/06/2019


    Source : Radio-Canada



    Donald Trump se dit prêt à parler à l'ayatollah Ali Khamenei, guide suprême de la Révolution iranienne, ou au président Hassan Rohani, et ce, sans condition préalable, après la destruction par Téhéran d'un drone de la marine américaine, près du détroit d'Ormuz.



    Le président américain, qui avait vivement réagi jeudi avant de baisser le ton, affirme notamment avoir envisagé des frappes contre des installations iraniennes en représailles, avant de se raviser à la dernière minute, en raison des possibles pertes humaines qu'elles auraient pu entraîner.


    Nous étions armés [pour] répliquer hier soir contre trois sites différents quand j'ai demandé combien de personnes auraient pu mourir. 150, Monsieur, a été la réponse d'un général, a-t-il écrit vendredi avant-midi sur son compte Twitter.


    10 minutes avant la frappe, je l'ai arrêtée. [C'était] disproportionné par rapport à un drone sans pilote abattu, a-t-il ajouté, confirmant du même coup des informations d'abord publiées par le New York Times.


    Je ne suis pas pressé [...] Les sanctions font mal et d'autres se sont ajoutées la nuit dernière, a encore dit le président américain, avant de répéter que les États-Unis ne permettront jamais à la République islamique de se doter de l'arme nucléaire.


    Citant des sources au sein de l'administration Trump, le New York Times avait révélé quelques heures plus tôt que M. Trump avait approuvé des frappes contre diverses cibles iraniennes, dont des radars ou des batteries de missiles.

    Selon le quotidien, il aurait finalement changé d'avis alors que les avions de chasse avaient décollé et que les navires de guerre s'étaient mis en position. Aucun missile n'a finalement été tiré.

    De tweets impulsifs en discours officiels

    M. Trump a profité de l'occasion pour défendre une fois de plus sa décision de retirer les États-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien qu'avait accepté son prédécesseur, Barack Obama.


    « J'ai dit que je voulais sortir de ces guerres sans fin, j'ai fait campagne là-dessus », rappelait-il encore jeudi dans le bureau ovale.


    Mais après avoir promis « le feu et la colère » à la Corée du Nord, il a menacé l'Iran de destruction pure et simple. « Si l'Iran veut se battre, ce sera la fin officielle de l'Iran. Plus jamais de menaces à l'encontre des États-Unis! », avait-il tweeté à la mi-mai.


    Une stratégie en rupture avec celle de ses prédécesseurs qui, couplée à une hausse du budget militaire, pourrait contraindre les ennemis de l'Amérique à négocier pour de bon. Certains observateurs et nombre d'opposants politiques s'inquiètent des risques de dérapage.


    Le président n'a peut-être pas l'intention d'entrer en guerre, mais nous craignons qu'il ne bascule par maladresse dans la guerre, soulignait jeudi le leader des démocrates au Sénat, Chuck Schumer.


    La présidente de la Chambre des représentants, la démocrate Nancy Pelosi, s'est réjouie du fait que M. Trump a changé d'avis, puisque les dommages collatéraux d'une telle frappe auraient été provocants. Elle a demandé au président d'obtenir l'approbation du Congrès avant toute action militaire contre Téhéran.


    Les craintes d'un affrontement direct entre Washington et Téhéran ont été ravivées jeudi après la destruction d'un drone américain qui se trouvait selon lui dans son espace aérien, près du détroit d'Ormuz, ce que contestent les États-Unis.


    Au cours des dernières semaines, six pétroliers ont été attaqués dans ce secteur hautement stratégique pour le transport de pétrole. Les États-Unis croient que l'Iran en est responsable.





    L'Iran « doit répondre à la diplomatie par la diplomatie, pas par la force », a déclaré vendredi l'envoyé spécial des États-Unis pour l'Iran, Brian Hook, lors d'une visite en Arabie saoudite. L'Iran « répond à la diplomatie par la diplomatie, et à la guerre par une défense ferme », lui a répondu sur Twitter le porte-parole de la diplomatie iranienne, Abbas Mousavi. Photo : Getty Images / AFP/FAYEZ NURELDINE


    Alors qu'ils baissaient jeudi en début de journée, les cours du pétrole sont repartis à la hausse en raison de ce développement : le Brent a repassé le seuil des 65 $ US et le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) est remonté au-dessus de 58 $ US, des sommets depuis trois semaines.


    Le WTI s'achemine ainsi vers un bond de près de 9 % sur la semaine, sa plus forte hausse sur une semaine depuis novembre 2016, en grande partie en raison des tensions géopolitiques.


    Un message de Trump aux Iraniens?

    Selon des sources gouvernementales iraniennes de l'agence Reuters, le président Trump a fait parvenir dans la nuit de jeudi à vendredi un message aux autorités iraniennes pour les informer de l'imminence d'une attaque tout en leur faisant part de sa volonté de dialoguer.


    Dans son message, Trump dit qu'il est contre une guerre avec l'Iran et qu'il veut discuter avec Téhéran de plusieurs sujets. [...] Il a donné un court délai pour qu'une réponse lui soit donnée, mais dans l'immédiat, notre réponse, c'est qu'il revient à notre guide suprême de se prononcer, a dit l'une d'elles.


    Nous avons clairement indiqué que le guide est contre toute discussion, mais le message lui sera transmis pour qu'il prenne une décision, a dit la seconde source.

    Nous avons toutefois prévenu le responsable d'Oman [qui a transmis le message américain] que toute attaque contre l'Iran aurait des conséquences régionales et internationales.

    Une source gouvernementale iranienne à l'agence Reuters
    Dans la nuit de jeudi à vendredi, le ministre adjoint des Affaires étrangères de l'Iran, Abbas Araghchi, a contacté par téléphone l'ambassadeur de Suisse à Téhéran, qui représente les intérêts américains dans le pays, pour protester énergiquement contre les agissements américains.


    Il y avait des preuves "irréfutables" de ce que le drone avait violé l'espace aérien iranien, indique le communiqué de la diplomatie iranienne. Des débris du drone ont même été retrouvés dans les eaux territoriales de l'Iran, a déclaré M. Araghchi à l'ambassadeur Markus Leitner.


    Le diplomate iranien a répété que l'Iran ne cherche pas la guerre et a mis en garde les forces américaines contre toute mesure inconsidérée dans la région, ajoutant que l'Iran défendrait résolument son territoire contre toute agression.

  3. #3
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 197

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    voir à ce sujet:

    https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post891031

  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Citation Envoyé par paixamourunité Voir le message
    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

    Post-scriptum : je ne suis pas un agent iranien ou un agent du Mossad infiltré à Forum Islam (note : on sait jamais au cas où il y aurait des soupçons)

  5. #5
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    ( ^^ )

  6. #6
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 574

    Par défaut

    Contre l'Iran, les Etats-Unis privilégient la diplomatie aux armes

    Les Etats-Unis ont demandé la tenue, lundi 24 juin 2019, d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies, à la suite de l'attaque de leur drone, jeudi, par l'Iran. Parce qu'il survolait notre espace aérien, accuse le régime de Téhéran. Ce qu'ont contesté les Etats-Unis. …

    21/06/2019



Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •