Page 1 sur 4 1 2 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 34

Discussion: Métiers agricoles et Islam

  1. #1
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 197

    Par défaut Métiers agricoles et Islam

    Salam aleykoum,

    J'ai pu lire que les premières générations de musulmans, notamment durant le califat de Umar-ra, réprouvait les métiers agricoles, ou plutôt que les musulmans tentent de posséder des terres agricoles. Pour plusieurs raisons, que cela symbolisait une catégorie sociale inférieure éloigné de l'esprit combatif (à une époque où l'armée islamique ne cessait d'étendre ses territoires via des conquêtes), mais aussi que cela poussait les hommes à l'attachement aux biens terrestres.

    La question que je me pose, est-ce un avis communément admis ? S'agissait t-il d'un Ijtihad à un moment précis, ou est-ce valable pour toutes les époques, si l'avis est admis.

  2. #2
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 041

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Dans le Coran l'agriculture est un sujet majeur, et dans les hadiths le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam) a loué ceux qui travaillent la terre, plantent des arbres et plantes dont les gens profitent y compris eux-mêmes. Ce domaine faisait partie de l'économie des sahabas avec le commerce et d'autres métiers. Il y a eu divergence entre les savants pour savoir ce qu'il est mieux de pratiquer entre le commerce et l'agriculture. Dans les tariqa, notamment aujourd'hui, posséder des terres et développer son agriculture fait partie des recommandations. C'est même dans le travail agricole que très souvent le cheikh développe la spiritualité de ses disciples.

    Donc oui il s'agit d'un ijtihad à un moment précis. L'avis varie en fonction des savants, du temps et de l'espace.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh


    D'un point de vue des objectifs de la charia à partir du Coran, de la Sunna et de l'Ijtihad.

    L'agriculture est une nécéssité pour la vie de l'homme, la préservation de la vie, de la société, de son environnement, de la famille, de son intégrité physique, de sa santé.


    « Lorsque Ton Seigneur confia aux Anges : Je vais établir sur la terre un vicaire » (Coran 2/30)

    « C’est Lui qui vous a soumis la terre: parcourez donc ses grandes étendues. Mangez de ce qu’Il vous fournit. Vers Lui est la Résurrection. » (Coran : 67/15)

    « De la terre Il vous a créés, et Il vous l’a fait peupler (et exploiter). »(Coran : 11/61)


    Le Compagnon Anas a rapporté que le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit: "N'importe quel musulman plante un arbre ou cultive une terre et qu’un oiseau ou un homme ou une bête en mange, alors c'est considéré comme une aumône. " rapporté par Boukhari et Muslim.

    Le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit : "Si l'Heure arrive et que l'un de vous a dans la main une bouture (jeune pousse), s'il peut qu'elle ne survienne pas avant qu'il ne l'ait planté alors qu'il le fasse.", rapporté par Ahmed.

    Le Compagnon Djaber a rapporté que le Prophète, Salla Allahou Alaihi wa Sallam, a dit : "Celui qui défriche une terre inculte a une récompense: c'est considéré comme une aumône chaque fois qu'une créature en mange (humain ou autre).", rapporté par Ahmed.


    --> > Vers le Juste Milieu - Antoine et Kadidia Bernardeau-Sanogo - ℳ-Talks

    --> > Permaculture - Geoff Lawton à TEDxAjman (Emirats Arabes Unis) - Conférence sous-titrée en français

    --> > Permaculture - Reverdir le Désert - Geoff Lawton
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 12/07/2019 à 18h27.

  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    Citation Envoyé par paixamourunité Voir le message
    Salam aleykoum,

    J'ai pu lire que les premières générations de musulmans, notamment durant le califat de Umar-ra, réprouvait les métiers agricoles, ou plutôt que les musulmans tentent de posséder des terres agricoles. Pour plusieurs raisons, que cela symbolisait une catégorie sociale inférieure éloigné de l'esprit combatif (à une époque où l'armée islamique ne cessait d'étendre ses territoires via des conquêtes), mais aussi que cela poussait les hommes à l'attachement aux biens terrestres.

    La question que je me pose, est-ce un avis communément admis ? S'agissait t-il d'un Ijtihad à un moment précis, ou est-ce valable pour toutes les époques, si l'avis est admis.
    Et historiquement, il y avait les populations de la dhimma, non-musulmanes, juives, chrétiennes et d'autres croyances qui exercaient l'agriculture au moment de l'arrivée des armées musulmanes, les musulmans dans ces territoires conquis étaient minoritaires, dans l'administration publique, ainsi que l'agriculture, les non-musulmans étaient plus nombreux que les musulmans sous autorité islamique en ces temps
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 12/07/2019 à 18h41.

  5. #5
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    Et à savoir, les musulmans ont apporté des nouvelles techniques agricoles dans les territoires conquis, notemment les techniques agricoles provenant d'Arabie et particulièrement du Yemen.

  6. #6
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 197

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    d'accord, merci des informations. J'ai été un petit peu étonné de lire cela. Il y avait un hadith ajouté à l'argument où le prophète-saws aurait dit à propos des outils pour labourer la terre:

    "Ces engins n'entrent pas chez un peuple, sans y semer la bassesse (al-dhill)."rapporté par Abû Umâma al-Bâhilî dans Sahîh al-Bukhârî

    Probablement aussi que le hadith était sorti de son contexte, j'ignore aussi sa fiabilité. Si vous avez des informations supplémentaires inch'Allah

  7. #7
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    Citation Envoyé par paixamourunité Voir le message
    Salam aleykoum,

    d'accord, merci des informations. J'ai été un petit peu étonné de lire cela. Il y avait un hadith ajouté à l'argument où le prophète-saws aurait dit à propos des outils pour labourer la terre:

    "Ces engins n'entrent pas chez un peuple, sans y semer la bassesse (al-dhill)."rapporté par Abû Umâma al-Bâhilî dans Sahîh al-Bukhârî

    Probablement aussi que le hadith était sorti de son contexte, j'ignore aussi sa fiabilité. Si vous avez des informations supplémentaires inch'Allah
    Ce rapport pourrait indiquer une conséquence au niveau social et au niveau du nafs, de l'introduction d'outils, certains pourraient s'interroger avec une lecture "marxiste" sur le rapport d'exploitation fait par les propriétaires des moyens de productions qui sont ceux qui possèdent le capital, et la dépendance qui résulte de ceux qui ont besoin de ces moyens de productions envers ceux qui les possèdent.

    Il faut étudier l'histoire et voir comment fonctionne un sytème féodal avec certains abus de pouvoir par des personnes peu scrupuleuses religieusement.



    Autre choses, il en résulte aussi une grande confiance aux moyens, à la force humaine, au risque d'oublier qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala est celui qui donne à qui Il veut.

    Celà peut même aller jusqu'à se consacrer uniquement pour les choses de ce monde, et négliger du fait de cette capacité à créér des richesses, la vie dernière.

    On peut se rappeler ce passage de la Sourate al-Kahf :

    [32] Propose-leur la parabole de deux hommes. À l’un d’eux Nous avons donné deux jardins plantés de vignes que Nous avons entourés de palmiers et séparés par des champs ensemencés. [33] Les deux jardins produisaient de bonnes récoltes, sans la moindre défaillance, d’autant plus que Nous avions fait surgir un ruisseau entre eux. [34] Il récolta donc ses fruits et dit, au cours d’une conversation à son compagnon : « Je suis plus riche que toi et plus puissant aussi grâce à mon clan. »

    [35] Il entra dans son jardin et se fit tort à lui-même en disant : « Je ne pense pas que ce jardin puisse jamais dépérir ; [36] et je ne crois pas que l’Heure du Jugement dernier puisse sonner un jour. Et si, ma foi, je dois retourner à mon Seigneur, j’aurai certainement un sort bien meilleur ! » [37] Son compagnon qui conversait avec lui répliqua : « Aurais-tu renié Celui qui t’a créé de poussière, puis de sperme et qui, ensuite, t’a donné ta forme humaine ? [38] Pour moi, c’est Dieu qui est mon Seigneur auquel je n’associe personne. [39] Que n’as-tu dit en entrant dans ton jardin : “Telle est la volonté de Dieu ! Il n’y a de puissance qu’en Dieu !” Et si tu vois que je suis moins pourvu que toi en biens et en enfants, [40] il se peut que mon Seigneur me donne quelque chose de meilleur que ton jardin et qu’Il envoie sur ce dernier une calamité du ciel, qui le réduise en terrain stérile ; [41] ou que l’eau qui l’arrose tarisse sans que tu puisses jamais la retrouver. »

    [42] Or, sa récolte fut détruite et il ne lui restait plus qu’à se tordre les mains de regret, en pensant à toutes les dépenses qu’il avait effectuées et en se lamentant sur ses treilles complètement ravagées. « Plût à Dieu, gémissait-il, que je n’eusse jamais donné d’associés à mon Seigneur ! » [43] Et il ne trouva aucun parti pour le secourir contre Dieu, pas plus qu’il ne put se secourir lui-même, [44] car, en pareil cas, la souveraine protection n’appartient qu’à Dieu qui est la Vérité suprême, et qui accorde la meilleure récompense et assure la fin la plus heureuse.

    [45] Propose-leur encore la parabole de la vie en ce bas monde. Elle est semblable à cette eau que Nous faisons descendre du ciel, et dont les plantes s’imprègnent un instant pour se transformer ensuite en chaume à la merci des vents, car la puissance de Dieu n’a point de limite.

    [46] Richesses et enfants ne sont que la parure de la vie de ce monde, tandis que les bonnes œuvres qui perdurent ont auprès de ton Seigneur une meilleure récompense et suscitent dans le cœur des fidèles une belle espérance.



    Wa Allahu A`lam

  8. #8
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    Il faut que les principes qui guident nos actions se basent sur notre référenciel islamique, donc il faut agir en connaissance de cause, avec éthique, en sachant qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala connait tant nos intentions que ce que nous faisons, si nous oeuvrons, nous le faisont que si Allah nous le permet et nous avons des biens en ce monde que s'Il le Veut.

  9. #9
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 197

    Par défaut

    Ce que tu dis est intéressant, cela peut donner sens, vu sous cet angle. Allah A3lem.

  10. #10
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    Il y a vraiment ce soucis que par les outils, la technologie, l'homme pense être créateur, avec Allah, Le Créateur, au point de se mettre à son égal, de voir même l'homme se dire être le seul créateur se mettant en position de divinité par le résultat de ses accomplissements.

    Il en vient à dire qu'il n'a pas besoin d'Allah, et en vient à dire qu'il ne compte que sur lui-même sans tenir compte du pouvoir d'Allah.

    Il en vient aussi à dire qu'il est lui même un Dieu, puisqu'il pense avoir "le pouvoir de créer à partir de la terre" et celà est une bassesse et un égarement.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 13/07/2019 à 00h50.

Page 1 sur 4 1 2 3 4 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •