Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Amour: se battre ou abandonner

  1. #1

    Date d'inscription
    août 2019
    Localisation
    Mons
    Messages
    2

    Par défaut Amour: se battre ou abandonner

    Asalamu alaikom,
    Je me présente : je suis une jeune femme de 20ans, je vis en Belgique et je suis étudiante. Je le précise parce que ça va avoir son importance dans la suite du message.
    Je suis qqun qui cherche toujours des solutions, n’abandonne jamais mais cette fois, je me suis retrouvée au pied du mur, je ne sais plus quoi faire ou quoi penser et c’est pour ça que je vous écris.
    Alors l’histoire commence en 2011, lorsque je suis tombée amoureuse de mon cousin d’Algérie (du coté de mon père), j’avais alors 11 ans et lui 18. On se voyait souvent, la plupart du temps il y avait avec nous un membre de la famille qui était au courant pour nous. Tout allait bien mais je commençais à me sentir mal de rester avec lui au niveau de la religion, de plus, une de ses sœurs (Lila) m’avait déconseillé de rester avec lui pcq « c’est pas qqun de bien » et ma mère, qui avait des doutes, le rabaissait constamment en le comparent à un autre cousin de son coté de la famille. Suite à tout cela, j’ai pris peur et j’ai rompu avec lui.
    Deux années sont passées et me revoilà en Algérie, face à lui. Je découvre que je l’aime encore et qu’il m’aime aussi mais le problème c’est qu’il s’est fiancé avec sa cousine.
    Sa sœur (Rim) m’a raconté qu’il ne s’était pas remis de notre rupture, ça m’a brisé le cœur, je me sentait encore plus coupable alors quand il est venu me parler, on a commencé à parler. Il m’avait dit qu’il était prêt à quitter sa fiancée pour moi. Seulement, ma mère, qui doutait encore, n’a pas arrêté de le rabaisser en disant qu’il était pauvre et qu’il n’a pas fait d’étude et de me mettre la pression pour que je le retire de ma tête. J’ai eu peur encore une fois et j’ai dit à mon cousin que ma mère ne l’accepterait pas. On s’est encore quitté.
    Deux ans plus tard, je l’aimais toujours et je ne l’avais pas oublié et lui non plus, sauf que cette fois-ci, il était marié et avait un bébé. J’ai appris par Rim qu’il a dû se marier pcq ils ont fait le haram et que cet enfant en était le fruit.
    Je voyais dans ses yeux qu’il n’était pas heureux et ça me déchirait de le voir avec sa femme. Elle, rabi yehdiha, faisait tout pour me blesser (elle inventait des histoires à me raconter, laissait la porte de sa chambre ouverte quand j’étais là, etc). Rim m’a raconté que depuis qu’il s’est marié, il a commencé à boire et il est violent avec elle. Je m’en veux tellement d’être la cause de son malheur. Rien ne s’est passée depuis.
    Cette année, j’ai été choquée de voir comment il est devenu. Méconnaissable, il s’est éloigné de Dieu malgré qu’il prie, il ne paraissait pas heureux, il me souriait tristement quand il me voyait. Je me sentais tellement coupable, s’il ne m’avait pas aimé, il n’en serait pas là.
    Je n’étais pas bien et Rim l’a remarqué, on a parlé et je lui ai dit tout ce que j’avais sur le cœur depuis des années.
    Elle m’a alors dit qu’elle était avec moi et que ses parents l’était aussi.
    Le problème cette fois, c’est qu’il a décidé d’aller illégalement en France pour se faire de l’argent et se venger de ma mère qu’il l’a « insulté » de pauvre. Sa femme le pousse à partir pour se débarrasser de lui, alors qu’ils ont 5 enfants, pcq elle aime un autre homme. Et moi, je ne sais plus quoi faire.
    Vu qu’il va partir, Rim lui a dit que je l’aimais encore et il a regretté s’être marié.
    Il part la semaine prochaine…

    Alors me voila, j’ai tellement peur qu’il lui arrive quelque chose, je ne pourrais pas le supporter.
    J’aimerais tellement pouvoir lui parler et le convaincre de ne pas y aller, j’aimerais tellement qu’il mette fin à cette relation qui le détruit et qu’il revienne vers moi.

    Je sens qu’on est lié, on n’arrive pas à s’oublier après tant d’année, je le connais par cœur alors que je suis restée avec lui que peu de temps, quand il lui arrive qqch de mal, je sens comme une boule dans mon ventre et j’ai du mal à respirer puis Rim me confirme qu’il lui est arrivé qqch. Je lui veux tout le bonheur du monde, je lui souhaite le paradis, je prie pour lui, pour que Dieu lui pardonne ses péchés.
    Mais j’aimerais tellement être sa femme, j’aimerais être celle qui sera avec lui au paradis, je veux le remettre sur le droit chemin, je sais qu’il vaut mieux que ce qu’il est.

    Mais comment faire ? Est-ce que je lui parle ? Est-ce que je lui mets cette idée en tête ? Malgré que mes parents ne l’accepte pas, pour des questions d’apparence, pcq il n’a pas autant d’argent et de diplômes qu’ils l’auraient voulu.

    Le monde entier semble être contre, mais je ne veux pas abandonner, pas cette fois. Je sens que nous pouvons y arriver si nous nous battons mais j’ai des doutes, qu’est-ce que vous en pensez ? Je suis prête à me battre mais est-ce que Dieu sera avec nous ? Voyez-vous là-dedans une mauvaise union ? Je vous prie de m’aider, de me conseiller, de prier pour nous.

    Merci d’avoir pris le temps de lire mon message.

  2. #2
    Administrateur
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 603

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Qu'est-ce qui te dit que tu es l'unique cause de tous ces problèmes ? S'il avait forniqué avec sa femme avant le mariage, c'était qu'en fait son esprit n'était pas forcément totalement présent pour toi.
    Maintenant s'il s'est éloigné d'Allah à cause de toi, cela voudrait dire que son amour pour toi est supérieur à son amour pour Allah. Donc son amour n'est pas lumineux, mais plutôt capricieux et soumis aux aléas du nafs et des suggestions du diable.

    Si tu l'aimes profondément, c'est normal que tu ressentes le mal qui l'atteint. Les sentiments peuvent être puissants, et Allahu a'lam sur leurs pouvoirs qu'ils soient bienfaiteurs ou malfaiteurs. Néanmoins, cela ne veut pas dire que ton amour pour lui est bon, justifié, conforme à la voie d'Allah.

    Tu veux sauver quelqu'un et bien faire, ce qui est tout à ton honneur. Néanmoins tu es tombée dans le piège de l'amour. Les sentiments homme-femme sont puissants, bien maniés ils sont source d'une miséricorde bénie et intense, et mal maniés ils mènent à l'Enfer dans la dunya et dans l'au-delà.
    L'homme que tu convoites y est tombé sans le soutien divin, et il a foutu sa vie et celles d'autres personnes en l'air. Et tu cherches à tomber dans le même piège sans t'en rendre compte.

    Pour moi la réponse à ta question est simple : abandonner.

    Quand je vois les bonnes personnes qui galèrent à trouver un frère ou une sœur avec qui se marier, et d'autres qui veulent forcer avec les mauvaises personnes, c'est frustrant ^^
    Garde toute ton énergie pour une cause utile, pour un djihad sur la voie d'Allah, avec un mari qui te sera une miséricorde et pour lequel tu seras une miséricorde incha'Allah. Ne te lance pas dans des objectifs impossibles, car plus tu rentres dans ces problèmes plus les dégâts sont importants, et plus les regrets sont amers. Mieux vaut supporter la douleur de l'abandon maintenant pour repartir sur de bonnes bases, plutôt que de plonger dans une immense galère et regretter trop tard avec des dégâts terribles.

    Qu'An-Nafi' t'assiste.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3
    Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    1 658

    Par défaut

    salam Djouri

    qu'Allah t'apaise et te facilite
    c'est très difficile de prendre du recul quand on est attachée à son "premier amour" et que les sentiments sont encore là après plusieurs années
    alors le fait de demander conseil est incha Allah un bon moyen pour faire la part des choses

    1/ que conseille la religion?

    nous savons que pour les musulmans le coran et la sunna du prophète sont un cadeau immense car ils nous montrent durant toute notre vie la voie du bien (pour soi et les autres)
    en effet l'être humain reste faible et peut se tromper à tout moment dans sa vie même s'il est sincère dans ses pensées et sentiments
    de plus le diable (humain ou djinn) est là pour lui insuffler le mal et lui enjoliver de mauvaises choses
    donc concernant ton histoire, l'islam interdit de chercher à se marier avec une personne qui est déjà fiancée ou mariée quand bien même elle serait malheureuse, qu'elle n'aimerait pas son conjoint ou inversement ou d'autres rasons
    cela veut dire que tu dois t'efforcer incha Allah de prendre du recul avec tes sentiments et tes pensées et de méditer les recommandations et sagesses de l'islam
    je sais ce n'est pas facile c'est un travail sur l'intention et la sincérité mais si tu cherches vraiment le bien et la baraka alors c'est nécessaire d'entreprendre ce travail incha Allah

    2/ que conseille ta famille ?

    les parents (qu'Allah les protège) veulent en général notre bien et c'est une tâche qui n'est pas facile : c'est une lourde responsabilité
    maintenant, il faut aussi se remettre dans le contexte car à l'époque tu étais jeune, ta mère avait déjà vu des problèmes avec un autre cousin de la famille et donc elle a eu de gros doutes
    je ne dis pas que c'est bien qu'elle ait rabaissé ton cousin mais je dis simplement qu'elle a eu peur et qu'elle a préféré te voir avec un autre prétendant
    sinon au niveau du fait qu'elle évoque le niveau social et d'étude il est vrai que le point le plus important pour l'islam est celui de la foi et du comportement du prétendant
    mais en plus de cet élément il n'est pas interdit de rechercher une plus grande "compatibilité " entre les intéressées et de prendre en compte que le courant ne passe pas (encore aujourd'hui) entre lui et ta mère
    or si dès le début il y a ce type de problème c'est très délicat d'envisager un mariage surtout à l'époque tu étais encore très jeune
    c'est vrai que dans la théorie on peut se dire que ce qui compte c'est d'être musulman et se marier mais quand on est un parent ce n'est pas toujours aussi simple, il y a d'autres paramètres qui interviennent (à tort ou à raison) alors plutôt que de se renvoyer la balle c'est important d'instaurer petit à petit incha Allah dans l'avenir un vrai dialogue entre toi et ta mère sur le sujet du mariage. Être capable d'entendre son point de vue mais aussi ses peurs et être capable à ton tour de dire ton point de vue et tes envies

    3/ que conseille sa famille ?
    déjà à partir du moment ou cet homme est marié, les discussions avec ses sœurs sont à "double tranchant" car ça ne t'aidera pas, au vue des enseignements de l'islam, à prendre de la distance et aller de l'avant
    de plus, dans ce genre de discussion il peut y avoir du vrai ou du faux on ne sait pas vraiment mais dans tous les cas il y a un risque de rentrer dans la vie privée et d'être dans la médisance ou calomnie vis à vis notamment de son épouse
    d'après ce qui a été dit elle aurait subi des violences, alcool donc (à supposer que tout ça soit vrai) elle vit une situation difficile même si ses réactions et comportements semblent parfois durs ...
    maintenant au départ une de ses sœurs t'a dit qu'il n'était pas "quelqu'un de bien" , ça reste son opinion
    encore une fois ça peut être vrai ou faux mais s'il y a vraiment des histoires d'alcool, de violence, de fornication sa parole peut avoir un certain sens ...
    on est pas là pour juger les gens; c'est des choses qui peuvent arriver à tout le monde personne est à l’abri mais on se doit de rappeler que tout cela n'annule pas la notion de responsabilité individuelle
    enfin, à côté de tout ça tu as pu parler avec son autre sœur et aujourd'hui toute sa famille est de ton côté
    mais à quoi bon ? Cet homme est marié et se mettre de ton côté c'est être prêt à détruire une famille
    il est difficile de comprendre l'attitude de sa famille, peut n'apprécie t elle pas leur belle fille ?..
    mais peu importe ! dans tous les cas ces des choses qui ne se font pas
    dernier point se mettre de ton côté c'est aussi être contre ta mère et ta famille
    tout ça finalement peut créer des gros problèmes par la suite
    donc le conseil ici de sa famille est contraire à l'islam et l’intérêt général

    après tout ça il y a aussi le fait que tu peux te sentir responsable et touchée par la situation de cet homme
    tout cela dénote moins ta réelle responsabilité que tes sentiments et aussi le fait que tu sois rentrée dans une sorte de triangulaire relationnelle ou d'un côté il y aurait la victime (cet homme) de l'autre côté le bourreau (ta maman) et enfin toi le "sauveur"
    ici il faut vraiment faire attention et faire encore une fois la part des choses
    revenir à la réalité des choses :
    à la base vous aviez des sentiments l'un pour l'autre ça c'est une chose
    mais maintenant quand on parle des responsabilités l'un envers l'autre ça dans l'islam c'est dans le couple
    et donc durant toute cette période ou vous vous côtoyiez il était tout à fait possible de ne pas donner suite à un éventuel mariage
    tu étais donc dans ton droit le plus absolu d'autant plus que tu étais jeune et que ta mère avait des doutes
    les familles ont une part de responsabilité de vous avoir laisser dans cette situation mais parfois il peut y avoir un manque de connaissance sur ces questions...
    donc concrètement ma sœur tu ne dois rien à cet homme même si tes sentiments te disent autres choses ou que la situation te révolte
    chacun doit rester responsable de ces actes même dans les épreuves

    alors c'est vrai tu sais qu'il est au fond quelqu'un de bien et que tu souhaite le changer etc
    mais si effectivement toute personne à une fitra (une tendance vers le bien, la transcendance etc) il faut se rappeler que c'est Dieu qui guide pas nous
    ensuite il faut toujours partir surtout dans le cas du mariage de l'état de la personne pas de ce qu'on aimerait qu'elle soit
    par ailleurs, il faut se rappeler qu'on connait une personne dans les épreuves or si tout cela est vrai cet homme a fait usage de violence de l'alcool etc
    te sens tu capable d'assumer tout ça ? la dépendance à l'olcool ruine de même que la violence et là il ne suffit pas d'avoir des sentiments
    es tu prête aussi à assumer son divorce et le fait qu'il est 5 enfants?...

    au final il me semble qu'il est préférable :

    que tu prennes tes distances vis à vis de cet homme et sa famille
    que tu ne parles plus avec ses sœurs
    que tu entame un travail de communication avec tes parents
    que tu fasse un travail de deuil
    si besoin demander une aide voir par exemple un psy musulman

    tire des enseignements de tout cela
    garde ta sincérité, tes nobles sentiments et ta détermination mais incha Allah oriente les vers ce que Dieu veut et vers le bien

    courage !
    Dernière modification par Halim ; 3 semaines avant à 12h56.

  4. #4

    Date d'inscription
    août 2019
    Localisation
    Mons
    Messages
    2

    Par défaut

    Merci beaucoup pour vos messages, je vais méditer là dessus. Qu'Allah vienne en aide à tout les musulmans.

  5. #5
    Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    1 658

    Par défaut

    amin
    courage !
    prend le temps de méditer incha Allah

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •