Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 12

Discussion: Yemen : Les Houthis bloquent pendant des mois des tonnes de nourritures puis détruisent les vivres une fois périmées - 27/08/2019

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut Yemen : Les Houthis bloquent pendant des mois des tonnes de nourritures puis détruisent les vivres une fois périmées - 27/08/2019

    اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ


    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima






    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh



    Yemen : Les Houthis bloquent pendant des mois des tonnes de nourritures puis détruisent les vivres une fois périmées


    - 27/08/2019 -


    Les rebelles au Yémen détruisent de la nourriture "périmée"

    AFP

    Publié le 27/08/2019 à 21:46 | AFP




    Les rebelles au Yémen détruisent de la nourriture "périmée" © AFP / Mohammed HUWAIS


    Les rebelles au Yémen ont détruit mardi des tonnes de produits alimentaires "périmés" fournis sous forme d'aides, une source de l'ONUaffirmant que la nourriture avait été retenue pendant des mois dans le pays en guerre et au bord de la famine.

    Dans la capitale yéménite Sanaa sous leur contrôle, les rebelles Houthis ont utilisé des pelleteuses pour détruire de grandes quantités de sacs contenant riz et farine et portant le logo du Programme alimentaire mondial (PAM), une organisation relevant de l'ONU.

    "Ces produits étaient périmés et pleins de petits insectes (...) Ils n'étaient même pas bons pour les animaux", a déclaré un responsable des Houthis, Majed Sari.
    Selon une source de l'ONU, "l'aide humanitaire détruite aurait dû être distribuée en novembre 2018 à des familles de Taëz", troisième ville du Yémen située dans le sud-ouest du pays. "Mais elle a été retenue à un checkpoint pendant des mois".

    La guerre dévastatrice au Yémen a été déclenchée en 2014 avec une offensive des rebelles Houthis qui, venus de leur fief du Nord, se sont emparés de vastes pans du territoire, y compris Sanaa. Aidé depuis 2015 par une coalition militaire commandée par l'Arabie saoudite voisine, le pouvoir tente de défaire les Houthis.

    Le conflit dans ce pays pauvre de la péninsule arabique a fait des dizaines de milliers de morts dont de nombreux civils d'après des ONG, et plongé le pays dans la pire crise humanitaire au monde selon l'ONU.

    Le PAM, qui affirme nourrir chaque mois près de 11 millions de personnes au Yémen, a annoncé le 9 août qu'il reprendrait son aide alimentaire au Yémen dans les zones contrôlées par les rebelles, suspendue pendant près de deux mois après des accusations de détournement de l'aide par les Houthis.

    Selon un porte-parole du PAM, l'organisation "distribue plus de 130.000 tonnes de nourriture chaque mois" au Yémen, malgré "les défis opérationnels".

    "Le PAM a besoin d'avoir accès sans entraves à toutes les zones afin de pouvoir fournir une aide alimentaire à ceux qui en ont le plus besoin", a-t-il dit à l'AFP.


    27/08/2019 21:44:48 - Sanaa (AFP) - © 2019 AFP



  2. #2

  3. #3
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 041

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Déjà que la population civile subit de plein fouet la guerre, si en plus ils font des sales coups comme ça...

    C'est une guerre très sale que ce soit du côté des saoudiens comme du côté houthi. Qu'An-Nafi' assiste la population.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Amin.

    Sans oublier d'autres acteurs de cette guerre civile : Les Emirats Arabes Unis, l'Iran, Israël, les groupes jihadistes sunnites comme Al-Qaïda et les partisans de l'Etat Islamique d'Abu Bakr Al Baghdadi.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 03/09/2019 à 15h36.

  5. #5
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    (Mise à jour du dernier message)





    Yémen: à Hodeida, la nourriture comme arme de guerre


    28/01/2019

    Les silos à grains renvoient l'écho de tirs: dans la ville portuaire de Hodeida, dans l'ouest du Yémen en guerre, un important stock de blé reste inaccessible à la population menacée de famine, malgré une trêve entre le gouvernement et les rebelles.




  6. #6
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    En 2017


    ONU: la nourriture est une «arme de guerre» au Yémen




    PHOTO MOHAMED AL-SAYAGHI, REUTERS


    Au Yémen, sept millions de personnes sont menacées de famine et 17 millions, soit 60% de la population, souffrent d'insécurité alimentaire.



    AGENCE FRANCE-PRESSE

    Publié le 29 octobre 2017 à 9h41

    Au-delà des raids aériens, des combats au sol et des blocus portuaires, la nourriture est utilisée comme «arme de guerre» au Yémen, a estimé dimanche une responsable de l'ONU, alors que des millions de civils risquent la famine.

    «Le Yémen est au bord de la famine, le choléra aggrave une crise alimentaire dramatique et la nourriture est utilisée comme arme de guerre», a déclaré Elisabeth Rasmussen, directrice adjointe du Programme alimentaire mondial des Nations unies, lors d'une conférence sur l'aide au Yémen organisée à Ryad.


    Le conflit au Yémen oppose les rebelles houthis au gouvernement du président Abd Rabbo Mansour Hadi. Il a fait plus de 8650 morts et quelque 58 600 blessés depuis mars 2015, date à laquelle une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite est intervenue contre les houthis, soutenus par l'Iran.

    En raison de la poursuite du conflit, sept millions de personnes sont menacées de famine et 17 millions, soit 60% de la population, souffrent d'insécurité alimentaire.


    Depuis avril, 2100 autres personnes sont mortes du choléra, les hôpitaux n'obtenant pas de médicaments en raison des blocus portuaires et d'un embargo aérien.


    Les parties en conflit sont accusées de ne pas protéger les civils dans ce que l'ONU a qualifié de «pire crise humanitaire du monde».




    La coalition dirigée par les Saoudiens, qui contrôle l'espace aérien du Yémen et certains ports, a été ajoutée ce mois-ci à une liste noire de l'ONU dénonçant les pays et les parties commettant lors de conflits des exactions contre les enfants.

    Les routes d'accès à la capitale yéménite Sanaa sont contrôlées par les Houthis et leurs alliés, les partisans de l'ancien président Ali Abdallah Saleh.


    Les agences humanitaires ont averti que la fermeture de l'aéroport de Sanaa entrave la livraison d'aide qui doit maintenant transiter par le port de Hodeida (ouest), sur la mer Rouge.


    «Toutes les parties au conflit doivent fournir un accès humanitaire sûr, rapide, sans entrave et durable aux personnes dans le besoin, à travers tous les ports et aéroports, en particulier le port de Hodeida et l'aéroport de Sanaa, ainsi que par la route», a déclaré à Ryad Mark Lowcock, responsable des affaires humanitaires de l'ONU.



    «Les parties qui contrôlent Sanaa privent régulièrement d'accès les agences humanitaires et ont arbitrairement retardé ou refusé des dizaines de demandes d'entrée du personnel humanitaire dans le pays», a dit M. Lowcock qui vient d'effectuer une visite au Yémen

  7. #7
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 197

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    Dans ce genre de conflit je pense que la position la plus sage est surtout de prendre du recul sur toutes les informations et partir que absolument toutes peuvent être aussi vrai, que fausse, que détournée.

    "Quand un pervers vous rapporte une nouvelle vérifiez en la teneur de peur de commettre une injustice"

    C'est encore plus vrai avec les médias Occidentaux et les officines internationales, passé maître dans la manipulation des masses et de l'opinion publique.

    La seule chose certaine c'est qu'il s'agit comme dans tous conflits au sein de cette région d'un grand échiquier économique, politique, géopolitique, et spirituel.
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

  8. #8
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

    Ce verset du Coran est un rappel très important à notre époque, avec une grande quantité d'informations disponibles mais dont il faut s'assurer de l'intégrité, de la véracité.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala nous préserve d'être injuste et Qu'Il nous préserve d'être négligeant dans la vérification des informations.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala nous Accorde le Discernerment.

    Malheureusement, la situation au Yemen est très mauvaise, les conduites des béligérants au cours de cette guerre civile ont entrainé des catastrophes, celà se confirme :

    --> > Yémen : tous les belligérants sont coupables de "crimes de guerre", affirme l'ONU - 03/09/2019




    Suspendre un jugement était une vertu louée parmi les Salaf,

    quand ils n'avaient pas assez de preuves pour affirmer ou nier quelque chose.

    Pourtant, aujourd'hui, suspendre le jugement n'est même pas une option;

    Les gens insistent pour affirmer et nier les choses dès qu'ils l'entendent.

    Cela explique pourquoi tant de gens sont confus.



    Ustadh Abdus Shakur Brooks




    Dernière modification par talib abdALLAH ; 04/09/2019 à 02h24.

  9. #9
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    --> > Pour les anglophones, le rapport de l'ONU du 03/09/2019 : https://www.ohchr.org/Documents/HRBo...C_42_CRP_1.PDF


    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

    Ce verset du Coran est un rappel très important à notre époque, avec une grande quantité d'informations disponibles mais dont il faut s'assurer de l'intégrité, de la véracité.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala nous préserve d'être injuste et Qu'Il nous préserve d'être négligeant dans la vérification des informations.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala nous Accorde le Discernerment.

    Malheureusement, la situation au Yemen est très mauvaise, les conduites des béligérants au cours de cette guerre civile ont entrainé des catastrophes, celà se confirme :

    --> > Yémen : tous les belligérants sont coupables de "crimes de guerre", affirme l'ONU - 03/09/2019




    Suspendre un jugement était une vertu louée parmi les Salaf,

    quand ils n'avaient pas assez de preuves pour affirmer ou nier quelque chose.

    Pourtant, aujourd'hui, suspendre le jugement n'est même pas une option;

    Les gens insistent pour affirmer et nier les choses dès qu'ils l'entendent.

    Cela explique pourquoi tant de gens sont confus.



    Ustadh Abdus Shakur Brooks




    Dernière modification par talib abdALLAH ; 04/09/2019 à 02h24.

  10. #10
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 197

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    Je n'entendais pas par là le fait de nier toutes choses, mais de me méfier quand on nous dit que tel ou tel groupe est responsable de tel ou tel chose. Un peu comme dans le conflit Syrien où les uns diront que Bachar gaz son peuple et les autres diront qu'il s'agit des rebelles de DAESH qui en sont responsable.
    Dans ces cas concrets il ne vaut mieux pas prendre parti et considéré qu'on ne connaîtra pas la vérité sauf le jour des comptes. Les ennemis de l'Islam manipulent les musulmans qui tombent dans les pièges des médias comme des moutons de panurge. C'est en ce sens que je citais le verset dans mon précédent message sur la gestion des informations.

    On pourrait ajouter un hadith durant Akhirou Zaman où il me semble qu'il est fait mention d'une situation de fitna et conflit où le plus sage sera celui qui restera chez lui puisque tous sortiront s’entre-tuer. Je ne serai pas capable de le retrouver. Allah A3lem.
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •