Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Discussion: Le discours (surprenant) du journaliste de tendance chrétien sioniste, Mike Evans à la conférence du Jerusalem Post - 18/06/2019

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 953

    Par défaut Le discours (surprenant) du journaliste de tendance chrétien sioniste, Mike Evans à la conférence du Jerusalem Post - 18/06/2019

    اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ


    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima






    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh




    Le discours (surprenant) du journaliste de tendance chrétien sioniste

    Mike Evans

    à la conférence du Jerusalem Post

    (MBS,MBZ,Trump ...)

    - 18/06/2019 -


    en Anglais







  2. #2
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 953

    Par défaut

    23/11/2018



    Le Dr Mike Evans, journaliste chretien sioniste a été récompensé jeudi du prix « Lion of Jerusalem » lors de la conférence diplomatique du Jerusalem Post. M. Evans est un éminent journaliste chrétien sioniste et fondateur du Friends of Zion Museum à Jérusalem et de la Jerusalem Prayer Team.

    Le prix « Lion of Jerusalem » a été décerné au Dr Mike Evans par Moshe Lion, maire de Jérusalem nouvellement élu, et Ronit Hassin-Hochman, PDG du Jerusalem Post. M. Evans a reçu le prix en présence du Premier ministre Benjamin Netanyahu, du ministre de la Justice Ayelet Shaked, du ministre de la Sécurité publique et des Affaires stratégiques Gilad Erdan, du rédacteur en chef du Jerusalem Post Yaakov Katz, du président de l’Israel Discount Bank le Dr Joseph Bachar et de nombreuses autres personnalités.

    Le Dr Mike Evans a passé plus de 40 ans à défendre l’État d’Israël et à promouvoir le dialogue avec le reste du monde. Il a fondé le Friends of Zion HeritageCenter, qui vient juste de dépasser les 52 millions de suiveurs pro-Israël sur Facebook, ce qui en fait l’une des pages pro-Israël sur les réseaux sociaux les plus suivies au monde. Depuis son ouverture en 2015, le FOZ Museum a accueilli plus de 200 000 visiteurs, dont 127 diplomates, 64 ambassadeurs ainsi que de nombreux présidents et premiers ministres.

    Il a travaillé pour la Trump Faith Initiative et a décerné le prix « Friend of Zion » au Président Donald J. Trump pour avoir « de façon courageuse et historique déplacé l’ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, capitale éternelle d’Israël ». M. Evans a également rencontré le Prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, le Prince héritier d’Abou Dabi Muhammed bin Zayed et le Président égyptien Abdel Fattah el-Sisi, dans le but de développer leurs relations avec l’État d’Israël et de promouvoir la coopération régionale. M. Evans est un auteur de best-sellers New York Times avec 92 livres publiés.

    Le Friends of Zion Museum a annoncé l’ouverture d’une nouvelle exposition honorant le Président des États-Unis Donald J. Trump pour le remercier de son soutien à Israël et de son engagement sincère dans la relation États-Unis/Israël.

    Le Friends of Zion Heritage Center est un projet de 100 millions de dollars, qui est actuellement en train de créer un groupe de réflexion, un centre de recherche, un Institut ambassadeur et une université en ligne, tous ayant pour objectif de sensibiliser les partisans pro-Israël partout dans monde à l’histoire, aux défis et aux réalisations d’Israël. Selon le Dr Evans : « Le fait d’avoir atteint 50 millions de membres en ligne a prouvé la capacité du FOZ Museum à toucher des gens partout dans le monde et à les transformer en amis d’Israël. »

    La conférence diplomatique du Jerusalem Post a eu lieu à l’hôtel Waldorf-Astoria en présence de nombreuses figures politiques, diplomatiques, médiatiques, professionnelles et autres leaders mondiaux actuels.





    Source : Jerusalem Post :




    S'exprimant dimanche à la conférence annuelle du Jerusalem Post, M. Evans a déclaré qu'il s'était rendu dans presque tous les États du Golfe et que "les dirigeants sont plus pro-israéliens que beaucoup de Juifs.

    Par Maayan Jaffe-Hoffman

    18 juin 2019 06:24

    1 minute de lecture.




    Dr. Mike Evans: La gauche libérale tue l'âme, les terroristes tuent le corps


    Mike Evans.




    NEW YORK - Le Dr Michael D. Evans pense qu'avant le départ du président américain Donald Trump, il y aura une paix entre Israël et au moins cinq ou six États du Golfe.




    S'exprimant dimanche à la conférence annuelle du Jerusalem Post, M. Evans a déclaré qu'il s'était rendu dans presque tous les États du Golfe et que "les dirigeants sont plus pro-israéliens que beaucoup de Juifs.




    «Au cours des deux heures et demie de discussions, les propos du prince héritier m'ont impressionné», a-t-il poursuivi.

    Lors de cet événement, le fondateur du musée des Amis de Sion à Jérusalem, qui a pour objectif de lutter contre l'antisémitisme et de sensibiliser les gens de tous les horizons aux récits héroïques des chrétiens à travers l'histoire, a passé le plus clair de son temps à la tribune pour partager son point de vue sur les libéraux. La gauche.

    "La gauche libérale a convaincu les Etats-Unis et Israël que la guerre contre le terrorisme ne pouvait être gagnée par une action militaire", a déclaré Evans à la foule à New York. Il a déclaré que les libéraux "tentent de briser notre volonté de gagner même la guerre" contre le terrorisme.

    "La tactique libérale est préférable pour parler avec les gens, puisque nous sommes fondamentalement tous les mêmes et raisonnables à coeur", a poursuivi Evans. «Plutôt que de traduire les criminels en justice ou d'arrêter ceux qui commettent des crimes.

    «La gauche libérale tue l'âme. Les terroristes tuent le corps », a-t-il déclaré.

    Evans, qui est proche de Trump, qu’il a qualifié de «plus grand président de l’histoire américaine pour l’État d’Israël», est également un partisan de longue date d’Israël. Son but est d'activer, à travers les institutions qu'il dirige, une masse latente d'alliés chrétiens-sionistes d'Israël, qui peuvent être le pivot des efforts visant à faire reculer les sentiments antisionistes qui prennent racine à l'échelle mondiale dans les universités et dans la société.

    Pour Evans, l’objectif le plus important aujourd’hui pour le mouvement sioniste-chrétien est de recruter des millions d’évangéliques et d’autres protestants pour combattre aux côtés d’Israël au sein du forum de l’opinion et de l’activisme mondiaux.

    "Il est très important que vous combattiez… la guerre de terreur idéologique qui existe", a conclu Evans. "Ça existe."
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 05/09/2019 à 18h49.

  3. #3

  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 953

    Par défaut

    Sujet lié :


    Pour l’écrivain Mike Evans, « Al-Sissi a apporté stabilité et sécurité à l’Egypte »

    11 h 08 min 16 janvier 2019




    Élu président pour la première fois en 2014 avec 96,9 % des suffrages, Abdel Fattah al-Sissi est réélu en 2018 avec plus de 97 % des voix. Une popularité qui ne l’a pas mis à l’abri des attaques des « gauchistes impies » et autres « relativistes moraux », dénonce l’écrivain et journaliste Mike Evans dans le Jerusalem Post.



    Le célèbre journaliste américain n’en croyait ni ses yeux, ni ses oreilles. « Après avoir regardé l’interview de l’émission ‘60 Minutes’ sur CBS le dimanche 6 janvier au soir, je suis resté sous le choc », écrit-il dans un éditorial publié dans le Jerusalem Post. « L’individu décrit par le présentateur de CBS n’est pas la personne que je connais ».

    Écrivain de renom, habitué du classement des meilleures ventes de livres publié par le New York Times, Mike Evans parle en connaissance de cause. Il a rencontré à trois reprises le président égyptien au cours des 16 derniers mois pour plus de cinq heures et demie d’interviews. Il a en outre eu l’occasion de parler avec « des dizaines d’Égyptiens influents » qui « aiment » leur président.


    D’où sa colère en écoutant le portrait d’un dirigeant qui serait responsable « des pires violations des droits de l’homme », un président aussi néfaste pour son peuple qu’un Bachar el-Assad ou un Saddam Hussein.


    « Dans l’émission ‘60 Minutes’ de CBS, le président Al-Sissi a été accusé d’avoir massacré des manifestants dans ce qu’on a appelé une ‘manifestation pacifique’ ». Or, des commissariats de police avaient été incendiés dans tout le pays, et la situation égyptienne aurait pu finir par ressembler aux situations syrienne et libyenne si cela n’avait pas été empêché par Al-Sissi, rappelle le journaliste américain. « La lutte contre le terrorisme est un droit humain. Si l’Égypte avait été transformée en un État islamique, comme Mohamed Morsi l’avait prévu, ou si elle était tombée dans le chaos comme la Libye et la Syrie, la guerre contre le terrorisme aurait été perdue pour les décennies à venir », juge-t-il.


    Cela n’a cependant pas été évoqué par CBS. Pendant son émission, la chaîne n’a diffusé aucune interview du président égyptien et a préféré laisser généreusement la parole aux adversaires d’Al-Sissi, notamment un dirigeant des Frères musulmans et un gauchiste partisan de Barack Obama, a constaté M. Evans.


    Pas un mot n’a été dit sur l’inauguration par le président égyptien, le jour même de la diffusion de l’émission de CBS, de la plus grande église chrétienne du monde musulman. Un événement majeur salué notamment par le président américain. « J’ai hâte de voir nos amis égyptiens ouvrir la plus grande cathédrale du Moyen-Orient. Le président Al-Sissi fait avancer son pays vers un avenir plus inclusif ! », avait tweeté Donald Trump.


    Financée par le gouvernement égyptien, la nouvelle église est un « cadeau » du président Al-Sissi. Un geste qui en dit long sur l’ouverture d’esprit de ce dernier, malgré les nombreuses « fake news » diffusées par CBS. « Il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’aucun autre dirigeant mondial n’a gagné plus efficacement la guerre idéologique contre l’islam radical », résume M. Evans.


    Mais alors, quelle était la motivation de CBS ? Pour le journaliste américain, la réponse est plus simple qu’on ne le pense, l’émission ‘60 Minutes’ étant devenue en coutumière du fait : « Il est évident que la seule incitation était de calomnier le président égyptien. Pendant que je regardais l’émission, mon esprit est revenu à une autre émission de ‘60 Minutes’. C’était l’interview avec le chah d’Iran en 1976 », raconte l’écrivain. A l’époque, Mohammad Reza Pahlavi était accusé d’avoir arrêté des « prisonniers politiques ». Or, ce n’était qu’un effort désespéré de « la presse gauchiste libérale et du président américain pour affaiblir le chah, le plus solide allié musulman de l’Amérique ».


    Interviewée par Mike Evans, l’impératrice Farah Pahlavi, troisième et dernière épouse du chah, avait révélé la façon dont Jimmy Carter avait fait pression sur son mari pour qu’il libère les « prisonniers politiques » et instaure la liberté de presse et de religion. « Après le départ des Carter, Pahlavi a dit à sa femme que s’il obéissait aux ordres, les Russes envahiraient l’Afghanistan, l’Irak entrerait en guerre contre l’Iran et une révolution islamique aurait lieu en Iran ». En lui donnant cruellement raison, l’histoire aura répondu à la question posée par le Premier ministre iranien, Asadollah Alam, en juillet 1962 : « Qui sait quel genre de calamité Carter pourrait déchaîner sur le monde ! ».


    Une calamité dont les effets devaient continuer à se faire sentir bien des années plus tard. « Il ne fait aucun doute que les événements du 11 septembre 2001 sont dus à ce qu’un président et des médias libéraux de gauche ont fait à un allié musulman », analyse Mike Evans.


    Or, pour le journaliste américain, l’histoire est en train de se répéter. « Al-Sissi a également été accusé d’être le pire président égyptien de tous les temps. C’est une invention totale. Il n’y a pas eu de président égyptien qui ait été un plus grand partisan d’Israël que lui. En ce moment, il se bat aux côtés d’Israël contre Daesh dans le Sinaï. Chaque fois que je l’ai rencontré, Al-Sissi a mentionné le Premier ministre Benjamin Netanyahou d’une manière favorable. Et il n’y a jamais eu un président égyptien qui ait soutenu plus fermement les États-Unis. Al-Sissi a apporté stabilité et sécurité dans son pays ».


    Et de conclure : « Les même libéraux impies et relativistes moraux de gauche qui ont chassé le chah du pouvoir sont en activité aujourd’hui et travaillent dur pour destituer Al-Sissi. Malheureusement, ces gauchistes ont du mal à comprendre les questions morales. Ces humanistes rejettent les critères de base pour distinguer le bien du mal. S’il est vrai que les terroristes tuent le corps, les gauchistes libéraux, les humanistes qui haïssent Dieu tuent l’âme. Ils voient les djihadistes non pas comme des terroristes, mais comme des combattants de la liberté – des petits George Washington qui ont simplement besoin de tolérance et de soutien. Ceux qui sont moralement clairs sont mis de côté sur le tas de ferraille de l’histoire tandis que le monde continue sa spirale descendante vers la destruction ».

  5. #5

    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    701

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    23/11/2018



    Le Dr Mike Evans, journaliste chretien sioniste a été récompensé jeudi du prix « Lion of Jerusalem » lors de la conférence diplomatique du Jerusalem Post. M. Evans est un éminent journaliste chrétien sioniste et fondateur du Friends of Zion Museum à Jérusalem et de la Jerusalem Prayer Team.

    Le prix « Lion of Jerusalem » a été décerné au Dr Mike Evans par Moshe Lion, maire de Jérusalem nouvellement élu, et Ronit Hassin-Hochman, PDG du Jerusalem Post. M. Evans a reçu le prix en présence du Premier ministre Benjamin Netanyahu, du ministre de la Justice Ayelet Shaked, du ministre de la Sécurité publique et des Affaires stratégiques Gilad Erdan, du rédacteur en chef du Jerusalem Post Yaakov Katz, du président de l’Israel Discount Bank le Dr Joseph Bachar et de nombreuses autres personnalités.

    Le Dr Mike Evans a passé plus de 40 ans à défendre l’État d’Israël et à promouvoir le dialogue avec le reste du monde. Il a fondé le Friends of Zion HeritageCenter, qui vient juste de dépasser les 52 millions de suiveurs pro-Israël sur Facebook, ce qui en fait l’une des pages pro-Israël sur les réseaux sociaux les plus suivies au monde. Depuis son ouverture en 2015, le FOZ Museum a accueilli plus de 200 000 visiteurs, dont 127 diplomates, 64 ambassadeurs ainsi que de nombreux présidents et premiers ministres.

    Il a travaillé pour la Trump Faith Initiative et a décerné le prix « Friend of Zion » au Président Donald J. Trump pour avoir « de façon courageuse et historique déplacé l’ambassade des États-Unis de Tel Aviv à Jérusalem, capitale éternelle d’Israël ». M. Evans a également rencontré le Prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, le Prince héritier d’Abou Dabi Muhammed bin Zayed et le Président égyptien Abdel Fattah el-Sisi, dans le but de développer leurs relations avec l’État d’Israël et de promouvoir la coopération régionale. M. Evans est un auteur de best-sellers New York Times avec 92 livres publiés.

    Le Friends of Zion Museum a annoncé l’ouverture d’une nouvelle exposition honorant le Président des États-Unis Donald J. Trump pour le remercier de son soutien à Israël et de son engagement sincère dans la relation États-Unis/Israël.

    Le Friends of Zion Heritage Center est un projet de 100 millions de dollars, qui est actuellement en train de créer un groupe de réflexion, un centre de recherche, un Institut ambassadeur et une université en ligne, tous ayant pour objectif de sensibiliser les partisans pro-Israël partout dans monde à l’histoire, aux défis et aux réalisations d’Israël. Selon le Dr Evans : « Le fait d’avoir atteint 50 millions de membres en ligne a prouvé la capacité du FOZ Museum à toucher des gens partout dans le monde et à les transformer en amis d’Israël. »

    La conférence diplomatique du Jerusalem Post a eu lieu à l’hôtel Waldorf-Astoria en présence de nombreuses figures politiques, diplomatiques, médiatiques, professionnelles et autres leaders mondiaux actuels.





    Source : Jerusalem Post :




    S'exprimant dimanche à la conférence annuelle du Jerusalem Post, M. Evans a déclaré qu'il s'était rendu dans presque tous les États du Golfe et que "les dirigeants sont plus pro-israéliens que beaucoup de Juifs.

    Par Maayan Jaffe-Hoffman

    18 juin 2019 06:24

    1 minute de lecture.




    Dr. Mike Evans: La gauche libérale tue l'âme, les terroristes tuent le corps


    Mike Evans.




    NEW YORK - Le Dr Michael D. Evans pense qu'avant le départ du président américain Donald Trump, il y aura une paix entre Israël et au moins cinq ou six États du Golfe.




    S'exprimant dimanche à la conférence annuelle du Jerusalem Post, M. Evans a déclaré qu'il s'était rendu dans presque tous les États du Golfe et que "les dirigeants sont plus pro-israéliens que beaucoup de Juifs.




    «Au cours des deux heures et demie de discussions, les propos du prince héritier m'ont impressionné», a-t-il poursuivi.

    Lors de cet événement, le fondateur du musée des Amis de Sion à Jérusalem, qui a pour objectif de lutter contre l'antisémitisme et de sensibiliser les gens de tous les horizons aux récits héroïques des chrétiens à travers l'histoire, a passé le plus clair de son temps à la tribune pour partager son point de vue sur les libéraux. La gauche.

    "La gauche libérale a convaincu les Etats-Unis et Israël que la guerre contre le terrorisme ne pouvait être gagnée par une action militaire", a déclaré Evans à la foule à New York. Il a déclaré que les libéraux "tentent de briser notre volonté de gagner même la guerre" contre le terrorisme.

    "La tactique libérale est préférable pour parler avec les gens, puisque nous sommes fondamentalement tous les mêmes et raisonnables à coeur", a poursuivi Evans. «Plutôt que de traduire les criminels en justice ou d'arrêter ceux qui commettent des crimes.

    «La gauche libérale tue l'âme. Les terroristes tuent le corps », a-t-il déclaré.

    Evans, qui est proche de Trump, qu’il a qualifié de «plus grand président de l’histoire américaine pour l’État d’Israël», est également un partisan de longue date d’Israël. Son but est d'activer, à travers les institutions qu'il dirige, une masse latente d'alliés chrétiens-sionistes d'Israël, qui peuvent être le pivot des efforts visant à faire reculer les sentiments antisionistes qui prennent racine à l'échelle mondiale dans les universités et dans la société.

    Pour Evans, l’objectif le plus important aujourd’hui pour le mouvement sioniste-chrétien est de recruter des millions d’évangéliques et d’autres protestants pour combattre aux côtés d’Israël au sein du forum de l’opinion et de l’activisme mondiaux.

    "Il est très important que vous combattiez… la guerre de terreur idéologique qui existe", a conclu Evans. "Ça existe."
    Salam alekom,
    "S'exprimant dimanche à la conférence annuelle du Jerusalem Post, M. Evans a déclaré qu'il s'était rendu dans presque tous les États du Golfe et que "les dirigeants sont plus pro-israéliens que beaucoup de Juifs."

    Ecoeurant..

  6. #6
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 953

    Par défaut

    Citation Envoyé par oumma2018 Voir le message
    Salam alekom,
    "S'exprimant dimanche à la conférence annuelle du Jerusalem Post, M. Evans a déclaré qu'il s'était rendu dans presque tous les États du Golfe et que "les dirigeants sont plus pro-israéliens que beaucoup de Juifs."

    Ecoeurant..
    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Superficie future de NEOM environ : + ou - 26,500 km2

    Superficie d'Israël, (territoires palestiniens inclus et sans le Golan Syrien) : 27,736 Km2 - 1,154 Km2 =‬ 26,582 Km2

    Source : https://en.wikipedia.org/wiki/Geography_of_Israel

    MBS d'après le journaliste de tendance politico-religieuse chrétien sioniste Mike Evans, aurait dit : "C'est simple, les Palestiniens ont besoin de copier Israël" à la question "Que peuvent faire les Palestiniens ?




    --> > voir aussi : Question : Si la Cis-Jordanie est annexée et un état-binational refusé, sera-t-il proposé un accord de transfert des palestiniens vers la future NEOM ?

    --> > Israël encourage les Gazaouis à quitter la bande de Gaza, devenue une prison ( NDLR : où ? , pour la future NEOM ? ) - 21/08/2019

    --> > https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post891256

    --> > Le rapprochement des pays arabes avec Israel dans le futur projet régional de développement du Grand Moyen Orient soutenu par les USA et l'Europe

    --> >Y. al-Otaiba:Les monarchies du Moyen-Orient et l'Egypte voudraient sur 10 ans des gouvernements plus laïcs, plus stables, plus prospères et plus forts - 2017

    --> >Prêts pour la "Milhama", al-Malhama, l'Armaguedon, la guerre ? - 06/2019 (déclaration au sommet de Varsovie 13/02/2019)

  7. #7
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 953

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Quand "copier", peut-être signifiera pour les palestiniens, migrer vers le territoire de Madyan (Midian) en Arabie comme l'a fait Sayyiduna Musa (`alayhi as-salam) (Moïse) :

    Voir :

    --> > https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post889397

    --> > De plus en plus de musulmans et non-musulmans ramènent des images de l'endroit supposé ou Moïse (a.s) aurait été en Arabie (Region de Madian/Jebel Lawz)

  8. #8
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 953

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Quand "copier", peut-être signifiera pour les palestiniens, migrer vers le territoire de Madyan (Midian) en Arabie comme l'a fait Sayyiduna Musa (`alayhi as-salam) (Moïse) :

    Voir :

    --> > https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post889397

    --> > De plus en plus de musulmans et non-musulmans ramènent des images de l'endroit supposé ou Moïse (a.s) aurait été en Arabie (Region de Madian/Jebel Lawz)

    Et si on admet que nombre de palestiniens musulmans, chrétiens, juifs ou autres sont d'origine israélite qui furent mélangés aux différents peuples qui arrivèrent dans la région, les arabes notamment, celà serait en quelque sorte reproduire l'histoire des ancêtres qui revinrent en Egypte avec le Prophète Musa (`alayhi as-salam) selon une interprétation après la migration et dirigèrent suite à l'oppression d'un tyran comme pharaon, subit avec patience.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 06/09/2019 à 18h28.

  9. #9
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 953

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Et si on admet que nombre de palestiniens musulmans et chrétiens sont d'origine israélite qui furent mélangés aux différents peuples qui arrivèrent dans la région, les arabes notamment, celà serait en quelque sorte reproduire l'histoire des ancêtres qui revinrent en Egypte avec le Prophète Musa (`alayhi as-salam) selon une interprétation après la migration et dirigère suite à l'oppression d'un tyran comme pharaon, subit avec patience.



    Revoir début du post : L'Égypte des Pharaons - Le Nouvel empire ( ~1580 av. J.-C. – ~1077 av. J.-C. )



    Pour les anglophones

    Est-ce que les Bani Isra'il ont gouverné l'Egypte

    (nottemment le Prophète Musa/Moïse (`alayhi as-salam) après l'Exode) ?



    Shaykh Salahudin at-Tijani

    (Egypte)







    Activez les sous-titres en anglais avec l'option CC, s'ils n'apparaissent pas

    Sous-titres en anglais/Subtitles in English










    Voir aussi

    Hypothèse quant à la période où eut lieu l'Exode, avec Moïse - Cheikh Anas Lala - 2008




Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •