Page 1 sur 9 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 81

Discussion: Catholicisme, humanité, PMA. | + Actualité récente (débat sur le voile dans le contexte de l'attaque de la Préfecture à Paris par un employé musulman)

  1. #1
    Avatar de joseph1
    Date d'inscription
    août 2014
    Localisation
    Toulon
    Messages
    71

    Par défaut Catholicisme, humanité, PMA. | + Actualité récente (débat sur le voile dans le contexte de l'attaque de la Préfecture à Paris par un employé musulman)

    Mgr Rey : « Une des grandes menaces qui pèsent sur notre société, c’est la destruction de l’humain ! »


    Mgr Rey : « Une des grandes menaces qui pèsent sur notre société, c’est la destruction de l’humain ! »

    Facebook
    Twitter
    4.6k
    Print Friendly, PDF & EmailImprimer ou envoyer par courriel cet article
    L’Église de France appelle les croyants à manifester contre le projet de PMA le 6 octobre prochain. La parole des hommes d’Église a-t-elle une légitimité à prendre part au débat ? Quel dialogue possible entre les politiques et l’Église ?

    Réponses de Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon, au micro de Boulevard Voltaire.



    L’Église de France a appelé officiellement les croyants à aller manifester le 6 octobre avec la Manif pour Tous et les différentes organisations opposées à l’ouverture de la PMA pour les couples de même sexe.
    Serez-vous présent et approuvez-vous ce message ?

    Compte tenu des enjeux éthiques et anthropologiques de cette loi, l’Église appelle tous les chrétiens à se mobiliser. Par rapport à la technologisation et la commercialisation de l’humain qui est en filigrane de cette législation, nous ne pouvons pas ne pas réagir. Cette mobilisation passe aussi par les manifestations sur la voie publique de notre inquiétude non seulement pour nous-mêmes et nos valeurs, mais tout simplement par rapport aux valeurs d’humanité.


    En quoi la parole de l’Église est-elle légitime sur cette question qui touche ce qu’on pourrait appeler l’intimité des femmes et des couples ?

    L’Église s’occupe de ce qui est humain, de ce qui fait l’Homme et de ce qui garantit et préserve son humanité. Le pape François a parlé d’écologie intégrale, comment non seulement respecter la nature et l’environnement, mais aussi respecter la nature humaine.
    L’Église ne peut pas ne pas se prononcer sur ce qui définit l’humain. Elle se fonde sur une création voulue par Dieu de l’homme et de la femme. Préserver cette humanité, pour reprendre les expressions du livre de la Genèse, est notre fonction. Comme Église, nous avons à défendre la vie humaine et rechercher le bien commun. Cette humanité est menacée par des lois qui mettent en cause les socles anthropologiques fondamentaux.

    Monseigneur d’Ornellas, l’évêque de Rennes, a été malmené pendant les auditions. L’Église a eu le droit à toute la pléthore de plaisanteries sur la GPA et des blagues de très mauvais goût.
    Pensez-vous que le dialogue entre le politique et l’Église soit encore possible ?

    La politique doit retrouver ses lettres de noblesse. La politique, au sens noble du terme, prend en compte ces valeurs que rappelle la doctrine sociale, c’est-à-dire préserver l’humain, garantir la justice, la paix et la liberté de conscience.
    Et, il y a le jeu politique. Il y a aujourd’hui une crise du monde politique. À l’égard des hommes politiques, il y a aussi un vrai discrédit. Le jeu politique, comme son nom l’indique, n’ayant plus de repères avec la mort des grandes utopies et des récits fédérateurs et instituants, la politique se réduit à un management à court terme au gré des consensus et des jeux de lobbies médiatiques.
    L’Église fait de la politique, au sens noble du terme, mais elle prend de l’altitude par rapport à ce jeu politique souvent très mesquin et d’ailleurs déconsidéré dans une large partie de l’opinion publique.


    Le philosophe catholique et député européen, François-Xavier Bellamy, avait déclaré en parlant de la PMA : je crois que le choix de rompre avec la condition humaine parce que ses limites frustrent nos désirs sera notre malédiction. Approuvez-vous ces propos ?

    Je considère qu’aujourd’hui une des grandes menaces qui pèse sur notre société et sur son avenir, c’est la destruction de l’humain, de ce qui fait notre humanité. C’est un grand péril avec la technologisation, la robotisation et la commercialisation de l’humain. Il y a un péril considérable qu’il nous faut prévenir.
    Devant les générations futures, nous serons redevables d’une parole claire là-dessus ou au contraire d’une complicité par notre silence.

    Source : Boulevard Voltaire
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 4 semaines avant à 03h22. Motif: sujets de discussions

  2. #2
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 957

    Par défaut

    Bonsoir Joseph,


    Si vous souhaitez partagez un article, veuillez SVP accompagner le lien avec un extrait du contenu de celui-ci, voir la charte : https://forumislam.com/charte-de-for...ructif-faq-qf/


    9 - L’abus de média, lien sans citation ou copier/coller lors des discussions est interdit.

    J'ai recopier l'article, la prochaine fois que vous souhaitez partager, n'oubliez pas l'extrait avec ou sans le lien en indiquant la source

    Pour ce qui est de la source de l'article, ce site a une ligne éditoriale plûtot axée sur "l'islamisation" dans le sens qu'il y a une phobie de l'Islam, des musulmans extrémistes ou non, comme on peut le voir sur les articles sur le voile, le hijab.

    Un site pronant une laïcité de combat mais en même temps qui a des références chrétiennes, tout les chrétiens ne sont pas sur ces positions, mais ceux de ce site sont dans une optique de combat avec l'Islam, plûtot que voir nos convergences de vues sur certains sujets de société.

    --> > Le Tsniout : Marie, La mère du Prophète Jésus, portait un voile, la pudeur des Bani Isra'il (Que les salutations et les bénédictions de Dieu soient sur eux)

  3. #3
    Avatar de maki
    Date d'inscription
    novembre 2017
    Localisation
    Eure - France
    Messages
    1 514

    Par défaut

    Salam,

    Oui, Boulevard Voltaire est plutôt tradi...

    Pour info : la chrétienne catholique que je suis n'attend pas de son évêque qu'il lui dise d'aller à une manif, quel que soit le thème de la manif. Mais il est des chrétiens catholiques français comme des français en général : il y a autant d'avis (politiques ou religieux) que de français !!

    Talib, pourquoi parlez vous de la pudeur de la Vierge Marie dans cette discussion ?

  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 957

    Par défaut

    Citation Envoyé par maki Voir le message
    Salam,

    Oui, Boulevard Voltaire est plutôt tradi...

    Pour info : la chrétienne catholique que je suis n'attend pas de son évêque qu'il lui dise d'aller à une manif, quel que soit le thème de la manif. Mais il est des chrétiens catholiques français comme des français en général : il y a autant d'avis (politiques ou religieux) que de français !!

    Talib, pourquoi parlez vous de la pudeur de la Vierge Marie dans cette discussion ?
    Salam Maki,

    Parce que, de ce que j'ai pu voir, le site est "furieusement" anti-voile, anti-hijab et que ceci ne semble pas représenter pour les rédacteurs un signe de pudeur, une qualité que pourtant chrétiens, musulmans, juifs partageons.

    Tous les chrétiens, bien sur, ne sont pas sur cette ligne éditoriale et ne voient pas dans le hijab, comme étant un instrument politique ou comme étant une "agression" culturelle ou religieuse.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 11/10/2019 à 03h14.

  5. #5
    Avatar de maki
    Date d'inscription
    novembre 2017
    Localisation
    Eure - France
    Messages
    1 514

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Salam Maki,

    Parce que, de ce que j'ai pu voir, le site est "furieusement" anti-voile, anti-hijab et que ceci ne semble pas représenter pour les rédacteurs un signe de pudeur, une qualité que pourtant chrétiens, musulmans, juifs partageons.

    Tous les chrétiens, bien sur, ne sont pas sur cette ligne éditoriale et ne voient pas dans le hijab, comme étant un instrument politique ou comme étant une "agression" culturelle ou religieuse.
    Salam Talib,

    Le port du voile n'a pas grand' chose à voir avec la pudeur.
    Et comme je l'ai déjà dit sur un autre post, le problème n'est pas le hijab mais la religion musulmane qui est vue comme non compatible avec les valeurs européennes.
    Il y a eu le même problème au 19e siècle en France avec les religieux / religieuses en habit et tout catholique qui s'affichait un peut trop ostensiblement : la religion catholique était considérée comme non compatible avec les valeurs de la République Française et cela a beaucoup clashé.
    Cela s'est calmé lorsque les catholiques ont cessé de vouloir imposer leur façon de voir à la société française. Mais on en a encore des cicatrices.
    Alors quand les musulmans arrivent derrière et font la même chose... ben les mêmes causes produisent les mêmes effets. Et comme en plus il y a des cicatrices, cela fait encore plus de dégât.

  6. #6
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 957

    Par défaut

    Citation Envoyé par maki Voir le message
    Salam Talib,

    Le port du voile n'a pas grand' chose à voir avec la pudeur.
    Salam Maki,

    C'est votre point de vue personnel que vous exprimez, qui n'est pas forcemment partagé par d'autres chrétiens, d'ailleurs on commence même à voir des femmes chrétiennes dans le monde anglophone porter le hijab à la façon musulmane, c'est une question de point de vue.

    On pourra s'accorder sur le fait que l'habit ample ne dévoilant pas les formes ainsi que le hijab, qui est une obligation ne suffit pas, il y a tout le comportement pudique, et noble qui devrait suivre, parfois on voit il est vrai des décalages entre l'habit et certains comportements parfois dus à un manque de maturité spirituelle.


    Citation Envoyé par maki Voir le message
    Et comme je l'ai déjà dit sur un autre post, le problème n'est pas le hijab mais la religion musulmane qui est vue comme non compatible avec les valeurs européennes.

    Il y a eu le même problème au 19e siècle en France avec les religieux / religieuses en habit et tout catholique qui s'affichait un peut trop ostensiblement : la religion catholique était considérée comme non compatible avec les valeurs de la République Française et cela a beaucoup clashé.

    Cela s'est calmé lorsque les catholiques ont cessé de vouloir imposer leur façon de voir à la société française. Mais on en a encore des cicatrices.

    Alors quand les musulmans arrivent derrière et font la même chose... ben les mêmes causes produisent les mêmes effets. Et comme en plus il y a des cicatrices, cela fait encore plus de dégât.
    En plus des ultra-laïcs.

    Le problème est qu'une pratique religieuse normale puisse être perçue comme une imposition à d'autres ne partageant pas celle-ci, il y a un manque de tolérance, voir de respect.

    Cependant il y a le contexte des attentats que s'attribuent des groupes armés se réclamant de l'Islam dans un contexte géopolitique tendu au Moyen-Orient, ceux-cis sont encore dans les mémoires et font qu'il y a une suspicion vis à vis des musulmans, il y a des peurs qui sont entretenues et aussi exacerbées.

    De même, lié à ceci, l'idée d'invasion migratoire est entretenue, sous-entendant que la conséquence est et sera une perte d'identité religieuse, culturelle, de la population autochtone attachée à ses traditions vivant depuis des siècles dans le pays

    Les chrétiens traditionnalistes du site concerné sont plûtot opposés au Pape actuel de ce que j'ai pu voir.

    Le fait, est, que concernant le hijab, celui-ci semble perçu par eux comme le signe d'un islam conquérant, au lieu d'y voir au-delà de la religion, comme étant un retour à une tradition qui éxistait dans la culture chrétienne française, occidentale, européenne, et aussi slave dans le passé avant les changements sociétaux, le sécularisme ayant participé à celà, qui se sont produit ces 100 à 200 dernières années.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 12/10/2019 à 00h12.

  7. #7
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 735

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Citation Envoyé par maki Voir le message
    Il y a eu le même problème au 19e siècle en France avec les religieux / religieuses en habit et tout catholique qui s'affichait un peut trop ostensiblement
    C'était juste l'habit et ce à quoi on l'associait le problème ?
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  8. #8
    Avatar de maki
    Date d'inscription
    novembre 2017
    Localisation
    Eure - France
    Messages
    1 514

    Par défaut

    Salam Maki,
    C'est votre point de vue personnel que vous exprimez, qui n'est pas forcemment partagé par d'autres chrétiens, d'ailleurs on commence même à voir des femmes chrétiennes dans le monde anglophone porter le hijab à la façon musulmane, c'est une question de point de vue
    S.

    Salam Talib
    Ce n'est pas un point de vue personnel, ni un point de vue de chrétienne. C'est le point de vue de la majorité de français.

    On pourra s'accorder sur le fait que l'habit ample ne dévoilant pas les formes ainsi que le hijab, qui est une obligation ne suffit pas, il y a tout le comportement pudique, et noble qui devrait suivre, parfois on voit il est vrai des décalages entre l'habit et certains comportements parfois dus à un manque de maturité spirituelle.

    Et pourquoi, diable, les femmes n'auraient-elles pas le droit de mettre en valeur leur beauté corporelle ? Sans aller jusqu'à la provocation, les femmes ont bien le droit d'être coquettes.
    N'est-ce pas plutôt le regard de l'homme qui transforme les femmes en objet de concupiscence et de domination ?

    En plus des ultra-laïcs.
    Le problème est qu'une pratique religieuse normale puisse être perçue comme une imposition à d'autres ne partageant pas celle-ci, il y a un manque de tolérance, voir de respect.
    Cependant il y a le contexte des attentats que s'attribuent des groupes armés se réclamant de l'Islam dans un contexte géopolitique tendu au Moyen-Orient, ceux-cis sont encore dans les mémoires et font qu'il y a une suspicion vis à vis des musulmans, il y a des peurs qui sont entretenues et aussi exacerbées.
    De même, lié à ceci, l'idée d'invasion migratoire est entretenue, sous-entendant que la conséquence est et sera une perte d'identité religieuse, culturelle, de la population autochtone attachée à ses traditions vivant depuis des siècles dans le pays


    Oui, je partage cette analyse
    Avec un bémol : la "pratique religieuse normale" est utilisée comme fer de lance par des extrémistes qui utilisent les vertus de tolérance des autres pour les mettre en difficulté. Et sans leur rendre la pareille, bien sûr. Cela est vrai autant pour les extrémistes chrétiens que pour les extrémistes musulmans

    Les chrétiens traditionnalistes du site concerné sont plûtot opposés au Pape actuel de ce que j'ai pu voir.

    On a un pape dérangeant qui veut faire bouger les choses. Il a beaucoup d'ennemis... et beaucoup d'amis.

    Le fait, est, que concernant le hijab, celui-ci semble perçu par eux comme le signe d'un islam conquérant, au lieu d'y voir au-delà de la religion, comme étant un retour à une tradition qui éxistait dans la culture chrétienne française, occidentale, européenne, et aussi slave dans le passé avant les changements sociétaux, le sécularisme ayant participé à celà, qui se sont produit ces 100 à 200 dernières années.

    Les trois religions du Livre ont ceci en commun qu'elles voient l'Histoire du monde de façon linéaire. Il n'y a pas de boucle... ni de retour en arrière.
    On ne reviendra pas à la tradition qui existait autrefois. Oubliez ça. Les retours en arrière, cela s'appelle des régressions et ce sont des épiphénomènes qui disparaissent rapidement (voir par exemple le rétablissement de la royauté en France).
    Mais les pays d'Europe et les pays d'Afrique et du Moyen Orient n'ont pas la même histoire, ni la même évolution. Si pour l'Afrique et le Moyen Orient, la charia actuelle se présente dans la continuité de l'évolution, ce n'est pas le cas de l'Europe qui a vécu de profondes mutations culturelles et pour laquelle la charia actuelle est un retour en arrière.
    C'est certainement une des causes de l’incompréhension : ce qui est vu comme un progrès par le musulman est considéré comme une régression par le chrétien ou l'athée occidental

  9. #9
    Avatar de maki
    Date d'inscription
    novembre 2017
    Localisation
    Eure - France
    Messages
    1 514

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,


    C'était juste l'habit et ce à quoi on l'associait le problème ?
    Salam Ilyes

    L'institution catholique s'est violemment opposée à la Révolution Française qui a sorti Dieu de son rôle de référence pour toute la société.
    La Révolution française (et sa suite) a extirpé aux forceps l'institution catholique de l'éducation, de la santé, de la politique... Dans ce choc très violent, il y a eu des combats sans merci.
    On a quand même extirpé des monastères des moniales de 80 ans qui y vivaient à l'abri du monde depuis plus de 60 ans pour les "jeter" dans la vie quotidienne. Sur le plan du respect de la personne, on peut faire mieux.
    Il y a eu des prêtres tués, il y a eu des congrégations dissoutes et exilées.
    Tout ce qui s'affichait "religieux", que ce soit par le vêtement, l'attitude, les positions politiques ou autre était violemment pris à parti par l'autre camp.
    Et tout ce qui s'affichait "républicain", que ce soit par le vêtement, l'attitude, les positions politiques ou autre était violemment pris à parti par l'autre camp.
    La loi de 1905 a été une loi d'équilibre et de cesser le feu, mais les cicatrices sont toujours là. Toute intrusion "religieuse" dans la vie politique ou publique est vécu comme une agression, un casus belli.
    Les choses se sont vraiment calmées que lorsque l'institution catholique a reconnu la République française et ses valeurs de droit de l'homme et de laïcité, sur le papier et dans les esprits... bien après 1905.
    Cela a pris beaucoup de temps et certains ne l'ont pas encore admis.

    Si vous ne prenez pas tout cela en compte, vous ne pouvez pas comprendre pourquoi le hijab donne des boutons à la société française.

  10. #10
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 957

    Par défaut

    Citation Envoyé par maki Voir le message
    Salam Maki,

    C'est votre point de vue personnel que vous exprimez, qui n'est pas forcemment partagé par d'autres chrétiens, d'ailleurs on commence même à voir des femmes chrétiennes dans le monde anglophone porter le hijab à la façon musulmane, c'est une question de point de vue
    S.

    Salam Talib

    Ce n'est pas un point de vue personnel, ni un point de vue de chrétienne. C'est le point de vue de la majorité de français.
    Donc il s'agit plûtot d'une perception d'un défaut d'assimilation d'une population musulmane, qu'elle soit "de souche" ou d'origine étrangère, à la norme culturelle voire vestimentaire dominante en France, une perception encouragée par certains représentant de grands partis politiques et par la peur ou répulsion que suscite l'islam suite à ce qui a été évoqué dans les messages précédants.


    Citation Envoyé par maki Voir le message
    On pourra s'accorder sur le fait que l'habit ample ne dévoilant pas les formes ainsi que le hijab, qui est une obligation ne suffit pas, il y a tout le comportement pudique, et noble qui devrait suivre, parfois on voit il est vrai des décalages entre l'habit et certains comportements parfois dus à un manque de maturité spirituelle.

    Et pourquoi, diable, les femmes n'auraient-elles pas le droit de mettre en valeur leur beauté corporelle ? Sans aller jusqu'à la provocation, les femmes ont bien le droit d'être coquettes.

    N'est-ce pas plutôt le regard de l'homme qui transforme les femmes en objet de concupiscence et de domination ?
    Elles ont le droit avec leur mari, par exemple, dans les autres circonstances, nos enseignements nous indiquent la voie de la sobriété, de la modestie, de la pudeur tant extérieure, qu'intérieure.

    Il y a des femmes musulmanes qui sont créatives concernant la coquetterie féminine, tout en respectant une mode vestimentaire qui n'aille pas dans le sens de la séduction.

    Citation Envoyé par maki Voir le message
    En plus des ultra-laïcs.

    Le problème est qu'une pratique religieuse normale puisse être perçue comme une imposition à d'autres ne partageant pas celle-ci, il y a un manque de tolérance, voir de respect.

    Cependant il y a le contexte des attentats que s'attribuent des groupes armés se réclamant de l'Islam dans un contexte géopolitique tendu au Moyen-Orient, ceux-cis sont encore dans les mémoires et font qu'il y a une suspicion vis à vis des musulmans, il y a des peurs qui sont entretenues et aussi exacerbées.

    De même, lié à ceci, l'idée d'invasion migratoire est entretenue, sous-entendant que la conséquence est et sera une perte d'identité religieuse, culturelle, de la population autochtone attachée à ses traditions vivant depuis des siècles dans le pays


    Oui, je partage cette analyse

    Avec un bémol : la "pratique religieuse normale" est utilisée comme fer de lance par des extrémistes qui utilisent les vertus de tolérance des autres pour les mettre en difficulté. Et sans leur rendre la pareille, bien sûr. Cela est vrai autant pour les extrémistes chrétiens que pour les extrémistes musulmans
    Mais celà rend-il légitime d'interdire une pratique religieuse qui ne cause pas de dommages à celui qui le souhaite et à son prochain ?


    Citation Envoyé par maki Voir le message
    Les chrétiens traditionnalistes du site concerné sont plûtot opposés au Pape actuel de ce que j'ai pu voir.

    On a un pape dérangeant qui veut faire bouger les choses. Il a beaucoup d'ennemis... et beaucoup d'amis.
    Comme l'Imam d'Al-Azhar par exemple et d'autres parmis les musulmans, ce qui a du ne pas plaire aux lecteurs alignés sur la ligne éditoriale du site évoqué.

    Citation Envoyé par maki Voir le message
    Le fait, est, que concernant le hijab, celui-ci semble perçu par eux comme le signe d'un islam conquérant, au lieu d'y voir au-delà de la religion, comme étant un retour à une tradition qui éxistait dans la culture chrétienne française, occidentale, européenne, et aussi slave dans le passé avant les changements sociétaux, le sécularisme ayant participé à celà, qui se sont produit ces 100 à 200 dernières années.

    Les trois religions du Livre ont ceci en commun qu'elles voient l'Histoire du monde de façon linéaire. Il n'y a pas de boucle... ni de retour en arrière.

    On ne reviendra pas à la tradition qui existait autrefois. Oubliez ça. Les retours en arrière, cela s'appelle des régressions et ce sont des épiphénomènes qui disparaissent rapidement (voir par exemple le rétablissement de la royauté en France).

    Mais les pays d'Europe et les pays d'Afrique et du Moyen Orient n'ont pas la même histoire, ni la même évolution. Si pour l'Afrique et le Moyen Orient, la charia actuelle se présente dans la continuité de l'évolution, ce n'est pas le cas de l'Europe qui a vécu de profondes mutations culturelles et pour laquelle la charia actuelle est un retour en arrière.

    C'est certainement une des causes de l’incompréhension : ce qui est vu comme un progrès par le musulman est considéré comme une régression par le chrétien ou l'athée occidental
    Le processus en Europe, en France en particulier, de sécularisation, et de déchristianisation, de même que le matérialisme, le post-modernisme, ont, en effet, modelé, la culture dominante et les normes.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 12/10/2019 à 11h40.

Page 1 sur 9 1 2 3 4 5 ... DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •