Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Discussion: Attaque d'une synagogue en Allemagne, le jour du Yom Kippour, le terroriste ayant échoué attaque un restaurant turc - 9/10/2019

  1. #1
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 967

    Par défaut Attaque d'une synagogue en Allemagne, le jour du Yom Kippour, le terroriste ayant échoué attaque un restaurant turc - 9/10/2019

    اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ


    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima






    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh



    Attaque d'une synagogue en Allemagne, le jour du Yom Kippour, le terroriste ayant échoué attaque un restaurant turc

    - 9/10/2019 -








  2. #2

    Date d'inscription
    septembre 2019
    Localisation
    France
    Messages
    72

    Par défaut

    as-salâmu ‘alaykum wa rahmatullâhi wa barakâtuh,

    "Une attaque antisémite fait plusieurs morts", nous dit France 24.

    Or, les morts et les blessés résultent tous de l'attaque contre le restaurant turc.

    D'une part les Turcs ne sont pas sémites, mais en plus on sait que les médias utilisent ce vocable pour désigner exclusivement les Juifs à l'exclusion des Arabes.

    Il aurait été plus correct de donner pour titre à l'info : "Après une attaque anti-juive n'ayant heureusement fait aucune victime, une attaque anti-turque fait plusieurs morts."

    Si les journalistes de France 24 pensent que les Turcs sont des Untermenschen par rapport aux Juifs, et que tuer des Turcs (ou leurs clients) est moins grave qu'essayer sans succès de s'en prendre à un Juif, ils feraient aussi bien de le dire explicitement.

  3. #3
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    10 967

    Par défaut

    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh



    En raison du déroulé des attaques, j'ai choisi un autre titre qui correpond à ce qui s'est produit, néanmoins l'intention de l'auteur de ces attentats était bien de s'attaquer à la communauté juive, celà était bien dans les écrits retouvés qui lui sont attribué.

    Concernant les victimes on en sait plus avec le journal The Times Of Israël :


    Une mélomane, un peintre : les victimes de la fusillade de Halle identifiées

    Jana Lange, 40 ans, et Kevin S., 20 ans, ont été abattus le jour de Yom Kippour,

    après que le meurtrier qui voulait massacrer des Juifs n'a pas réussi à entrer dans la synagogue




    Par TIMES OF ISRAEL STAFF11 octobre 2019, 16:38 1

    504Partages



    Jana Lange, 40 ans, assassinée devant la synagogue de Halle, le 9 ocotbre 2019 (Facebook)



    Deux résidents de Halle en Allemagne ont été abattus mercredi lors d’une fusillade qui visait la synagogue de la ville. Ils ont été identifiés vendredi par les médias allemands : il s’agissait de Jana Lange âgée de 40 ans et de Kevin S. âgé de 20 ans.

    Le suspect, Stephan Balliet, un Allemand de 27 ans, semble avoir choisi ses victimes au hasard après ne pas être parvenus à pénétrer dans la synagogue qu’il a prise pour cible avec une arme à feu et des explosifs artisanaux, la congrégation s’étant barricadée à l’intérieur.

    Les médias allemands ont rapporté que Lange était allée réprimander Balliet pour le bruit qu’il faisait devant le lieu de culte juif, où avaient lieu des prières de Yom Kippour. Elle n’avait, semble-t-il, pas pris la mesure de ce que faisait son assassin.

    Jana Lange était dans l’incapacité de travailler pour des raisons médicales et consacrait la plupart de son temps à assister à des concerts et à collectionner des autographes. Des amis et artistes allemands lui ont rendu hommage sur les réseaux sociaux, se remémorant sa chaleur, son humour et son dévouement à la scène pop du pays.






    Fjordfrau@Fjordfrau





    Den Opfern ein Gesicht geben:
    Wenn man die Berichterstattung zu #Halle vergegenwärtigt, muss man sich fragen, warum die beiden Ermordeten kaum Erwähnung finden?
    Sie waren Deutsche und hießen Kevin S. (20) und Jana L. (40) RiP






    4
    07:54 - 11 oct. 2019
    Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité



    Voir les autres Tweets de Fjordfrau










    L’un de ses chanteurs favoris, Stefan Mross, a honoré sa mémoire sur Facebook jeudi : « La folie meurtrière de Halle nous a enlevé l’une de nos fans les plus loyales », soulignant la « joie de vivre » dont elle faisait toujours preuve.

    Peu après avoir assassiné Jana Lange, Balliet a pris la direction d’un restaurant de kebab au coin de la rue où il a tué Kevin S., qui travaillait sur un chantier de construction voisin.

    Ce peintre de 20 ans a été décrit comme un employé besogneux et un grand amateur de football.

    Sa mère Mandy a indiqué qu’elle avait regardé la vidéo filmée par l’assassin, dans laquelle elle a vu son fils se faire abattre alors qu’il déjeunait.

    « Il avait toute sa vie devant lui. Il n’avait que 20 ans. Je ne sais pas comment je suis censé poursuivre ma vie », a-t-elle déploré au site d’information RTL.




    Les impacts de balles sur la porte de la synagogue de Halle, dans l’est de l’Allemagne, au lendemain de la fusillade ayant fait deux morts, le 9 octobre 2019. (Crédit : AXEL SCHMIDT / AFP)


    Hallescher FC, le club de football local évoluant en troisième division que Kevin S. supportait, a transmis ses condoléances à la famille dans un communiqué vendredi.

    « Nous adressons notre compassion à ses proches, à ses amis et à tous ceux qui le connaissaient. Nous leur souhaitons du courage dans cette épreuve difficile », a ainsi déclaré l’équipe.

    Dans une copie de la vidéo de 35 minutes obtenue par l’AFP, on peut entendre Balliet se lancer dans une diatribe contre les femmes et les Juifs, niant également la Shoah, avant de commettre l’attaque meurtrière.


  4. #4

    Date d'inscription
    septembre 2019
    Localisation
    France
    Messages
    72

    Par défaut

    assalâm 'alaykum wa rahmatullâhi wa barakâtuh,

    Votre titre est très bien.

    Je parle de la manière qu'ont les médias de relater les faits. Si c'était une attaque contre une mosquée qui avait échoué et qui avait été suivi d'une tuerie dans un restaurant casher, on parlerait que de la deuxième partie.

    Ce traitement différencié, au détriment non seulement des musulmans mais en fait de l'ensemble des Français catholiques ou autres, sauf une certaine communauté, est tout sauf innocent.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •