Page 12 sur 12 PremièrePremière ... 2 8 9 10 11 12
Affichage des résultats 111 à 113 sur 113

Discussion: Le voile dans le catholicisme et d'autres religions

  1. #111
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    11 110

    Par défaut

    Citation Envoyé par maki Voir le message
    Salam Talib,

    Vraiment très, très, très contextuel ce verset...

    Donc la musulmane d'aujourd'hui doit s'habiller comme une nabatéenne du VIIe siècle avec un voile rabattu vers l'avant...

    Youpi !

    Donc, soyons logique, les hommes musulmans devraient s'habiller comme les nabatéens du VIIe siècle, exactement pareil puisqu'il n'y a pas de modification
    apportée au costume.

    Pourquoi portez-vous des jeans, alors ?

    Salam Maki,

    Ce n'est pas exact, les femmes musulmanes n'ont pas à s'habiller comme les femmes nabatéennes contemportaines de l'époque du Prophète Mohammed (Sallallahu `alayhi wa alihi wa sallim).

    Il n’existe pas un style de mode précis.

    Le hijab signifie plutôt le fait de couvrir tout son corps sauf le visage et les mains, le vêtement ne doit pas être transparent et moulant, collé au corps.

    Quand à l'homme il ne doit pas porter des vêtements moulants aussi. ( le jean moulant y compris )

    Le style des vêtements couvrants (hijab) pour la femme et l'homme correspondent aux coutumes et aux traditions de chaque pays.

  2. #112
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    11 110

    Par défaut

    Des explications référencées en terme d'exégèse, précisant les définitions des termes dans la langue arabe, la grammaire dans le Coran en ajoutant les références extra-coraniques de la tradition.

    Précisions : à 14 mn 52, pour ne pas faire injustice à Kahina Bahloul, qui prône selon ses propos un islam "libéral" à l'image des tendances contemporaines similaires dans le christianisme et le judaïsme, est sur l'avis de la non-obligation du voile, mais dit qu'il faut respecter la liberté individuelle de la femme qui souhaite le porter.



    Dernière modification par talib abdALLAH ; 3 jours avant à 03h09.

  3. #113
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    32

    Par défaut

    Bonjour,

    Tout d'abord , svp ne vous prenez pas trop la tête pour ça. Désolée je suis sur mon téléphone, je ne pourrais pas vous citer et je suis contrainte par le temps.
    Je précise que je ne suis pas de mouvement libéral où d'une quelconque tendance particulière. Islam de France, progressisme, modernisme, culture contemporaine etc c'est de l'invention tout ça... En tout cas ça n'existera jamais à mes yeux.
    Le fanatisme religieux ne veut rien dire, ça n'existe pas non plus. Un mec qui a des problèmes psychologiques et qui exécutent au nom de la religion c'est juste un cinglé. Pourquoi je dis ça ? Car le simple fait d'admettre que le voile est inscrit dans les canons religieux c'est se faire taxer de fanatique. Je ne porte pas le voile mais je suis convaincue de sa prescription (sans parler d'obligation pour le moment) dans les textes sacrés. Et rien que pour ça j'ai le droit d'être rangée dans la catégorie "fanatique", c'est tout un honneur mdr.
    Après effectivement on peut avoir un avis accentué sur quelques prescriptions, certains en abusent pour priver la femme sur le voile justement. Il faut reconnaître qu'il y a deux problèmes : Ceux qui souhaitent retirer le voile des femmes de force (la superbe France qu'on a, pleine de liberté et de diversité) et ceux qui au contraire, force les filles à le porter.

    Pour ma part, je garde un œil très méfiant sur ce qu'on appel hadith, Talmud et tout ce qui s'en suit. Pour moi il n'y a jamais de règles sans le pourquoi. Et la où je n'ai pas ma réponse c'est en ce qui concerne le hadith stipulant que le voile doit recouvrir chaque parcelle de cheveux ou de peau. Pourquoi ? Quel est le problème ? Ni la bible ni le Coran sont aussi pointilleux à ce sujet. De même qu'il n'est pas indiqué qu'une femme commet un péché si elle l'enlève le temps d'une journée en présence du mari par exemple , ou de quelques heures pour des raisons pratiques (et attention, je ne défend pas ici le cas du travail. Je ne parle pas de le retirer selon les envies des employeurs et des autres mais selon l'envie de madame)
    Comme cela a été évoqué plusieurs fois, et la raison qui est acceptable à mes yeux, c'est qu'il s'agit avant toute chose d'un signe d'honneur envers Dieu, et ensuite pour son mari éventuellement (il n'y a rien de misogyne à honorer l'homme qui nous aime et que nous aimons du moment que celui ci respecte nos besoins et que la confiance est mutuelle)
    Il semblerait que la notion de pudeur ne soit pas spécialement lié au voile, même pas du tout. La pudeur est en effet un autre point abordé dans la religion mais n'a pas de lien direct avec le voile. De même que dire qu'une fille voilé limite les risques de viols et de drague... N'importe quoi. Même déguisé en pizza on se fait draguer lol.
    La pudeur c'est carrément un autre sujet, mais on pourrait plutôt parler de s'humilier en portant un signe sur la tête. (S'humilier ne veut pas dire être prisonniers ou tout autre connotation péjoratif, surtout quand il s'agit du Seigneur.)

    Autre chose, parler de "vivre avec son temps et son époque" c'est tiré par les cheveux, ça veut tout et rien dire à la fois. Vous parlez d'époque en parlant de Paul etc... Mais c'est hors contexte selon moi. A aucun moment les textes nous font entendre qu'une loi est aboli ou ordonné parce qu'on est au 1er ou 21e siècle. Paul a simplement été témoin des cultures et civilisations étrangères au judaïsme et a ordonné à ce qu'on enseigne la parole de Dieu sans contraindre les autres à adhérer à des pratiques qui ne sont pas les leurs. Pour les juifs qui craignaient de manger en présence des païens, par exemple, ou qu'ils tentaient de les judaiser, Paul n'a pas dit aux juifs d'arrêter d'être juif, il a simplement demandé le respect de l'autre du moment qu'il répond aux attentes de Dieu. D'ailleurs les païens en question ne n'en sont plus réellement, ils le restent par origine et traditions mais ils ont cru en Jésus donc qu'ils soient païens ne fait rien.
    Paul est très bien, je ne comprends pas toute la polémique à son sujet. Il n'a pas pour autant parler d'abroger les lois, on le lit très bien ici:

    5.6
    Car, en Jésus Christ, ni la circoncision ni l'incirconcision n'a de valeur, mais la foi qui est agissante par la charité.
    5.7
    Vous couriez bien: qui vous a arrêtés, pour vous empêcher d'obéir à la vérité?
    5.8
    Cette influence ne vient pas de celui qui vous appelle.
    5.9
    Un peu de levain fait lever toute la pâte.
    5.10
    J'ai cette confiance en vous, dans le Seigneur, que vous ne penserez pas autrement. Mais celui qui vous trouble, quel qu'il soit, en portera la peine.
    5.11
    Pour moi, frères, si je prêche encore la circoncision, pourquoi suis-je encore persécuté? Le scandale de la croix a donc disparu!
    5.12
    Puissent-ils être retranchés, ceux qui mettent le trouble parmi vous!
    5.13
    Frères, vous avez été appelés à la liberté, seulement ne faites pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair; mais rendez-vous, par la charité, serviteurs les uns des autres.
    5.14
    Car toute la loi est accomplie dans une seule parole, dans celle-ci: Tu aimeras ton prochain comme toi-même.
    5.15
    Mais si vous vous mordez et vous dévorez les uns les autres, prenez garde que vous ne soyez détruits les uns par les autres.
    5.16
    Je dis donc: Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair.
    5.17
    Car la chair a des désirs contraires à ceux de l'Esprit, et l'Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.
    5.18
    Si vous êtes conduits par l'Esprit, vous n'êtes point sous la loi.
    5.19
    Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution,
    5.20
    l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,
    5.21
    l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu.
    5.22
    Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance;
    5.23
    la loi n'est pas contre ces choses.
    5.24
    Ceux qui sont à Jésus Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.
    5.25
    Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi selon l'Esprit.
    5.26
    Ne cherchons pas une vaine gloire, en nous provoquant les uns les autres, en nous portant envie les uns aux autres.

    On constate que les péchés de la chair, l'ivresse et compagnie sont toujours d'actualité et n'ont jamais été mis à la porte.
    Ce qu'il dénonce c'est justement l'extrémisme des lois. Le fait de forcer quelqu'un qui n'est pas juif ou musulman à se circonscrire par exemple.
    Mais le type qui prend son plaisir à vivre comme un libertin n'est en aucun cas soutenu par Paul ni Jésus. Sur ça je ne suis pas d'accord avec ces mouvements liberaux, modernes progressistes et tout ça...

    La clé c'est le juste milieu. La paix dans ce qu'on fait, dans nos actes, du moment que cela répond à l'essentiel du divin. Maintenant, qu'est-ce que l'essentiel du divin ? Les pro modernes diront qu'on peut avoir la foi tout en buvant, s'habillant semi à poil etc, et les ultra traditionnaliste diront que ça passe par cacher les oreilles et le brin de cheveux qui dépasse du hijab. Aucun juste milieu dans ces deux camps pour moi. J'insiste à dire pour moi car je ne suis personne pour prétendre dire quelque chose de juste, mais pour moi personne ne répond aujourd'hui à la lettre de Paul. Tout passe par la passion ou par la force, personne n'a compris le message. Chacun a envie d'avoir sa petite religion, de garder son petit confort et ses petites habitudes et porter le masque du parfait contemporain. Pourtant, la quête de la foi c'est justement une succession de résolutions, que ce soit physique ou psychique. Cela vaut aussi bien pour les extrémiste qui privent les femmes de vivre et de laisser leur peau respirer le soleil et le vent sous prétexte que le voile c'est comme ça et pas autrement. D'ailleurs la burqa etc c'est typiquement orientale voir arabe, la aussi c'est juste une question de coutume sur la forme. Ce que les gens en font ensuite c'est en dehors des textes.
    Mais de dire que le voile (sans parler de la forme ou de son obligation) n'est pas écrit est assez malhonnête.

    Pour ma part je ne le met pas sauf pour prier où quand je suis dans un contexte particulier. C'est pas une question de faire comme toutes les nana modernes , c'est juste que j'aime bien laisser mes cheveux a l'air , je ne les attaches jamais, même quand je fais du sport. C'est juste me sentir bien avec le temps et laisser ma tête respirer, ni plus ni moins. Le mettre me dérange aucunement mais pas sous la forme du hijab qui colle le visage, ça gratte et c'est désagréable pour moi. Et je n'ai pas envie de me sentir en psychose quand mes cheveux dépassent de 5cm... Du bien être, c'est tout. La religion n'interdit pas le bien être je crois. Le voile ne doit pas être une prison mais ne doit pas être ignoré pour autant.

Page 12 sur 12 PremièrePremière ... 2 8 9 10 11 12

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •