Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 11

Discussion: Qu'est-ce qu'un bon enseignant?

  1. #1
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    31

    Par défaut Qu'est-ce qu'un bon enseignant?

    Bonjour,

    Je n'ai pas su où poster mon sujet donc je le fais ici, désolée si ce n'est pas la section appropriée !

    Je voudrais avoir votre avis sur ces petites questions;

    - Que représente pour vous le rôle d'un enseignant ? Que ce soit scolaire ou religieux, ou même les deux.
    - Une personne qui ne maîtrise pas sa langue maternelle à la perfection (syntaxe maladroite, fautes d'orthographe etc...) devrait-elle renoncer au métier de professeur?
    - Qu'attendriez-vous d'un élève qui reçoit votre enseignement ?
    - En tant que croyant, quelle place accorderiez vous à la religion dans l'enseignement ?

    Répondez comme vous le sentez, sans vous baser sur les conformités de la société etc...


  2. #2
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 749

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    - Un enseignant facilite l'apprentissage d'une science quelconque à ses étudiants, par une bonne pédagogie. C'est un accélérateur d'apprentissage, qui présente simplement des choses complexes que lui-même maitrise bien et sait répondre aux interrogations de ses élèves.
    - Cela dépend la matière qu'elle enseigne.
    - Qu'il soit attentif, qu'il travaille de son côté aussi et qu'il pose des questions s'il en a à poser.
    - Je n'ai pas bien compris la question.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3
    Avatar de Halim
    Date d'inscription
    août 2015
    Localisation
    Région parisienne
    Messages
    1 742

    Par défaut

    Salam
    Bonjour

    un bon enseignant est proche de ses élèves, à l'écoute de leurs difficultés
    il connait la matière qu'il enseigne mais aussi la vie des gens, leurs réalités
    il aime le savoir en général
    il continue à apprendre et faire des recherches
    il est humble et doux avec ses élèves
    il est aussi ouvert d'esprit
    ses cours invitent à la réflexion, à penser
    il partage sa sagesse et son expérience de la vie

    voilà quelques points

  4. #4

    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    750

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Bonjour,

    Je n'ai pas su où poster mon sujet donc je le fais ici, désolée si ce n'est pas la section appropriée !

    Je voudrais avoir votre avis sur ces petites questions;

    - Que représente pour vous le rôle d'un enseignant ? Que ce soit scolaire ou religieux, ou même les deux.
    - Une personne qui ne maîtrise pas sa langue maternelle à la perfection (syntaxe maladroite, fautes d'orthographe etc...) devrait-elle renoncer au métier de professeur?
    - Qu'attendriez-vous d'un élève qui reçoit votre enseignement ?
    - En tant que croyant, quelle place accorderiez vous à la religion dans l'enseignement ?

    Répondez comme vous le sentez, sans vous baser sur les conformités de la société etc...


    - Que représente pour vous le rôle d'un enseignant ? Que ce soit scolaire ou religieux, ou même les deux.
    Pour moi un enseignant religieux n a pas le meme role qu un enseignant des sciences mondaines. Ni la meme responsabilite.

    Un enseignant d une quelconque matiere doit aimer ce qu il enseigne sinon les eleves ne sentiront pas le petit truc en plus. Son role dans la societe c est de rendre les eleves de bons moutons , de bons apprenants, aptes a passer leurs examens.
    Un enseignant religieux lui il se doit de pratiquer ce qu il enseigne sinon c est comme dans le premier cas y aura pas le petit truc en plus. Et lui se doit de faire en sorte de donner les bagages a ses eleves pour qu ils se preparent a la vie ,a la mort et a la vie apres la mort.
    Sinon si c est comme en Belgique juste renseigner sur une religion sans que les eleves en fassent eux memes partie alors son role c est juste de donner des infos et de tester les connaissances.

    - Une personne qui ne maîtrise pas sa langue maternelle à la perfection (syntaxe maladroite, fautes d'orthographe etc...) devrait-elle renoncer au métier de professeur?

    Elle devrait se former davantage et remedier a ses manquements.

    - Qu'attendriez-vous d'un élève qui reçoit votre enseignement ?
    Du respect. Un minimum d implication. Savoir pourquoi il etudie ca aide..sinon c est galere...

    - En tant que croyant, quelle place accorderiez vous à la religion dans l'enseignement ?
    j ai aussi du mal a comprendre la question. De quel cote se placer,celui de l enseignant,de l eleve ou du systeme?

  5. #5

    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Belgique
    Messages
    3

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Bonjour,
    Salut à toi Yiskah ! Voilà un questionnement très intéressant, penserais-tu à devenir enseignant toi-même ? Si oui, bon courage, c'est probablement le plus beau métier et le plus difficile

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    - Que représente pour vous le rôle d'un enseignant ? Que ce soit scolaire ou religieux, ou même les deux.
    Pas de différence entre le scolaire et le religieux pour moi ! En tant que croyant, tous les sujets sont religieux. L'enseignant a un rôle d'éducateur, il doit transmettre des connaissances à un étudiant dans le but d'améliorer l'état du monde.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    - Une personne qui ne maîtrise pas sa langue maternelle à la perfection (syntaxe maladroite, fautes d'orthographe etc...) devrait-elle renoncer au métier de professeur?
    Pas nécessairement mais elle doit être consciente de ses manquements et chercher à les dépasser. Mieux vaut un prof tirant de l'humilité de sa maladresse dans sa langue (ou la discipline qu'il enseigne) qu'un expert orgueilleux, tirant gloriole de son savoir, fût-il encyclopédique.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    - Qu'attendriez-vous d'un élève qui reçoit votre enseignement ?
    De la bonne volonté, de la recherche du bien, des efforts, de la communication par rapport à ses difficultés, des erreurs, des questions, des propositions d'amélioration, de l'investissement, de la remise en question personnelle et de l'enseignant, du souci et de la bienveillance pour les condisciples, surtout les plus jeunes, du respect pour le corps enseignant, etc.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    - En tant que croyant, quelle place accorderiez vous à la religion dans l'enseignement ?
    Toute la place : l'enseignement n'est qu'éducation, l'éducation n'est que religion, la religion n'est qu'enseignement...

  6. #6
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    31

    Par défaut

    Bonjour Assun, enchantée !

    Citation Envoyé par Assun Voir le message
    Voilà un questionnement très intéressant, penserais-tu à devenir enseignant toi-même ? Si oui, bon courage, c'est probablement le plus beau métier et le plus difficile
    Effectivement, j'avais une grande volonté de devenir professeur, mais on m'en a dissuadé, par mes lacunes en ce qui concerne la langue française. Pour la grande majorité des professeurs de l'éducation nationale, une personne qui ne maîtrise pas son français à la perfection doit renoncer à être prof. (j'en ai fais le sondage...) La langue française implique d'être d'accord avec des règles souvent confuses, des exceptions en masse et j'en passe. Une langue qui donne le tournis pour moi... Je ne parlerais même pas des Français qui se permettent de dire qu'on est illettré lorsque l'on comprend mal l'emploi d'un temps de conjugaison ou une règle de grammaire. Les élitistes, c'est trop pour moi.


    Pas nécessairement mais elle doit être consciente de ses manquements et chercher à les dépasser. Mieux vaut un prof tirant de l'humilité de sa maladresse dans sa langue (ou la discipline qu'il enseigne) qu'un expert orgueilleux, tirant gloriole de son savoir, fût-il encyclopédique.
    D'accord avec vous, c'est normal de chercher à dépasser ces manquements, à condition que ça ne devienne pas une contrainte servile... L'orgueil chez les professeurs de nos jours, c'est assez fréquent, j'ai l'impression.

    De la bonne volonté, de la recherche du bien, des efforts, de la communication par rapport à ses difficultés, des erreurs, des questions, des propositions d'amélioration, de l'investissement, de la remise en question personnelle et de l'enseignant, du souci et de la bienveillance pour les condisciples, surtout les plus jeunes, du respect pour le corps enseignant, etc.
    D'accord également...

    Toute la place : l'enseignement n'est qu'éducation, l'éducation n'est que religion, la religion n'est qu'enseignement...
    C'est bien dit ! Malheureusement la religion n'a sa place que dans le privé désormais...

    Merci pour votre réponse remplie de sagesse et d'espoir

  7. #7

    Date d'inscription
    octobre 2019
    Localisation
    .....
    Messages
    20

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Bonjour,

    Je n'ai pas su où poster mon sujet donc je le fais ici, désolée si ce n'est pas la section appropriée !

    Je voudrais avoir votre avis sur ces petites questions;

    - Que représente pour vous le rôle d'un enseignant ? Que ce soit scolaire ou religieux, ou même les deux
    ​Son rôle est de donner des outils qui permettront aux élèves de réfléchir sur une situation donnée.
    - Une personne qui ne maîtrise pas sa langue maternelle à la perfection (syntaxe maladroite, fautes d'orthographe etc...) devrait-elle renoncer au métier de professeur
    ​Il y a il y a mille et une façons d'enseigner, parler n'est pas une obligation.
    - Qu'attendriez-vous d'un élève qui reçoit votre enseignementt
    ​D'accepter de recevoir de la part de son enseignant
    - En tant que croyant, quelle place accorderiez vous à la religion dans l'enseignement ?​

    Répondez comme vous le sentez, sans vous baser sur les conformités de la société etc...



    Si tu veux devenir professeur fais-le. Il est vrai qu'un enseignant doit veiller à bien parler parce que l'apprentissage de la langue se fait surtout en écoutant les autres parler et donc le professeur parler.
    Mais tout dépend de ton public ... on sera plus tatillons si tu enseignes en maternelle ou en primaire puisque c'est là que tout se joue au niveau du langage mais on peut être moins regardant en tant que professeur d'une matière spécifique dans un lycée par exemple.
    Et puis qui est mieux placé qu'un enseignant pour savoir et comprendre que l'on apprend tous les jours donc tu prendras aussi le temps d'apprendre toutes les règles de grammaire de cette si belle langue.

  8. #8
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    31

    Par défaut

    Désolée, vous avez tous donné de belles réponses je n'ai pas eu le temps de répondre.

    @Ilyes et oumma, concernant la dernière question sur la religion, je demandais si selon vous il est nécessaire d'inclure la science religieuse au sein des institutions scolaires, ou si au contraire comme le veut la laïcité, il est mieux de l'exclure.

    @Halim, si seulement ces qualités prévalaient sur l'exigence linguistique x)...

    @Aahad, Je parle bien français, je n'ai aucun souci avec ça. Le souci réside à l'écrit, je ne suis pas aussi pointilleuse que les Français sur l'apprentissage de la langue. Je ne maîtrise pas certains temps de conjugaison "soutenu" par exemple, comme l'imparfait du subjonctif. Je maîtrise mal quelques règles de syntaxes, grammaires... Il y a un nombre incalculable d'exceptions dans cette langue, de règles toutes aussi confuses les unes que les autres, des vocabulaires à mon goût trop "littéraire" et j'en passe. De toute façon, pour avoir eu une brève expérience dans l'éducation nationale ça ne me plais pas de travailler pour eux. L'ambiance est mauvaise, sournoise, les professeurs se prennent pour je ne sais pas qui... Je pense que si je dois être enseignante, ce serait dans le privé et dans un institut confessionnel, mais ça semble délicat.
    Pour le français, je ne nie pas que c'est une langue qui a une histoire riche et intéressante, mais malheureusement pour quelqu'un comme moi qui a repris l'école plus tard (20ans) j'ai beaucoup de mal avec ce retour aux établissements traditionnels ou les professeurs n'en ont rien à faire des élèves. Ils ne veulent qu'étaler leur science et leur orgueil en négligeant ceux qui ont des difficultés.

    D'un côté, ils ont peut-être raison, est-ce légitime de devenir enseignant quand on ne sait pas conjuguer une partie des temps verbaux, quand on a une méconnaissance des vocabulaires savants français, quand on ne comprend pas soit même les exercices donnés par les enseignants du supérieur ?
    Bon d'un côté, un élève de 6ans n'a pas besoin qu'on lui bourre le crâne avec une méthodologie aussi avancé, donc je ne comprends pas bien en quoi est-ce si important.
    Peut-être parce que je suis une banlieusarde, je ne sais pas.

    Merci à tous pour vos interventions !

  9. #9
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 749

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    @Ilyes et oumma, concernant la dernière question sur la religion, je demandais si selon vous il est nécessaire d'inclure la science religieuse au sein des institutions scolaires, ou si au contraire comme le veut la laïcité, il est mieux de l'exclure.
    Ce n'est pas bon de l'exclure, il en faut un peu de base, ne serait-ce que pour comprendre un minimum les citoyens français et certains aspects de l'histoire de la France. Dans mes souvenirs ça se fait déjà.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    D'un côté, ils ont peut-être raison, est-ce légitime de devenir enseignant quand on ne sait pas conjuguer une partie des temps verbaux, quand on a une méconnaissance des vocabulaires savants français, quand on ne comprend pas soit même les exercices donnés par les enseignants du supérieur ?
    Cela dépend de ce que l'on veut enseigner. Si c'est la langue française oui il faut bien la maitriser. Si c'est des matières scientifiques, quand on voit le nombre d'enseignants étrangers dans les universités qui font plein de fautes de français, et pourtant ça ne pose pas tellement de soucis, en tout cas dans les matières scientifiques. Même des français ayant fait l'ENS sont capables de confondre la terminaison "é" et "er" lol, malgré que ça soit surtout des fautes d'inatention.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  10. #10
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    31

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,


    Ce n'est pas bon de l'exclure, il en faut un peu de base, ne serait-ce que pour comprendre un minimum les citoyens français et certains aspects de l'histoire de la France. Dans mes souvenirs ça se fait déjà.
    Salam

    Pourtant, beaucoup de professeurs de l'éducation nationale souhaiteraient que le fait religieux soit rayé des programmes scolaires...


    Cela dépend de ce que l'on veut enseigner. Si c'est la langue française oui il faut bien la maitriser. Si c'est des matières scientifiques, quand on voit le nombre d'enseignants étrangers dans les universités qui font plein de fautes de français, et pourtant ça ne pose pas tellement de soucis, en tout cas dans les matières scientifiques. Même des français ayant fait l'ENS sont capables de confondre la terminaison "é" et "er" lol, malgré que ça soit surtout des fautes d'inatention.
    Si la matière enseignée est le français, bien sur, il faut maîtriser les règles etc... Mais ça c'est plutôt pour les professeurs du secondaire, moi je pensais surtout aux enfants !
    Le savoir n'est pas que linguistique, heureusement d'ailleurs

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •