Page 2 sur 2 PremièrePremière 1 2
Affichage des résultats 11 à 14 sur 14

Discussion: S'adapter

  1. #11
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    9 749

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    Dans ton cas il ne fallait pas s'adapter, c'est une forme de dictature idéologique. C'est fou à quel point les gens se soumettent autant au "système", et après on s'étonne qu'il y ait des malins qui s'enrichissent sur leur dos, que les marketeurs modélisent les gens comme des idiots, que les médias soient si efficaces.

    Personnellement j'essaye toujours d'avoir un bon comportement même avec la pire des personnes, de m'entendre au mieux, et je tiens à respecter les hiérarchies. Mais quand on veut m'imposer des stupidités et me dénaturer, je m'énerve rapidement... Ces mêmes personnes qui blablatent sur la République, la démocratie, le pouvoir au peuple, la liberté.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Je n'ose pas imaginer votre avenir professionnel et celle de vos parents."
    De la part d'un produit soumis du système capitaliste avec un salaire qui je pense est loin d'être une légitime source de grande fierté, c'est fort !
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  2. #12

    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    750

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Ah non il ne s'agit pas d'un exposé ne t'inquiète pas, au contraire c'est bien de pouvoir écrire spontanément ! Je ne suis pas une partisane des formalités toutes prêtes toutes faites moi non plus



    Effectivement, j'ai tendance à raisonner de manière abstraite, mais ma question n'était pas forcément pour toi, mais une réflexion générale.
    Pour prendre mon quotidien en exemple, depuis mon enfance, je suis quelqu'un qui se fait rejeter sans arrêt, car je suis "timide" et assez réservée. Dans certains de mes anciens emplois, j'ai été virée et persécuté parce que je ne parle pas avec mes collègues (c'est un peu faux, il y'a des collègues avec qui je m'entend très bien mais c'est une minorité parmi l'équipe avec qui je n'ai rien à dire à part parler du travail, et encore c'est à peine si on me répond).
    J'ai été licenciée à la fin de ma période d'essai en tant qu'assistante d'éducation en septembre parce que ma timidité les a tellement dérangés qu'ils ont construit un tas de petits prétextes pour en faire un motif valable. Or, je faisais bien mon travail, les élèves étaient contents de moi, j'opérais avec la douceur et l'écoute, contrairement à mes collègues qui passent leur temps à hurler et donner des heures de colle à la louche. Ils ont été dire que je ne bougeais pas en récréation (faux), que je restais à côté des toilettes (faux aussi), que j'avais peur des élèves mdr (ça par contre ça m'a vraiment marqué, je ne sais pas pourquoi ils ont dit ça). Bref... L'argument de départ, c'était parce que j'apprenais mes caractères chinois pendant les temps morts, alors que d'autres surveillent avec le téléphone en main en jouant à Mario Kart, mais ça ce n'est pas grave. Puis ensuite ils m'ont sorti le baratin de "tu es trop en retrait", c'est nul, parce que je demandais toujours s'il y'avait besoin d'un coup de mains, quand il y'avait des trucs à faire je fais et je parle pour travailler, mais en dehors je vois pas ce qui m'oblige à copiner avec des faux-culs pareil. Vous verrez comment ils parlent des élèves et des parents... De tout le monde d'ailleurs, c'est dingue. Bref, les deux collègues avec qui je m'entendais bien ont tentés de me défendre mais en vain.
    Ce n'est qu'un résumé de mes péripéties parmi tant d'autres. Mais les gens m'épinglent souvent pour mon calme et le fait que je ne fais pas de copinage avec mes collègues. Je ne suis pas le genre de personne à dire des paroles vaines pour animer l'ambiance et faire style que je m'entends bien avec alors qu'en réalité, je m'en fous... Du coup ma timidité est un prétexte pour casser la valeur de mon travail. Pourtant, je ne suis pas si snobe qu'ils veulent le faire croire. Ca dépend des circonstances, des personnes et voilà tout. J'ai tenté de me défendre à ce propos à chaque fois, puis mes supérieurs ils me font croire que c'est pas la raison principale en rajoutant des petites calomnies par ci par là pour faire valoir leur jugement.

    En gros, on me reproche de ne pas m'adapter, de fuir mes responsabilités (c'est peut-être vrai, mais ça dépend pourquoi et comment), à cause de l'image que je renvoie. Mais je me défendrais en disant que même les fois ou je fais bonne figure ça ne change rien. D'ailleurs, si c'était une vérité, toutes les entreprises pour qui j'ai travaillé ou été stagiaire m'auraient TOUS, sans exceptions, fait la remarque. Alors, les gens sont plutôt partisans des voix de la majorité, mais moi je dis, tant qu'une personne atteste de mes qualités, c'est que je suis très apte et digne de travailler et de m'adapter. J'ai d'ailleurs été super émue lors de mes deux stages en magasin de jeux-vidéo (oui je suis une geekette) lorsqu'ils m'ont fait le bilan et m'ont demandé de relever "un défaut". J'ai dit "je sais que je suis timide mais ce n'est pas ma faute." Ils ont été étonnés et ils m'ont répondu "Timide? Non non, on ne t'a pas trouvé timide tu étais très bien, on te fais juste la remarque sur les fois où tu arrivais en retard". Ca m'a choqué, c'étaient mes premières expériences où on m'a qualifiée d'autres choses que de "timide, renfermée" (renfermée, c'est dur pour moi, car je me trouve au contraire très ouverte). Bien sûr, il y a eu d'autres bonnes expériences, mais c'est aléatoire, et les moments d'échecs sont du déjà vu pour moi. Je ne crains plus de perdre mon travail ou autre, car j'ai l'habitude de ça, j'ai fini par assumer qui j'étais et de me satisfaire de ma situation modeste.

    Une autre de mes anecdotes. Une amie m'avait proposé de postuler à une petite mission de 2 jours en tant qu'hôtesse d'accueil. Je ne savais pas trop ce qui m'attendais, mais j'ai postulé. J'étais déjà consciente qu'il s'agissait d'un boulot ou l'apparence était importante, mais pas à tel point. Mon amie a eu son entretien et ils ne l'ont pas rappelée, ils l'ont fait attendre sans rien dire. On pensait que c'était normal, qu'il fallait attendre quelques jours, etc... Puis je passe mon entretien. J'ai tenté d'être présentable, jupe évasée noire, veste taillée, derbies en chaussure (je n'aime pas les talons et j'ai mal avec). Avec moi, il y avait une autre postulante, une dame d'une quarantaine ou cinquantaine d'années, qui se portaient bien, blonde, fine, grande tout ça. Elle était sûre d'elle. Elle avait déjà travaillé en tant qu'hôtesse donc forcément, enfin bref. Une des recruteuses nous a fait l'entretien, et j'ai déjà été stupéfaite de la manière dont elle s'est décrite. Elle était simplement en jean, en petit haut très femme et des talons compensées, puis elle s'excuse en nous disant "Désolée, je suis habillée comme une manutentionnaire". Et bah, si elle voyait comment je suis habillée tout les jours elle dirait que je suis une sacrée paysanne, mais passons. Ils ont fait la remarque sur mes chaussures, que je ne portais pas de talons et que c'était recommandé. "Achètes toi des chaussures d'hôtesse de l'air, c'est confortable etc" (Oui oui, c'est ça, c'est toi qui paye? C'est toi qui auras le pied en sang en arrivant chez toi le soir?) Puis ensuite, c'est mon chignon qui n'était pas "plaqué". Et aussi, je n'étais pas assez maquillée. De base, je ne me maquille JAMAIS, j'avais fait l'effort du mascara, rouge à lèvres, ce qui était déjà trop à mon goût. Mais ce n'est pas assez, il aurait fallu du blush, du fard à paupières...
    Bref, j'ai tout avalé parce qu'il le fallait. On me positionne sur un post de contrôle, donc je suis déjà acceptée. À la fin on m'a fait essayer les tenues. Un pantalon bien moulant que je déteste, puis un vieux pull à deux francs. Je préviens mon amie, en lui demandant ou ça en est pour elle, qui n'avait toujours pas eu de réponse. Elle a tenté de les recontacter. Vous savez ce qu'a été leur réponse ? "Nous n'avons pas de tenues à votre taille". Mon amie est un peu obèse, pas extrême, mais très ronde et ses formes étaient bien disposées. J'ai été en colère et en même temps déçue, car c'est par elle que j'ai eu l'annonce du travail, et l'avoir eu à sa place m'a fait quelque chose. Puis j'ai horreur des discriminations de ce genre.
    Je participe à la réunion d'informations, je n'avais rien encore signé. Déjà, je me suis levée à 5h du matin pour faire ce fichu chignon plaqué qui m'a arraché une trentaine de cheveux et bousillé les pointes à la fin de la journée. Je me suis maquillée comme ci j'allais au carnaval et je me suis rendu compte que les filles de la réunion, c'était x5 pire. Le fond de teint pour certaine se voyait à 500m sur leur beau chemisier blanc joliment teinté de beige/marron (oui, c'est glamour lol). Bref, souffrir pour être belle comme on dit. De base, la réunion commençait à 11h30, mais "pour être déjà prête" il était exigé de venir à 10h30. Sans le vouloir, j'ai été "en retard", mais pas réellement puisque je suis arrivée à 11h30. En arrivant les autres, m'ont dit qu'ils ont rien fait de spécial et que je n'ai rien ratée puisque la formation commençait bien à 11h30. Puis ça ne s'arrête pas là... Pendant la réunion, les recruteuses faisaient la promotion de la bonne image, de la bonne prestance. Elles critiquaient ceux qui mangent des nourritures fortes le midi, poisson, fromage... Que ça sent mauvais et qu'il est souhaitable de manger autre chose. Elles répétaient sans cesse la tenue, le maquillage bien tartiné sur la figure pour être "au top".
    Et bien moi, au bout du compte ça m'a gavé. En sortant, j'ai jeté leurs documents pleins d'exigences saugrenues et j'ai envoyé un SMS à l'une des recruteuses, une vieille folle, pour lui dire que finalement je ne souhaite pas faire cette mission. Je n'ai plus le message qu'elle m'a répondue, mais je l'avais gardée un moment tellement qu'il était impressionnant. C'était quelque chose comme ; "Vous arrivez en retard et en plus, vous vous désistez. Ce n'est vraiment pas professionnel de votre part, je contacte l'agence afin qu'ils vous rayent entièrement des listes (en attendant,ça remonte en 2016 et nous sommes en 2019 et depuis ce temps, je reçois toujours leurs sondages pourris). Je n'ose pas imaginer votre avenir professionnel et celle de vos parents."

    Enfin, je m'arrête ici après ce magnifique message, pour illustrer un peu le quotidien de ma vie et pour dire pourquoi j'ai posée cette question ambiguë. Certains diront que j'ai été lâche car je fuis pour rien, que je ne sais pas m'adapter etc... Et bien c'est vrai, et l'argent ne suffit pas à m'appâter pour subir des situations de ce genre. Dans ces circonstances je ne me sent pas libre, ni à l’extérieur ni à l’intérieur.
    A mon humble avis t es loin d etre faible...t es juste toi meme et n en a pas honte,et je crois que c est une des plus grandes forces qu on trouve dans des societes debilisantes comme les notres.. misant tout sur le physique ,l apparence le blabla etc...je suis sure que si tout ca t arrives c est pour te pousser vers qqchose ou tu t epanouiras et pourra enrichir le monde de tes qualites...ce qui ne serait pas possible dans le genre de boulots que tu as fait ou voulais faire. Tu devrais essayer de contacter des ecoles hors contrat ca commence a fleurir il se peut que tu trouves qqchose qui te ressemble la dedans.

  3. #13
    Avatar de muslima900
    Date d'inscription
    août 2013
    Localisation
    Lorraine
    Âge
    29
    Messages
    1 540

    Par défaut

    Saaalam aleykoum,

    Alors selon Moi il est préférable de s'adapter mais de ne pas oublier qui tu es ...

    Dans notre société, malheureusement , pour éviter les polémique , on a pas trop le choix, surtout en entreprise si tu as besoin de travailler et continuer à avoir une bonne entente avec ton équipe et ta hiérarchie

  4. #14
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    32

    Par défaut

    Hello,

    J'espère que vous allez bien, merci pour vos retours.

    Effectivement, il ne faut pas oublier qui on est, ni se prendre pour ce qu'on est pas. Et bien souvent, c'est ce qu'on me demande j'ai l'impression lol.

    Personnellement j'essaye toujours d'avoir un bon comportement même avec la pire des personnes, de m'entendre au mieux, et je tiens à respecter les hiérarchies. Mais quand on veut m'imposer des stupidités et me dénaturer, je m'énerve rapidement... Ces mêmes personnes qui blablatent sur la République, la démocratie, le pouvoir au peuple, la liberté.
    De même, j'essaye d'avoir un bon comportement, mais si les gens ne sont pas satisfaits je ne peux pas être quelqu'un d'autre. Par exemple quand j'étais assistante d'éducation, on me demandait de punir les élèves pour des trucs stupides. Mon coeur n'était pas disposé à exécuter la "justice" de cette école. Les élèves se faisaient surtout réprimander pour rien.
    Pour la mission d'hôtesse que j'ai déclinée, je ne supportais simplement pas ce diktat de la "beauté" et du too much, puis vu comment ça s'est terminé j'ai bien fait de me tirer. Mais souvent c'est comme ça que ça se passe. Le vrai visage des employeurs... Je ne regrette pas ce que les gens considèrent comme des échecs, car je ne suis pas quelqu'un de corrompu et qui sait vivre modestement tout en profitant " de la vie". Pas besoin de prostituer mon éthique et ma morale pour vivre.


    A mon humble avis t es loin d etre faible...t es juste toi meme et n en a pas honte,et je crois que c est une des plus grandes forces qu on trouve dans des societes debilisantes comme les notres.. misant tout sur le physique ,l apparence le blabla etc...je suis sure que si tout ca t arrives c est pour te pousser vers qqchose ou tu t epanouiras et pourra enrichir le monde de tes qualites...ce qui ne serait pas possible dans le genre de boulots que tu as fait ou voulais faire. Tu devrais essayer de contacter des ecoles hors contrat ca commence a fleurir il se peut que tu trouves qqchose qui te ressemble la dedans.
    Merci beaucoup oumma ce sont les aléas de ma petite vie qui forgent mon expérience et ma force intérieure, en effet. Je ne m'arrête pas de creuser jusqu'à que je trouve ce que je veux.
    J'ai déjà contactée une école musulmane privée, on a parlé un peu au téléphone et on va surement se recontacter.



    Saaalam aleykoum,

    Alors selon Moi il est préférable de s'adapter mais de ne pas oublier qui tu es ...

    Dans notre société, malheureusement , pour éviter les polémique , on a pas trop le choix, surtout en entreprise si tu as besoin de travailler et continuer à avoir une bonne entente avec ton équipe et ta hiérarchie
    Bonjour,

    Pour moi, avoir une bonne entente avec mon équipe et "ma" hiérarchie" passe d'abord par l'honnêteté. Intérieurement, je ne peux pas, ni faire semblant, m'adapter à quelqu'un d'hypocrite. Le simple fait d'entendre un collègue parler à mal d'un autre collègue ou d'un client, mon esprit me met en garde contre cette personne. Je lui parle mais sans intérêt, et au fil du temps ça se ressent que je ne peux pas m'épanouir avec cette personne. Je m'auto censure, car je sais que ce genre de personne raconte tout par derrière par exemple. Difficile de s'adapter aux ragoteurs sans changer ce qu'on est, la jalousie, l'égocentrisme...

Page 2 sur 2 PremièrePremière 1 2

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •