Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 2 3 4 5 6
Affichage des résultats 51 à 58 sur 58

Discussion: questions heritage priere et mariage

  1. #51

    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    750

    Par défaut

    Citation Envoyé par Labbayk373 Voir le message
    Tout ce que j'ai dit se basait sur vos paroles, prononcées ouvertement en public. Pas sur de supposées intentions. Ce n'est pas moi que vous verrez dire que vous martyrisez votre mari ou vos fils, alors même que je n'ai aucune idée si vous en avez. Ce n'est pas moi que vous verrez dire que la haine des hommes suppure de vos écrits, et autres joyeusetés qui parsèment çà et là votre prose. Le Prophète صلى الله عليه وسلم nous a commandé de nous baser sur ce qui est apparent, et les paroles publiques en font partie. Je ne souhaite à personne d'aller en enfer, qu'Allah nous en garde tous. Mais il y a des choses pour lesquelles on a été informés qu'elles ne sauront pas pardonnées. Gardons-nous-en, tout en espérant la miséricorde de Dieu pour celles qui peuvent l'être.
    Salam alekom,quand je parlais de "vous" je parlais du genre masculin en general et non a vous en particulier. Concernant la haine que je ressens dans vos propos ca n est pas envers les femmes mais envers moi tt court.
    J accepte le fait que je parais agressive egalement et je ne le justifie pas, j avoue avoir une tres grande rancoeur envers une grande majorite d hommes et specialement les musulmans qui utilisent le dine pour commettre des abus et des injustices. Je pense que ma guerison sera pour moi d oublier cette partie de la oumma en me contentant de veiller sur mon ame et mes enfants.

    Talib merci pour votre temps, en relisant certaines discussions j ai vu que ie me butais Sur des mots. Le divorce est bien permis a la femme puisque Elle peut le faire annuler. Sauf que dans ce cas le mot differe mais pas le resultat. Donc oui pour moi et ma comprehension la femme a bien le droit de divorce en ilam. C est juste beaucoup plus complique pour elle que pour l homme.
    Je suis desolee d avoir montre autant d agressivite dans mes posts et je vais essayer de ne plus me preoccuper de ces questions qui ne font que me rajouter des troubles.
    Merci a tous pour votre patience et comprehension.

  2. #52
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    11 157

    Par défaut

    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

    Il y avait un problème de définition des termes et celà peut expliquer les quelques malentendus.

    Le talaq unilatéral de l'époux, n'est pas la même chose que le khul qui est un consentement mutuel avec le retour du mahr, qui est différent du faskh an-nikah qui est l'annulation du mariage par un juge suite à la demande de l'épouse, et aussi le talaq al-tawfidh, selon l'école de jurisprudence, le divorce par transfert ou délégation du pouvoir à l'épouse ou un tiers qui peut être spécifié par l'époux avec ou sans conditions.

    --> > https://islamqa.org/hanafi/daruliftaa/7747

    Sans oublier que tout doit être fait dans la mesure du possible de réconcilier, de réformer les comportements et manquements des époux surtout lorsqu'il y a des enfants.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala vous préserve, vos enfants et vous-même oumma2018.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala nous apporte une bonne compréhesion.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 2 semaines avant à 18h02.

  3. #53
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    11 157

    Par défaut

    Par rapport à ce que j'ai écrit :

    --> > https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post896395

    --> > https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post896413

    Je ne suis pas contre la liberté de recherche et de préférence quand celle-ci est faite par des savants bien identifiés, dont on connait le cursus, les habilitations.

    Il se trouve que dans ce cas, il s'agit dans sa démarche, qui pour une part est un travail collaboratif d'un collectif, de à la fois présenter ses propres recherches, il a puisé dans celles d'autres réformistes des pays musulmans et d'ailleurs, des thèses universitaires d'académies occidentales, en présentant des choses connues des savants musulmans tradionnels mais qui ne se discutaient avant l'apparition de la démocratisation de l'internet, que en cercle de connaisseurs concernant l'histoire islamique et de son patrimoine.

    L'internet, les réseaux sociaux font que maintenant ce savoir est accessible et ces thèses sont présentés même au commun des musulmans, pas forcemment aux savants, donc il ne s'agit pas d'interdire mais quand une argumentation est présenté, il faut s'attendre par la suite à des contre-arguments venants de savants, de théologiens, d'historiens et tout celà maintenant sont des choses qui se déroulent en public.

    --> > Que doit-on faire en ces temps d'anarchie de la pensée ? - Cheikh Said Foudah

    Une des motivations données que j'ai pu voir est le fait que consécutivement à des débats inter-religieux, parfois avec polémiques est qu'ils ont voulu appliquer à l'Islam les methodes appliquées aux religions qu'ils débattaient au nom de la défense de l'Islam. (ne pas faire du 2 poids 2 mesures, objectivité, etc ...).

    Celà devrait être fait avec adab, et débat aussi avec les savants traditionnels musulmans inch'Allah : Conseil pour les chercheurs - Cheikh Muhammad Awwama

    Surtout que dans leur démarche il s'agit de s'attaquer aux fondement de la religions et du fiqh
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 2 semaines avant à 00h34.

  4. #54
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    11 157

    Par défaut

    modification du dernier message (pour ceux qui auraient déjà lu)

  5. #55

    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    750

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

    Il y avait un problème de définition des termes et celà peut expliquer les quelques malentendus.

    Le talaq unilatéral de l'époux, n'est pas la même chose que le khul qui est un consentement mutuel avec le retour du mahr, qui est différent du faskh an-nikah qui est l'annulation du mariage par un juge suite à la demande de l'épouse, et aussi le talaq al-tawfidh, selon l'école de jurisprudence, le divorce par transfert ou délégation du pouvoir à l'épouse ou un tiers qui peut être spécifié par l'époux avec ou sans conditions.

    --> > https://islamqa.org/hanafi/daruliftaa/7747

    Sans oublier que tout doit être fait dans la mesure du possible de réconcilier, de réformer les comportements et manquements des époux surtout lorsqu'il y a des enfants.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala vous préserve, vos enfants et vous-même oumma2018.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala nous apporte une bonne compréhesion.
    Amine,wa iyak.

  6. #56
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    11 157

    Par défaut

    Surtout que dans leur démarche il s'agit de s'attaquer aux fondements de la religion et du fiqh
    C'est sur le fait que Islam ibn Ahmad et "le collectif" qui est lié à lui s'attaquent aux fondements que les critiques les plus dures sont faites de la part de ceux qui ont étudié des années en matière de religion, et qui ont pour référence les académies sunnites du monde islamique, on voit aussi les critiques salafistes selon leur référenciel.

    Cette attaque des fondements (usul ad-din et usul al-fiqh) est considéré comme quelque chose de dangereux du fait que des gens parmis le commun des musulmans n'ont pas la possibilité de vérifier si ce qui est proposé comme "alternative" est correct même si les démonstrations et argumentations peuvent parraitre convainquantes pour certains.

    Ce qui peut parraitre convaincant pour certains ne l'est pas pour ceux qui sont plus savant en matière d'usul ad-din et usul al-fiqh et eux peuvent contre argumenter à ce qui est proposé et critiquer l'approche de manière scientifique et démontrer que tel avis mène à l'apostasie, au kufr, ou la non-validité des actes d'adorations, etc ...

    --> > Le mindset du au contexte. Cette video illustre la problématique que l'on voit actuellement : Pourquoi la technologie casse les institutions ? | The Flares


    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Par rapport à ce que j'ai écrit :

    --> > https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post896395

    --> > https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post896413

    Je ne suis pas contre la liberté de recherche et de préférence quand celle-ci est faite par des savants bien identifiés, dont on connait le cursus, les habilitations.

    Il se trouve que dans ce cas, il s'agit dans sa démarche, qui pour une part est un travail collaboratif d'un collectif, de à la fois présenter ses propres recherches, il a puisé dans celles d'autres réformistes des pays musulmans et d'ailleurs, des thèses universitaires d'académies occidentales, en présentant des choses connues des savants musulmans tradionnels mais qui ne se discutaient avant l'apparition de la démocratisation de l'internet, que en cercle de connaisseurs concernant l'histoire islamique et de son patrimoine.

    L'internet, les réseaux sociaux font que maintenant ce savoir est accessible et ces thèses sont présentés même au commun des musulmans, pas forcemment aux savants, donc il ne s'agit pas d'interdire mais quand une argumentation est présenté, il faut s'attendre par la suite à des contre-arguments venants de savants, de théologiens, d'historiens et tout celà maintenant sont des choses qui se déroulent en public.

    --> > Que doit-on faire en ces temps d'anarchie de la pensée ? - Cheikh Said Foudah

    Une des motivations données (Islam ibn Ahmad et le collectif lié) que j'ai pu voir est le fait que consécutivement à des débats inter-religieux, parfois avec polémiques est qu'ils ont voulu appliquer à l'Islam les methodes appliquées aux religions qu'ils débattaient au nom de la défense de l'Islam. (ne pas faire du 2 poids 2 mesures, objectivité, etc ...).

    Celà devrait être fait avec adab, et débats aussi avec les savants traditionnels musulmans inch'Allah : Conseil pour les chercheurs - Cheikh Muhammad Awwama

    Surtout que dans leur démarche il s'agit de s'attaquer aux fondements de la religion et du fiqh
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 2 semaines avant à 00h34.

  7. #57
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    28
    Messages
    2 041

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    hadith déclaré valide-sûr:

    « Parmi les choses licites, la chose plus détestée d’Allah est le divorce/la répudiation ».
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

  8. #58
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    11 157

    Par défaut

    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh

    Pour éviter cela, il est très important en amont, d'éduquer au mariage, à la responsabilisation, tout en liant celà à la spiritualité, à l'ihsan, pour que les couples aient sufisamment de maturité afin de mieux se respecter mutuellement, vivre dans l'amour et l'affection en sachant résoudre de manière intelligente les désaccords qui arrivent parfois.

    ( Il y a un disfonctionnement du forum )
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 1 semaine avant à 01h48.

Page 6 sur 6 PremièrePremière ... 2 3 4 5 6

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •