Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 15

Discussion: Distinguer l'éprouvé du maudit

  1. #1
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut Distinguer l'éprouvé du maudit

    Bonjour, Salam, Shalom, Nimen hao. Que la paix soit sur vous tous.

    Comment différencier l'éprouvé face à une personne qui subit la colère de Dieu ? Je ne sais pas si vous croyez en cette "philosophie". Pour ma part, comme nous l'annonce déjà la bible et le coran, des peuples et des catégories de personnes ont été banni de Dieu, puni, détruits. Outre l'ampleur de sa colère, pensez-vous que de nos jours nous pouvons encore subir des "tracas" qui sont en réalité des punitions divines?

    Nous savons aussi qu'il y'a des gens qui subissent ces épreuves mais qui ne sont pas dû à sa colère, mais un combat intérieur pour se rapprocher de Dieu.

    Comment faites vous la différence et comment peut-on savoir si nous sommes maudits ou éprouvés ?

  2. #2
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 041

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Si l'on se plaint c'est que l'épreuve est un châtiment. Si l'on patiente c'est que l'éprouve est une purification. Si l'on est satisfait c'est que l'épreuve est une bénédiction.
    Notre cœur reflète la qualité de ce qu'il subit.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3
    Avatar de Daoud Ben Abdoullah
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    ile Maurice
    Messages
    239

    Par défaut

    Assalamou Alykum

    Celui qui construit son sentiment envers Dieu, avec patience , en son humanité , dans ses faiblesses et sa volonté, dans son imperfection comme dans ses actions ... peut-il croire que les décisions d'Allah soient , en une seule fois, une malédiction ? ...
    la malédiction c'est d’œuvrer dans les ténèbres, en considérant cela comme la vérité ... aucun remord ... aucun regret ...aucune remise en cause ...

    C'est pour cela que certains, veulent ce monde ... cela est leur paradis

    POur le croyant , il n'y pas de sanctions, et comme dit le frère Ilyes :

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    Si l'on patiente c'est que l'éprouve est une purification.
    Juste des situations, pour apprendre à s'élever ... et à accepter ce qui se déroule ...

  4. #4
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut

    Bonjour, merci pour vos réponses

    De mon enfance jusqu'à mon adolescence, et surtout jusqu'à mes 20ans j'ai fini par croire que j'étais maudite à cause des choses qui me tombaient dessus. Pourtant j'ai toujours eu la foi et j'ai fais de mon mieux pour garder des valeurs dans la droiture (pour ce qui est des pratiques c'est plus récent et ça a été une première guérison pour moi)

    Simplement, quand on est enfant ado et parfois livré à nous même dans certains cas (problèmes sociaux, scolaire etc) je me demandais ce qu'il en était de notre rapport avec Dieu puisqu'on est censé être dans une phase d'inconscience et d'irresponsabilité. Bon personnellement j'avais déjà pas mal de discernement et de maturité. Mais est-ce que Dieu peut m'avoir puni dans mon enfance pour ne pas m'être aussi rapproché de lui qu'aujourd'hui ? Était-ce une manière de m'éduquer et me discipliner ? J'aurais pu sombrer dans l'alcool et bien d'autres problèmes, mais je ne l'ai pas fais.
    Par contre je remarque qu'avec le temps il y a des désagréments qui ne s'en vont pas, que j'accepte mieux aujourd'hui et je remercie Dieu pour cela, mais à part l'accepter je ne vois pas quoi faire de plus pour que la situation s'arrange.

    Est ce qu'il y a des gens destinés à être ignoré par exemple ? Des gens qui n'ont pas le droit au mariage ? Des gens qui n'ont pas le droit à une famille stable et soigné des pires maux imaginables ? Sans pour autant que cela soit une "malédiction" mais plutôt parce que Dieu a choisi que ce soit ainsi.
    J'imagine que la réponse est oui , mais pourtant pour beaucoup de monde de nos jours où il est normal d'avoir une situation stable étant adulte, on fini par penser que la personne est responsable de ses propres problèmes.
    Je ne vois pas trop comment.

  5. #5
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 041

    Par défaut

    Citation Envoyé par Daoud Ben Abdoullah Voir le message
    et comme dit le frère Ilyes
    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    [...] l'éprouve [...]
    Je sais pas écrire lol !

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    J'imagine que la réponse est oui , mais pourtant pour beaucoup de monde de nos jours où il est normal d'avoir une situation stable étant adulte, on fini par penser que la personne est responsable de ses propres problèmes.
    Je ne vois pas trop comment.
    Là tu mentionnes quelque chose de complexe, et c'est difficile à comprendre effectivement. Tu as déjà la réponse à une partie du problème en pensant que la réponse est "oui". L'autre partie peut s'aborder sous trois aspect :
    - On ne récolte que ce que l'on sème
    - Il n'y a pas de puissance d'action en dehors d'Allah
    - C'est en Lui que les croyants placent leur confiance

    Notre rôle est d'agir pour maximiser d'un point de vue probabiliste notre réussite. En ce qui concerne la réalité, c'est la Volonté divine qui décidera.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  6. #6
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    Je sais pas écrire lol !



    Là tu mentionnes quelque chose de complexe, et c'est difficile à comprendre effectivement. Tu as déjà la réponse à une partie du problème en pensant que la réponse est "oui". L'autre partie peut s'aborder sous trois aspect :
    - On ne récolte que ce que l'on sème
    - Il n'y a pas de puissance d'action en dehors d'Allah
    - C'est en Lui que les croyants placent leur confiance

    Notre rôle est d'agir pour maximiser d'un point de vue probabiliste notre réussite. En ce qui concerne la réalité, c'est la Volonté divine qui décidera.
    Comment un enfant peut récolter ce qu'il sème en ce qui concerne sa situation familiale et sociale/scolaire ? Surtout quand on est gentil et innofencif lol

  7. #7
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 041

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Comment un enfant peut récolter ce qu'il sème en ce qui concerne sa situation familiale et sociale/scolaire ? Surtout quand on est gentil et innofencif lol
    Oui tu as raison de penser que dans ce cas-là on subit plus que l'on est acteur. Cela fait partie des épreuves de la vie, comme une maladie génétique.
    Ce que je voulais dire c'est qu'à partir d'une situation donnée, on peut tenter d'améliorer les choses petit à petit, d'avoir de l'espoir car les situations sont éphémères.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  8. #8
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 569

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh


    Il y a ce cas de figure aussi où celui qui est éprouvé est celui qui est considéré injuste par Allah, qui peut avoir en apparence de nombreux bienfaits mondains et oppresse des gens justes.

    L'injuste croit qu'il à Dieu de son côté alors qu'en réalité il est jugé sur ses intentions, et quand celles-cis s'avèrent mauvaises, il lui est laissé un délai, où en usant son libre arbitre il peut continuer d'agir injustement et accumuler les péchés, c'est ce qui est appelé l'égarement graduel, al-istidraj, en s'illusionnant, en croyant que ses actes aussi mauvais soient-il, sont considérés comme bonnes oeuvres pour lui, des actes dont il devra rendre compte au Jour Du Jugement, mais dans ce délai il a aussi le temps de se repentir.

    Quand à celui qui subit l'injustice de l'oppresseur désobéissant à Dieu, en continuant de se Conformer à Son Ordre, de rectifier selon ses capacités le mal de l'oppresseur, par différents moyens licites, sans transgresser les interdits, tout en menant un effort pour la maitrise de son égo et qui se montre patient lorsque le décret d'Allah se manifeste, il s'agit d'épreuves lui permettant d'avoir les plus hauts degrés accordés par Allah dans cette vie et la vie dernière.

    Chacun personne responsable est jugée par Allah en fonction de ses intentions.

  9. #9
    Avatar de Daoud Ben Abdoullah
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    ile Maurice
    Messages
    239

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Bonjour, merci pour vos réponses

    De mon enfance jusqu'à mon adolescence, et surtout jusqu'à mes 20ans j'ai fini par croire que j'étais maudite à cause des choses qui me tombaient dessus. Pourtant j'ai toujours eu la foi et j'ai fais de mon mieux pour garder des valeurs dans la droiture (pour ce qui est des pratiques c'est plus récent et ça a été une première guérison pour moi)

    Simplement, quand on est enfant ado et parfois livré à nous même dans certains cas (problèmes sociaux, scolaire etc) je me demandais ce qu'il en était de notre rapport avec Dieu puisqu'on est censé être dans une phase d'inconscience et d'irresponsabilité. Bon personnellement j'avais déjà pas mal de discernement et de maturité. Mais est-ce que Dieu peut m'avoir puni dans mon enfance pour ne pas m'être aussi rapproché de lui qu'aujourd'hui ? Était-ce une manière de m'éduquer et me discipliner ? J'aurais pu sombrer dans l'alcool et bien d'autres problèmes, mais je ne l'ai pas fais.
    Par contre je remarque qu'avec le temps il y a des désagréments qui ne s'en vont pas, que j'accepte mieux aujourd'hui et je remercie Dieu pour cela, mais à part l'accepter je ne vois pas quoi faire de plus pour que la situation s'arrange.
    Que la Paix soit avec vous !

    Avec l'expérience de la vie, et avec l'expérience de la foi, nous pouvons essayer de regarder cela dans l'absolu ... peut-être qu'à travers ses épreuves, à travers ses difficultés et ses souffrances, cet enfant grandit en se renforçant, dans son déterminisme, et surtout dans sa faculté de se mettre à la place des autres ... il obtient des facultés que d'autres n'ont pas ... d'altruisme et de compassion, d’empathie ...ses réflexions deviennent plus profondes et il a cette capacité à regarder le monde d'une haute spirituelle ... bien sur, c'est toujours difficile de se mettre à la place de celui qui souffre ... Mais Dieu n'a pas l'option de l'injustice avec Lui ... à travers tes épreuves, il y a un chemin que Dieu façonne, ta sensibilité, ton sens du sentiment ... à côté des épreuves, il y a une facilité qui apparaît ... certainement, l'acceptation est un signe de bonne santé, dans la foi, mais le contentement de notre destin, la satisfaction de l'action de Dieu pour notre vie, est un sentiment d'intimité avec Dieu ... comme si tu avais compris ce qu'il a voulu pour toi ... c'est cet instant, cet instant présent, oû, tu ressens ta place dans l'école de la vie, et tu vois, tu contemples, et témoigne, que DIeu s'occupe de Toi ...


    Est ce qu'il y a des gens destinés à être ignoré par exemple ? Des gens qui n'ont pas le droit au mariage ? Des gens qui n'ont pas le droit à une famille stable et soigné des pires maux imaginables ? Sans pour autant que cela soit une "malédiction" mais plutôt parce que Dieu a choisi que ce soit ainsi.
    J'imagine que la réponse est oui , mais pourtant pour beaucoup de monde de nos jours où il est normal d'avoir une situation stable étant adulte, on fini par penser que la personne est responsable de ses propres problèmes.
    Je ne vois pas trop comment.
    Comme d'habitude, le frère Ilyes et le frère Talib ont donné de belles réponses ,..
    et je rajouterai, mieux vaut se voir rectifier sur terre, de nos imperfections, de nos manquements ... comme quelque chose qui nous revient, par une bénédiction, un boomerang, un signal de Dieu, qui nous fait part de Son sentiment : un problème apparaît ...
    comme ça, nous nous remettons en cause, nous changeons, nous nous réformons, pour ne pas amener cette faute le Jour du Jugement Ultime ... mieux vaut être corrigé ici , là , maintenant .. Dieu peut nous pardonner et effacer, mais son habitude est qu'Il Désire notre progression, c'est pour cela viennent les problèmes ... un mur ... nous ne demandons pas les problèmes, mais ils sont là pour que nous trouvions la solutions ... ainsi peut-être pesés par les problemes, nous nous découvrons nous même, humbles et faibles ... alors nous nous dirigeons vers le Fort pour Ses solutions, c'est une bénédiction, une chance ....
    Dieu veut notre meilleur, il ne se contente pas du bien ... Il nous pousse constamment vers le meilleur , de nous même , de ce fameux comportement, intérieur et finalement extérieur.

  10. #10
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut

    Salam à tous et que la paix soit sur vous

    Merci pour vos précieuses réponses.
    Je ne sais pas trop quoi rajouter
    Même si la réponse de Talib me laisse perplexe x)

    Mon chemin est encore long, j'ai beaucoup de choses à voir, à entendre et à méditer

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •