Page 1 sur 3 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 22

Discussion: Prière en arabe

  1. #1

    Date d'inscription
    décembre 2019
    Localisation
    Id
    Messages
    25

    Par défaut Prière en arabe

    Bonjour à tous, salam,

    J aurais une petite question. Pourquoi la prière, en particulier la fatiha, doit-elle se faire en arabe ?

    Pour l instant, je fais la prière en français. Mon mari a commencé à m apprendre le début de la prière en arabe mais j ai vraiment des difficultés.

    Mis à part ma prononciation qui est vraiment désastreuse, j ai l impression de réciter les phrases mécaniquement et de ne pas les ressentir dans mon coeur, hors pour moi c est très important de prier avec mon coeur.

  2. #2
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 083

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes2015 Voir le message
    Bonjour à tous, salam,

    J aurais une petite question. Pourquoi la prière, en particulier la fatiha, doit-elle se faire en arabe ?

    Pour l instant, je fais la prière en français. Mon mari a commencé à m apprendre le début de la prière en arabe mais j ai vraiment des difficultés.

    Mis à part ma prononciation qui est vraiment désastreuse, j ai l impression de réciter les phrases mécaniquement et de ne pas les ressentir dans mon coeur, hors pour moi c est très important de prier avec mon coeur.
    Salam alekom ,j etais comme toi au debut ,la solution la meilleure que j ai trouve est d apprendre le sens de chaque mot de la fatiha ,au debut pendant assez longtemps qd meme je faisais du arabe francais arabe francais pour chaque mot, maintenant je prends le temps d incorporer le sens du mot en arabe, a force on s y fait. Et c est un atout qqpart parce qu on est obliges de penser au sens des mots justement. Alors que des gens arabophones vont pas forcement penser au sens quand ils recitent.

  3. #3
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 044

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Il est important de prier avec le cœur, mais parler en français et parler en arabe est différent.

    Pour donner une analogie par rapport à ce qui se fait dans les œuvres audiovisuelles fictives, parfois il y a des personnages qui ont des pouvoirs et qui récitent des incantations particulières dans une certaine langue pour utiliser tel ou tel pouvoir. En fait, les langues dans lesquelles il y a eu des Livres divins sont pareilles. Quelqu'un qui réciterait la Thorah ou l'Évangile ou même les anciens Écrits du prophète Seth (paix sur lui) dans sa langue primaire aurait des effets particuliers qui ne peuvent pas être obtenus avec de simples traductions qu'elles soient approximatives ou précises. Ce n'est pas la même vibration de l'air qui est engendrée, ce n'est pas le même mouvement musculaire, les mêmes réactions neuronales qui en sont à l'origine.
    L'intensité de l'effet varie en fonction de l'individu qui récite, et les cheikhs ont toujours su que les enfants étaient les plus purs et innocents, c'est pour cela que l'on pouvait faire appel à eux pour écrire des Paroles divines dont on cherche un effet bénéfique. Mais la sincérité sur une parole non divine ne peut pas produire le même effet qu'une parole divine.

    Il y a une sacralité divine du Coran en islam, sa Révélation n'a pas été quelque chose de banale, et n'aurait pas pu se faire autrement que sur la création la plus robuste (sallAllahu 'alayhi wa sallam) si ce n'est en la pulvérisant. Le fait de sous-estimer le Coran est malheureusement la première erreur que l'on reprochera aux musulmans au Jour de la Résurrection, c'est notre bêtise numéro 1 et nous la faisons malheureusement tous...

    Une fois cela bien compris (c'est important de raisonner étape par étape ^^), pourquoi réciter le Coran en sa langue primaire qu'est l'arabe si notre récitation est catastrophique ? La réponse à cela est qu'Allah est Indulgent. Les anges corrigent la récitation et la font remonter à Allah sous sa forme pure. Cette correction permet à la personne récitant de manière fausse de bénéficier malgré tout des effets de la récitation bonne, par Indulgence divine. Par ailleurs, l'entrainement amènera de plus en plus à une récitation correcte. Ma récitation du Coran entre les premières fois et les dernières fois n'ont clairement rien à voir, al-hamdulillah.
    En revanche, la récitation en français ne permet pas d'activer cette Indulgence divine en ce qui concerne la récitation du Coran, et ne permet aucun progrès dans la correction de la récitation.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  4. #4

    Date d'inscription
    décembre 2019
    Localisation
    Id
    Messages
    25

    Par défaut

    Citation Envoyé par oumma2018 Voir le message
    Salam alekom ,j etais comme toi au debut ,la solution la meilleure que j ai trouve est d apprendre le sens de chaque mot de la fatiha ,au debut pendant assez longtemps qd meme je faisais du arabe francais arabe francais pour chaque mot, maintenant je prends le temps d incorporer le sens du mot en arabe, a force on s y fait. Et c est un atout qqpart parce qu on est obliges de penser au sens des mots justement. Alors que des gens arabophones vont pas forcement penser au sens quand ils recitent.
    Merci pour l astuce...je n y avais pas pensé, je vais faire du arabe français pour chaque mot jusqu'à ce que j intègre mieux l arabe dans ma cervelle

  5. #5

    Date d'inscription
    décembre 2019
    Localisation
    Id
    Messages
    25

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Il est important de prier avec le cœur, mais parler en français et parler en arabe est différent.

    Pour donner une analogie par rapport à ce qui se fait dans les œuvres audiovisuelles fictives, parfois il y a des personnages qui ont des pouvoirs et qui récitent des incantations particulières dans une certaine langue pour utiliser tel ou tel pouvoir. En fait, les langues dans lesquelles il y a eu des Livres divins sont pareilles. Quelqu'un qui réciterait la Thorah ou l'Évangile ou même les anciens Écrits du prophète Seth (paix sur lui) dans sa langue primaire aurait des effets particuliers qui ne peuvent pas être obtenus avec de simples traductions qu'elles soient approximatives ou précises. Ce n'est pas la même vibration de l'air qui est engendrée, ce n'est pas le même mouvement musculaire, les mêmes réactions neuronales qui en sont à l'origine.
    L'intensité de l'effet varie en fonction de l'individu qui récite, et les cheikhs ont toujours su que les enfants étaient les plus purs et innocents, c'est pour cela que l'on pouvait faire appel à eux pour écrire des Paroles divines dont on cherche un effet bénéfique. Mais la sincérité sur une parole non divine ne peut pas produire le même effet qu'une parole divine.

    Il y a une sacralité divine du Coran en islam, sa Révélation n'a pas été quelque chose de banale, et n'aurait pas pu se faire autrement que sur la création la plus robuste (sallAllahu 'alayhi wa sallam) si ce n'est en la pulvérisant. Le fait de sous-estimer le Coran est malheureusement la première erreur que l'on reprochera aux musulmans au Jour de la Résurrection, c'est notre bêtise numéro 1 et nous la faisons malheureusement tous...

    Une fois cela bien compris (c'est important de raisonner étape par étape ^^), pourquoi réciter le Coran en sa langue primaire qu'est l'arabe si notre récitation est catastrophique ? La réponse à cela est qu'Allah est Indulgent. Les anges corrigent la récitation et la font remonter à Allah sous sa forme pure. Cette correction permet à la personne récitant de manière fausse de bénéficier malgré tout des effets de la récitation bonne, par Indulgence divine. Par ailleurs, l'entrainement amènera de plus en plus à une récitation correcte. Ma récitation du Coran entre les premières fois et les dernières fois n'ont clairement rien à voir, al-hamdulillah.
    En revanche, la récitation en français ne permet pas d'activer cette Indulgence divine en ce qui concerne la récitation du Coran, et ne permet aucun progrès dans la correction de la récitation.
    Merci pour votre explication détaillée.

  6. #6
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 197

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    Pour ma part, j'ai débuté en écrivant l'équivalant phonétique français pour les prières sur un papier. A force de faire la prière ainsi, en quelques jours le cerveaux retient le tout par coeur par la grâce d'Allah. Ensuite une fois que c'est maîtrisé, j'ai appris aussi leur équivalent français, pour savoir ce que je dis et rester un minimum concentrer. Mais désormais je dirais que ça m'est presque égal la signification, j'ai plaisir à réciter la parole d'Allah dans sa langue de révélation, indépendamment du sens.

    La raison pour laquelle il soit nécessaire de prier en arabe est somme toute assez simple, c'est la langue de révélation du message. Et pour reprendre l'analogie d'Ilyes mais en l'utilisant différemment, lorsque tu regardes un film américain, il y a un doublage qui est effectué, ce doublage, pour les bilingues, est souvent décrit comme catastrophique, dénaturant le jeu d'acteur, dénaturant le message. Il en va de même pour la traduction du Coran puisque toute traduction est une version. La traduction est donc une tentative de retranscription la plus adéquate possible du sens, mais elle ne sera jamais un équivalent complet du message dans toute sa complexité sémantique de la langue originelle. A cela s'ajoute l'impact de la sonorité, des respirations, etc dont a parlé Ilyes.

    Chaque prophète est venu avec un miracle, celui de Mohammed-saws est ce Coran. Qui plus est, les Arabes étant un peuple aimant la poésie, le Coran avait vocation à être une preuve de miracle, et la sonorité, rime etc ne peut donc qu'avoir une force supplémentaire dans sa langue de révélation.
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

  7. #7

    Date d'inscription
    décembre 2019
    Localisation
    Id
    Messages
    25

    Par défaut

    Citation Envoyé par Le Paria Voir le message
    Salam aleykoum,

    Pour ma part, j'ai débuté en écrivant l'équivalant phonétique français pour les prières sur un papier. A force de faire la prière ainsi, en quelques jours le cerveaux retient le tout par coeur par la grâce d'Allah. Ensuite une fois que c'est maîtrisé, j'ai appris aussi leur équivalent français, pour savoir ce que je dis et rester un minimum concentrer. Mais désormais je dirais que ça m'est presque égal la signification, j'ai plaisir à réciter la parole d'Allah dans sa langue de révélation, indépendamment du sens.

    La raison pour laquelle il soit nécessaire de prier en arabe est somme toute assez simple, c'est la langue de révélation du message. Et pour reprendre l'analogie d'Ilyes mais en l'utilisant différemment, lorsque tu regardes un film américain, il y a un doublage qui est effectué, ce doublage, pour les bilingues, est souvent décrit comme catastrophique, dénaturant le jeu d'acteur, dénaturant le message. Il en va de même pour la traduction du Coran puisque toute traduction est une version. La traduction est donc une tentative de retranscription la plus adéquate possible du sens, mais elle ne sera jamais un équivalent complet du message dans toute sa complexité sémantique de la langue originelle. A cela s'ajoute l'impact de la sonorité, des respirations, etc dont a parlé Ilyes.

    Chaque prophète est venu avec un miracle, celui de Mohammed-saws est ce Coran. Qui plus est, les Arabes étant un peuple aimant la poésie, le Coran avait vocation à être une preuve de miracle, et la sonorité, rime etc ne peut donc qu'avoir une force supplémentaire dans sa langue de révélation.
    Vous faisiez la prière en lisant le papier ? Si on peut le faire comme ça, ça m aiderait beaucoup

  8. #8
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 197

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes2015 Voir le message
    Vous faisiez la prière en lisant le papier ? Si on peut le faire comme ça, ça m aiderait beaucoup
    Oui les dix premiers jours, étant donné qu'il y a beaucoup de choses, entre l'invocation d'ouverture de la prière, les sourates, le tashahud, parallèlement au fait d'essayer de les apprendre par coeur. C'était il y a fort longtemps, mais je dirais 15jours maximum, pour tout retenir par coeur et être en mesure d'accomplir une récitation fluide sans le papier. Avec l'aide d'Allah ça ira vite ne t'en fais pas incha'Allah.

    J'ignore si c'est autorisé, mais il faut avoir une vision de long terme en matière de religion. Qu'est ce que 10jours avec le papier si cela te permet d'être en mesure de l'accomplir sans parfaitement pendant toute une vie ?
    Dernière modification par Le Paria ; 24/01/2020 à 20h31.
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

  9. #9

    Date d'inscription
    décembre 2019
    Localisation
    Id
    Messages
    25

    Par défaut

    Citation Envoyé par Le Paria Voir le message
    Oui les dix premiers jours, étant donné qu'il y a beaucoup de choses, entre l'invocation d'ouverture de la prière, les sourates, le tashahud, parallèlement au fait d'essayer de les apprendre par coeur. C'était il y a fort longtemps, mais je dirais 15jours maximum, pour tout retenir par coeur et être en mesure d'accomplir une récitation fluide sans le papier. Avec l'aide d'Allah ça ira vite ne t'en fais pas incha'Allah.

    J'ignore si c'est autorisé, mais il faut avoir une vision de long terme en matière de religion. Qu'est ce que 10jours avec le papier si cela te permet d'être en mesure de l'accomplir sans parfaitement pendant toute une vie ?
    Je vais faire comme toi. Sur papier je pense que ça rentrera plus vite. Je sais pas si j y arriverai en 15 jours mais je vais essayer...merci

  10. #10
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 579

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes2015 Voir le message
    Je vais faire comme toi. Sur papier je pense que ça rentrera plus vite. Je sais pas si j y arriverai en 15 jours mais je vais essayer...merci
    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Vous pouvez vous aider d'un support mural ou autres pour fixer les notes en face vous lors de la prière, mais aussi lors de son apprentissage en dehors de son temps.

    Cet apprentissage prend plusieurs heures, c'est tout à fait normal, chacun évolue à un certain rythme pour celà en fonction des capacités, disponibilités et contraintes.

    --> > Apprendre à faire la prières en arabe !

    Aidez-vous aussi de l'écoute des audios/videos récitateurs qui récitent lentement comme Mahmoud Khalil al-Husary (rahimahullah).

    Pour vous imprégner du sens des versets, je vous conseille de lire, et aussi voir des conférences consacrées aux éxègeses (tafsir), commentaires des versets.

    Qu'Allah vous facilite.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 24/01/2020 à 21h09.

Page 1 sur 3 1 2 3 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •