Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: erreur fatiha

  1. #1

    Date d'inscription
    janvier 2020
    Localisation
    Aubervilliers
    Messages
    2

    Par défaut erreur fatiha

    assalamu 'aleykoum wa rahmat Allah wa barakatuh,

    dans les raka't a voix basse, il m'arrive de changer des lettres
    par exemple, a la fin du dernier verset de la fatiha je lis parfois ``ttaaaalline`` au lieu de ``ddaalliine`` sans le faire expres car je n'arrive pas a bien prononcer quand je recite a voix basse

    cette erreur annule-elle la priere

  2. #2
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 449

    Par défaut

    اَعُوذُ بِاللهِ مِنَ الشَّيطَنِ الرَّجِيمِ

    بِسمِ اللهِ الرَّحمَنِ الرَّحِيم

    اَلحَمدُلِلهِ رَبِ العَلَمِينَ


    Wa Sallalahu 'ala sayiddina Muhammad wa 'ala alihi wa sahbihi wa sallam taslima





    Asalam 'alaykoum wa rahmatoullahi wa barakatouh



    Bienvenue sur ce forum chèr frère.


    Si vous n'arrivez pas à réciter correctement et de façon involontaire certains mots celà n'invalide pas la prière, je vous encourage à suivre des cours de récitation auprès d'un enseignant habilité concernant la récitation du Coran et aussi concernant la langue arabe.


    Ce qui suit est un exposé des règles générales concernant les erreurs de récitation à partir d'une réponse donnée par le Cheikh Shafi`ite Hamza Karamali:



    Les erreurs de récitation ( source : islamqa.org/shafii/qibla-shafii/33933 )



    Il existe deux types d'erreurs de récitation (lahn):



    (a) Une erreur qui ne modifie pas le sens du verset, par ex. en disant,

    qul huwa Allahi ahad قُلْ هُوَ اللهِ أَحَدٌ

    au lieu de

    qul huwa Allahu ahad قُلْ هُوَ اللهُ أَحَدٌ

    Changer la voyelle à la fin du mot «Allah» d'un damma en un kasra est une erreur, mais cela ne change pas le sens du verset.



    (b) Une erreur qui modifie le sens du verset; par exemple. en disant,

    kul huwa Allahu ahad كُلْ هُوَ اللهُ أَحَدٌ

    au lieu de

    qul huwa Allahu ahad قُلْ هُوَ اللهُ أَحَدٌ




    Dire kul avec la lettre kaf au lieu de la lettre qaf modifie le sens du verset, car le qul d'origine est le verbe impératif qui signifie «dire» tandis que kul est le verbe impératif qui signifie «manger».



    Le premier type d'erreur de récitation n'affecte pas la validité de la prière, mais il est interdit (haram) de réciter de cette manière si l'on sait que c'est une erreur et que l'on récite toujours délibérément incorrectement.



    Le deuxième type d'erreur de récitation invalide la prière si:

    1. on sait que c'est une erreur de récitation, et

    2. on est capable d'apprendre à réciter correctement mais on néglige de le faire, et

    3. on récite délibérément incorrectement.


    (Ensuite) Si :

    1. (non-1 ci-dessus) on ne sait pas que c'est une erreur de récitation, ou

    2. (non-2 ci-dessus) si l'on est incapable de réciter correctement, ou

    3. (non-3 ci-dessus) si l'on commet par erreur l'erreur,

    cela n'invalide pas sa prière.



    Une note importante

    Si l'on sait que l'on fera une erreur de récitation dans un verset particulier que l'on a l'intention de réciter après la fatiha, il est interdit de réciter ce verset pendant la prière, même si l'on commet l'erreur en raison de l'impossibilité de réciter correctement dernier cas, l'acte illégal de récitation incorrecte n'invalidera pas la prière).

    L'Imam al-Jurdani (Allah a pitié de lui) explique: «Il est illégal pour quelqu'un qui fait des erreurs de récitation de réciter tout ce qu'il commet des erreurs de récitation ailleurs que dans la fatiha, même s'il est incapable de réciter correctement, car il prononce inutilement autre chose que le Coran [h: pendant la prière]. »(Fath al-`Allam, 2.446)


    Quant à la fatiha, il faut la réciter dans son intégralité, même si on est incapable de la réciter sans commettre d'erreurs de récitation.

    Enfin, notez que manquer (de réciter) un verset (dans une autre sourate que la fatiha) n'est pas considéré comme une «erreur» et que cela n'affecte pas la validité de sa prière.



    Les références


    Al-Jurdani, Muhammad ibn Abdullah. Fath al-Allam bisharh Murshid Al-Anam. 4 vols. 1408/1988. Réimpression. Le Caire: Dar as-Salam.

    (Voir : Bab Al-Jama’ah fi Al-Salah / Matlab fi Hukm Al-Lahn fi Al-Surah)

    Allah l'exalté est Plus Savant et Lui seul donne le succès.



    Hamza Karamali

    Dernière modification par talib abdALLAH ; 04/02/2020 à 03h44.

  3. #3

    Date d'inscription
    janvier 2020
    Localisation
    Aubervilliers
    Messages
    2

    Par défaut

    wa 'aleykoum salam wa rahmat Allah wa barakatuh,

    barak Allah fik pour cette reponse tres complete akhi

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •