Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 17

Discussion: Islam et liberte d expression

  1. #1
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 143

    Par défaut Islam et liberte d expression

    Salam alekom,y a t il des regles concernant la liberte d expression en Islam?

  2. #2
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 085

    Par défaut

    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Le principe est expliqué de la manière suivante selon le cheikh Abdallah bin Bayyah (hafizahullah) :
    Freedom of expression known as enjoining what is good and forbidding what is evil. This freedom is bound by the dictates of responsibility, for Islam considers the consequences of deeds and words. Thus, there is no freedom of speech to curse others or to disseminate harmful values in the society- it is responsible freedom.

    La liberté d'expression connue comme le fait d'ordonner le bien et d'interdire le mal. La liberté est liée aux principes de responsabilités, l'islam considérant les conséquences des actes et des mots. Ainsi, il n'y a pas de liberté d'expression pour maudire les autres ou pour propager des valeurs nuisibles dans la société - c'est la liberté responsable.
    Source --> http://binbayyah.net/english/human-rights-in-islam/
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  3. #3
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 143

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    Wa 'alaykum as-salam wa rahmatullah wa barakatuh,

    Le principe est expliqué de la manière suivante selon le cheikh Abdallah bin Bayyah (hafizahullah) :

    Source --> http://binbayyah.net/english/human-rights-in-islam/
    Merci, c est vaste comme reponse, qui va decider de ce qui est nuisible dans la societe?

  4. #4
    Avatar de mohamed romain
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Cassis
    Âge
    29
    Messages
    7 158

    Par défaut

    Salam aleykoum

    Si je peux me permettre de donner mon petit avis: c'est quand les choses sont compliquées qu'il faut faire au plus simple. La liberté en soi c'est faire tout ce qu'on veut. Sans limite. La liberté d'expression responsable c'est dire des choses positives, dire du bien, en vouloir, y travailler.

  5. #5
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 143

    Par défaut

    Citation Envoyé par mohamed romain Voir le message
    Salam aleykoum

    Si je peux me permettre de donner mon petit avis: c'est quand les choses sont compliquées qu'il faut faire au plus simple. La liberté en soi c'est faire tout ce qu'on veut. Sans limite. La liberté d'expression responsable c'est dire des choses positives, dire du bien, en vouloir, y travailler.
    Alekom salam, c est une belle philosophie oui...je me demandais par rapport a no's etats ,par exemple ceux qui vivent en France ont le droit de manifester MAIS quand ca commence a critiquer l etat c est autre chose...les medias viennent a la rescousse pour decridibiliser les messages opposants et la police est envoyee pour matraquer et decourager les gens de venir les prochaines fois...donc c est une liberte qui se paie Cher....
    Du coup je me demande dans un pays qui serait gouverne par la loi islamique comment sont traitees les opposition's etc...il me semble qu il y a un systeme de report de probleme a chaque region qui remonte ensuite au gouverneur, quand le gouverneur est juste il va repondre aux demandes mais quand c est un tyran il peut aussi mater les rebellions etc...du coup est ce qu un systeme de vraie democratie ne serait pas le bon modele? Donner la parole a toute personne ayant des propositions , peser le pour et le contre etc...et mettre en pratique les changements necessaires etc ..apres y a toujours des mecontents qui veulent juste raler pour raler ou prendre le pouvoir...du coup je me demandais comment ca marchait au temps du prophete sallallaho alayhi wa salam. Si y a des directives etc...
    Mais c est pas une question de premiere urgence ...

  6. #6
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 085

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    Citation Envoyé par oumma2018 Voir le message
    du coup est ce qu un systeme de vraie democratie ne serait pas le bon modele?
    Ce dont tu parles s'appelle la consultation, ce n'est pas forcément une "démocratie". En islam, le fait d'oser dire la vérité face à un gouverneur fait partie du djihad. Cependant il y a des règles précises de comment le faire, on n'argumente pas avec les armes directement.

    Les détails d'un système consultatif peuvent être sujets à débat, à divergence. Ce qui est sûr est que la consultation était pratiquée même par le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam) alors que c'était lui la créature la plus savante, donc ça fait partie de la sunna. En revanche un système démocratique, où l'on passe son temps à se bagarrer au Parlement, au Sénat, ça n'est pas conforme à l'islam. L'islam demande toujours l'établissement d'un chef, et en politique le chef se doit d'avoir le pouvoir législatif et exécutif. Seul le pouvoir judiciaire ne lui appartient pas, puisqu'il appartient à des juges qui appliquent la shari'a vis-à-vis des gens, y compris le sultan lui-même.

    Malheureusement il n'est vraiment pas intelligent et clairvoyant de vouloir changer notre démocratie en une autre démocratie qui donne plus de pouvoir au peuple. Le peuple a pour objectif d'être un contre-pouvoir, pas un pouvoir. Quand on cherche à donner le pouvoir au peuple, on créé tout le système que l'on voit aujourd'hui, avec les plus malins qui finissent par canaliser la direction du pays et se reposent dans un entre-soi complexe et solidement établi. Les gens ont été abrutis par le terme "démocratie", c'est une grosse arnaque qui fait croire à n'importe qui qu'il peut avoir du pouvoir.
    Où est-ce qu'on a vu une démocratie faire honneur à son peuple ? Les différentes démocraties mondiales ont toutes soumis leurs peuples à la domination d'intérêts privés.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  7. #7
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 143

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,


    Ce dont tu parles s'appelle la consultation, ce n'est pas forcément une "démocratie". En islam, le fait d'oser dire la vérité face à un gouverneur fait partie du djihad. Cependant il y a des règles précises de comment le faire, on n'argumente pas avec les armes directement.

    Les détails d'un système consultatif peuvent être sujets à débat, à divergence. Ce qui est sûr est que la consultation était pratiquée même par le Prophète (sallAllahu 'alayhi wa sallam) alors que c'était lui la créature la plus savante, donc ça fait partie de la sunna. En revanche un système démocratique, où l'on passe son temps à se bagarrer au Parlement, au Sénat, ça n'est pas conforme à l'islam. L'islam demande toujours l'établissement d'un chef, et en politique le chef se doit d'avoir le pouvoir législatif et exécutif. Seul le pouvoir judiciaire ne lui appartient pas, puisqu'il appartient à des juges qui appliquent la shari'a vis-à-vis des gens, y compris le sultan lui-même.

    Malheureusement il n'est vraiment pas intelligent et clairvoyant de vouloir changer notre démocratie en une autre démocratie qui donne plus de pouvoir au peuple. Le peuple a pour objectif d'être un contre-pouvoir, pas un pouvoir. Quand on cherche à donner le pouvoir au peuple, on créé tout le système que l'on voit aujourd'hui, avec les plus malins qui finissent par canaliser la direction du pays et se reposent dans un entre-soi complexe et solidement établi. Les gens ont été abrutis par le terme "démocratie", c'est une grosse arnaque qui fait croire à n'importe qui qu'il peut avoir du pouvoir.
    Où est-ce qu'on a vu une démocratie faire honneur à son peuple ? Les différentes démocraties mondiales ont toutes soumis leurs peuples à la domination d'intérêts privés.
    Bah si le peuple est consulte meme si il ne prend pas le pouvoir lui meme c est ce qué j appelle une democratie, je pense que ma definition n est pas la meme qué celle sur laquelle la majorite s accorde. Je visais plutot la consultation oui, les debats en assemblee c est juste qué les gens sont pas eduques a ecouter les differents avis ,c est comme dans la religion c est plus dans l interet des gens mais celui du representant qué les gens agissent...tant qu on ne prendra pas la religion dans le sens ou on doit se corriger nous memes avec nos intentions etc.. ni la politique ni la religion ne seront utilisees a bon escient...tant qu il n y a pas de reelle spiritualite tout ca est vain...
    Mais si chacun etait sincere meme leur truc de democratie pourrait fonctionner si bien fait...avec des gens choisis pour leurs qualites morales pour diriger...
    Je sais c est de l utopie et ca n arrivera jamais...pas Avant le Mahdi et Issa alayhi salam...dans quelles proportions on verra bien...
    Il n y a pas qué la democratie qui soit devenue un systeme hypocrite...on voit ca dans des systemes religieux aussi...c est l Homme qui doit changer oui,pas les systemes...
    Dernière modification par oumma2018 ; 20/05/2020 à 15h07.

  8. #8
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 223

    Par défaut

    Salam aleykoum,

    Le terme liberté d'expression fait référence à un paradigme (celui du "siècle des Lumières") et des concepts politiques et idéologiques qui l'accompagne. Le concept serait que chacun puisse émettre son avis, une parole quelle quel soit, sans pouvoir être blâmé pour cela, au moins juridiquement. Ce concept n'existe pas à ma connaissance en Islam. J'en veux pour preuves historiques les fois où l'Islam en tant que système a eut un pouvoir politique (Ibn Taymiyya par exemple a été emprisonné pour ses opinions jugées à ce moment en contradiction avec le système islamique au pouvoir). Il me semble aussi, que les poètes qui utilisaient leur poésie pour combattre l'Islam et les musulman étaient à l'époque du Prophète blâmés et qu'une fois que l'Islam s'est imposé en tant que système politique lors de la conquête de la Mecque, certains ont été châtiés.

    Finalement, on reproche à ce système qui a une vocation bien précise de part les élites qui le dirige (et qui l'ont probablement mis en place) de défendre leur système. Mais l'Islam en tant que système global a les mêmes réactions il me semble. C'est le système dans son essence que l'on blâme (par exemple la mécréance, le rejet d'Allah en tant que souverain, et à ce sujet voire la différence entre la France d'antan avec l'Eglise au pouvoir, et le système républicain maçonnique), mais pas le non respect d'un principe (la liberté d'expression) qui est un principe de son propre système au final. Pour ces raisons j'ai du mal à comprendre que les musulmans veulent se faire les défenseurs de principes qui ne semble même pas exister dans notre religion.

    Voilà mon ressenti de la question.
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

  9. #9
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 143

    Par défaut

    Citation Envoyé par Le Paria Voir le message
    Salam aleykoum,

    Le terme liberté d'expression fait référence à un paradigme (celui du "siècle des Lumières") et des concepts politiques et idéologiques qui l'accompagne. Le concept serait que chacun puisse émettre son avis, une parole quelle quel soit, sans pouvoir être blâmé pour cela, au moins juridiquement. Ce concept n'existe pas à ma connaissance en Islam. J'en veux pour preuves historiques les fois où l'Islam en tant que système a eut un pouvoir politique (Ibn Taymiyya par exemple a été emprisonné pour ses opinions jugées à ce moment en contradiction avec le système islamique au pouvoir). Il me semble aussi, que les poètes qui utilisaient leur poésie pour combattre l'Islam et les musulman étaient à l'époque du Prophète blâmés et qu'une fois que l'Islam s'est imposé en tant que système politique lors de la conquête de la Mecque, certains ont été châtiés.

    Finalement, on reproche à ce système qui a une vocation bien précise de part les élites qui le dirige (et qui l'ont probablement mis en place) de défendre leur système. Mais l'Islam en tant que système global a les mêmes réactions il me semble. C'est le système dans son essence que l'on blâme (par exemple la mécréance, le rejet d'Allah en tant que souverain, et à ce sujet voire la différence entre la France d'antan avec l'Eglise au pouvoir, et le système républicain maçonnique), mais pas le non respect d'un principe (la liberté d'expression) qui est un principe de son propre système au final. Pour ces raisons j'ai du mal à comprendre que les musulmans veulent se faire les défenseurs de principes qui ne semble même pas exister dans notre religion.

    Voilà mon ressenti de la question.
    Salam alekom,oui c est ce qui me semble aussi, qu il n y a pas vraiment de liberte d expression en pays musulman d avant du moins... maintenant avec l
    apparition des medias ca met un grand coup de pied a toutes les croyances qui s opposent et les pays du monde sont bien obliges de se respecter un minimum si ils veulent vivre en paix...mais je me disais qu une religion qui se dit de paix ne pouvait qu encourager le dialogue et la tolerance et non pas se refermer sur elle meme et condamner toute pensee qui ne serait pas acceptee dans le dogme...y avait bien des discussions inter religieuses ,inter sectes etc ..est ce qué c est ce qui a ete reproche a la philosophie ,de ramener des concepts qui n etaient pas clairement dans l Islam?

  10. #10
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 223

    Par défaut

    Bah en fait il ne me semble pas que l'islam se soit jadis revendiqué comme étant une religion de paix, mais plutôt une religion de Vérité (Haqq) et de discipline dans l'obéissance et la soumission (muslim) à Dieu (Allah). Ce sont des contemporains, soucieux de ne pas être montré du doigt par le pouvoir en place et la doxa dominante (le système issu de la civilisation moderne occidentale) et parfois complexé de leur religion au profit du système idéologique incarné par ce système occidental, qui cherche dans l'Islam, les valeurs idéologiques revendiqués de ce système occidental. C'est comme ça que je perçois la chose. Combien de musulmans, que je rencontre, qui pensent que l'épée n'a pas contribué à répandre leur religion de part le monde... pourtant l'histoire est là pour témoigner.
    Le système politique basé sur la religion est évoqué à travers l'histoire de Dhul Quarnain dans la sourate Al Kahf:

    Nous lui dîmes : «Ô Dhû-l-Qarnayn ! Libre à toi de les châtier ou de les traiter avec bienveillance !»
    – «Celui qui est injuste, dit-il, nous le châtierons. Après quoi, il sera ramené à son Seigneur qui lui infligera un châtiment des plus sévères. Quant à celui qui croit et pratique le bien, une très belle récompense lui est réservée et nous ne lui donnerons que des ordres faciles à exécuter.»

    Or il n'est pas nécessaire de détaillé tout un tas de valeurs ou moeurs que le système moderne occidental ne partage pas avec cette conception de la "pratique du bien" évoqué par Dhul Quarnain. Allah A3lem.
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

Page 1 sur 2 1 2 DernièreDernière

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •