Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Discussion: Tribulations de l'âme et du corps

  1. #1
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut Tribulations de l'âme et du corps

    Salam, Shalom, Bonjour,

    Oui, c'est encore moi, je viens vous embêter un peu aujourd'hui... J'ai le coeur qui explose et je me sent très seule. Je ne demande pas à ce que vous me comprenez, mais que vous lisez et que vous me dites ce que vous avez à dire, c'est déjà très bien.

    Depuis que je suis enfant j'ai grandi avec l'objectif de devenir une femme bien, une futur bonne mère, et de me préserver. Comme j'ai du en parler dans un de mes sujets ici, je n'ai pas grandi avec d'éducation religieuse, bien que dans ma famille ils soient baptisés catholiques. Ma soeur et moi ne le sommes pas. Ceci étant, pour rappeler un peu le contexte de ma vie, j'ai grandi avec beaucoup de musulmans, avec la culture maghrébine/arabe. J'ai toujours été enclin à avoir la foi, mais de toute ma vie j'étais en retrait à ce sujet, dans l'observation. Je vais éviter de tout redire et de pas vous ennuyer avec cette histoire, mais aujourd'hui je suis catalogué de syncrétiste, j'en suis blessée et je ne comprends toujours pas pourquoi malgré les exégèses qu'on me colle sous le nez. Apres lecture de la bible et du coran, je ne comprends toujours pas où est mon problème si ce n'est que le point réellement divergent entre musulmans et chrétiens résultent dans la crucifixion de Jésus et de la place qu'il occupe. Bon après il y'a quelques détails annexes mais que je trouve moins important, comme la conception du paradis, la conception du repentir et bien d'autres. Mais à mon sens le vrai et réel soucis qui nous sépare c'est Jésus. Et il est vrai que de mon côté, je crois fermement à sa crucifixion, j'en suis convaincue malgré toutes les théories islamique à ce sujet.
    Cependant, je m'apparente plutôt comme une messianique, comme quelqu'un qui ne rejette pas entièrement la Torah au sujet des aliments impurs, de s'éloigner de l'impudicité, de l'alcool, de prier en étant couverte de la tête etc... La religion catholique est une très belle religion, mais à cause des statues et de quelques autres soucis de ce genre je ne pourrais pas y aspirer entièrement, et parce que de toute façon je serais vu comme une hérétique avec mon affection pour l'islam. Je serais excommunié direct lol ! Mais je ne crache pas sur eux, ils sont ce qu'ils sont, tout comme les musulmans sont ce qu'ils sont.
    Etant donné l'absence de lieu messianique et d'église à ma convenance, je vais, comme je l'avais écrit quelque part, dans une église pentecotiste, qui répond un peu mieux à mes attentes (la seule est unique que je fréquente, bien que j'ai essayée plusieurs églises, je trouve que la plupart sont à fuir) alors le temps que... Prier chez moi est difficile étant donné que je suis pas seule, et je partage ma chambre.

    Bref, j'ai beau bataillé avec les musulmans, et avec les chrétiens, c'est pareil. Dans la bible, les écritures de Paul (quoi que vous pensez de lui, je trouve qu'il n'était pas mauvais homme) nous enseigne bien que Dieu accorde sa miséricorde aussi bien aux Juifs qu'aux Grecs et païens... Alors, du point de vu chrétien, je ne vois pas ce qui m'empêche d'aimer profondément l'islam et vous, que je considère comme mes confrères, d'autant plus que vous êtes la deuxième alliance de Dieu dans notre bible. Je ne me lasserais pas de faire ramadan chaque année même si je le fais toute seule sans que personne ne le sache, surtout que cette année ce fut un de mes meilleurs ramadan depuis le premier en 2015 (je crois? ou 2016 peu importe)
    Je ne fais pas ici allusion à une quelconque conversion puisque comme vous pouvez le voir je ne trouve pas pleinement satisfaction à m'enfermer dans un seul dogme que je trouve de partout incomplet.

    Enfin, je vous parle de ça, mais le plus frustrant, c'est qu'à cause de ça, moi qui souhaite me marier et avoir une relation saine, je me fais littéralement rejeté pour mes croyances (d'une part). Je ne comprends pas où est ma faute, d'autant plus que je ne demande pas à ce que mon partenaire soit d'accord avec moi, et que je ne cherche pas à le convaincre. Mais parce que j'aime l'islam, ou parce que je suis chrétienne, je ne suis pas bonne femme. Enfin ça, c'est simplement le premier point... La suite m'irrite encore plus.

    Parce que ces mêmes personnes qui font croire qu'ils ont une piété infaillible et que moi je suis une hérétique, finissent par avouer qu'ils sont de bons gros pécheurs de la chair, que l'idée de s'engager leur font peur, parce qu'ils ont l'habitude qu'une femme soulage avant de se marier !
    Comment peut-on me reprocher de batailler dans la foi tandis que l'autre bataille contre sa propre chair??? Enfin, je ne suis pas ici pour jeter la pierre, surtout aujourd'hui, parce qu'avec toute cette souffrance que j'ai accumulé depuis que je suis au collège j'ai commis une terrible erreur que personne ici ne voudrais savoir. Je me suis laissée tomber, j'ai briser ma vie plus qu'elle ne l'était déjà. Plus aucun garçon ne voudra de moi, d'une part parce que déjà les garçons préfèrent une fille de joie, qui n'a pas de peine, qui ne pleure pas, qui est heureuse. Bah oui, aujourd'hui on ne cherche à se marier que pour le meilleur et non plus pour le pire !
    Mais aujourd'hui c'est encore pire, je ne sais pas si il me sera possible de me relever de toutes ces choses. Je regrette amerement d'être une femme car je vais devoir renoncer à l'idée d'être maman un jour à cause de toutes ces choses, moi qui souhaitait plus que tout devenir une bonne maman je fini par être un déchet alors que toute ma vie j'ai fais de mon mieux pour aller vers Dieu et me préserver.

    Certains diront que la faute est à cause de mes croyances, mais il n'en est rien. Une autre volonté que j'avais quand j'étais enfant, qui peux sembler enfantin et peut être pris à la rigolade, mais du côté de la foi j'ai toujours voulue être quelqu'un qui combat pour Dieu, être son serviteur même dans l'haut dela, je ne veux pas de mari au paradis, ni de nourritures, ni de plaisirs matériels ou charnels, mais je veux encore le servir, je veux batailler pour la paix et pour son nom. Au pire des cas, je veux juste mon petit arche de Noé avec tout plein d'animaux avec une parcelle de ruisseau et vivre comme une enfant x) c'est bête hein? mais après tout chacun ses souhaits...

    Enfin la, avec tout ce qui m'arrive ici bas, j'ai plutôt l'impression de me faire bruler les ailes jours après jours. Mais j'ai toujours pensé, même si je dois finir déchu je continuerais de croire en Dieu.

    Quand j'étais petite j'étais joyeuse, et mes pensées le sont parfois encore, je souhaite plein de chose pour garder cette joie, mais on me la coupe jour après jour, parce que les gens maintenant ne veulent que voler la lumière des autres et ensuite jeter la personne comme un déchet. En clair, l'aspect charnel prime sur tout ici... Je n'arrive plus à voir les choses correctement, à m'accrocher aux choses fondamentales pour garder une spiritualité saine. Je me vois grandir et je suis encore seule. Les gens me rejettent à cause de ma dévotion car pour certains je suis trop "sainte" et pour d'autre au contraire je suis égaré, ou alors, pire encore, comme je ne suis pas musulmane, que je m'habille à l'occidentale, j'ai l'air d'une fille facile, et quand je leur parle de ma foi ils figent et me laissent. L'habit ne fait pas le moine ça c'est clair...

    Maintenant, puisque je n'attire que les hypocrites et les vautours, je crains que je dois faire une croix sur une éventuelle vie à deux plus tard. Parce que devoir rencontrer une nouvelle personne à chaque fois, lui refaire le topo de ma situation, et quand il fini par constater que je suis une dur à cuire et qu'il fini par s'en aller à cause de ça, ça fait mal. Mes efforts sont vains ici bas.

    Je fais de mon mieux pour me maintenir, je suis pas une fille dégeulasse, j'ai beaucoup de sensibilité, de passions, j'aime me dépenser physiquement, je marche pour lutter contre la dépression, j'essaye de voyager...

    Mais la ce qu'on attend de moi en fait, c'est que j'abandonne mes principes (aussi bien le fait de se préserver que d'avoir des convictions à l'image de l'homme) , et aussi, c'est que je me convertisse à une religion et que je supprime toutes mes convictions annexes. Donc soit je me converti au catholicisme et j'abandonne ma fraternité envers l'islam, ce que je ne pourrais jamais faire, sois je me converti à l'islam et alors je dois accepter que Jésus n'a pas été crucifié. Pour tous ça semble si facile... Mais ce n'est pas par un seul verset qu'on peut me convaincre malheureusement. Dieu est bon, nous sommes les deux fils d'Abraham, il nous a aimé, et Dieu a eu pitié de nous tous.

    Je suis désolée j'ai voulue faire quelque chose d'étayé puis finalement j'ai fais un gros pavé de tout et n'importe quoi... Mais j'avais besoin de me confier ici, sans doutes parce que quoi qu'on pense de moi j'aime réellement mes confrères et que je veux partager avec vous ma sincérité à ce propos, et à quel point ça peut me faire mal au quotidien.
    L'amour de Dieu ou l'amour des hommes?
    Mais l'amour de Dieu est-ce intégrer un groupe sociale et rejeter le reste du monde? Non... Je lis noir sur blanc que cette idée n'est pas conforme à l'évangile, et le coran... ce se discute, je trouve. Et qu'on soit d'accord sur un détail important; on parle bien d'amour entre confrères en Abraham la, et non l'amour pour tout les êtres humains du monde.
    Mais visiblement c'est plus important de tirer les cheveux de son frère et de jouer sur l'orgueil ^^ A ce train la, les deux religions vont juste finir par disparaître...

    Concernant l'amour d'un homme et d'une femme, Dieu nous a appris à perseverer et d'être solidaire envers l'un et l'autre... Mais aujourd'hui on souhaite un mari et une femme à l'image de la téléréalité ! Celle ou celui a qui on peut faire gober le somnifère avec la cuillère sans qu'elle/il puisse la revomir ensuite.

    J'aurais aimée faire partie de cette catégorie de personne qui s'est toujours satisfait d'être seul, mais vu que je n'avais jamais pensé comme ça... C'est une toute autre vie que je dois accepter. Je ne suis vraiment plus prête à refaire des rencontres. Autrement ma souffrance ne se calmera jamais...

    Être heureux par soi-même signifie t-il oublier réellement ses blessures et porter le masque de la personne qui va bien tandis que derrière ça ne l'est pas ? Parce que dans ce cas la, je trouve que c'est un peu corrompre son coeur et dissimuler les choses à son conjoint, et le jour ou ça va resurgir tout seul il va pas être prêt à mon avis... Et dans ces cas la je vois mal l'intérêt de se marier si l'autre n'est pas fichu de soutenir autrui.

    Milles excuses pour ce discours... Et merci infiniment d'avoir pris le temps de me lire, ne serait-ce que quelques lignes.

    Bien à vous mes chers frères et soeurs en Abraham (que la paix soit sur lui) et que Dieu nous protège et guide dans le chemin de la sainteté


  2. #2
    Avatar de Daoud Ben Abdoullah
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    ile Maurice
    Messages
    229

    Par défaut

    Assalamou alykum

    Le chemin vers le lien d'Amour, ce lien sacré envers Dieu, est un chemin qui existe ...
    où chaque jour, chaque situation, est un message, un murmure, une caresse de Sa présence et de Son attention ...
    et ces cœurs qui boivent à l'ivresse de Son éducation , de Son regard perpétuel, de Son Contentement certains, de Son Ordre partagé .... savent ce secret ! purifie ta conscience !

    Purifier sa conscience, est l’exercice de notre vie ... et c'est cette oeuvre, ce travail, cet effort (ce Jihad) ... qui donne naissance au lien intime avec le Maitre des Mondes ... car quand le lien est là , nous savons ... de ce savoir de LUI ...
    qu'a-t-il perdu celui qui a gagné Dieu ?
    qu'a-t-il gagné celui qui a perdu Dieu ?

    Pour exécuter cette volonté, intelligente, de purifier sa conscience, il faut apprendre à s'accomplir auprès de ceux qui déjà se sont accomplis et vivent ce lien intime et d'Amour authentique... le sens de la Fatiha

    La connaissance de Dieu, de ce Trésor qu'est Dieu, de la magnificence de Dieu, est la volonté principale de Dieu ... il ne demande qu'à enseigner de Lui ... MAIS ... avec un protocole ... une habitude ... une voie ... recevoir cet héritage, avec ceux qui ont cet héritage ....

    (suite ?)

  3. #3
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 051

    Par défaut

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Salam, Shalom, Bonjour,

    Oui, c'est encore moi, je viens vous embêter un peu aujourd'hui... J'ai le coeur qui explose et je me sent très seule. Je ne demande pas à ce que vous me comprenez, mais que vous lisez et que vous me dites ce que vous avez à dire, c'est déjà très bien.

    Depuis que je suis enfant j'ai grandi avec l'objectif de devenir une femme bien, une futur bonne mère, et de me préserver. Comme j'ai du en parler dans un de mes sujets ici, je n'ai pas grandi avec d'éducation religieuse, bien que dans ma famille ils soient baptisés catholiques. Ma soeur et moi ne le sommes pas. Ceci étant, pour rappeler un peu le contexte de ma vie, j'ai grandi avec beaucoup de musulmans, avec la culture maghrébine/arabe. J'ai toujours été enclin à avoir la foi, mais de toute ma vie j'étais en retrait à ce sujet, dans l'observation. Je vais éviter de tout redire et de pas vous ennuyer avec cette histoire, mais aujourd'hui je suis catalogué de syncrétiste, j'en suis blessée et je ne comprends toujours pas pourquoi malgré les exégèses qu'on me colle sous le nez. Apres lecture de la bible et du coran, je ne comprends toujours pas où est mon problème si ce n'est que le point réellement divergent entre musulmans et chrétiens résultent dans la crucifixion de Jésus et de la place qu'il occupe. Bon après il y'a quelques détails annexes mais que je trouve moins important, comme la conception du paradis, la conception du repentir et bien d'autres. Mais à mon sens le vrai et réel soucis qui nous sépare c'est Jésus. Et il est vrai que de mon côté, je crois fermement à sa crucifixion, j'en suis convaincue malgré toutes les théories islamique à ce sujet.
    Cependant, je m'apparente plutôt comme une messianique, comme quelqu'un qui ne rejette pas entièrement la Torah au sujet des aliments impurs, de s'éloigner de l'impudicité, de l'alcool, de prier en étant couverte de la tête etc... La religion catholique est une très belle religion, mais à cause des statues et de quelques autres soucis de ce genre je ne pourrais pas y aspirer entièrement, et parce que de toute façon je serais vu comme une hérétique avec mon affection pour l'islam. Je serais excommunié direct lol ! Mais je ne crache pas sur eux, ils sont ce qu'ils sont, tout comme les musulmans sont ce qu'ils sont.
    Etant donné l'absence de lieu messianique et d'église à ma convenance, je vais, comme je l'avais écrit quelque part, dans une église pentecotiste, qui répond un peu mieux à mes attentes (la seule est unique que je fréquente, bien que j'ai essayée plusieurs églises, je trouve que la plupart sont à fuir) alors le temps que... Prier chez moi est difficile étant donné que je suis pas seule, et je partage ma chambre.

    Bref, j'ai beau bataillé avec les musulmans, et avec les chrétiens, c'est pareil. Dans la bible, les écritures de Paul (quoi que vous pensez de lui, je trouve qu'il n'était pas mauvais homme) nous enseigne bien que Dieu accorde sa miséricorde aussi bien aux Juifs qu'aux Grecs et païens... Alors, du point de vu chrétien, je ne vois pas ce qui m'empêche d'aimer profondément l'islam et vous, que je considère comme mes confrères, d'autant plus que vous êtes la deuxième alliance de Dieu dans notre bible. Je ne me lasserais pas de faire ramadan chaque année même si je le fais toute seule sans que personne ne le sache, surtout que cette année ce fut un de mes meilleurs ramadan depuis le premier en 2015 (je crois? ou 2016 peu importe)
    Je ne fais pas ici allusion à une quelconque conversion puisque comme vous pouvez le voir je ne trouve pas pleinement satisfaction à m'enfermer dans un seul dogme que je trouve de partout incomplet.

    Enfin, je vous parle de ça, mais le plus frustrant, c'est qu'à cause de ça, moi qui souhaite me marier et avoir une relation saine, je me fais littéralement rejeté pour mes croyances (d'une part). Je ne comprends pas où est ma faute, d'autant plus que je ne demande pas à ce que mon partenaire soit d'accord avec moi, et que je ne cherche pas à le convaincre. Mais parce que j'aime l'islam, ou parce que je suis chrétienne, je ne suis pas bonne femme. Enfin ça, c'est simplement le premier point... La suite m'irrite encore plus.

    Parce que ces mêmes personnes qui font croire qu'ils ont une piété infaillible et que moi je suis une hérétique, finissent par avouer qu'ils sont de bons gros pécheurs de la chair, que l'idée de s'engager leur font peur, parce qu'ils ont l'habitude qu'une femme soulage avant de se marier !
    Comment peut-on me reprocher de batailler dans la foi tandis que l'autre bataille contre sa propre chair??? Enfin, je ne suis pas ici pour jeter la pierre, surtout aujourd'hui, parce qu'avec toute cette souffrance que j'ai accumulé depuis que je suis au collège j'ai commis une terrible erreur que personne ici ne voudrais savoir. Je me suis laissée tomber, j'ai briser ma vie plus qu'elle ne l'était déjà. Plus aucun garçon ne voudra de moi, d'une part parce que déjà les garçons préfèrent une fille de joie, qui n'a pas de peine, qui ne pleure pas, qui est heureuse. Bah oui, aujourd'hui on ne cherche à se marier que pour le meilleur et non plus pour le pire !
    Mais aujourd'hui c'est encore pire, je ne sais pas si il me sera possible de me relever de toutes ces choses. Je regrette amerement d'être une femme car je vais devoir renoncer à l'idée d'être maman un jour à cause de toutes ces choses, moi qui souhaitait plus que tout devenir une bonne maman je fini par être un déchet alors que toute ma vie j'ai fais de mon mieux pour aller vers Dieu et me préserver.

    Certains diront que la faute est à cause de mes croyances, mais il n'en est rien. Une autre volonté que j'avais quand j'étais enfant, qui peux sembler enfantin et peut être pris à la rigolade, mais du côté de la foi j'ai toujours voulue être quelqu'un qui combat pour Dieu, être son serviteur même dans l'haut dela, je ne veux pas de mari au paradis, ni de nourritures, ni de plaisirs matériels ou charnels, mais je veux encore le servir, je veux batailler pour la paix et pour son nom. Au pire des cas, je veux juste mon petit arche de Noé avec tout plein d'animaux avec une parcelle de ruisseau et vivre comme une enfant x) c'est bête hein? mais après tout chacun ses souhaits...

    Enfin la, avec tout ce qui m'arrive ici bas, j'ai plutôt l'impression de me faire bruler les ailes jours après jours. Mais j'ai toujours pensé, même si je dois finir déchu je continuerais de croire en Dieu.

    Quand j'étais petite j'étais joyeuse, et mes pensées le sont parfois encore, je souhaite plein de chose pour garder cette joie, mais on me la coupe jour après jour, parce que les gens maintenant ne veulent que voler la lumière des autres et ensuite jeter la personne comme un déchet. En clair, l'aspect charnel prime sur tout ici... Je n'arrive plus à voir les choses correctement, à m'accrocher aux choses fondamentales pour garder une spiritualité saine. Je me vois grandir et je suis encore seule. Les gens me rejettent à cause de ma dévotion car pour certains je suis trop "sainte" et pour d'autre au contraire je suis égaré, ou alors, pire encore, comme je ne suis pas musulmane, que je m'habille à l'occidentale, j'ai l'air d'une fille facile, et quand je leur parle de ma foi ils figent et me laissent. L'habit ne fait pas le moine ça c'est clair...

    Maintenant, puisque je n'attire que les hypocrites et les vautours, je crains que je dois faire une croix sur une éventuelle vie à deux plus tard. Parce que devoir rencontrer une nouvelle personne à chaque fois, lui refaire le topo de ma situation, et quand il fini par constater que je suis une dur à cuire et qu'il fini par s'en aller à cause de ça, ça fait mal. Mes efforts sont vains ici bas.

    Je fais de mon mieux pour me maintenir, je suis pas une fille dégeulasse, j'ai beaucoup de sensibilité, de passions, j'aime me dépenser physiquement, je marche pour lutter contre la dépression, j'essaye de voyager...

    Mais la ce qu'on attend de moi en fait, c'est que j'abandonne mes principes (aussi bien le fait de se préserver que d'avoir des convictions à l'image de l'homme) , et aussi, c'est que je me convertisse à une religion et que je supprime toutes mes convictions annexes. Donc soit je me converti au catholicisme et j'abandonne ma fraternité envers l'islam, ce que je ne pourrais jamais faire, sois je me converti à l'islam et alors je dois accepter que Jésus n'a pas été crucifié. Pour tous ça semble si facile... Mais ce n'est pas par un seul verset qu'on peut me convaincre malheureusement. Dieu est bon, nous sommes les deux fils d'Abraham, il nous a aimé, et Dieu a eu pitié de nous tous.

    Je suis désolée j'ai voulue faire quelque chose d'étayé puis finalement j'ai fais un gros pavé de tout et n'importe quoi... Mais j'avais besoin de me confier ici, sans doutes parce que quoi qu'on pense de moi j'aime réellement mes confrères et que je veux partager avec vous ma sincérité à ce propos, et à quel point ça peut me faire mal au quotidien.
    L'amour de Dieu ou l'amour des hommes?
    Mais l'amour de Dieu est-ce intégrer un groupe sociale et rejeter le reste du monde? Non... Je lis noir sur blanc que cette idée n'est pas conforme à l'évangile, et le coran... ce se discute, je trouve. Et qu'on soit d'accord sur un détail important; on parle bien d'amour entre confrères en Abraham la, et non l'amour pour tout les êtres humains du monde.
    Mais visiblement c'est plus important de tirer les cheveux de son frère et de jouer sur l'orgueil ^^ A ce train la, les deux religions vont juste finir par disparaître...

    Concernant l'amour d'un homme et d'une femme, Dieu nous a appris à perseverer et d'être solidaire envers l'un et l'autre... Mais aujourd'hui on souhaite un mari et une femme à l'image de la téléréalité ! Celle ou celui a qui on peut faire gober le somnifère avec la cuillère sans qu'elle/il puisse la revomir ensuite.

    J'aurais aimée faire partie de cette catégorie de personne qui s'est toujours satisfait d'être seul, mais vu que je n'avais jamais pensé comme ça... C'est une toute autre vie que je dois accepter. Je ne suis vraiment plus prête à refaire des rencontres. Autrement ma souffrance ne se calmera jamais...

    Être heureux par soi-même signifie t-il oublier réellement ses blessures et porter le masque de la personne qui va bien tandis que derrière ça ne l'est pas ? Parce que dans ce cas la, je trouve que c'est un peu corrompre son coeur et dissimuler les choses à son conjoint, et le jour ou ça va resurgir tout seul il va pas être prêt à mon avis... Et dans ces cas la je vois mal l'intérêt de se marier si l'autre n'est pas fichu de soutenir autrui.

    Milles excuses pour ce discours... Et merci infiniment d'avoir pris le temps de me lire, ne serait-ce que quelques lignes.

    Bien à vous mes chers frères et soeurs en Abraham (que la paix soit sur lui) et que Dieu nous protège et guide dans le chemin de la sainteté

    Salam alekom, qu ALLAH t apaise...est ce qué tu serais pas hyersensible ,ou surdouee ,un truc dans le genre? J ai l Impression que tu cherches la perfection ici bas, que tu ne supportes pas d avoir ce combat interieur et pas toutes les reponses a tes questions...
    Ce qui doit participer a ton Impression d avoir les ailes coupees...puisque tu as trop de doutes pour prendre ton envol.
    J ai l Impression que Tu te tortures l esprit...tu laisses le trouble entrer dans ton esprit ,
    Je crois qu a un certain moment il faut accepter de lacher prise et faire confiance a Dieu.
    Je te dirai de continuer ta vie tranquillement sans penser a tt ca, de te concentrer sur ton travail par exemple et de ne plus vraiment esperer trouver qqun qui partagerait ta vie a tt Prix, ce qui doit t arriver t arrivera , et la vie te donnera les reponses a tous tes questionnements, mais pour ca il faut accepter qué tout ne sera pas comme toi tu auras voulu...fais confiance a Dieu c est Lui qui t eduques a travers tes epreuves, demande toi si tu venais a mourir ce qui serait important pour toi. D avoir toutes les reponses a tes questions ou bien d avoir accepte les epreuves ,les gens, les situations comme ils etaient et de faire avec?
    Si le mariage te semble important demande a Dieu de te ramener qqun qui t acceptera comme Tu es.
    Par contre chercher un homme qui t aimera pour ton ame seulement c est utopique, ce bas monde est impur et on est rattache par ce corps et ses desirs c est Notre epreuve...c est au moment de mourir qu on on sera liberes, en attendant il faut patienter dans cette vie face a notre petitesse...mais sois sure que si tu concentres ton energie sur tes actions de tous les jours ,en y mettant de l amour pour l Humanite et la creation en general , ton ame s elevera et se rapprochera de l etat qu elle recherche.
    Dernière modification par oumma2018 ; 4 semaines avant à 15h42.

  4. #4
    Modérateur Sermenté Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 438

    Par défaut

    Salam Yiskah,

    Parmis les points que vous avez abordé selon mes souvenirs où vous pensez diverger de la majorité des musulmans,pour citer et vous me confirmerez inch'Allah

    - L'enfant du sacrifice d'Abraham (`alayhi as-salam)

    - La crucifixion de Jésus (`alayhi as-salam)

    - Les aspects physiques et sensoriels du Paradis

    Ce sont des thèmes qui me rappellent une certaine actualité où certains musulmans influencés par des chercheurs orientalistes ont fini par adopter les mêmes positions répandues chez les juifs et les chrétiens sur certains sujets à l'exception de l'incarnation, le fait d'avoir la position que Jésus (`alayhi as-salam) est Dieu.

    Ces positions hétérodoxes ont été principalement dues à un manque dans la connaissance de certaines règles de la langue arabe coranique en conjonction avec un rejet parfois abusif de certains ahadith avec une methodologie s'inspirant des neo-rationalistes musulmans.

    Le souci qui se pose pour cette approche c'est d'éliminer la possibilité de miracles tel qu'il est décrit dans les textes islamiques authentifiés dans leur transmisions ou de les interpréter de façon à avoir un concordisme avec les autres textes religieux juifs et chrétiens avec un risque quand on le fait sur cette base où certains d'entre eux peuvent contenir des erreurs,des falsifications,des interprétations fausses, etc...

    Vous pouvez voir cet exemple dans ce post : Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant ! (Concernant le Prophète Jésus/Sayyiduna `Isa, que la paix soit sur lui)


    Les raisons de l'ouverture de ce post : https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post892850

    (ré-édition)
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 4 semaines avant à 01h04.

  5. #5
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut

    Citation Envoyé par Daoud Ben Abdoullah Voir le message
    Assalamou alykum

    Le chemin vers le lien d'Amour, ce lien sacré envers Dieu, est un chemin qui existe ...
    où chaque jour, chaque situation, est un message, un murmure, une caresse de Sa présence et de Son attention ...
    et ces cœurs qui boivent à l'ivresse de Son éducation , de Son regard perpétuel, de Son Contentement certains, de Son Ordre partagé .... savent ce secret ! purifie ta conscience !

    Purifier sa conscience, est l’exercice de notre vie ... et c'est cette oeuvre, ce travail, cet effort (ce Jihad) ... qui donne naissance au lien intime avec le Maitre des Mondes ... car quand le lien est là , nous savons ... de ce savoir de LUI ...
    qu'a-t-il perdu celui qui a gagné Dieu ?
    qu'a-t-il gagné celui qui a perdu Dieu ?

    Pour exécuter cette volonté, intelligente, de purifier sa conscience, il faut apprendre à s'accomplir auprès de ceux qui déjà se sont accomplis et vivent ce lien intime et d'Amour authentique... le sens de la Fatiha

    La connaissance de Dieu, de ce Trésor qu'est Dieu, de la magnificence de Dieu, est la volonté principale de Dieu ... il ne demande qu'à enseigner de Lui ... MAIS ... avec un protocole ... une habitude ... une voie ... recevoir cet héritage, avec ceux qui ont cet héritage ....

    (suite ?)
    Salam à toi et merci de ton commentaire,

    Ce que tu dis est très beau et vrai. Mais j'ai l'impression que pour purifier sa conscience nous devons vraiment se détacher de ce qu'il y a ici bas car autrement notre coeur ou notre esprit finira par être corrompu.

    Aurons nous la même foi en Dieu si nous arrêtons la musique, les plaisirs, nos proches, notre conjoint(e) ?
    Le sentiment même de solitude où d'ennui ne décrivent pas un manque de foi et de bonheur dans notre chemin spirituel ? Je trouve que si nous avons besoin de ces choses là, c'est que la foi seule ne suffit pas. Et d'un côté, malgré tout ce que je traverse, je me dis que peut-être c'est mieux. Je ne veux pas avoir un semblant de bonheur ici bas sans avoir eu le bonheur spirituel avant. On sait tous que pour beaucoup par exemple, la musique procure un bonheur et un bien-être que nous n'avons pas sans musique.
    Il en est de même pour la nourriture (je parle ici de gourmandise et de manger des choses avec beaucoup d'exhausteur de goûts par exemple. On ne sait plus apprécier les aliments par eux-mêmes, mais rajouter du sel, des épices et d'autres composants parfois chimiques ravivent mieux les papilles...)
    Il en va de même pour le pain, aliment qu'on retrouvé dans la bible et qui est une belle métaphore à ce sujet, disant qu'un peu de levain fait gonfler la pâte et donne l'impression que le pain est meilleur.

    J'ai encore beaucoup de travail à faire pour cette purification de conscience, c'est très dur étant une femme mais je le veux vraiment, si Dieu le veut pour moi également, bien sûr.


  6. #6
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut

    Citation Envoyé par oumma2018 Voir le message
    Salam alekom, qu ALLAH t apaise...est ce qué tu serais pas hyersensible ,ou surdouee ,un truc dans le genre? J ai l Impression que tu cherches la perfection ici bas, que tu ne supportes pas d avoir ce combat interieur et pas toutes les reponses a tes questions...
    Ce qui doit participer a ton Impression d avoir les ailes coupees...puisque tu as trop de doutes pour prendre ton envol.
    J ai l Impression que Tu te tortures l esprit...tu laisses le trouble entrer dans ton esprit ,
    Je crois qu a un certain moment il faut accepter de lacher prise et faire confiance a Dieu.
    Je te dirai de continuer ta vie tranquillement sans penser a tt ca, de te concentrer sur ton travail par exemple et de ne plus vraiment esperer trouver qqun qui partagerait ta vie a tt Prix, ce qui doit t arriver t arrivera , et la vie te donnera les reponses a tous tes questionnements, mais pour ca il faut accepter qué tout ne sera pas comme toi tu auras voulu...fais confiance a Dieu c est Lui qui t eduques a travers tes epreuves, demande toi si tu venais a mourir ce qui serait important pour toi. D avoir toutes les reponses a tes questions ou bien d avoir accepte les epreuves ,les gens, les situations comme ils etaient et de faire avec?
    Si le mariage te semble important demande a Dieu de te ramener qqun qui t acceptera comme Tu es.
    Par contre chercher un homme qui t aimera pour ton ame seulement c est utopique, ce bas monde est impur et on est rattache par ce corps et ses desirs c est Notre epreuve...c est au moment de mourir qu on on sera liberes, en attendant il faut patienter dans cette vie face a notre petitesse...mais sois sure que si tu concentres ton energie sur tes actions de tous les jours ,en y mettant de l amour pour l Humanite et la creation en general , ton ame s elevera et se rapprochera de l etat qu elle recherche.
    Salam chère sœur,

    Je ne pense pas avoir de raison biologique où mentale à cet état d'esprit , c'est simplement un décalage entre ma perception des choses et de la vie dans laquelle j'ai atterri.
    Mes convictions ne sont plus en adéquation avec ce monde et à chaque pas je me sent marginalisé de la société. Il fut un temps où je n'étais pas difficile mais j'avais toujours mes convictions depuis enfant.
    Quand j'étais petite je me disais déjà de devenir une femme bien et avoir un mariage sain, avec des enfants etc. J'étais déjà consciente du bien et du mal, je ne faisait pas de mal ni aux insectes. J'étais déjà très touché par ce qu'il se passait autour de moi, les enfants à cet âge ne pensent qu'à se tirer les cheveux, voler les jouets des autres et plein de choses que je trouvais déjà très injuste.
    Je ne me suis jamais battue mais on m'a déjà beaucoup frappé, quoique une fois où deux je me suis battue avec un garçon parceque je me faisais humilier et mon instinct de défense a fini par prendre le dessus.
    Je ne saurais résumer en si peu de lignes tout ce que je traverse mais pour te dire je me souviens de toute mon enfance et de tout ceux que j'ai connue. J'atteste qu'on est dans un monde de perversion où la morale n'existe plus et je regrette qu'on m'ai menti tout ce temps en me disant qu'à l'âge adulte ça sera mieux car je rencontrerais des gens plus mature... Ce qui est faux car j'ai l'impression d'avoir encore affaire à des gamins qui ne prennent plus aucune responsabilité.
    Le mariage ça fait peur c'est la prison, la chasteté est désuète, la religion n'en parlons pas... C'est les maux de toutes les sociétés.
    Je trouve les adultes toujours aussi bête et toujours aussi mesquin et je crois que la spiritualité ou la bonté n'y font absolument rien.

    Je dirais même que certains enfants sont mieux civilisés...

    Disons que comme depuis enfant j'avais cette idée de mariage, et que je vois que ça traîne, j'ai perdu un peu les repères de mon existence, le sentiment de m'être trompé d'objectif ou peut-être que je suis arrivée trop tard j'en sais rien.
    Ou peut-être parce que j'ai mal agis aux yeux de Dieu et que ce qui m'arrive est mérité, fort possible aussi. Pourtant je trouve que comparé à la civilisation qui m'entoure je n'ai pas autant péché, j'essaye de me préserver des hommes, je suis calme et je ne fais pas l'intéressante devant tout le monde. Je ne frappe jamais les autres, je n'insulte pas... Je suis même au contraire une belle tête de turc sur qui on peut infliger toutes les haines et malgré ça je me relève, difficilement mais je le fais, et seule. J'ai pas de papa ou maman pour me consoler ou pas de frères et soeurs pour me comprendre, j'ai appris à affronter mes problèmes toute seule parce que de nos jours une fille à problème olala...

    Pourtant je suis une fille pleine de joie et qui aime s'amuser de la manière la plus simple possible sans transgresser la pudeur où la morale. Mais parce que les gens auraient voulu me voir danser debout sur la table et parce que je ne le fais pas et que je dis toujours ce que j'ai à dire alors je suis automatiquement cataloguer de fille sans joie.
    Pour rien au monde je veux me dépouiller de mes convictions, encore moins pour un homme. Donc certes ça fait mal mais après tout... Je n'ai pas eu la foi grâce à l'homme et c'est pas demain que ça changera.
    Donc tu as raison, il faut que j'apprenne a faire confiance en Dieu et j'ai du mal avec ça car j'ai peur de manquer un engagement où quelque chose comme ça. Mais je veux le faire , depuis toujours.

    Si mariage doit y avoir, je veux que ce soit sous la volonté et la bénédiction de l'Éternel, de manière la plus saine possible avec paix et amour. Si c'est pas possible alors tant pis. Juste un regret de pas avoir eu d'enfants mais après tout, si c'est pour qu'ils subissent ce que j'ai vécu c'est pas la peine.

  7. #7
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Salam Yiskah,

    Parmis les points que vous avez abordé selon mes souvenirs où vous pensez diverger de la majorité des musulmans,pour citer et vous me confirmerez inch'Allah

    - L'enfant du sacrifice d'Abraham (`alayhi as-salam)

    - La crucifixion de Jésus (`alayhi as-salam)

    - Les aspects physiques et sensoriels du Paradis

    Ce sont des thèmes qui me rappellent une certaine actualité où certains musulmans influencés par des chercheurs orientalistes ont fini par adopter les mêmes positions répandues chez les juifs et les chrétiens sur certains sujets à l'exception de l'incarnation, le fait d'avoir la position que Jésus (`alayhi as-salam) est Dieu.

    Ces positions hétérodoxes ont été principalement dues à un manque dans la connaissance de certaines règles de la langue arabe coranique en conjonction avec un rejet parfois abusif de certains ahadith avec une methodologie s'inspirant des neo-rationalistes musulmans.

    Le souci qui se pose pour cette approche c'est d'éliminer la possibilité de miracles tel qu'il est décrit dans les textes islamiques authentifiés dans leur transmisions ou de les interpréter de façon à avoir un concordisme avec les autres textes religieux juifs et chrétiens avec un risque quand on le fait sur cette base où certains d'entre eux peuvent contenir des erreurs,des falsifications,des interprétations fausses, etc...

    Vous pouvez voir cet exemple dans ce post : Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant ! (Concernant le Prophète Jésus/Sayyiduna `Isa, que la paix soit sur lui)


    Les raisons de l'ouverture de ce post : https://forumislam.com/forum_musulma...l=1#post892850

    (ré-édition)


    Salam à toi,

    Effectivement c'est quelques points parmi d'autres... Ces points de loin ne semblent pas si grave mais quand on s'approche des détails c'est à ce moment que je me rend compte que c'est la cause de tant de polémique dans le monde des croyants.

    Je pourrais rajouter d'autres problèmes qui me tiennent à coeur comme le conflit israélo-palestinien, la nature de Jésus et les pratiques dans les religions.

    J'ai essayé de mettre sur une feuille ce qui me touche le plus et le moins dans les trois religions... Et le résultat est le même dans les trois. Niveau pratique je retrouve + de sens dans le judaïsme, mais le fait qu'ils insultent Jésus en permanence est un gros gros problème pour moi qui fait que je ne pourrais jamais m'y convertir même en gardant ça pour moi. Il est impensable que j'aille dans une assemblée où on critique le Messie et mes confrères chrétiens, et palestiniens en prime... Je ne soutient absolument pas le sionisme et je viens tout juste de le réaliser car avant je m'intéressait pas à ce conflit. Pour autant je ne suis pas d'avis D'avis non plus à ce que la Palestine instaure une politique musulmane à Jérusalem qui pour moi doit rester dans les deux.
    Dans le christianisme c'est vraiment au niveau des pratiques que ça ne va pas. La foi est présente, ce sont des gens très chaleureux (certes, le christianisme n'a pas un antécédent très pacifique mais aujourd'hui ça n'a plus rien de comparable) mais le non respect catégorique des quelques préceptes pourtant logique de la Torah me gène. Mais après tout, la où le christianisme est bien, c'est qu'il est possible de les appliquer même si les chrétiens diront que ça ne sert a rien.
    En islam c'est aussi complexe , je trouve que vous vous démarquez sur la forme de la prière , du jeûne... Je ressent vraiment les bienfaits de ces choses, mais je trouve dommage qu'il n'y a pas de baptême d'immersion. Ce n'est qu'un détail, mais le plus sensible encore reste Jésus. Et puis bon il est clair que la philosophie spirituelle est différente entre l'islam est le judeo christianisme...

    Il m'a semblé logique qu'un croyant quelque soit sa religion , doit se sentir en plénitude avec son assemblée et ses croyances. Il doit savoir pourquoi il fait le ramadan, pourquoi il fait shabbat, pourquoi il fait son baptême... Il faut le coeur et l'essence de ces choses et se dire "c'est normal et vital pour moi".
    Mon problème est que je trouve toujours des carences la où je vais et je ne suis pas satisfaite. On peut pas être juif si on est pas sioniste et anti messianique (même si les ultra orthodoxe sont pro palestiniens et qu'il existe des messianiques, mais ceux-ci sont sioniste...)
    On ne peut pas être chrétien si on aime l'islam et on est incompris si on n'est pas comme les autres.
    Et on ne peut pas être musulman si on considère que Jésus est la parole de Dieu venue en chair. (Je sais, cette idée farfelue j'ai mis du temps avant de la comprendre mais je vous assure que je ne prétend pas que Jésus soit Dieu de manière propre et entière)

    Bref j'en passe... Et bien entendu le monde athée ne me convient encore moins haha. C'est de toute façon pas pensable puisque je n'ai ni leur conviction ni leur façon de vivre.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 1 semaine avant à 16h44. Motif: encodage caractères

  8. #8
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 011

    Par défaut

    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Je ressent vraiment les bienfaits de ces choses, mais je trouve dommage qu'il n'y a pas de baptême d'immersion.
    On a ce que l'on appelle le ghusl, la grande ablution. C'est moins contraignant qu'un baptême d'immersion (faire l'équivalent d'un baptême d'immersion avec l'intention du ghusl rend le ghusl valide dans l'école de jurisprudence islamique que je suis), mais la principale différence est surtout que c'est récursif. Le ghusl est obligatoire après l'acte sexuel, et est recommandé en différentes occasions. Et c'est normal car l'être humain passe son temps à se salir. Tout ce qui se fait à la conversion se répète durant toute la vie.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Et puis bon il est clair que la philosophie spirituelle est différente entre l'islam est le judeo christianisme...
    Selon quelle source de philosophie spirituelle islamique ? De ce que j'ai vu jusqu'ici c'est un mix entre judaïsme et christianisme, avec d'un côté tout l'aspect rigoureux et de l'autre tout l'aspect amoureux. Clairement dans l'aspect spirituel les divergences sont faibles. C'est surtout dans l'aspect de la jurisprudence où il y a beaucoup de différences.

    Citation Envoyé par Yiskah Voir le message
    Et on ne peut pas être musulman si on considère que Jésus est la parole de Dieu venue en chair. (Je sais, cette idée farfelue j'ai mis du temps avant de la comprendre mais je vous assure que je ne prétend pas que Jésus soit Dieu de manière propre et entière)
    Ah bon ? C'est pourtant conforme à la vision musulmane, du moment que le caractère divin est attribué à l'Évangile seule et non au Prophète lui-même (paix sur lui).

    On a bien vu avec le coronavirus à quel point ce monde et son système sont faibles. Et pourtant les gens continuent à vivre dans la bêtise et l'inconscience. Si on suit les gens, on plongera avec eux dans cette même bêtise, et on se mangera les conséquences avec eux de ces bêtises. Si on ne les suit pas, alors on est à l'abri de ces bêtises, et l'abri n'est réel qu'avec Allah.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

  9. #9
    Avatar de Yiskah
    Date d'inscription
    novembre 2019
    Localisation
    Paris
    Messages
    78

    Par défaut

    Citation Envoyé par Ilyes Voir le message
    As-salam 'alaykum wa rahmatullah wa barakatuh,


    On a ce que l'on appelle le ghusl, la grande ablution. C'est moins contraignant qu'un baptême d'immersion (faire l'équivalent d'un baptême d'immersion avec l'intention du ghusl rend le ghusl valide dans l'école de jurisprudence islamique que je suis), mais la principale différence est surtout que c'est récursif. Le ghusl est obligatoire après l'acte sexuel, et est recommandé en différentes occasions. Et c'est normal car l'être humain passe son temps à se salir. Tout ce qui se fait à la conversion se répète durant toute la vie.


    Selon quelle source de philosophie spirituelle islamique ? De ce que j'ai vu jusqu'ici c'est un mix entre judaïsme et christianisme, avec d'un côté tout l'aspect rigoureux et de l'autre tout l'aspect amoureux. Clairement dans l'aspect spirituel les divergences sont faibles. C'est surtout dans l'aspect de la jurisprudence où il y a beaucoup de différences.


    Ah bon ? C'est pourtant conforme à la vision musulmane, du moment que le caractère divin est attribué à l'Évangile seule et non au Prophète lui-même (paix sur lui).

    On a bien vu avec le coronavirus à quel point ce monde et son système sont faibles. Et pourtant les gens continuent à vivre dans la bêtise et l'inconscience. Si on suit les gens, on plongera avec eux dans cette même bêtise, et on se mangera les conséquences avec eux de ces bêtises. Si on ne les suit pas, alors on est à l'abri de ces bêtises, et l'abri n'est réel qu'avec Allah.
    Salam Ilyes et merci de ta réponse,

    C'est vrai tu as raison pour les ablutions, j'avais oublié ce détail mais quand je parlais du baptême d'immersion c'était surtout pour une conversion personnelle par exemple. Mais aussi l'acte de pureté en lui-même, et en effet les ablutions sont un bel acte qu'on retrouve moins dans le christianisme même si normalement...

    Tu as raison aussi je pense également que les différences en terme de pratique sont minimes entre le judaïsme et l'islam (juste quelques changements de forme comme la prière, eux debout et vous prosternation et c'est ce que je préfère d'ailleurs)

    Concernant la philosophie spirituelle, je veux pas rentrer dans ce débat mais par exemple je parlais de quelques détails comme l'autorisation de battre sa femme, où la polygamie, qui bien est autorisé , est très très réprimandé dans les communautésc et juives tandis qu'en islam même si c'est pas recommandé ça laisse du crédit à ceux qui y ont recours parce que ça fait partie de la charia tu vois? L'évangile permet d'éduquer l'âme à ce propos, je trouve. Enfin y a encore plein de détails de ce genre , y compris la conception paradisiaque comme j'avais mentionné une fois. Je précise que je suis pas du tout féministe lol, simplement j'associe très mal les actes et conceptions charnelles à la conception spirituelle. Si on me disait que la polygamie concernait que les femmes (qu'elles peuvent avoir plusieurs hommes où qu'au paradis elles auront 70 puceaux) j'aurais réagis exactement de la même manière (car souvent on associe ça à la jalousie de la femme où a son féminisme, ce qui n'est absolument pas mon cas. Je trouve juste ces idées incohérentes et ça n'engage que moi bien entendu)

    En fait en parlant de toutes ces choses ont pourrait considérer que je me plaît à la modernité etc, que je suis pour une religion progressiste etc... Ce qui est faux aussi car si c'est ce que je voulais je frequenterais tout simplement les lieux dédiés à cette vision moderne de la foi, ce que je ne fais pas. J'ai quelque part moi aussi mon côté rigoriste mais que je ne peux pas appliquer, mais que d'une autre part la rigueur des autres est souvent dangereuse. L'évangile met beaucoup beaucoup l'accent à ce sujet pour éduquer l'âme avec droiture et justice sans avoir recours à la violence où à la colère. Je pense qu'avec le Coran seul comme appui, ça me semble difficilement discutable. Du moins pour la majorité des musulmans eux même... Parce que le Coran le dit donc c'est bon. A ce niveau là y a un grand décalage que je n'accepte pas très bien. Mais bon tu me diras y a bien des chrétiens qui tapent aussi leur femmes lol mais au moins ils ne peuvent pas le justifier par l'évangile. En tout cas pas par l'enseignement de Jésus (que la paix soit sur lui)

    Hahaha le coronavirus... Ne m'en parle pas, nous sommes les clowns du siècle !
    C'est ce que je pense aussi donc j'évite toujours d'être influencé par quelqu'un. De ce côté là j'ai de la chance d'avoir grandi dans une famille pas religieuse, ils sont pas athée ni fermé a la religion mais ne pratiquent pas. De ce fait j'ai carte blanche et j'ai pu me construire toute seule... Et sans l'aide d'un copain comme beaucoup de fausses conversions malheureusement.

    Dernière modification par Yiskah ; 1 semaine avant à 15h37.

  10. #10
    Administrateur Avatar de Ilyes
    Date d'inscription
    septembre 2010
    Localisation
    France
    Messages
    10 011

    Par défaut

    Tu sais, mêmes les prophètes divergeaient entre eux sur la vision de la religion. L'islam se voulant être une religion universelle, elle doit pouvoir convenir à tous les humains, à toutes les cultures, du bédouin ignorant d'Arabie, aux rois du pétrole, en passant par la culture nordique, les autochtones australiens, les intellectuels africains, les hommes et femmes d'affaires américains, ... Il suffit de rencontrer d'autres cultures pour se rendre compte à quel point certaines idéologies ou pratiques peuvent être choquantes. Mais sont-elles vraiment mauvaises ? Parfois objectivement oui (les sacrifices des Maya...), parfois c'est plus compliqué.

    Pour reprendre l'exemple de la polygamie, elle est néfaste dans certains contextes, bonnes dans d'autres. Comment faire une loi universelle ? En la rendant permise. En revanche, la polyandrie n'est pas permise car une autre loi islamique universelle est qu'il y ait dans chaque groupe un leader, et le leader d'une famille (père+mère+enfants) c'est le père, et après le père le leader devient la mère. La polyandrie pourrait amener à un conflit au niveau du leadership. (Bien sûr je rentre pas dans les débats évidents des pères indignes etc...). Après on est d'accord ou pas, on peut débattre sur ça mais j'expose juste une vision pour cette fois, je ne cherche pas vraiment à rallonger le débat sur ce point précis.
    D'ailleurs pour les autres sujets, notamment le fait de battre sa femme, le frère talib abdALLAH a déjà fait des postes très détaillés sur le sujet.

    Et il y a les mêmes choses dans la nourriture, les vêtements, la vision du Paradis, ... Tout le monde doit pouvoir y trouver son compte avec sa propre culture. En revanche, vouloir limiter une vision universelle parce qu'on ne la comprend pas, elle nous correspond pas, on la sent corrompue, alors que d'autres y trouvent leur compte sans qu'il y ait forcément corruption, ce n'est pas bon. Malheureusement, beaucoup de gens le font, notamment dans l'islam. Ils s'approprient la religion et éliminent ce qu'ils n'aiment pas, et traitent de mauvais musulmans ceux qui ne pratiquent pas selon leur vision de la religion.
    " Celui qui aime pour Allah, déteste pour Allah, donne par amour pour Allah, et se retient pour Allah, aura complété sa Foi " - Ja'far as-Sâdiq ('alayhi as-salam)

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •