Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: Mère schizophrène (cherche personnes connaissant la maladie)

  1. #1

    Date d'inscription
    juillet 2020
    Localisation
    France
    Messages
    4

    Par défaut Mère schizophrène (cherche personnes connaissant la maladie)

    Salam Aleykoum,

    J'écris ce message un peu comme une bouteille à la mer, peut-être y'aura-t-il des personnes connaissant la schizophrénie ou dans la même situation qui pourront m'apporter une aide. Je sais que dans mon entourage, personne ne connaît (de près ou de loin à vrai dire) cette maladie qui est plutôt rare et incomprise.

    Pour résumer, je suis âgée de 23 ans et ma mère est schizophrène (stade sévère) depuis plus de 25 ans. Je ne l'ai jamais connue "normale".
    J'ai toujours eu du mal avec son trouble et eu conscience de sa différence/souffrance. Néanmoins, ces derniers temps, je suis réellement angoissée, dans le flou, me posant mille et une questions.

    Elle prend de l'âge, ses crises sont toujours fréquentes (hallucinations, idées délirantes, agissements bizarres...) et j'ai plus conscience du danger auquel elle est exposée qu'avant. Plus le temps passe, plus ça me fait mal de la voir comme ça et de me dire qu'elle sera sûrement comme ça toute sa vie. Elle prend des traitements médicamenteux depuis toujours mais rien ne s'améliore.
    Je ne crois pas qu'une roqiya puisse la guérir ou quoi que ce soit car je crois au fait que c'est une réelle maladie mentale. Je me sens impuissante face à ses délires et surtout inquiète pour le futur.
    Aussi, me rapprochant vraiment du din depuis peu, les pensées de ce qui adviendra pour elle dans l'au-delà me terrifie.
    Ma mère était chrétienne avant qu'elle tombe malade, actuellement je pense qu'elle n'a pas de religion, mon père est musulman elle habite toujours avec elle mais plus de couple du tout. Du fait de son écart avec le monde réel, elle est insensible aux sujets tels que la religion.

    Quelqu'un aurait-il un proche (parent ou non) schizophrène qu'il a vu guérir ? Si oui, comment ? Des témoignages ou des techniques bénéfiques pour la santé ou du moins la tranquillité de l'humain schizophrène.

    Merci d'avoir lu,
    Qu'allah vous préserve

  2. #2
    Administrateur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 728

    Par défaut

    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh



    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala vous récompense de la plus belle des façons pour le soutien que vous accordez à votre mère dans cette épreuve de la maladie à laquelle elle est confrontée, la maladie etant aussi un test pour l'entourage sachant que Allah est attentif à tout ce que nous faisons,nottament dans la manière dont nous nous occupons de la personne qui souffre.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala vous accorde la patience et la force tant physiquement que spirituellement afin de parvenir à faire ce qu'Il Aime et qu'Il accorde à votre mère une amélioration de son état de santé.



    Le Prophète ﷺ a dit: « Allah – Puissant et Majestueux – dira le jour de la Résurrection :

    « Ô fils d’Adam, J’étais malade et tu ne M’as pas rendu visite ! »

    L’homme répondra : « Seigneur, comment aurais-je pu Te rendre visite alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    – « Ne savais-tu pas que Mon serviteur untel était malade ? Pourtant, tu ne lui as pas rendu visite. Si tu l’avais fait, tu M’aurais trouvé auprès de lui. Ô fils d’Adam, Je t’ai demandé de Me nourrir et tu ne l’as pas fait ! »

    – « Seigneur, répondra l’homme, comment aurais-je pu Te nourrir alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    – « Ne savais-tu pas qu’untel t’avait demandé de le nourrir ? Et, pourtant, tu ne l’as pas fait. Si tu l’avais nourri, tu aurais trouvé la récompense de ton action auprès de Moi. Ô fils d’Adam, Je t’ai demandé à boire et tu ne M’as pas abreuvé ! »

    – « Seigneur, comment aurais-je pu Te donner à boire alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    – « Untel t’a demandé à boire et tu as refusé de l’abreuver. Ne savais-tu pas que si tu l’avais abreuvé, tu aurais trouvé la récompense de ton action auprès de Moi ? »


    [Muslim, riyad as-salihin n°896]



    Concernant les maladies, les remèdes, ils sont dépendants de la Volonté d'Allah

    Allah Subhanahu wa Ta`ala a établi une loi basée sur une chaine des causes produisant leurs effets tout en demandant à l’Homme de la respecter.

    En effet, Allah a créé toute chose : l’Homme, le choix, l’acte, la cause, l’effet, etc.

    Si vous allez chez un médecin, vous allez voir un homme que Allah Subhanahu wa Ta`ala a crée, Il a créé son intelligence, Il lui a donné des facultés intellectuelles, la capacité de bouger ses membres, la capacité de diagnostiquer, la capacité de pratiquer une activité d'ordre médicale, la capacité d'élaborer des médicaments une pharmacopée, Allah a crée les élements qui composent les médicaments, l'effet curatif des médicaments est créé par Allah, la guérison est par Allah, par Sa Volonté, Il est celui qui guérit, Il à créé les créatures, les choix, les actes, les moyens, les causes, les effets.


    Donc en toutes circonstances il est indispensable de s'en remettre à Allah Subhanahu wa Ta`ala tout en se servant des causes qu'il met à notre disposition.

    Qu'il s'agit de l'invocation, de demande à Allah, et qu'il s'agisse de médication issue de la pharmacopée ainsi que des autres moyens disponibles afin de soutenir et améliorer la condition de la personne souffrante.

    Al-Hâkim dans son sahîh, le Prophète (Sallallahu `alayhi wa alihi wa sahbihi wa sallim) a dit d’après Saydinna ‘Ali ibn Abî Tâlib رضى الله عنه

    "L’invocation est l’arme du croyant et la colonne de la religion et la lumière des cieux et de la terre"


    La prise en charge de la personne souffrante est multi-disciplinaire concernant celle atteinte de schizophrénie.


    Il y a des témoignages sur ce site d'une association de personnes ayant eu des améliorations de leurs conditions et des conseils : https://www.collectif-schizophrenies.com/

    Pour ce qui est de votre interrogation concernant l'au-delà sachez que la condition d'une personne est mieux connue d'Allah. En principe, si l’état mental d’une personne est tel, que celà ne lui permette pas d'avoir une capacité de discernement, d'être responsable de ses actes alors elle sera excusé, Inch'Allah.


    D’après Sayyiduna ‘Ali (`alayhi as-salam wa RadhiAllahu `anhu), le Messager d’Allah (ﷺ) a dit:

    « La plume est levée au sujet de trois personnes [on n’inscrit pas les actions de ces trois personnes]: le dormeur jusqu’à ce qu’il se réveille, l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté, le fou que lorsqu’il aura recouvert la raison. »

    (Rapporté par Tirmidhi)

    Dans ce hadith, le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « la plume est levé sur trois personne »
    (*) C’est à dire qu’il n’y a pas de péchés inscrits à l’encontre des gens qui rentrent dans l’une des trois catégories mentionnées.


    – « Celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille » : une personne qui dors n’est pas responsable de ses actes.

    – « l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la puberté » : tant qu’il n’a pas atteint l’âge de la puberté.

    – « le fou jusqu’à ce qu’il retrouve sa raison »



    Wa Allahu A`lam
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 23/07/2020 à 22h15.

  3. #3

    Date d'inscription
    septembre 2019
    Localisation
    Ile de France
    Messages
    43

    Par défaut

    Salam mon frère ou ma soeur je ne sais pas,

    Ma soeur est schizophrène je connais très bien cette maladie crois moi, elle avait un comportement agressive et des hallucinations elle a changé du jour ou elle a accepté sa maladie. Elle a pris des médicaments et elle elle est devenue normale mais avec des tas de barrières mentales comme les angoisses et des fois des actes de paranoïa elle voyait qu'il y avait un complot mondial contre elle c'est pour te dire. Maintenant avec les médicaments elle prend de la risperidone en caché elles stabilisé elle a fait trois séjours a l'hôpital par le passé. Le truc c'est que ta mère n'a pas de religion il faudrait ue tu lui parles de Dieu gentiment que tu mettes du Coran mais si elle entend des voix peut être que ça va être chaud je sais pas mais en tout cas essaye. dis lui si elle entend des voix qu'il ne faut pas qu'elle y prête attention ce sont des voix qui viennent du cerveau car son cerveau est malade . Amène là un dans un lieu de prières ou elle peut être accompagnée par une femme et vois comment elle se sent. Déjà ça l'apaisera. Tu sais chacun a des stades différents mais sache et dis lui que si elle veut s'en sortir il faut qu'elle se tourne vers Dieu fais une séance de prière avec elle faites dix minutes d'invocations ensemble le soir ensuite augmente de dix ou cinq minutes et fais des invocations pour elle. Tu sais prier pour sa mère est très important. Dieu pourra lui faciliter cette épreuve et la tourner vers Lui. Prie pour qu'elle ait une fin heureuse et qu'elle voit la lumière. Dieu l'aidera inchangé Allah. Voila c'est tout ce que je peux te dire de mon expérience avec ma soeur sa vie s'est améliorée des qu'elle a pris ses médicaments et qu'elle s'est mis a prier même si elle a quelques fois des actes de paranoïa. Voila in sua Allah kheir.

  4. #4
    Avatar de Daoud Ben Abdoullah
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    ile Maurice
    Messages
    241

    Par défaut

    Wa Alykum Salam ...

    Est ce que votre mère a des moments de lucidité ? ... ou elle est consciente de sa psychose ? des moments sans qu'elle soit en "bouffée délirante" ?

  5. #5

    Date d'inscription
    juillet 2020
    Localisation
    France
    Messages
    4

    Par défaut

    Salam Aleykoum,

    Pour moi, elle n’est pas consciente de sa psychose, à l’écouter elle pense qu’elle n’a pas vraiment besoin de médicaments. Y’a des périodes où elle ne prend pas ses médicaments. Maintenant, on surveille plus. Sinon, son état est plus ou moins stable mais elle toujours non lucide, c’est-à-dire qu’il y a des moments où elle n’est pas en bouffée délirante bien sur (la plupart du temps même). Dans ces cas-là, on peut parler avec elle de choses réelles mais elle est toujours décalée, a des avis et pratiques bizarroides, dit des choses bizarres, incohérentes ? J’espère être compréhensible. Elle ne parle (un peu) que avec nous (ses enfants et mon père), pas du tout aux gens extérieurs. En fait, elle est en permanence dans son monde, repliée sur elle-même, déconnectée.

    Merci pour votre message,
    Qu'Allah vous préserve

  6. #6
    Avatar de Daoud Ben Abdoullah
    Date d'inscription
    février 2018
    Localisation
    ile Maurice
    Messages
    241

    Par défaut

    Wa alykum Salam ...


    Mon expérience de la schizophrénie, me pousse à dire que la guérison totale n'est pas envisagé, car cela est vraiment due à une pathologie psychiatrique , qui s'atténue avec la prise de médicament ... c'est une maladie ... et être atteint de cette maladie nécessite cette prise de médoc.

    cela devient difficile, si l"état de bouffée délirante", déteint sur l"état de lucidité" ... de telle manière que tout ce qui est bizarroïde pendant la "bouffée" continue à être présent pendant l'état de lucidité
    Dans le cas, que vous semblez décrire, je me réfère à ce qu'a posté le frère Talib plus haut ... l'état de "démence" ou de folie", ou de "bouffée délirante", inscrit votre mère sous le regard de Pitié de Dieu, et tant que vous ferez patience avec sa maladie, vous serez bénis insha Allah .., c'est une épreuve, mais une élévation dans l'Eternité, il n'y a pas de doutes

    Par contre cela se soigne,(cela peut se soigner) en renforçant sa connaissance et sa prise de conscience, il faut au préalable , être conscient de l'état de psychose ...c'est long ... cela prend tout une vie.
    l'on arrive à décrire la psychose dans l'état de lucidité ...on peut envisager une stabilisation en cas de prise de conscience ...c'est une thérapie que l'on peut faire en augmentant notre connaissance sur les mondes invisibles, en contrôlant ses colères, par exemple .. une prise de médicament régulière et une acceptation de sa faiblesse ... pas tous les sujets ont la force de reconstruire un état intérieur fort ...
    Dans beaucoup de cas, il faut protéger et faire patience ...
    c'est surtout personnel, intime, mais il faut aussi être conscient, que le monde médicale ne cherchera à trouver des réponses mystiques à la "bizarerie", le monde médicale, lui offrira un "camisole" afin d'atténuer les crises et les "bouffée délirantes" ...c'est au sujet de développer ses connaissances sur ses sensations et ses intuitions, qui ne sont pas comprises par la société, dits bizarroïdes , avec l'expérience, on peut être en mesure de mettre des mots, sur ses "maux" ... comprendre ...
    Quel est donc votre tourment ?

  7. #7

    Date d'inscription
    juillet 2020
    Localisation
    France
    Messages
    4

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message
    Wa `alaykum as-salam wa rahmatullahi wa barakatuh



    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala vous récompense de la plus belle des façons pour le soutien que vous accordez à votre mère dans cette épreuve de la maladie à laquelle elle est confrontée, la maladie etant aussi un test pour l'entourage sachant que Allah est attentif à tout ce que nous faisons,nottament dans la manière dont nous nous occupons de la personne qui souffre.

    Qu'Allah Subhanahu wa Ta`ala vous accorde la patience et la force tant physiquement que spirituellement afin de parvenir à faire ce qu'Il Aime et qu'Il accorde à votre mère une amélioration de son état de santé.



    Le Prophète ﷺ a dit: « Allah – Puissant et Majestueux – dira le jour de la Résurrection :

    « Ô fils d’Adam, J’étais malade et tu ne M’as pas rendu visite ! »

    L’homme répondra : « Seigneur, comment aurais-je pu Te rendre visite alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    – « Ne savais-tu pas que Mon serviteur untel était malade ? Pourtant, tu ne lui as pas rendu visite. Si tu l’avais fait, tu M’aurais trouvé auprès de lui. Ô fils d’Adam, Je t’ai demandé de Me nourrir et tu ne l’as pas fait ! »

    – « Seigneur, répondra l’homme, comment aurais-je pu Te nourrir alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    – « Ne savais-tu pas qu’untel t’avait demandé de le nourrir ? Et, pourtant, tu ne l’as pas fait. Si tu l’avais nourri, tu aurais trouvé la récompense de ton action auprès de Moi. Ô fils d’Adam, Je t’ai demandé à boire et tu ne M’as pas abreuvé ! »

    – « Seigneur, comment aurais-je pu Te donner à boire alors que Tu es le Maître des mondes ? »

    – « Untel t’a demandé à boire et tu as refusé de l’abreuver. Ne savais-tu pas que si tu l’avais abreuvé, tu aurais trouvé la récompense de ton action auprès de Moi ? »


    [Muslim, riyad as-salihin n°896]



    Concernant les maladies, les remèdes, ils sont dépendants de la Volonté d'Allah

    Allah Subhanahu wa Ta`ala a établi une loi basée sur une chaine des causes produisant leurs effets tout en demandant à l’Homme de la respecter.

    En effet, Allah a créé toute chose : l’Homme, le choix, l’acte, la cause, l’effet, etc.

    Si vous allez chez un médecin, vous allez voir un homme que Allah Subhanahu wa Ta`ala a crée, Il a créé son intelligence, Il lui a donné des facultés intellectuelles, la capacité de bouger ses membres, la capacité de diagnostiquer, la capacité de pratiquer une activité d'ordre médicale, la capacité d'élaborer des médicaments une pharmacopée, Allah a crée les élements qui composent les médicaments, l'effet curatif des médicaments est créé par Allah, la guérison est par Allah, par Sa Volonté, Il est celui qui guérit, Il à créé les créatures, les choix, les actes, les moyens, les causes, les effets.


    Donc en toutes circonstances il est indispensable de s'en remettre à Allah Subhanahu wa Ta`ala tout en se servant des causes qu'il met à notre disposition.

    Qu'il s'agit de l'invocation, de demande à Allah, et qu'il s'agisse de médication issue de la pharmacopée ainsi que des autres moyens disponibles afin de soutenir et améliorer la condition de la personne souffrante.

    Al-Hâkim dans son sahîh, le Prophète (Sallallahu `alayhi wa alihi wa sahbihi wa sallim) a dit d’après Saydinna ‘Ali ibn Abî Tâlib رضى الله عنه

    "L’invocation est l’arme du croyant et la colonne de la religion et la lumière des cieux et de la terre"


    La prise en charge de la personne souffrante est multi-disciplinaire concernant celle atteinte de schizophrénie.


    Il y a des témoignages sur ce site d'une association de personnes ayant eu des améliorations de leurs conditions et des conseils : https://www.collectif-schizophrenies.com/

    Pour ce qui est de votre interrogation concernant l'au-delà sachez que la condition d'une personne est mieux connue d'Allah. En principe, si l’état mental d’une personne est tel, que celà ne lui permette pas d'avoir une capacité de discernement, d'être responsable de ses actes alors elle sera excusé, Inch'Allah.


    D’après Sayyiduna ‘Ali (`alayhi as-salam wa RadhiAllahu `anhu), le Messager d’Allah (ﷺ) a dit:

    « La plume est levée au sujet de trois personnes [on n’inscrit pas les actions de ces trois personnes]: le dormeur jusqu’à ce qu’il se réveille, l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne la puberté, le fou que lorsqu’il aura recouvert la raison. »

    (Rapporté par Tirmidhi)

    Dans ce hadith, le prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit : « la plume est levé sur trois personne »
    (*) C’est à dire qu’il n’y a pas de péchés inscrits à l’encontre des gens qui rentrent dans l’une des trois catégories mentionnées.


    – « Celui qui dort jusqu’à ce qu’il se réveille » : une personne qui dors n’est pas responsable de ses actes.

    – « l’enfant jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de la puberté » : tant qu’il n’a pas atteint l’âge de la puberté.

    – « le fou jusqu’à ce qu’il retrouve sa raison »



    Wa Allahu A`lam
    Salam Aleykoum,

    Merci grandement pour votre message qui m'a vraiment fait du bien à lire. Tous les apports que vous avez joints dans votre message donnent de l'espoir, al hamdoulilah. Désolée pour la non-réponse, je suis nouvelle membre et je n'avais pas réussi à bien envoyer le message.

    Qu'Allah vous récompense et vous préserve

  8. #8

    Date d'inscription
    juillet 2020
    Localisation
    France
    Messages
    4

    Par défaut

    Citation Envoyé par BARAKA81 Voir le message
    Salam mon frère ou ma soeur je ne sais pas,

    Ma soeur est schizophrène je connais très bien cette maladie crois moi, elle avait un comportement agressive et des hallucinations elle a changé du jour ou elle a accepté sa maladie. Elle a pris des médicaments et elle elle est devenue normale mais avec des tas de barrières mentales comme les angoisses et des fois des actes de paranoïa elle voyait qu'il y avait un complot mondial contre elle c'est pour te dire. Maintenant avec les médicaments elle prend de la risperidone en caché elles stabilisé elle a fait trois séjours a l'hôpital par le passé. Le truc c'est que ta mère n'a pas de religion il faudrait ue tu lui parles de Dieu gentiment que tu mettes du Coran mais si elle entend des voix peut être que ça va être chaud je sais pas mais en tout cas essaye. dis lui si elle entend des voix qu'il ne faut pas qu'elle y prête attention ce sont des voix qui viennent du cerveau car son cerveau est malade . Amène là un dans un lieu de prières ou elle peut être accompagnée par une femme et vois comment elle se sent. Déjà ça l'apaisera. Tu sais chacun a des stades différents mais sache et dis lui que si elle veut s'en sortir il faut qu'elle se tourne vers Dieu fais une séance de prière avec elle faites dix minutes d'invocations ensemble le soir ensuite augmente de dix ou cinq minutes et fais des invocations pour elle. Tu sais prier pour sa mère est très important. Dieu pourra lui faciliter cette épreuve et la tourner vers Lui. Prie pour qu'elle ait une fin heureuse et qu'elle voit la lumière. Dieu l'aidera inchangé Allah. Voila c'est tout ce que je peux te dire de mon expérience avec ma soeur sa vie s'est améliorée des qu'elle a pris ses médicaments et qu'elle s'est mis a prier même si elle a quelques fois des actes de paranoïa. Voila in sua Allah kheir.

    Salam Aleykoum,

    Je suis une sœur. Merci tout d’abord pour ton témoignage. Ca fait plaisir de lire que dans certains cas il y a des presque rémissions cqr l’avis médical est de l’avis que c’est une maladie incurable. J’ai l’espoir qu’il puisse y avoir au moins un jour « un grand mieux » comme c’est le cas pour votre sœur, Al hamdoulilah.

    Je me renseignerai pour la risperidone, je ne m’y connais pas tellement niveau médicaments mais je sais qu’elle a essayé plusieurs traitements différents. Ca me dépasse un peu en ce qui concerne les psychotropes etc, ça m’est assez abstrait. Peut-être y’a-t-il des médicaments existants qui lui conviendraient beaucoup mieux et qu’elle n’a jamais eu jusqu’à maintenant ? En tout cas actuellement et depuis un moment, dans ses médicaments, il n’y a pas de risperidone. Je regarderai si elle en a déjà pris par le passé.

    Est-ce que vous savez si votre sœur prend autre chose à part ce médicament là ? Oui, comme vous avez dit, c’est un stade avancé ce qu’a ma mère et oui elle entend beaucoup de voix et a beaucoup d’hallucinations aussi. Je sais que c’est une maladie du cerveau.

    Pour l’amener dans un lieu de prière et prier avec elle, le souci est qu’elle refuserait ou resterait stoïque et inactive à cause de ses troubles, je le sais car elle est comme coupée du monde et la religion ne l’intéresse pas du tout. Avant qu’elle « tombe malade » elle était chrétienne. Je vais encore plus invoquer pour elle car avec elle pour le moment c’est malheureusement impossible. Merci pour l’espoir en tout cas. Qu’Allah vous en récompense et protège la santé de votre sœur.
    Dernière modification par talib abdALLAH ; 26/07/2020 à 13h46.

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •