Page 2 sur 2 PremièrePremière 1 2
Affichage des résultats 11 à 18 sur 18

Discussion: Un enseignant décapité en France qques jours après avoir présenté ds un cours de liberté d'expres° 1 caricature du Prophète Muhammad à ses élèves - 16/10/2020

  1. #11
    Administrateur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 728

    Par défaut

    Essonne : Il apporte son soutien au terroriste de Conflans sur Instagram, un adolescent de 14 ans placé en garde à vue

    Y.C.
    -


    20 octobre 2020, 12h58 │ MAJ : 20 octobre 2020, 13h04







    Illustration © Actu17


    L’adolescent de 14 ans a été placé en garde à vue pour « apologie du terrorisme ».


    INFO ACTU17. 80 messages apportant « implicitement ou explicitement » un soutien au terroriste de Conflans ont été identifiés sur les réseaux sociaux a fait savoir l’Élysée à l’issue du Conseil de défense qui s’est tenu ce dimanche. C’est notamment le cas d’une publication attribuée à un adolescent âgé de 14 ans sur Instagram, qui est domicilié dans l’Essonne.


    Ce dernier a été interpellé au domicile familial situé au Plessis-Pâte ce dimanche vers 13h30 par la police. Les forces de l’ordre avaient repéré son message de soutien au terroriste de Conflans-Sainte-Honorine, qui était accompagné d’une image du journal télévisé d’une chaîne d’informations française évoquant l’attaque : « Miskin (« pauvre » en arabe, ndlr) ça vous apprendra à parler de Charlie Hebdo, de vous foutre de la gueule des musulmans, bande de fils de pute, cheh le prof, c’est pas la faute du terroriste ! »


    Une perquisition a été réalisée dans le domicile et les enquêteurs ont saisi l’ensemble du matériel informatique ainsi que les téléphones portables, afin qu’ils puissent être exploités.


    Le mis en cause de 14 ans qui est scolarisé dans un collège de Brétigny-sur-Orge, a été placé en garde à vue pour « apologie du terrorisme ». Ce dernier était inconnu des services de police jusqu’ici.

  2. #12
    Administrateur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 728

    Par défaut

    Professeur décapité : le terroriste aurait écrit son intention de régler le problème «à sa manière» à Brahim C. et Sefrioui


    Y.C.
    -

    20 octobre 2020, 11h46 │ MAJ : 20 octobre 2020, 11h55







    Des policiers implantés sur le périmètre de sécurité ce vendredi soir à Conflans-Sainte-Honorine. (image Clément Lanot)


    Le terroriste, Abdoullakh Anzarov, aurait affirmé ses intentions à Brahim C. et Abdelhakim Sefrioui.


    Les investigations se poursuivent dans le cadre de l’enquête sur l’attentat de Conflans-Sainte-Honorine. Selon Le Parisien, Les policiers de la SDAT et la DGSI qui sont en charge du dossier, ont découvert que le terroriste Abdoullakh Anzarov a passé un appel téléphonique à Brahim C., le père d’une élève de 4ème qui avait Samuel Paty comme enseignant, et qui est à l’origine d’une vidéo sur les réseaux sociaux critiquant le professeur.

    Un appel peu avant l’attentat dont on ne sait pas à ce stade, si le destinataire a répondu. Brahim C. avait laissé son numéro de téléphone dans sa vidéo afin d’être contacté facilement.



    Un message où il évoque ses intentions


    Le terroriste serait allé plus loin. Selon LCI, il aurait écrit, avant l’attaque, à Brahim C. mais également à Abdelhakim Sefrioui, cet homme fiché S et inscrit au FSPRT qui avait accompagné le parent d’élève au collège pour se plaindre de Samuel Paty, et qui s’était lui aussi exprimé dans une vidéo, traitant l’enseignant de « voyou ». L’assaillant leur aurait fait part de son intention de venger le prophète et de régler le problème « à sa manière ». Les deux hommes n’ont jamais alerté la police à ce sujet. Ces derniers sont toujours en garde à vue ce mardi matin.


    Par ailleurs, des proches d’Abdoullakh Anzarov ont indiqué que ce dernier avait changé de comportement ces derniers temps et qu’ils évoquaient régulièrement les vidéos de Brahim C. et Abdelhakim Sefrioui relate Le Parisien.



    Deux fois 150 euros pour qu’on lui désigne Samuel Paty

    Le tueur se trouvait déjà devant le collège du Bois d’Aulne de Conflans, vers 16 heures le jour de l’attaque. Il a abordé au moins deux collégiens pour leur proposer deux fois 150 euros précise le quotidien francilien. Le terroriste souhaitait savoir à quoi ressemblait Samuel Paty et donc pouvoir l’identifier en vue de son acte macabre.

    L’un des élèves, âgé de 14 ans, a expliqué aux enquêteurs au cours de sa garde à vue qu’il avait pressenti qu’Abdoullakh Anzarov avait des intentions malveillantes, car il a évoqué les caricatures de Charlie Hebdo. Il n’imaginait toutefois pas que cet homme avait l’intention de tuer l’enseignant selon son récit.


    Avant d’être remis en liberté, le collégien a également raconté qu’il avait partagé cet argent avec des camarades. Ils auraient ensuite désigné Samuel Paty au terroriste, devant l’établissement, alors que le professeur prenait la direction de son domicile. Les adolescents concernés ont été placés en garde à vue à leur tour. Au total, quinze personnes sont actuellement interrogées par les policiers.

  3. #13
    Avatar de mohamed romain
    Date d'inscription
    juillet 2010
    Localisation
    Cassis
    Âge
    29
    Messages
    7 158

    Par défaut

    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message

    [Neuf personnes sont actuellement en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la décapitation d'un professeur d'histoire, vendredi, dans les Yvelines. Parmi elles, le père d'une élève du collège. Quelques jours avant le drame, il avait dénoncé l'attitude du professeur, qui avait montré à ses élèves une caricature de Mahomet, dans une vidéo très relayée sur les réseaux sociaux.

    Son rôle est au cœur des investigations des enquêteurs. Au lendemain de la décapitation d'un professeur d'histoire-géographie près d'un collège de Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, neuf personnes se trouvent en garde à vue, dont plusieurs proches de l'assaillant, un jeune russe tchétchène de 18 ans. Mais un parent d'élève a également été interpellé à Chanteloup-les-Vignes. Il y a quelques jours, dans une vidéo très relayée sur les réseaux sociaux, il avait pointé l'attitude de la victime, qui avait montré à des élèves une caricature de Mahomet publiée dans Charlie Hebdo.

    Dans cet enregistrement mis en ligne la semaine dernière, l'homme pointe l’attitude du professeur d’histoire-géographie, qui a montré la caricature dans le cadre du programme sur la liberté d’expression. Ce père d’une collégienne s'y dit choqué, qualifie l’enseignant de "voyou" et appelle à le dénoncer, en diffusant son identité.

    C'est un peu la version moderne de "Wanted, dead or alive". Le Far West. Attention les Indiens et autres cow boys mal intentionnés: les sheriffs veillent au grain.


    Citation Envoyé par talib abdALLAH Voir le message

    Ce père de famille a également porté plainte contre l'enseignant le 8 octobre, puis refusé de venir à la convocation une semaine plus tard. En revanche, il est allé se plaindre auprès de la principale du collège, et était accompagné, ce jour-là, par un homme très impliqué dans la mouvance islamiste. Ce dernier a été placé en garde à vue, tout comme sa compagne. Ils ont été interpellés à Evry. L'homme est connu des services de renseignement.

    Sa fille n'était pas l'élève du professeur assassiné

    Selon les tous derniers éléments de l’enquête, le père de l'élève à l'origine de la vidéo ne dit pas la vérité dans son message. En réalité, sa fille ne se trouvait pas dans la classe le jour où l'enseignant à montré la caricature aux élèves, et n'a même jamais eu cours avec la victime, ayant un autre professeur d'histoire. Peut-être avait-elle entendu parler de l’épisode des caricatures et l’a-t-elle raconté chez elle.

    Reste que la vidéo a été très relayée sur les réseaux sociaux, y compris par le terroriste qui a décapité l'enseignant. Ce jeune homme de 18 ans, né à Moscou, est le fils de réfugiés tchétchènes installés à Évreux. Il était jusqu'à présent inconnu des services de renseignement, et n'avait jamais été arrêté par la police. Plusieurs de ses proches se trouvent actuellement en garde à vue.
    Autrement dit, le mensonge au service de l'islam. Menteurs comme des arracheurs de dents, mais c'est pas grave,, au contraire, si c'est pour une "bonne cause".

    Et gare à ceux qui s'opposeraient à ces "justiciers".

  4. #14
    Administrateur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 728

  5. #15
    Administrateur Avatar de talib abdALLAH
    Date d'inscription
    juin 2014
    Localisation
    France
    Messages
    12 728

    Par défaut

    As-salam `alaykum wa rahmatullahi wa barakatuh

    Soyez vigilants inch'Allah dans les réseaux sociaux surtout dans le contexte actuel

    Sans nier qu'il y a des musulmans qui adhérent à des groupes djihadistes ou takfiri,fondés par des musulmans,il y a ce paramètre de l'instrumentalisation politique par d'autres partisans de différentes ideologies une stratégie employée par des individus ou des services étatiques

    Concernant le cas cité ci-dessous officiellement il ne serait pas lié à un service étatique faisant de la guerre psychologique qu'en serait-il dans le cas où des experts dans ce domaine useraient des réseaux sociaux de cette manière dans des buts politiques

    Allahu A`lam

    ==> Vigilance : Trollage dans les réseaux sociaux pour provoquer un clash entre musulmans et chrétiens suites aux événements récents

  6. #16
    Editeur
    Date d'inscription
    octobre 2010
    Localisation
    France
    Âge
    29
    Messages
    2 223

    Par défaut

    Citation Envoyé par Le Paria Voir le message
    Quoi qu'il en soit, il s'agit toujours des mêmes procédés dans les sociétés multiculturelles, dévier la colère légitime des peuples sur des situations sociales et économiques graves vers des conflits communautaires et favoriser un agenda axé sur la restriction de liberté individuelle. Ingénierie sociale qui fonctionne malheureusement toujours car au royaume des aveugles le Borgne sera bientôt roi.
    Salam aleykoum,

    Nouvel attentat, quelques heures après l'annonce du confinement et donc de la destruction du monde artisan, des indépendants et des petites PME. Les "terroristes" seraient t-ils leurs meilleurs amis pour dévier systématiquement au moment opportun la colère du peuple français contre son gouvernement vers les musulmans ? Ou s'agit-il d'autres choses ? Comprenne qui pourra, je pense qu'il n'y a plus besoin de preuves talib^^
    Ô les croyants! Quiconque parmi vous apostasie de sa religion... Allah va faire venir un peuple qu’Il aime et qui L’aime, modeste envers les croyants et fier et puissant envers les mécréants, qui lutte dans le sentier d’Allah, ne craignant le blâme d’aucun blâmeur[...]

  7. #17
    Avatar de oumma2018
    Date d'inscription
    décembre 2018
    Localisation
    ...
    Messages
    1 143

    Par défaut

    Salam alekom,franchement c est de pire en pire, au moins deux personnes armees de couteau arretees aussi a Lyon et ailleurs,( un disant etre de generation identitaire ) des groupes de fous ont decide de commencer la guerre civile juste au moment du confinement oui comme par hasard... Le meurtre economique des petites entreprises a besoin d etre bien couvert.. plus on parle fort moins on entend les contestations.

  8. #18

Page 2 sur 2 PremièrePremière 1 2

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •