Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Discussion: Al-moukhtasar + La Parole

  1. #1
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Al-moukhtasar + La Parole

    [size=18px] l’auteur dit :
    « sa parole est sans commencement, comme tous ses attributs; car aussi bien dans son entité que dans ses attributs et actes, il est différent de toutes les créatures »; « loin de lui tout ce que profèrent les injustes ».

    la parole de dieu qui est son attribut, n’a ni commencement ni fin. elle n’est pas constituée de lettres, ni de sons.
    [/size]


    [size=18px] parole : [/size]
    il y a :
    - ceux qui disent que dieu n’a pas l’attribut de la parole (les mou^tazilites). ces gens-là sont des égarés, c’est de la mécréance. pour eux, que signifie parler ? c’est créer une parole dans quelque chose. ils disent que dieu crée des sons et des lettres dans les choses. par exemple, quand moïse est allé au mont sinaï, ils disent que dieu a créé la parole dans l’arbre qui se trouvait là. et selon eux, c’est cela que veut dire «parler» pour dieu. c’est de la mécréance, parce que c’est nier l’attribut de la parole. dans ce cas, on ne pourrait pas dire que c’est dieu qui a parlé, mais l’arbre. en outre, on lit dans le qour’àn 4/164 « (…) dieu parla à moïse. » il a entendu, dans le sens : « je suis, en vérité, ton seigneur ! ote tes sandales : tu es dans la vallée sainte de tuwa. » qour’àn 20/12. si c’était l’arbre qui avait parlé, et qu’il ait dit cela… ce ne serait pas logique. autre argument : si c’était l’arbre qui avait parlé, les fils d’israël seraient plus gradés que moïse, car ils ont entendu la parole (c’est-à-dire les ordres) de dieu par l’intermédiaire d’un prophète, alors que celui-ci l’aurait entendue d’un arbre. en réalité, il est écrit dans le qour’àn que dieu a honoré moïse en lui faisant entendre sa parole. l’honneur ne vient pas d’un arbre. de plus, quand on dit que la parole de dieu n’est composée ni de sons, ni de lettres, ils demandent : « alors comment un être humain pourrait-il l’entendre ? » en réalité, il n’est rationnellement pas impossible d’entendre ce qui n’est ni lettre, ni son. de même qu’au paradis, les croyants verront dieu sans forme, sans couleur, sans place…
    remarque : les mou^tazilites sont divisés en deux groupes. ceux qui nient l’attribut de la parole : ils sont déclarés mécréants à l’unanimité. et ceux qui disent que le qour’àn est créé, en désignant par là l’expression de la parole divine. ce n’est pas de la mécréance. c’est pourquoi certains savants, en particulier après les premiers siècles, ont dit que les mou^tazilites ne sont pas des mécréants. mais on ne le dit pas, pour éviter que les gens pensent que l’on parle de l’attribut de dieu.
    les wahhabites font partie du groupe des moujassima, de «jism», le corps. ce sont ceux qui attribuent à dieu un corps. on les appelle également mouchabbiha, de chabbaha, faire ressembler dieu à sa créature. les deux noms désignent le même groupe. un d’eux a même été jusqu’à dire : « attribuez à dieu ce que vous voulez, sauf la barbe… » parce qu’on ne peut pas trouver de texte dans lequel il est écrit qu’il a la barbe. les wahhabites sont ainsi appelés parce qu’ils suivent un individu dénommé Mouhammad ibnou ^abd al-wahhab, qui est apparu il y a deux siècles. ces gens-là disent donc que dieu parle avec des lettres et des sons. biens que «sains d’esprits», ils n’ont pas la raison.

    - ceux qui disent que la parole de dieu est formée de lettres et de sons. pour eux, dieu parle comme nous. c’est aussi de la mécréance : c’est faire ressembler dieu à sa créature. parce que les lettres, les sons, sont des créatures. quand ont dit <koun>, il y a d’a bord le kàf, puis le noùn. c’est une succession. et qui dit succession dit créatures. pourquoi précise-t-on lettres et sons ? la parole n’est pas forcément faite de lettres, parce qu’il y a des sons qui ne sont pas des lettres comme le son du daf, le fait de se racler la gorge,… la parole peut parfois être interne, dans le cœur. on exprime notre pensée par l’écriture, la parole. il ne se produit pas de créatures en dieu. ce deuxième groupe est celui des anthropomorphistes. ils <corporisent> dieu (en arabe, moujassima). chaykh ^abdoullàh donne un argument très fort pour contrer ceux qui affirment que la parole de dieu est formée de sons et de lettres. il se base sur un verset (6/62) qui dit, dans le sens : « …le jugement ne lui appartient-il pas ? il est prompt à régler les comptes. » et le jour du jugement (hiçab) va durer 50'000 ans, au cours desquels chacun sera questionné sur tout ce qui se trouve dans son livre. alors si la parole de dieu était formée de sons et de lettres, ce laps de temps ne suffirait même pas à questionner satan, qui vit depuis plus longtemps que cela. il ne mourra que quand l’ange israfil soufflera dans le cor, et il a été créé avant adam (ni adam, ni eve ne sont passé par le stade de bébé). avant le jugement, s’écoule déjà 40 ans, à passer sous le soleil. et ce sera tellement pénible pour les mécréants qu’ils demanderont à dieu de les en sortir, même si pour cela ils doivent aller en enfer. les gens iront d’un prophète à l’autre, jusqu’à Mouhammad :mhd1: . et c’est le seul qui intercédera pour que le jugement commence. c’est ce qu’on appelle la grande intercession. il y a plusieurs sortes d’intercesseurs : les prophètes, les anges,… mais pour que commence le jugement, ils vont aller chez un prophète, puis chez un autre… et tous diront : « ce n’est pas moi » (c.à.d. que ce grade, cette particularité, n’est pas pour lui), jusqu’au prophète Mouhammad :mhd1: .

    entre les deux groupes, il y a les sunnites qui disent que dieu a l’attribut de la parole, qui est sans commencement ni fin.
    il y a d’une part, la parole de dieu qui est son attribut, et d’autre part, l’expression de cette parole.
    pour expliquer cela, les savants ont pris l’exemple du feu. il a une réalité hors de notre cerveau, en dehors du raisonnement. a un enfant qui s’en approche, on dit : « attention, tu vas te brûler. » il a également une réalité dans la parole. on dit <le feu>. mais est-ce que le mot <feu>, c’est le feu qui est à l’extérieur de la pensée ? non, sinon on s’y brûlerait. et il y une existence dans l’écriture, quand on met <feu> ou <flamme> : est-ce que c’est le vrai feu ? non, autrement cette feuille serait déjà brûlée. il a également une existence dans notre pensée.
    la parole ou l’écriture, sert à exprimer ce que l’on a dans la tête, ce que l’on pense, aussi bien que la réalité. il peut y avoir plusieurs mots pour désigner la même chose, parce que c’est une expression. que l’on utilise des synonymes ou des langues différentes, la réalité est toujours la même. l’expression n’est pas la chose elle-même.
    quand ont écrit dieu, d-i-e-u, on n’adore pas ces 4 lettres. mais c’est une expression pour désigner celui qui n’a ni commencement ni fin. et cette expression a un commencement et une fin, puisqu’on l’a écrite.
    comme autre preuve, il y a un hadîth qui dit, dans le sens :
    « ne voyagez pas avec le qour’àn en terre ennemie. »
    rapporté par boukhâriyy


    ici, il s’agit du livre et non pas de l’attribut. on ne vent pas le qour’àn à un mécréant, on ne le lui laisse pas en dépôt non plus.
    quand quelqu’un lit le qour’àn, il y a la personne qui récite, il y a la récitation et ce qui est récité qui est la parole de dieu. la récitation est liée au récitant, tous deux sont créés. quant à ce qui est récité, c’est la parole de dieu qui n’est pas créée. quand quelqu’un écoute le qour’àn, il y a l’ouïe, il y a l’audition et ce qui est entendu qui est la parole de dieu. l’audition est liée à l’ouïe et tous deux sont créés. quant à ce qui est entendu, c’est la parole de dieu qui n’est pas créée. c’est pourquoi ont dit qu’il a une belle lecture, une belle récitation. exemple : lorsque je récite un poème d’untel, ce que je récite ce n’est pas ce qu’il a écrit lui…
    il y a un verset dans le qour’àn qui dit, selon l’interprétation exégétique :
    « acquitte-toi de la prière au déclin du soleil jusqu’à l’obscurité de la nuit; fais aussi une lecture à l’aube : le qour’àn (la lecture) du fajr (de l’aube) a des témoins. »
    qour’àn 17/78

    c’est-à-dire la récitation que l’on fait au moment du fajr. parce qu’il y a des anges qui montent et descendent au fajr et au ^asr. le sens de ce verset est que les anges assistent à cette récitation du qour’àn du fajr.
    le mot qour’àn a plusieurs sens, et il est important de savoir lequel dans une phrase donnée. c’est pourquoi on peut dire aussi que tous les prophètes ont lut le qour’àn puisqu’il est l’expression de la parole de dieu.
    quand dieu a défié les mécréants d’amener une sourate, ce n’est pas son attribut, qui n’a ni commencement ni fin. le qour’àn peut désigner la récitation, l’attribut ou le moushaf. quand ont dit : « j’ai lu la moitié du qour’àn », on parle du moushaf.
    il y a 104 livres révélés.
    le qour’àn, parole de dieu, n’est pas créé. « qour’àn a deux sens : la parole de dieu, et son expression. on ne dit pas que le qour’àn est créé. pourquoi ? parce que celui qui nous entend peut penser que l’on parle de la parole de dieu, de son attribut.
    l’imam Ahmad a été fouetté, frappé et emprisonné plusieurs mois, parce qu’il a toujours refusé de dire que le qour’àn est créé. boukhâriyy a aussi subi cette épreuve. il disait ; « nos actes sont créés. » a une époque donnée, les mou^tazilites sont arrivés a des postes élevés au point de pouvoir influencer certains califes. mais les wahhabites, qui soi-disant suivent Ahmad, se basent là-dessus pour dire : « voilà il n’a pas voulu le dire, parce que ces lettres et ces sons ne sont pas créés. »
    les moujassima disent : « ma lecture n’a pas de commencement. » eux-mêmes auraient un commencement, mais pas leur lecture ! ibnou taymiyah, lui, prétend que dieu a toujours parlé, avec des lettres, sans commencement. chaque lettre est créée mais sans commencement. toujours son même système.
    un jour, un soi-disant savant a écrit un verset au tableau et a demandé à ses élèves ce que c’était : «la parole de dieu» ils ont dit : «voilà, ce sont des lettres et des sons.» alors, un savant a effacé le tableau et a dit : «alors, il n’y a plus de parole de dieu…» ce n’est pas cela la parole de dieu, son attribut. c’est une expression.
    quand on brûle les lettres qui forment le nom de dieu, est-ce qu’on brûle dieu ? bien sûr que non !
    les savants, qui sont pointilleux, disent la phrase : « le qour’àn, parole de dieu, n’est pas créé. » plusieurs d’entre eux ont été tués pour avoir refusé de dire que le qour’àn est créé. les sunnites ont parfois refusé d’entrer en matière sur ce sujet, en particulier avec des gens qui n’ont pas de science. et quand ont dit ou on lit parfois du mal sur la science du kalam dans les textes de certains savants, ça ne concerne pas celle des gens de la droiture, mais plutôt les gens qui ont essayé de faire de la dialectique (chercher les contradictions de la réalité pour les dépasser). on a appelé la science du tawhid. science du kalam suite aux grandes discutions faites au sujet de la parole. ce sont surtout les moujassima qui contredisent la science du kalam (science de la parole). les wahhabites détestent cette science. et si on voit que ach-chàfi^iyy et bien d’autres ont parlé en mal de la science du kalam, c’est parce qu’elle est de deux sortes : celle des égarés et celle des sunnites. et c’est celle des égarés dont ils parlaient en mal. ils ne parlaient pas de la science du kalam des sunnites qui va avec la raison et les textes. et celui qui a plus ou moins mis un terme à cette épreuve a dit : «est-ce que le prophète et les compagnons, ont su cela ?» a cette époque, c’était les mou^tazilites qui avaient la force, la puissance, comme maintenant il y a les wahhabites. ils influençaient le calife, et mettaient les savants à l’épreuve. plusieurs l’ont dit, par la langue, parce qu’ils y étaient contraints. mais d’autres ont refusé de dire même cela. alors, certains ont été tués. jusqu’à ce qu’un chaykh pose donc cette question : - ils l’ont connu. est-ce qu’ils en ont parlé ? (est-ce qu’ils ont mis les gens à l’épreuve là-dessus ?) – non. – alors pourquoi ne fais-tu pas comme eux ? il n’a pas trouvé d’arguments pour répondre, et a dit : oui, c’est vrai. pourquoi est-ce que je mets les gens à l’épreuve ? » il n’y a pas de texte où le prophète :mhd1: a dit que le qour’àn est créé. l’histoire est consignée dans les livres. mais ils ont détourné des hadîths, des versets équivoques. il y a un hadîth qui dit, dans le sens :
    « au jour du jugement, il y a la sourate al-baqara qui vient, la sourate al imran (…) »
    rapporté par mouslim


    c’est la parole de dieu. et ils ont dit : « si ce n’était pas créé, comment viendrait-elle ? » bien sûr, ici, c’est la récompense de cette lecture qui va vernir. interprété par Ahmad.

  2. #2
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Al-moukhtasar + La Parole

    [size=18px]ainsi donc, si on entend par le qour’àn, l’evangile, la thora, les psaumes et tous les autres livres révélés, la parole de dieu, ils sont sans commencement, et ne sont constitués ni de lettres ni de sons. en revanche, s’il s’agit de l’expression de la parole divine, dont une partie est en arabe, une autre en hébreu et une autre encore en syriaque, elle est créée et ces livres ne sont pas l’œuvre d’un ange ou d’un être humain.

    il ressort de ce qui précède que le qour’àn a deux explications :
    - pour désigner la parole divine, qui n’est pas constituée de lettres ni de sons et qui n’est pas en langue arabe ou autre chose
    - pour désigner la parole révélée que récitent les croyants

    afin de rapprocher les idées, prenons un exemple. le mot «dieu» est une expression pour désigner l’entité éternelle, qui n’a pas de commencement ni de fin. en disant donc que nous adorons dieu, ce qui est voulu c’est l’entité. de même si ont écrit le mot dieu et qu’on demande qu’est-ce que c’est ? la réponse sera : - c’est dieu. cela ne veut pas dire que nous adorons ces lettres, mais elles désignent plutôt l’entité qui n’a pas de commencement ni fin.
    de même que les attributs de dieu, dont la science, la puissance, la volonté sont sans commencement ni fin, sa parole non plus n’a pas de commencement ni fin. elle n’est pas formée de lettres ou de sons.
    dieu est différent de toutes ses créatures : ni son entité, ni ses attributs ne ressemblent à ceux des créatures. il en est de même pour ses actes qui ne ressemblent pas à ceux des créatures, car l’acte de dieu est sans commencement ni fin. et ce qui est par son acte est créé. ainsi donc, nous sommes, nous les « ^awàlimes », les effets de sa puissance; il nous a tirés du néant par une puissance qui n’a pas de commencement ni fin.[/size]



    [size=18px] attributs : [/size]
    et dieu entend ce qui est audible (al-masmou’at), ce qu’il est possible d’entendre. il entend sa parole. dieu a la vue qui n’a pas de commencement, mais on ne dit pas que dieu a vu ce monde dans son non-commencement, car ce monde a un commencement. la vision concerne ce qui est visible, ce qui existe, mais pas l’impossible, car il n’existe pas. on ne peut pas faire de parallèle avec : dieu a su dans son non-commencement, car on a vu que la science concerne tout (nécessaire, possible et impossible rationnel).

  3. #3
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Âge
    37
    Messages
    382

    Par défaut Al-moukhtasar + La Parole

    jazâki-llâhou khayrâ.

Discussions similaires

  1. La parole de l'unicite
    Par stranger-cry dans le forum Poésie
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/02/2012, 22h23
  2. Parole : Ya Latif :
    Par 1-frère dans le forum Vidéos
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/01/2012, 18h05
  3. meditez sur cet parole
    Par abou sadia dans le forum Autres sujets islamiques
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/12/2009, 07h08
  4. La Parole De Allah
    Par Hajj Amir dans le forum Al-`Aqîdah - La Croyance, la Foi
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/05/2005, 10h39
  5. Al-moukhtasar + Qu'Est-ce Que Le Moukhtasar?
    Par mysti dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/09/2004, 01h18

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •