Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Page 1 sur 3 1 2 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 25

Discussion: Education Des Enfants

  1. #1
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Education Des Enfants

    [size=18px] l'education des enfants [/size]

    il y a un verset dont le sens est:
    "protégez-vous, vous et vos familles, du feu dont l'essence sont les gens et les pierres."

    que signifie protégez-vous, vous et vos familles? c'est-à-dire en apprenant la religion.
    aboù taleb a dit:
    "apprenez la science et apprenez-là à vos familles."
    et le prophète :mhd1: a dit dans un hadith:
    "chaque être humain qui naît, naît sur la fitra, puis les parents font qu'il devient juif, chrétien, etc. ou il reste sur sa fitra."

    qu'est-ce que la fitra? adam se trouvait dans un endroit lorsque dieu a fait sortir de son dos tous les êtres humains. il leur a dit: - ne suis-je pas votre dieu? tous répondirent: - oui, car ils étaient sur la croyance comme quoi il est le seul créateur, l'unique. puis, les âmes furent mises dans les corps, elles oublièrent tout, mais c'est pourquoi elles ont un penchant pour l'Islam, et ce sont les parents qui font qu'elles penchent pour telle ou telle religion.
    on n'a pas le droit de dire du nouveau-né de parents mécréants qu'il est un musulman. on se comporte avec lui comme on se comporte avec les mécréants du point de vue enterrement et autre. en vérité, il n'est pas mécréant mais sous le penchement comme par expliqué ci-dessus, puisqu'il a témoigné que dieu est le créateur.
    l'éducation est très importante pour les enfants et comme un dépôt pour nous. le coeur de l'enfant est pareil au diamant pur, il est apte à recevoir diverses sortes de gravures et c'est pourquoi son avenir dépend de son éducation. si les parents lui enseigne le bien, il aura le bonheur dans cette vie et dans l'au-delà et tous deux auront de la récompense. l'enseignant et celui qui applique l'enseignement. aussi, si les parents enseignent le mal à l'enfant qui l'applique, ils auront les mauvais actes sur leur dos. que l'enseignant lui apprenne donc le bon comportement, les bonnes moeurs et qu'il n'habitue pas l'enfant à une vie de délices et de confort, car s'il en était ainsi, arrivé à la puberté, l'enfant cherchera les habitudes de son enfance. que l'enseignant l'éloigne des mauvais compagnons et qu'il choisisse bien la mère de ses futurs enfants. celui qui veut prendre une nourrice pour son enfant, qu'il choisisse celle qui se nourrit du licite car ainsi, il y aura de la baraka dans son lait. mais il n'y a pas de bénédiction pour l'enfant dans la nourrice qui se nourrit d'illicite, et l'enfant peut se trouver influencé par une telle femme qui ne suit pas la religion.
    qu'il soit donné un beau nom à l'enfant et pas n'importe quoi.
    parmi les bons signes qui montrent que l'enfant va être bien, c'est qu'il a la pudeur ce qui montre son bon coeur, ce qui montre qu'il va avoir un bon raisonnement, alors que l'enseignant utilise cette pudeur afin de bien l'éduquer.
    parmi les mauvais signes il y a la gourmandise. l'enfant mange beaucoup et aime manger beaucoup. alors dans ce cas que l'enseignant le retienne en ne le laissant pas manger ce qu'il veut. qu'il lui apprenne à manger avec la main droite et que l'enfant laisse manger les autres avant lui. qu'il lui apprenne à faire attention à ne pas salir ses habits et à mâcher lentement. qu'il ne le laisse pas fixer la nourriture et qu'il lui donne deux fois par semaine du pain sans accompagnement afin qu'il apprenne à manger simplement. qu'il lui apprenne que le musulman ne mange pas par délice et qu'il lui apprenne à ne pas être quelqu'un qui cherche la nourriture.
    qu'il le fasse aimer à porter le blanc qui est recommandé dans la religion par le prophète :mhd1: , et qu'il évite de lui faire porter des habits de luxe pour ne pas l'habituer au confort et aux délices, de façon que si la vie lui tourne le dos, il ne se sente pas déprimé.
    qu'il lui fasse éviter les mauvais compagnons qui ont l'habitude de la vie confortable, car l'enfant apprend beaucoup des gens qu'il fréquente. s'il ne fait pas attention à son éducation, il peut être jaloux, égoïste et avoir un mauvais comportement et il se peut qu'avec une bonne éducation il le protège.
    parmi les savants connus, il en est qui ont dit que la propreté des habits et du corps apaise l'esprit, et si on ajoute à ça le bon parfum, cela fortifie la raison.
    on commence par enseigner à l'enfant le qour’àn avec lequel il aura la bénédiction; on lui parlera beaucoup des histoires des pieux qu'il va aimer en essayant de les imiter.
    si l'enfant applique la bonne éducation, il mérite qu'on parle en bien de lui et qu'on lui montre qu'on est content de lui. ainsi, ça l'encourage à continuer.
    si tout en sachant que telle chose n'est pas bien, l'enfant se comporte mal puis il a essayé de le cacher, que son éducateur fasse comme s'il n'était pas au courant car ainsi l'enfant a regretté. il a dit qu'il ne recommencerait pas et il a essayé de cacher, et si l'éducateur le dévoile, cela peut l'encourager à continuer cette chose. si l'enfant répète la chose, qu'il le prenne de côté et lui montre qu'il a fait quelque chose de pas bien, qu'il montre qu'il est fâché par cette chose inacceptable que l'enfant a fait. que l'éducateur ne prenne pas toujours l'habitude de gronder l'enfant car cela finirait par ne plus l'impressionner.
    lorsque l'éducateur gronde, qu'il le fasse fermement, surtout le père et que la mère dise: - je vais le dire à ton père, ce qui impressionne l'enfant.



  2. #2
    Date d'inscription
    juillet 2003
    Âge
    37
    Messages
    250

    Par défaut Education Des Enfants

    barakAllahou fik mysti pour ce post très interessant.
    as-tu d'autres conseils à donner?

    rose13

  3. #3
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Education Des Enfants

    oui j'en ai d'autres patience, ca viendra

  4. #4
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    1 315

    Par défaut Education Des Enfants

    baaraka l-lahou fiki mysti

    on attend la suite in cha'Allah

  5. #5
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Education Des Enfants

    [size=18px] les tuteurs des enfants [/size]

    sachez bien que les tuteurs des enfants: le père, la mère et les grands-parents maternels et paternels, dans des cas bien précis, doivent ordonner à leurs enfants, lorsqu'ils atteignent l'âge de 7 ans (lunaires), de faire la prière. pourquoi 7 ans? parce que la plupart des enfants à cet âge-là commencent à comprendre. ils arrivent à l'âge de discernement (tamise). bien sûr il y a des enfants qui, à cause de leur intelligence, peuvent atteindre cet âge-là un peu avant. si les parents constatent que leur enfant a atteint l'âge de discernement (tamise), c'est une obligation pour eux que d'ordonner à leur enfant de faire la prière. ordonner veut dire qu'il leur faut quand même choisir des mots qui suffisent pour que l'enfant fasse la prière. si cela est suffisant que de dire: -"sois gentil, fais la prière", à ce moment-là on n'a pas besoin de le dire d'une façon plus grave comme: -"attention si tu ne fais pas la prière, je ne serai pas content." on n'est pas obligé de menacer l'enfant tout de suite. on commence avec la gentillesse et si celle-ci ne suffit pas, on élève le ton tout en étant gentil. lorsque l'enfant atteint l'âge de 10 ans et qu'il ne fait pas la prière sur simple ordre, c'est une obligation pour le tuteur de le frapper. il n'a pas à utiliser le fouet et il ne doit pas le frapper sur le visage ni sur les endroits sensibles.

    remarque:
    "on ne traite pas la femme comme un enfant de 10 ans qui ne fait pas la prière, c'est-à-dire que ce n'est pas une obligation de la frapper du fait qu'elle ne s'acquitte pas de la prière. mais est-ce interdit de le faire? non! il peut le faire car cela rentre dans la règle de blâmer le blâmable."


    et si quelqu'un ordonne à sa femme de faire la prière et que celle-ci insiste à ne pas la faire par paresse alors:

    - ce péché revient à elle et non pas à lui, tant qu'il a fait le nécessaire, suivant ce qu'il connaît, pour lui ordonner de prier;
    - il n'est pas obligé de divorcer.

    et on comprend du qour’àn 20/133 (selon l'expression exégétique):
    "recommande la prière aux tiens (femmes, enfants), ne te lasse pas toi-même de prier. tu nous fais comprendre que l'ordre suffit pour les femmes. il est demandé au mari de l'ignorer (hijran) à moins que ce soit pour des choses urgentes, et que ce soit pour moins que 3 jours. il n'est pas obligé de la répudier (divorcer)."


    ceci en ce qui concerne la prière, car il y a un hadith dans la tradition qui nous donne ça.
    quant au jeûne (syam), c'est suivant le jugement du tuteur pour comprendre le cas. si le tuteur a jugé que son enfant est capable de jeûner à cet âge, alors il le lui ordonne. s'il le voit de telle façon que celui-ci ne puisse pas jeûner, il le laisse. donc s'il sent par son jugement personnel, sa réflexion, que l'enfant est capable de jeûner, il doit le lui ordonner à l'âge de 10 ans. le jeûne est en comparaison à la prière (un ijtihad), qui est là suite à un hadith. cela en ce qui concerne la fille comme le garçon.
    il faut aussi, pour qu'il puisse prier, que le tuteur lui apprenne les piliers de la prière, les conditions pour la faire ainsi que ce qui la coupe. et il doit comprendre ça, car s'il ne comprend pas qu'il n'a pas le droit de rigoler ou de parler autre chose que la fatiha, le dhikr comme Allahou akbar etc., dans la prière, il va le faire et c'est pour cela qu'il faut lui apprendre toutes ces choses.
    il faut aussi lui apprendre toutes les règles nécessaires qui concernent le jeûne.
    pour l'enfant qui a le père, la mère et les grands-parents, si une de ces personnes a fait le nécessaire, les autres n'ont pas à recommencer la même leçon. une seule réprimande suffit.

    sachez que al imàn (la foi) doit être enseignée à l'enfant dès son plus jeune âge, afin qu'il en apprenne le sens ou l'explication au fur et à mesure de sa croissance.

    il faut commencer par

    la lui apprendre
    puis la lui faire comprendre,
    la lui faire croire
    et le convaincre
    en lui faisant admettre cette vérité.



    .../...

  6. #6
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Education Des Enfants

    en effet, on peut obtenir beaucoup d'un jeune enfant sans avoir besoin de lui apporter des arguments, car le coeur de l'homme, au début de sa croissance, s'ouvre à la foi sans avoir besoin de preuve.

    il faut, par la suite, renforcer cette âme et la raffermir - de même pour l'homme du commun - jusqu'à ce qu'elle soit bien consolidée et ne puisse plus être ébranlée.

    dans le même temps, l'enfant apprendra à réciter le qour’àn et on lui enseignera la signification de quelques ayats (versets). il lira les hadiths (paroles du prophète :mhd1: ) et apprendra leurs significations. il apprendra les fonctions des pratiques rituelles (obligations dans l'Islam) et ainsi sa foi se trouvera consolidée avec ce qu'il aura appris et compris de l'explication de la foi, éclaircie par le qour’àn et les hadiths, et illuminée par la lumière de la pratique. il fréquentera les gens de bien qu'il prendra comme modèles à suivre et à imiter. il entendra leurs paroles, observera leur comportement dans leur soumission à dieu et ainsi il sentira leur crainte et goûtera à leurs espérances.
    voilà le germe, voilà la terre et voilà l'arrosage qui feront croître et renforcer la semence qui deviendra, si dieu le veut, un arbre sain dont les racines seront bien implantées et le tronc bien élancé vers le ciel.
    il sera enfin pareil, dans sa croyance et dans sa foi, à une haute montagne que ni les fléaux ni la foudre n'ébranlent.

    il faut donc lui apprendre:



    .../...

  7. #7
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Education Des Enfants

    [size=18px] i la croyance en dieu [/size]


    sachez bien que dieu n'est pas un corps ni une image. donc il n'est pas comparable aux corps, qui ont un commencement et une limite. rien n'est comparable à dieu, rien ne lui ressemble, rien n'est pareil à lui.
    il n'a pas besoin de makàne (de places).
    il n'est pas limité dans un endroit, aucune mesure ne le limite, aucun endroit ne le contient.
    il n'est pas entouré de côtés, ni de terres ni des cieux.
    il ne s'assoit pas et il n'est pas porté sur le trône, car les anges qui portent le trône sont eux-mêmes portés par sa puissance, dominés par son emprise sur toutes les choses.
    il est au-dessus de toutes chose par sa puissance, proche par sa science et sa dominance. il est plus proche de l'homme que sa veine jugulaire par son témoignage, et sa proximité n'est pas comparable à la proximité des corps, comme son etre n'est pas comparable aux corps.
    il n'est contenu en rien, et rien n'est contenu en lui. il n'est pas contenu dans un espace ou dans des endroits comme il n'est pas limité par le temps. il etait avant le temps et les lieux et il est maintenant, après la création de l'univers, comme il etait.
    il est l'apparent car sa créature témoigne de son existence.
    il est au-dessus de la transformation, du déplacement, des changements et des événements qui ne l'affligent pas.
    dieu n'a pas de fin, il ne s'anéantit pas. il n'a besoin de rien. et par sa bienfaisance, il sera vu dans la jenna, par les musulmans, sans makàne.
    dieu est le vivant, le puissant, sans incapacité ni défaillance aucune.
    nul sommeil, nulle somnolence ne le touchent.
    il a le pouvoir, le royaume et la puissance sur toute chose.
    il est le maître et le créateur de toute chose. c'est lui qui détient le destin de toute chose: maintenant, avant, après, et surtout le jour où les cieux seront pliés par sa puissance, où les créatures seront tenues et vaincues comme elles l'ont toujours été.
    il est le seul créateur. il a créé les humains aussi bien que leurs actions, il a déterminé leur bien ainsi que la durée de leur vie.
    nul n'échappe à sa maîtrise.
    il a la toute-connaissance de tout ce qui se passe depuis les profondeurs de la terre jusqu'au plus haut des cieux.
    il est le savant, et rien n'échappe à sa connaissance, pas même le poids d'un atome, ou moindre que ça ou plus. même le mouvement de la poussière dans l'air.
    il connaît les secrets, ce qui est caché et l'apparent.
    il connaît ce qu'il y a dans les consciences, le changement des sentiments, par sa science qui n'a pas de commencement, qui est eternelle, qui ne se renouvelle pas, qui est une parce qu'il est un.
    il a la volonté. les choses ont été, sont et seront suivant sa volonté.
    rien n'arrive dans son royaume: peu ou beaucoup, bien ou mal, imàn ou koufr (foi ou mécréance), reconnaissance ou ingratitude, succès ou échec, gain ou manque, obéissance ou désobéissance, si ce n'est par sa volonté.
    ce que dieu veut sera. ce que dieu ne veut pas, ne sera pas. ce que dieu veut est, et ce que dieu ne veut pas n'est pas.
    rien n'échappe à sa volonté: ni clin d’œil ni la moindre idée, même passagère.
    il est le seul créateur de toute chose, il anéantit et remet les choses comme il veut. il fait ce qu'il veut et rien ne peut le contredire ou le juger dans ce qu'il fait. ainsi, aucune personne ne s'éloigne de la désobéissance, sinon par sa préservation et sa miséricorde. et toute obéissance n'est que pas son aide et sa clémence.
    les jinn, les anges, les hommes, même tous réunis, ne peuvent faire bouger ou poser un atome sans sa volonté et son consentement. il a voulu, par sa volonté qui n'a pas de commencement, l'existence des choses. toute chose sera au moment décidé et voulu par dieu, sans retard ni avance aucune, ainsi conformément à son savoir sans changement aucun.
    il fait les choses par sa volonté, sa puissance et sa science, qui sont des attributs sans commencement ni fin, sans qu'il soit affecté par le temps ou la fatigue. et ainsi, une affaire ne le distrait pas d'une autre.
    dieu est celui qui entend et qui voit. aucune chose n'échappe à son ouïe, soit-elle, pour nous, cachée ou non; que ce soit les bruits, les sons, les voix, les paroles appelés en arabe al masmoù^at. autrement dit tout ce qui peut être entendu.
    et aucune chose de ce qui peut être vu n'échappe à sa vue, soit-elle, pour nous, fine ou non, soit-elle, pour nous, cachée ou non. ainsi aucun éloignement ne peut affecter son ouïe, car il n'a pas besoin d'endroit. et l'éloignement, par distance, concerne les corps. aucune obscurité ou autre ne diminue ou n'affecte sa vue car il voit sans pupille, ni paupière, ni aucun autre instrument. il entend sans tympan ni oreille. il régit sans membre ni intermédiaire et il crée sans instrument ni outil.
    ses attributs ne sont pas semblables à ceux des hommes, de même que son etre - sa vérité, son entité, son existence - n'est pas semblable à sa créature.



    .../...

  8. #8
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Education Des Enfants

    [size=18px] al kalam [/size]

    il faut lui apprendre que dieu le tout-puissant est le moutakallime qui a la parole par laquelle il avertit, ordonne, met en garde, promet. et sa parole est son attribut qui n'a pas de commencement ni de fin. elle ne ressemble pas à la parole des hommes.
    dieu ne parle pas avec une voix, ni par une voix émanée d'une infiltration d'air ou d'un choc de deux corps. il ne parle pas par des mots composés de lettres. il parle sans avoir besoin d'une langue ou de lèvres.
    al qour’àn, qui n'a pas été falsifié, at tawràt, al injiyl et az zabour sont des livres que dieu a révélés à ses messagers. le qour’àn, lu avec les langues, écrit dans le moushaf, apprit dans les coeurs, exprime la parole de dieu qui n'a pas de commencement et pas de fin. donc il est l'expression de la parole de dieu. et c'est pourquoi on l'appelle parole de dieu, car ce n'est ni Mouhammad :mhd1: ni jibril qui l'ont inventé.

    la parole de dieu, qui est son attribut, n'a pas de commencement et pas de fin. elle ne va ni ne vient pour s'incarner dans le coeur de ceux qui ont appris le qour’àn, ni dans les écritures des papiers, ni dans les oreilles qui ont entendu sa lecture.
    et si nous apprenons, dans le qour’àn, que moïse a entendu la parole de dieu, nous croyons que dieu lui a accordé par sa volonté et sa toute-puissance, la faculté d'entendre sa parole. c'est-à-dire qu'il a enlevé le hijab (le voile) de l'ouïe de moïse pour qu'il puisse entendre la parole de dieu qui n'a pas de commencement et pas de fin.
    n'est-ce pas! les croyants, au paradis, verront dieu qui n'a pas de comment, qui ne s'incarne pas dans les endroits. cela, sans que dieu ne s'incarne dans leurs yeux.

    il faut savoir que dieu a des attributs, dont 13 que chacun devrait connaître, qui sont:

    [size=18px]l'existence[/size]

    [size=18px]la puissance [/size]

    [size=18px]le non-commencement [/size]

    [size=18px]la science [/size]

    [size=18px]la non-fin [/size]

    [size=18px]l'unicite[/size]

    [size=18px]la parole [/size]

    [size=18px]le non-besoin d'autrui [/size]

    [size=18px]la vue [/size]

    [size=18px]la non-ressemblance[/size]

    [size=18px]l'ouie[/size]

    [size=18px]la vie [/size]

    [size=18px]la volonte [/size]


    il est un dans ses attributs exposés car il est le parfait.



    .../...

  9. #9
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Education Des Enfants

    [size=18px] la creation [/size]


    on doit aussi apprendre à l'enfant que:

    rien n'existe sans la volonté de dieu, sans sa création, sans sa justice. il est juste dans son acte, car on ne peut imaginer d'injustice de sa part. en effet, rien n'a sur lui l'ordre, rien n'exige de lui des normes car il est le seul créateur. tandis que l'homme peut être injuste lorsqu'il transgresse la charte (charî^ah) avec laquelle dieu le rend responsable de ses actes.
    est injuste celui qui machine dans le royaume des autres. les jinn, les anges, les cieux et la terre, les animaux et les plantes, les corps vivants et les autres, le connu et le caché, tout ceci est dans le royaume de dieu. il n'y a pas de royaume, sinon que son royaume.
    dieu est celui qui a tout créé et qui par sa puissance a tout fait surgir du néant alors que tout n'était rien avant sa création. dieu etait et il n'y avait que lui. il fait dans son royaume ce qu'il veut, et dans tout ce qu'il fait, aucune injustice de sa part ne sera conçue car c'est son royaume.
    tout est de lui et pour lui. tout est par lui, par création, et tout revient à lui.
    dieu a créé l'univers qui est la preuve de sa puissance, de sa volonté et de son existence qui n'ont pas de commencement, sans en avoir besoin. dieu n'a pas créé par obligation. il accorde ce qu'il veut de ses bienfaits et de ses grâces à qui il veut. il améliore et change les choses suivant sa volonté, sa science et sa prédestination, sans que ceci lui soit imposé par quiconque. mais il a promis de faire entrer les croyants au paradis.

    il est le tout-puissant pour infliger, s'il l'a voulu, toutes sortes de douleurs et de souffrances à ses créatures, sans que ce soit une injustice de sa part. et c'est une générosité, une bienfaisance de sa part que de donner aux obéissants, pour leur obéissance, des délices dans au-delà.
    et son avertissement pour les désobéissants, il l'exécute pour qui il veut parmi ceux qui le méritent et non pas parce qu'il y est obligé, car personne n'a de droit sur lui.
    par miséricorde et générosité, dieu nous a envoyé des messagers. car l'homme, avec sa raison, n'arrive pas tout seul à connaître le chemin de la sauvegarde et de la réussite. c'est pourquoi il a besoin des messagers de dieu pour lui montrer ce chemin. et malgré ce besoin de l'homme, ce n'est pas une obligation pour dieu que de nous envoyer ses messagers dont le premier était adam et le dernier Mouhammad sallallâhou ^alayhi wa sallam .

    il a fait apparaître leur véracité par des signes clairs et des miracles convaincants. ces messagers de dieu ont transmis ses prescriptions, ses ordres, ses avertissements, ses mises en garde et ses promesses. et de ce fait, c'est une obligation sur les hommes que de croire en ce qu'ils ont transmis.



    .../...

  10. #10
    Date d'inscription
    décembre 2003
    Âge
    37
    Messages
    149

    Par défaut Education Des Enfants

    hello tout le monde,

    [quote]
    mysti a écrit:



    [size=18px]la vue [/size]

    donc on peut dire que dieu voit?

    je le demande parce que je l'ai souvent dit et qu'on a remplacé par "sait".

    que la bénédiction d'Allah soit sur vous tous,

    nahla

    allag est grand!

Page 1 sur 3 1 2 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Éducation des enfants
    Par Polo01 dans le forum La famille
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/06/2017, 14h38
  2. Education des enfants 05 : L'éducation implicite
    Par tasnim_aslama dans le forum La famille
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/05/2012, 19h14
  3. L'education des enfants
    Par MERIVA dans le forum La famille
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/10/2011, 14h18
  4. L'Education Des Enfants
    Par Muhammed dans le forum Al-Fiqh - La Jurisprudence
    Réponses: 11
    Dernier message: 24/11/2006, 01h22

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •