Forum Islam vit grâce à la publicité. Merci de le soutenir.
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Discussion: Le Récit De Isma^il (khotbah)

  1. #1
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    1 315

    Par défaut Le Récit De Isma^il (khotbah)

    mes frères de foi,
    la louange est à Allah et que soit accordé d’avantage d’honneur et d’élévation en degré au prophète de Allah.

    louanges à Allah l'unique, celui qui n'a besoin de rien, celui qui n'est pas engendré, qui n'engendre pas et qui n'a nul équivalent. je loue Allah, ta^ala, et je l'implore de me guider sur le chemin de droiture. je recherche son pardon et je me repens à lui. je recherche la préservation
    de Allah contre le mal de nos âmes et de nos mauvais actes. celui que Allah guide, c'est lui le bien guidé ; et celui qu'il égare, nul ne peut le guider.

    que l'honneur et l'élévation en degré les plus complets et les plus parfaits soient accordés à notre maître Mouhammad le maître des fils de ^adnan, celui que Allah a envoyé en tant que miséricorde pour les mondes, en tant que guide et annonciateur de bonne nouvelle et avertisseur
    d'un châtiment, appelant à la religion agréée par Allah par sa volonté, le prophète qui est tel une lumière éclatante et une lune éclairante. Allah a guidé par lui la communauté. il a dévoilé par lui les obscurités. le prophète a ainsi transmis le message. il s'est acquitté de ce qui lui a été confié. il a conseillé la communauté. que Allah le rétribue pour nous du meilleur de ce dont il a rétribué un de ses prophètes. je témoigne qu'il n'est de dieu que Allah, lui seul n'a pas d'associé. il a envoyé son messager avec l'enseignement de droiture et la religion de la vérité. je témoigne que notre maître Mouhammad est son esclave et son messager. que Allah l'honore ainsi que tous les messagers qu'il a envoyés.

    esclaves de Allah, je vous recommande ainsi qu’à moi-même de faire preuve de piété à l’égard
    de Allah al-^aliyy al-^adhim. Allah ta^ala dit dans le qour’an honoré :

    (salamoun ^ala ‘ibrahim ; kadhalika najzi l-mouhsinin ; ‘innahou min ^ibadina l-mou’minin)
    [sourat as-saffat / 109-111] ce qui signifie : « salam à ibrahim. c’est ainsi que nous rétribuons les bienfaisants. certes, il est de nos esclaves croyants ».


    mes frères de foi,
    ibrahim le prophète de Allah a reçu les forts arguments contre son peuple. Allah a fait de lui un prophète messager. il connaissait Allah et l’adorait lui uniquement (cela signifie qu’il lui vouait l’extrême limite de la crainte et de la soumission). il était croyant et avait pour croyance que
    Allah est le créateur de toute chose et que lui seul mérite d’être adoré, sans qu’il ait de doute en cela ou suspicion.
    un jour, il demanda à son seigneur de lui accorder des enfants de parmi les vertueux. il a dit, selon ce que Allah nous a appris dans le qour’an :

    (rabbi hab li mina s-salihin ; fabach-charnahou bighoulamin halim)
    [sourat as-saffat / 100-101] ce qui signifie : « seigneur accorde-moi des enfants de parmi les vertueux ; nous lui avons annoncé la bonne nouvelle qu’il aura un garçon indulgent ».
    Allah ta^ala lui a accordé isma^il puis is-haq.
    lorsque isma^il grandit et qu’il s’était mis à accompagner son père et se déplacer avec lui, notre maître ibrahim a vu une nuit dans le rêve qu’il égorgeait son fils et bien aimé isma^il :
    (ya bounayya ‘inni ‘ara fi l-manami ‘anni ‘adhbahouk)
    [sourat as-saffat / 102] ce qui signifie : « mon fils, j’ai vu dans le rêve que je t’égorgeais ». la vision qu’ont les prophètes dans le rêve est une révélation. il voulut alors connaître la décision de son fils :

    (fandhour madha tara)
    [sourat as-saffat / 102] ce qui signifie : « qu’en penses-tu ? »
    ibrahim ne voulait pas par cela consulter son fils, s’il appliquerait ou non l’ordre de Allah et il n’hésitait pas non plus à le faire. il voulait seulement connaître l’état d’esprit de son fils au sujet de l’ordre de Allah.
    la réponse de isma^il fut celle du fils qui obéit à Allah plus qu’il n’aime le bas monde :

    (qala ya ‘abati f^al ma tou’mar ; satajidouni ‘in cha’a l-lahou mina s-sabirin)
    [sourat as-saffat / 102] ce qui signifie : « père, fais ce qui t’est ordonné. tu me trouveras si dieu le veut au nombre de ceux qui patientent ».
    quant à la parole, qui signifie : « si dieu le veut
    », il en est ainsi car tout mouvement ou immobilité n’a lieu que par la volonté de Allah.
    ecoutez bien mes frères de foi : le prophète messager ibrahim (khalilou r-rahman) a pris son fils et bien aimé et s’est éloigné avec lui afin que sa mère ne s’aperçoive de rien. il le mit côté contre le sol. Allah ta^ala dit :
    (falamma ‘aslama wa tAllahou li l-jabin)
    [sourat as-saffat / 103] ce qui signifie : « ils s’étaient tous deux soumis à l’ordre de Allah. il le posa tempe contre le sol ».
    il le mit donc sur le côté. isma^il dit : père resserre bien mes liens afin que je ne me débatte pas.
    eloigne bien de moi tes vêtements pour qu’ils ne soient pas tachés de mon sang. si ma mère le voyait elle en serait affligée. fais passer rapidement le couteau sur ma gorge pour que la mort me soit plus facile. lorsque tu verras ma mère, passe-lui le salam de ma part. ibrahim le prit alors et l’embrassa en pleurant et il dit : quel bon aide tu es pour moi pour l’accomplissement de l’ordre de Allah. il fit passer le couteau sur sa gorge mais le couteau ne trancha rien du tout. il a été dit qu’il s’est retourné. isma^il lui dit : qu’as-tu ? il lui répondit : il s’est retourné. il lui dit : porte moi un coup avec. lorsqu’il essaya, le couteau ne coupa rien. en effet, c’est Allah qui est le créateur de toute chose. c’est lui qui crée la coupure par le couteau s’il le veut.

    Allah ta^ala sait, par sa science éternelle qui n’augmente pas et ne diminue pas et qui ne se renouvelle pas, la véracité de leur soumission à tous deux. ibrahim fut appelé : tu as bien voulu appliquer ce qui t’a été ordonné dans le rêve. voici la compensation de ton fils. ibrahim leva le
    regard et vit jibril accompagné d’un bélier. Allah ta^ala dit :
    (wa fadaynahou bidhibhin ^adhim)
    [sourat as-saffat / 107] ce qui signifie : « nous l’avons compensé par sacrifice éminent ».
    c’est-à-dire que Allah ta^ala a délivré isma^il du sacrifice et a donné en compensation un bélier pourvu de cornes, immense et plein de bénédictions.
    mes frères de foi, avec l’approche du jour de ^arafah, nous avons aimé vous rappeler ce récit éminent qui augmente en nous la certitude en l’éminence des prophètes ^alayhimou s-salam qui étaient soumis à Allah ^azza wa jall et qui s’empressaient de lui obéir. alors empressez-vous en
    ces jours bénis de vous repentir à Allah. multipliez les invocations le jour de ^arafah, que Allah accorde le bienfait à cette communauté et lui allège les épreuves, dans un jour durant lequel se réunissent des centaines de milliers de musulmans sur la terre de ^arafah.

    le jour de ^arafah, les gens se rassemblent là-bas. rappelez-vous alors du jour du rassemblement et œuvrez pour ce jour éminent.
    le jour de ^arafah, multipliez les invocations, la demande de pardon, les paroles la ‘ilaha ‘il-la l-lah et les invocations en faveur du prophète Mouhammad qui a dit dans le hadith honoré :

    (ma rou’iya ch-chaytanou ‘asghara wa la ‘ahqara wa la ‘ad-hara wa la ‘aghyadha minhou fi yawmi ^arafah wa ma dhaka ‘il-la ‘anna r-rahmata tanzilou fihi fayoutajawazou ^ani dhdhounoubi
    l-^idham)

    ce qui signifie : « le chaytan n’est pas vu plus petit, plus bas, plus haineux qu’au jour de ^arafah et ce, car la miséricorde descend ce jour-là et les graves péchés sont pardonnés ».
    nous vous signalons qu’il est recommandé à celui qui n’accomplit pas le pèlerinage de jeûner le jour de ^arafah, nous vous rappelons donc de jeûner demain samedi.
    voici mes propos et je demande que Allah ta^ala me pardonne ainsi qu’à vous-mêmes.

  2. #2
    Date d'inscription
    avril 2003
    Âge
    37
    Messages
    2 147

    Par défaut Le Récit De Isma^il (khotbah)

    barakAllahoufik pour le rappel

  3. #3
    Date d'inscription
    mars 2003
    Âge
    37
    Messages
    1 315

    Par défaut Le Récit De Isma^il (khotbah)

    Citation Envoyé par mysti
    barakAllahoufik pour le rappel
    amine wa fiki

  4. #4
    Date d'inscription
    octobre 2004
    Messages
    3 250

    Par défaut Re : Le Récit De Isma^il (khotbah)

    :salam:

    allâhou 'akbar

  5. #5
    Date d'inscription
    juillet 2006
    Âge
    37
    Messages
    4 193

    Par défaut Re : Le Récit De Isma^il (khotbah)

    as-salamou^alaykoum

    masha'Allah belle khoutbah soubhanAllah wa ahssan Allahou ilayki madinah ...

Discussions similaires

  1. Ban de isma'il
    Par Tom-Tom dans le forum Carton rouge !
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/12/2014, 18h04
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 24/07/2013, 17h06
  3. Histoire du Prophète Isma'il / Ismail / Ismael ('alayhi salam)
    Par MusulmanCommeUnAutre dans le forum Poésies
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/10/2012, 20h46
  4. Biographie De Ismâ'îl (ismaël)
    Par adel59150 dans le forum Les Prophètes
    Réponses: 0
    Dernier message: 16/01/2008, 21h24

Les tags pour cette discussion

Liens sociaux

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •