Introduction:

L’islam est une religion de paix. Certes cette paix est conditionnée par un ensemble de facteurs qui doivent être réunis pour que ce caractère pacifique de la foi islamique soit mis en évidence. En effet, une nation puissante a toute les options d’imposer les conditions des relations à entretenir avec les rivaux et les voisins. La nation construite par la religion islamique est donc supposée posséder le pouvoir puis négocier les liens avec les voisins. Cette puissance et cette force est en fait exprimée par les différentes batailles et guerres menées et gagnées. Ceci ne devrait pas faire de la population musulmane une population guerrière plutôt que pacifique.

Les guerres les plus célèbres:

Au temps du prophète, la population islamique a connu des guerres contre maintes autres nations. Les premiers affrontements ont concernés les Quraïchites. La première bataille était celle de Badr, puis celle d’Ohod. Les affrontements se sont poursuivis et les Quraïchites ont du faire appel à des alliés. La dernière la plus célèbre est celle du Khandaq (le fossé) qui s’est déroulé sans perte de vie des deux parties. Toutes les guerres avaient point de départ la Medina. Le retour à la Mecque était parfaitement pacifique puisqu’il est sujet d’un traité entre Muhammad (paix et bénédiction sur lui) et les maîtres de Quraïch notamment Abu Soufiane.

Après le temps du prophète, les guerres sont plutôt qualifiées de conquêtes et ont atteint des zones lointaines comme le Maghreb et le Royaume Perse.

Les raisons des premières guerres:

Les premières guerres avaient pour but la consolidation du statut de la population musulmane. C’est en quelques sortes une preuve d’une puissance émergente à laquelle il est préférable s’allier plutôt que de s’y opposer. Le Coran déjà indique dans des célèbres versets que “Et un prophète ne doit pas avoir de prisonniers de guerre sauf après avoir tué plusieurs (Al anfal ; verset 67)”; “Si jamais tu les affrontes intimide les autres à travers eux (Al anfal ; verset 57)” et “Dieu vous promet l’un des deux clans et vous espérez que vous vous emparez de la non guerrière mais Dieu veut instaurer la justice et éradiquer les dédaigneux (Al anfal ; verset 7)”.

En somme, les guerres menées par la population musulmane ne sont jamais pour des raisons d’expansion de règne ni à la recherche de biens et d’argents. Les raisons sont toutes stratégiques et politiques. En effet, quand les musulmans font un traité de paix et que les autres ne le respectent pas “Vous abstenez vous de lutter contre des gens qui n’ont pas respecté les traités et qui ont essayé de tuer le prophète et ils étaient les premiers à déclarer les hostilités (Attawba; verset 13)”. De plus, les musulmans sont toujours au secours des communautés musulmanes là où elles sont; c’est surtout la garantie d’une vie paisible et d’un appel à la voie de Dieu et dans cette perspective, les musulmans n’ont jamais fait la guerre aux populations locales; au contraire, ils ont montré leur disposition à les protéger tant qu’un traité de paix est établi et respecté.

Conclusion

Les musulmans qui ont suivi la voie de Dieu et les commandements de Muhammad (paix et bénédiction sur lui) se sont engagés à propager la religion islamique par la sagesse et la bonne morale. Les guerres sont nécessaires pour protéger la vague de l’acceptation de l’islam et assurer la bonne coexistence avec les autres nations et les autres religions dans le cadre du respect mutuel sinon dans le cadre de conventions.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/guerres-musulmans-dire-lislam-ne-sest-propage-force/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/guerres-musulmans-dire-lislam-ne-sest-propage-force
LinkedIn
EMAIL
RSS