Introduction :

La religion islamique est capable de relier des différentes cultures et des différentes ethnies dans le même cadre. En réalité, les barrières de langues et d’histoire sont néants devant la fraternité instaurée par l’islam. Par ordre de Dieu, dictée par le Coran et repris par le prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui), la communauté musulmane est appelée à maintenir forts les liens de fraternité entre ses différents membres. Certes, des malentendus, des conflits-voire même des litiges-peuvent se déclencher entre les groupes de musulmans. Les autres groupes sont impérativement appelés à intervenir pour éviter les fissures au sein de la population.

Réconcilier par le dialogue :

La population musulmane est bien entendu formée de plusieurs groupes ; plusieurs points de vue et plusieurs cultures. Ceci engendre bien des conflits qui peuvent provoquer des dégâts au niveau des liens sociaux, économiques et politiques. Quand deux groupes ou communautés musulmanes sont en conflit, les autres communautés sont appelées à intervenir par le dialogue. En fait, ramener les deux parties vers la table de dialogue et essayer de rapprocher les points de vue afin d‘apaiser les mœurs et adoucir les aires tendues. Cette première intervention est impérative même si les deux parties sont en vue ou ont déclaré la guerre « Et si deux communautés de croyants se déclarent la guerre alors réconcilier les… (Alhoujourat ; verset 10)»

Intervention par la force :

Après avoir adoucit les aires tendues, il se peut que l’une ou l’autre communauté ne respecte pas la trêve et se déchaîne sur l’autre. A ce niveau, l’intervention n’est plus passive mais doit être active et autoritaire et ceci par l’emploi de la force. En effet, venir à l’aide de la communauté atteinte-sujet d’attaques armées-est une obligation. Le but ici n’est pas d’anéantir la communauté offensive mais de réduire au maximum les pertes des deux côtés ; épargner les vies des musulmans dont chacune est plus valorisée chez Dieu que tout l’univers. « …Si l’une d’elles attaque l’autre alors battez vous contre celle qui se déchaîne jusqu’à ce qu’elle rende justice et se plie à l’évidence divine (Alhoujourat ; verset 10)

Le but de l’intervention :

En fait, les deux versets 10 et 11 du chapitre Alhoujourat décrivent une situation politique courante et bien humaine. L’évolution du degré d’implication dans le conflit-entre deux communautés de la population islamique-a pour but de s’opposer avec tous les moyens aux confrontations et éviter les fissures et l’aggravation des conflits.  Le verset 11 décrit parfaitement cette situation et dit que « Les croyants ne sont que des frères alors réconciliez vos frères et soyez pieux pourvu que vous soyez épargnés ».

La réalisation de la piété est alors une autre grandeur qui s’affirme dans le processus de réconciliation. Les deux parties devraient avoir piété envers Dieu et préserver la fraternité ; les réconciliateurs devraient avoir piété et appliquer l’ordre divin et réconcilier les deux parties en conflit.

Conclusion :

Curieusement, le but de réconcilier est de vérifier la piété de toute la population islamique. Au sein de la même famille, l’intervention par la force est parfois nécessaire pour contraindre l’assaillant à se plier. Par ordre de Dieu nous somme frères, par ordre de Dieu nous le resteront et par ordre de Dieu nous seront plus solidaires.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/intervenir-reconciliation-assurer-solidarite-sein-de-population-musulmane/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/intervenir-reconciliation-assurer-solidarite-sein-de-population-musulmane
LinkedIn
EMAIL
RSS