Introduction:

Depuis son apparition, la religion islamique a été combattue. Pour les premiers opposants, l’ensemble des raisons de combattre cette religion sont résumé en la crainte de pertes socio-économiques. En effet, la position qu’occupaient les chefs des tribus et les personnes nobles était menacée par l’arrivée de cette religion qui négligeait ces facteurs devant le facteur piété. Aussi, le profit économique assuré par le pèlerinage vers la Mecque ne serait plus possible. De nos jours, la religion islamique fait encore peur à un certain nombre de groupes. Cette peur, qui engendre bien des conflits et des complots, est exclusivement définie par islamophobie.

Origine et causes de l’islamophobie:

Ce terme est apparu pendant le 20ème siècle. Il signifie un sentiment de méfiance vis-à-vis tout aspect relatif à la religion islamique. Attribué d’abord aux régimes Perses et Arabes, ce terme est utilisé pour intimider les femmes qui refusent le port de voile ; également pour donner une valeur de sacrilège, souvent soulevée par les intégristes, à toute discussion portant sur les propos de l’islam et, ceci comprend les non musulmans ainsi que les musulmans modérés. Le terme islamophobie est en réalité un mot français employé par les colons français de l’Afrique de l’ouest. L’islamophobie est particulièrement une manière de classer les gens administrativement par rapport à leur religion ; c’est en quelques sortes un acte de discrimination basé sur les appartenances religieuses de la communauté musulmane.

La population islamique est aussi supposée cruelle et agressive par les chrétiens et les Européens. C’est déjà une vague d’hostilité qui se crée entre les deux clans. La vision entretenue par les civilisations occidentales vis-à-vis de l’islam est en fait le résultat de préjugés incrustés dans l’esprit des communautés Européennes. On suppose que l’islamisation des pays est l’ébauche de la propagation de la cruauté, la barbarie, la polygamie et tout un tas de caractéristiques qui ne font que dégrader la réalité de la religion.

Conséquences de l’islamophobie:

Les membres de la population musulmane sont sujets à des attaques racistes. Le prétexte de la crainte de l’islam et du terrorisme islamique assez médiatisé poussent les communautés en contact avec la communauté musulmane à se tenir à distance et parfois anticiper les hostilités. Certainement, le harcèlement  physique et le harcèlement moral exercés sur les musulmans les poussent à riposter et à répondre. Toutefois, les réponses ne sont pas les mêmes dans tous les cas de figure surtout en l’absence du bon encadrement et de la bonne orientation, ainsi que la gestion de la situation surtout par les autorités.

  • Les populations musulmanes se referment et deviennent inabordables et manquent ainsi d’ouverture au dialogue.
  • Les populations musulmanes déclarent les hostilités aux communautés avoisinantes et se déchaînent contre elles.
  • Les musulmans deviennent agressifs et considèrent tout acte, même celui qui n’est pas issue d’une vision islamophobe, comme acte de haine.
  • La facilité de créer des groupes de jeunes musulmans déclarant la rébellion contre la loi et la société qui les accueille.

Conclusion:

En réalité, les conséquences de l’islamophobie sont utilisées par les médias et les politiques qui ne tolèrent pas l’islam pour justifier l’islamophobie. La conclusion qui peut en ressortir est que l’islamophobie n’est qu’une invention politique qui manipule les confessions religieuses et les déploie contre la religion la plus juste et la plus pacifique qui puisse exister.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/islamophobie-phenomene-religieux-politique/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/islamophobie-phenomene-religieux-politique
LinkedIn
EMAIL
RSS