Introduction

Le jeûne de Ramadan est un rituel obligatoire. Il est le quatrième pilier de la religion islamique. En fait c’est un culte qui ne comporte pas de véritable pratique corporelle, sauf qu’il est caractérisé par une abstention totale de toute nourriture, de toute boisson et de tout désir. La pratique du jeûne constitue un défi important qui met en jeu l’endurance et la résistance de l’être à se priver de certains aspects de sa vie quotidienne. Par égalité, toute la population islamique est concernée par ce culte mais aussi par égalité, cette obligation est facilitée en pratique. Ce rituel prend en compte plusieurs facteurs.

Le jeûne : pilier de la religion islamique.

« Ô croyants, il vous est imposé de jeûner comme il a été imposé à ceux qui vous précèdent pour que vous ayez piété (Al baqara ; verset 183) ; « Le mois de Ramadan, celui qui a marqué la prescription du Coran,  un guide pour vous  et des preuves de bonne voie et de distinction ; Que celui qui atteigne le mois le jeûne (Al baqara ; verset 185) ». Le jeûne concerne donc toute la population islamique, celui d’eux qui atteigne le mois de Ramadan en bonne prédisposition.  Le mois est ainsi appelé mois sacré. En plus de l’évènement du jeûne, ce mois comprend plusieurs autres points important :

  • le mois de la prescription du Coran (la nuit de destin).
  • le mois de la bataille de Badr (premier affrontement entre musulmans et Quraïchites).

Principe du jeûne de Ramadan :

Jeûner est essentiellement s’abstenir de manger et de boire depuis l’aurore jusqu’au coucher du soleil. L’abstention de manger et de boire est accompagnée de certaines autres abstentions indiquées par le prophète :

  • Ne pas entretenir des rapports sexuels conjugaux.
  • Ne pas entrer dans des querelles.
  • Ne pas dire des gros mots
  • Ne pas mentir.

Exonération et alternatives :

Ainsi le jeûne est un rituel important. Cependant, les musulmans sont excusés de ne pas jeûner dans certaines circonstances. En effet, il est exonéré du jeûne de Ramadan :

  • Celui qui est atteint d’une maladie et que le jeûne risque de retarder la guérison: ceci est la responsabilité du médecin.
  • Celui qui est en déplacement: essentiellement une distance bien précise; d'ailleurs la prière islamique elle aussi bénéficie d'une réduction en nombre de raka'at selon cette même distance.
  • La femme enceinte quand le jeûne peut l'affecter ou le bébé.

Les personnes qui jouissent de cette exonération sont appelés à "rembourser" les jours non accomplis par le même nombre de jours, et ceci quand ils ont la capacité de le faire. Dans le cas des malades chroniques et les vieux qui ne sont plus capables de supporter le jeûne, ils sont appelés à payer en contrepartie une somme d'argent qui permet de subvenir à la nourriture complète d'un musulman sans revenu.

 Conclusion

il est difficile pour un musulman de ne pas faire le jeûne. Comme dans le cas de la prière de l'islam, la procédure d'accomplissement est tellement simplifié que sauf celui qui désobéit est en mesure de ne pas les accomplir; c'est ce que veut dire le prophète Mahomet (paix et bénédiction sur lui) :"Vous tous vous irez au Paradis sauf celui qui refuse; avons-nous dit qui refuse? il a dit celui qui m'obéit ira au paradis, soit celui qui désobéit est dans le refus" .

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/jeune-de-ramadan-culte-plusieurs-alternatives/
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/jeune-de-ramadan-culte-plusieurs-alternatives
LinkedIn
Aller à la barre d’outils