Introduction :

La création de l’Homme par Dieu s’est accompagnée par l’installation d’un certain nombre de désirs et de concepts émotionnels qui, d’ailleurs, différencient l’Homme des autres créatures. D’après la lecture du Coran, l’Homme est capable d’obéir, de désobéir et capable aussi d’aimer. La religion islamique, qui est la religion qui respecte le plus la nature humaine, perçoit certains penchants innés d’une façon particulière. Par ailleurs, les voix qui s’élèvent et qui en disent beaucoup de la relation émotionnelle, qui est celle d’aimer, supposent souvent une tendance au vice plutôt qu’une réponse à un moteur interne fait par Dieu.

L’amour est un instinct :

La lecture du Coran indique que Dieu a crée les premiers êtres humains qui sont  Adam et Ève. Cette création est dans le but d’assurer une partie de la mission qui leur est affectée : le peuplement de la terre « Ô gens soyez pieux envers Dieu qui vous a crée d’une seule âme et qui a fait d’elle sa paire puis Il a engendré d’eux plusieurs hommes et femmes (Annissaa ; verset 1) ». Dieu a instauré un certain nombre de facteurs qui permettent l’union des deux partenaires notamment le désir de posséder « Il est embellit pour les gens l’amour des tentations parmi lesquelles les femmes, les enfants, et les grandes fortunes d’or et d’argent, les chevaux vigoureux, le bétail et les terres (Al imrane ; verset  14) ».

Pat ailleurs, la lecture du Coran indique l’existence d’une émotion qui se forge à partir de cette attraction « Et parmi ses preuves qu’Il vous a crée vos âmes  sœurs tel un refuge et a instauré  entre vous une affection et une grâce (Arroum ; verset 21) ». Donc cette attraction mutuelle entre homme et femme est un penchant naturel qui doit être célébré.

Aussi, verset 37 du chapitre Al ahzab révèle l’affection qu’avait le prophète Muhammad envers une certaine femme. L’amour en lui-même est une sensation noble et une émotion très élégante.

Le contrôle de l’émotion :

L’amour est considéré par la religion islamique comme une émotion pure et noble. Le vice s’installe quand on se laisse guider par cette tentation. En effet, il faut savoir contenir ses émotions pour qu’elles n’engendrent pas d’actes regrettables comme l’adultère. D’ailleurs, la population musulmane est sollicitée à éviter tout ce qui peut inciter au péché « Et n’approchez pas l’adultère, c’est un vice et une mauvaise voie (Al israa ; verset 32) ». Dans ce sens, il est interdit aux musulmans de rencontrez les femmes étrangères en cachette sauf si on est sûr d’agir dans un cadre respectable « Ne les rencontrez pas secrètement sauf si vous êtes sûr de dire du bien (Al baqara ; verset 235) ». Encore plus, on peut comprendre qu’on peut déclarer son attraction à une personne mais certainement dans la perspective de l’union saine et légale (l’intention des fiançailles).

Conclusion :

L’amour est certes un penchant naturel qu’il faut accepter car c’est l’une des faveurs accordées par Dieu à sa créature favorite. Mais il faut tout de même savoir le contrôler pour que ça ne sorte pas du cadre légal et conduire vers le péché.  L’émotion en tant que telle n’est pas problématique, mais c’est son obéissance à l’aveuglette qui est vicieuse.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/lamour-islam-sensation-vicieuse-penchant-naturel/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/lamour-islam-sensation-vicieuse-penchant-naturel
LinkedIn
EMAIL
RSS