Le céleri est une ombellifère dont l’inflorescence et le type de fruit sont très apparentés à ceux de la carotte, le fenouil et le persil. La famille des ombellifères a d’ailleurs tout à offrir quand il s’agit d’usage alimentaire, fourrager, condimentaire ou encore médicinal. Le céleri se présente comme un bon candidat pour l’apport en fibres et en vitamines et aussi une source d’effets impressionnants, préventifs et curatif, sur un certains nombre de troubles et de pathologies.

La fiche du céleri :

Cette plante dont la partie végétative est la plus importante, ou plutôt la plus communément exploitée, est souvent cueillie verte. Bien qu’il soit charnu, le céleri a les feuilles dures. En fait, les feuilles ont des longs, volumineux et blanc pétioles ; la tige est donc sessile. Le céleri est par ailleurs connu par sa forte odeur qui risque de se propager dans tout l’environnement qu’il occupe.

Le céleri est une source de fibres alimentaires et de faible apport calorique. Il est riche en vitamine K et en vitamine B6, vitamine C,  riche en protéines et en lipides.

C’est un aliment riche en antioxydants, essentiellement des poly acétylènes. Les graines, qui ne sont pas normalement consommées, contiennent, elles aussi, des antioxydants réputés pour leur effet anticancéreux.

Les bienfaits du céleri :

Le céleri combat le vieillissement cellulaire, prévient et combat le développement de certains types de cellules cancéreuses (il contient des composés capables de tuer les cellules cancéreuses à un stade donné). Il a également un effet anti-inflammatoire en réduisant le taux des prostaglandines. Il peut aussi servir d’antibiotique. Par son action diurétique, il accélère l’élimination des toxines réduisant les risques d’atteintes du cœur, du foie et des reins. Il est aussi fortement recommandé dans les régimes minceurs pour sa faculté accélératrice du transit intestinal (apport en fibres) et son action diurétique (évacuation rapide des liquides)

Le céleri a aussi un effet régulateur sur la tension artérielle et il prévient ainsi certains troubles cardiovasculaires. Le céleri a, entre autres, un effet appétissant ; ceci intervient dans le maintient de la vitalité du corps tout en régulant sa masse totale. Il est un laxatif important et favorise l’expulsion des gaz.

Son action sur la circulation sanguine surtout au niveau des muscles et des articulations explique bien son effet vitalisant associé à un effet très nutritif. Les graines du céleri sont connues pour leur effet sur les calculs rénaux et biliaires et par leur effet sédatif et calmant surtout à travers les huiles essentielles.

Bénéficier des effets médicaux

Le céleri peut se déguster cru –en jus, en salade ou seul- ou cuit associé à des plats variés. Les graines de céleri sont utilisées en tisane ou en huile essentielle après broyage. La recette type est de préparer des infusions de graines de céleri quand il s’agit de l’utilisation des graines.

Faut-il éviter la consommation du céleri ?

Il est déconseillé d’en consommer beaucoup de céleri; il peut présenter un risque d’accumulation de facteurs cancérigènes (nitrates végétaux). Ainsi, chez les personnes sensibles, certaines éruptions peuvent apparaître sur la peau, très similaires à celles engendrées par les coups de soleil.

 

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/le-celeri-ombellifere-qui-sait-bien-faire/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/le-celeri-ombellifere-qui-sait-bien-faire
LinkedIn
EMAIL
RSS