” Il y a tant de soulagement dans les deux amertumes ; la patience et le Thafaa [le cresson]”

Ce hadith est donc un indice sur l’importance médicinale de cette plantule vivace qui est mal connue. En fait ce sont les graines de cette plantule qui sont la partie utilisée quand il s’agit de traiter les maladies. Communément appelé « habb rachad », ces graines sont louées par le prophète (paix et bénédiction sur lui) comme une bonne source de guérison.

La présentation du cresson alénois ou thafaa,   :

La plante est déjà connue pour ses vertus nutritives et médicinales depuis le 7ème siècle. Les arabes l’appellent habb rachad ou thafaa. D’ailleurs, dans les zones rurales du monde arabo-musulman, l’appellation habb rachad existe toujours. Cette plante qui est un membre de la famille des brassicacées a pris le nom de cresson à partir du 13ème siècle, époque où elle fut décrite à Orléans, en France. Les feuilles qui ressemblent aux feuilles du navet, Elles sont vertes foncées. Les graines sont elles aussi appréciées pour leur charge en éléments nutritifs et utilisables en médecine.

La composition du cresson alénois :

Le cresson alénois ou thafaa est riche en vitamines B2, B6 et B9, A, K et C. Il est chargé en oligoéléments tels que manganèse, cuivre, fer et phosphore. Il offre une quantité importante de potassium et de calcium. Le cresson alénois est aussi une source importante d’antioxydants et de glucosinolates. Les graines du cresson sont une source d’acides gras essentiels pour la synthèse de la paroi cellulaire.

Les bienfaits de thafaa :

Le cresson alénois est efficace contre un certain nombre de troubles cardiovasculaires vu sa charge en antioxydants qui agissent contre les radicaux libres et réduisent ainsi le métabolisme des lipides ainsi qu’ils luttent contre le mauvais cholestérol.

Par ailleurs, son activité antioxydante combat bien le vieillissement cellulaire, prévient et combat certain types de cancers.

La charge du cresson alénois en vitamines agit sur le système immunitaire et permet de renforcer la résistance de l’organisme aux pathologies.

Les bienfaits du cresson alénois ou thafaa s’étendent encore plus et peuvent encore intéresser :

  • Les troubles du système respiratoire.
  • Les troubles du système reproducteur femelle ; d’ailleurs on pense que le cresson peut favoriser la tombée enceinte, en plus que son rôle aphrodisiaque.
  • Les crises hémorroïdaires, les crises asthmatiques et dégage les voies respiratoires.
  • Nettoyage et support de l’activité du foie.
  • Les troubles digestifs et la diarrhée.

 

Utilisation du thafaa :

Le cresson alénois peut être consommé cru ou en association avec d’autres ingrédients dans des recettes particulières. L’usage médicinal ne nécessite pas de recettes particulières puisque le cresson est nutritif et communément consommable. Les exemples de recettes mettant en jeu le cresson alénois sont pratiquement les recettes qui peuvent contenir les autres légumes crucifères.

 

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/le-cresson-alenois-ou-thafaa-recommande-par-le-prophete-contre-certains-troubles/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/le-cresson-alenois-ou-thafaa-recommande-par-le-prophete-contre-certains-troubles
LinkedIn
EMAIL
RSS