Le monde des céréales est plein de mystères. En effet, les céréales sont des réserves naturelles d’amidon et sont par ce fait des éléments très nutritifs. Leur  valeur dépasse la quantité de sucres qu’ils renferment ; elle s’étend vers un intérêt médical permettant de les classer parmi les remèdes appréciés. Dans ce contexte, le maïs est utilisé dans un certain nombre de recettes curatives et préventives.

Le maïs dans la sunna :

Dans la sunna, le prophète est entré chez une de ses femmes qui avait une infection cutanée, il lui a conseillé d’y appliquer une « darira ». La darira est une poudre extraite depuis les graines de maïs.

La plante de maïs :

C’est une monocotylédone de la famille des céréales. Le fruit est un épi qui contient un grand nombre de grains de maïs. Les grains sont de couleur jaune à oranger et le point d’insertion sur l’épi vire au blanc. La plante en général peut dépasser un mètre et demi de hauteur et peut engendrer une biomasse importante. D’ailleurs, les feuilles sont utilisées pour l’alimentation du bétail.

Composition des grains de maïs :

Les graines de maïs contiennent une quantité importante de vitamine B et de vitamine A. Elles sont riches en antioxydants et une teneur respectable d’acides gras insaturés. La quantité d’amidon est aussi importante et constitue ainsi un apport important d’énergie.

Les bienfaits du maïs :

Le maïs est antidiurétique puissant. Il préserve les liquides du corps et le protège contre la déshydratation. Son action antioxydante retarde le vieillissement cellulaire. Sa richesse en protéines, en lipides et en oligoéléments fait du maïs une nourriture complète. De même, il se présente comme un moyen de prévention contre la dégénérescence de la rétine et la protège contre les radicaux libres.

Par ailleurs, la consommation du maïs permet de soulager les calculs de la vessie, et les inflammations chroniques de la vessie.

Son apport nutritif est contre balancé par un faible apport calorique. Il est également un bon substituant du blé car il ne contient pas du gluten responsable de certains cas allergiques.

Mélangé à l’oignon, la farine de maïs avec l’eau sert de cataplasme contre les brûlures et irritations superficielles.

Préparation du maïs :

Le maïs est de préférence consommé frais pour profiter de toutes ses propriétés. Mais il peut également être consommé cuit à l’eau, à la vapeur ou même préparé dans des plats au four.

Le nombre de recettes n’est pas limité ; pas de recette spécifique non plus. Il suffit de le bien préparer et d’en consommer pour bénéficier de toutes les vertus.

 

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/le-mais-la-cereale-qui-nourrit-et-guerit/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/le-mais-la-cereale-qui-nourrit-et-guerit
LinkedIn
EMAIL
RSS