Introduction :

La religion islamique est certes un processus de vie complet; elle renferme tous les aspects. La populations musulmane est supposée être bien solide et bien unie. Cette solidarité commence par les liens à entretenir avec les siens ; ceux qui ont des liens de parenté. Cette liaison doit être entretenue et fortifiée. En effet, les versets et hadiths qui sollicitent et recommandent le musulman à garder le contact avec les siens sont nombreux. Alors que ce n’est pas une règle de l’islam, ni une base de la foi islamique, entretenir des bonnes liaisons avec les siens est l’une des voies de la prospérité et du pardon du Dieu.

Le cadre de l’hommage à la parenté :

L’hommage à la parenté est un signe de piété « Et ayez piété envers Dieu et envers la parenté ; Dieu vous observe (Annissaa ; verset 1)»; d’ailleurs, en arabe, l’ensemble des liens de parenté est qualifié par un mot dérivé d’un nom béni de Dieu Arrahim(الرحيم)==>Al arham(الارحــام).

La réalisation de l’hommage à la parenté :

Devenir musulman c’est donner de l’importance à ses liens de parenté. Le musulman est censé guider les siens vers la voie du salut. Ainsi, Dieu ordonne son prophète « Et préviens ta commune apparentée (Achouaraa ; verset 214) ».

Un autre aspect de l’hommage à la parenté est de garder le contact par les visites ; chaque membre de la communauté musulmane est censé conférer aux siens un sentiment d’appartenance et de support. C’est d’ailleurs un besoin humain de sentir sa position au sein d’une communauté.

Le hadith du prophète vient expliquer d’avantages l’entretien des liens de parenté ; il est nécessaire de savoir qu’ « un liant n’est pas celui qui rend visite par dette (je te rend visite parce que tu me visite) mais plutôt celui qui visite ceux qui n’entretiennent pas ces liens ».

Par ailleurs, les personnes apparentées ont des parts dans les héritages, dans l’argent de charité-et non pas de l’aumône-. Bref, ce que tu fais de bon doit d’abord aller aux siens, sauf l’aumône qui doit aller aux plus loin.

Les bénéfices de l’hommage de la parenté :

Le prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) a déclaré que « Celui qui veut l’amplification de ses biens, et qu’il soit bien béni qu’il entretienne des bonnes liaisons avec les siens ». C’est logique, puisque la population musulmane est appelée à exprimer la piété envers ces liens là. Par ailleurs, le prophète a déclaré aussi que « quelqu’un qui ne rend pas hommage à la parenté n’est pas admis au paradis » ; par conséquent, entretenir des bon liens est une voie pour le paradis.

Conclusion :

Par extrapolation, parmi les critères pour trouver un ami musulman est de vérifier s’il entretient des bonnes relations avec les siens ; on ne pourra pas engager une relation avec quelqu’un qui ne rend pas hommage aux siens. La bénédiction durant la vie éphémère, suivie de l’admission au paradis dans la vie de l’au-delà est certainement le but-plutôt l’objectif fondamental-de tout musulman.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/liens-siens-voies-de-prosperite/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/liens-siens-voies-de-prosperite
LinkedIn
EMAIL
RSS