Introduction

La religion islamique décrit la vie d’un être humain comme étant éphémère. Elle est aussi le champ de labeur pour remporter le bonheur éternel. Mais personne ne peut savoir quand sa vie atteindra le point « fin ». La lecture du Coran et l’examen des hadiths du prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) permettent de déceler une importance donnée à la grandeur temps. Devenir musulman est surtout savoir profiter de son temps avant qu’il ne soit trop tard. L’islam appelle ses adeptes et suiveurs à bien gérer leur temps et de ne rien laisser au hasard.

La chronologie des rituels de l’islam :

Les rituels de l’islam sont bien ordonnés dans le temps. Le calendrier étant le calendrier Hégire, basé sur la chronologie lunaire, il y a un cycle d’un certain nombre d’années. La majorité des rituels de la religion islamique sont soumis à ce cycle astronomique (le jeûne, le pèlerinage) alors que la prière islamique est soumise à un rythme circadien. La prière a une chronologie définie ; le pèlerinage a une chronologie définie.

L’islam : toujours occuper son temps.

Un musulman est supposé occuper son temps dans des activités bénéfiques. En effet, devenir musulman c’est déclarer que « Dis que ma prière, mon culte, ma vie et ma mort sont tous pour Dieu (َAl anaam ; verset 162) ». Ceci étant dit, la journée d’un musulman doit être occupée par des activités qui satisfassent Dieu.

Aussi, la population musulmane est appelée à bien savoir organiser son calendrier. Par l’ordre du texte lu du Coran, les musulman sont sollicités à ne rien laissé au hasard « Si tu a fini le rituel passe à la labeur* Et demande la satisfaction de Dieu (Acharh ; versets 7,8) ». Aussi « la prière terminée, dispersez-vous à la recherche de la faveur de Dieu et souvenez vous de lui en vue de votre réussite (Al joumouaa ; verset 10) »

L’islam : la course contre la montre.

La foi islamique considère que la mort est l’issue de toute créature vivante. La chronologie de la mort est un aspect occulte connu seulement par Dieu ; un être ne sait jamais quand et où il va mourir « Nul ne sait ce qu’il va avoir demain ni sur quelle terre il va périr (Louqman ; verset 34) ». Toute la vie d’un musulman est une course contre la montre ; il se prépare pour le départ brusque et inévitable mais aussi sans retour “Et soumettez vous à Dieu avant que la punition ne soit due; brusquement et alors vous n’aurez pas d’alliés (Azzumar; verset 54)”

Il est donc impératif de bien mener la vie et de profiter le maximum des heurs vécues pour faire du bien ; suivre les commandements du prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui).

Conclusion :

Par miséricorde, Dieu ne responsabilise l’homme que vis à vis de ce qu’il supporte. Il peut donc nous faire porter plus que nous tolérons mais il ne juge que sur notre capacité. Ceci implique que tant que nous somme en vie, nous avons toujours la chance de demander le pardon de Dieu et de lui prier de ne pas nous faire porter que ce que nous pouvons supporter afin de nous aider à profiter le maximum de notre vie.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/lislam-bonne-gestion-temps/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/lislam-bonne-gestion-temps
LinkedIn
EMAIL
RSS