Introduction :

Devenir musulman est se soumettre à la volonté de Dieu ; telle est la définition. Certes, cette soumission est régie par un ensemble de règles-les règles de l’islam et les principes de la foi islamique-ainsi que les obligations et interdictions dictées par Dieu et expliquées par le prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui). La récompense d’une bonne pratique, de bonne foie et avec l’intention de satisfaire Dieu sera certainement le paradis de l’au de là, mais aussi, une vie paisible dans le présent. En fait, d’autres avantages sont inclus dans cette vie paisible et bien apprécié par Dieu que la majorité des musulmans ne sont pas au courant.

Qu’est ce qu’un prophète ?

Un prophète est une personne qui a des prophéties ; c’est la définition simple et directe. La définition plus profonde est la suivante : un prophète est une personne élue par Dieu pour rappeler la population où elle est apparue des principes de la religion bien qu’adoptée commence à être abandonnée ou se trouve fortement déviée de l’origine. Dans ce contexte. Cette personne n’est pas forcément chargée de transmettre un message qui a pour but d’actualiser ou de mettre à jour les principes religieux existants, ni de les modifier ; cette dernière mission est celle des Messagers. De ce fait, tout messager est prophète ; alors tout prophète n’est pas messager.

Et un musulman c’est quoi ?

Un musulman est quelqu’un qui croit en Dieu, suit le prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui), fait la prière islamique,  fait le jeûne, pratique l’aumône, fait le pèlerinage et surtout accomplie la mission d’appel à la voie de Dieu. La définition la plus simple reste celle qui dit qu’un musulman est quelqu’un qui se soumet à la volonté de Dieu.

Les points de ressemblance :

La population musulmane, dont le prophète est Muhammad (paix et bénédiction sur lui), est la dernière ainsi que le dernier chargé directement de transmettre le message divin est son prophète élu aimé de Dieu. Certes, il n’y a ni prophètes ni messagers après Muhammad (paix et bénédiction sur lui) ; bien que la période qui sépare notre ère de l’ère du prophète remonte à 14 siècles, qui est pratiquement la plus longue période qu’a passé l’humanité sans révélation, bien évidemment relativement à l’espérance de vie, et sans prophète. Alors ? Les musulmans sont eux-mêmes les transmetteurs de ce message vers les autres peuples, tels les disciples de Jésus (paix sur lui), et sont chargés de se rappeler eux-mêmes les principes de la religion islamique. Ainsi, chaque musulman croise la mission des prophètes ; le message étant déjà présent est bien transmis par le prophète des musulmans et le messager de Dieu.

Conclusion :

La similitude déjà décrite par le prophète entre la population islamique et les prophète ne doit pas être négligée « Ma nation est accordée trois faveurs auparavant réservées aux prophètes : la purification avant la prière, l’accord des supplications et le témoignage sur les nations ». Cette liste comporte des privilèges. Il ne faut pas se limiter au luxe mais il faut voir la contre-partie ; les prophètes sont bien récompensés parce qu’ils sont chargés d’une mission ; les musulmans doivent en être persuadés.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/musulman-tel-prophete/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/musulman-tel-prophete
LinkedIn
EMAIL
RSS