Introduction :

Parmi les cinq piliers de la religion islamique, la prière occupe la deuxième position et ce n’est pas une position arbitraire. Ce rituel est en effet consécutif à la déclaration des deux témoignages comme étant la première manifestation de la soumission à Dieu. La façon de la prière islamique n’est pas décrite dans le Coran-elle est plutôt expliquée par les faits et dits du prophète Mahomet (paix bénédiction sur lui) ; le nombre de fois, la chronologie, les correctifs de défauts et la procédure sont tous expliqués par la sunnah. La particularité de la prière de l’islam est qu’elle n’est pas conditionnée comme tous les autres rituels et donc elle concerne pratiquement toute la population musulmane sans exception.

Importance de la prière en islam :

Dans le hadith, le prophète Mahomet (paix et bénédiction sur lui) indique que «  La prière est le pilier de la religion, si elle est bonne donc béni tout ce que vous faites ; et c’est elle est mauvaise donc maudit tout ce que vous faites ». Dieu aussi rappelle les musulman que la prière est une protection au quotidien des maux et des vices « Faits la prière elle te prévient des péchés et de l’indésirable (Al Ankabout ; verset  45) ».

Si vous faites la prière

La lecture du Coran permet aussi de dégager que la prière est un pilier très critique de la religion islamique. Bien que les deux témoignages sincèrement déclarés signalent le début de l’ascension dans l’échelle de la foi islamique, devenir musulman nécessite entre autre la bonne pratique de la prière, En fait, il est suffisant de savoir que « la prière est pour les croyants une obligation temporisée (Annissa’a ; verset  103)». Dans plusieurs autres versets Dieu associe la prière avec la bonne foi-dans ce sens, l’aumône occupe aussi une bonne position. Ainsi, Dieu fait l’éloge de ceux qui respectent bien la pratique de la prière « Sont gagnants les croyant ; Ceux qui sont bien concentrés dans leurs prières (Al Mou’menoun ; verset 1, 2)», pour enchaîner par « Et ceux qui préservent leurs prières (Al Mou’menoun ; verset 9) »

Si vous ne faites pas la prière :

Les punitions promises à ceux qui ne respectent pas la prière-et ceci par la non assiduité ou l’abandon-sont très sévères et peuvent aller au bannissement de la miséricorde Divine « quand sera révélé [le pied] et ils sont appelés à la prostration mais ils ne le peuvent pas ; les yeux bas et humiliés jadis ils étaient appelés aussi mais ils étaient capables (Al Qalam ; versets 42,43). Par ailleurs, les versets 41 et 42 du chapitre Al Mudather « Pourquoi êtes vous en enfer ? ; Ils ont dit [nous ne faisions pas la prière] ». Aussi, il est fortement  sollicité de trouver des amis musulmans qui pratiquent la prière car à la résurrection, tous les amis et camarades sont des ennemis sauf ceux qui pratiquent la prière.

Alternatives à la prière ?

La prière n’a pas d’alternatives. En effet, seules les femmes sont exonérées de faire la prière durant la période des règles et elles ne sont pas alors appelées à récupérer les prières ratées.  La facilitation est dans la modalité et non l’essence : Si vous n’êtes pas capables de prier debout, asseyez-vous, sinon allongez-vous, sinon prier par les grimaces du visage, sinon juste par l’intention.

Conclusion :

La prière est le lien quotidien entre Dieu et les croyants. Ce lien sacré doit être entretenu et maintenu pour toujours. L’importance de la prière en islam est signalée par le nombre de son apparition au niveau du texte coranique. Elle est pour autant le seul rituel qui n’a pas de conditions d’exonération totale, mais connait des modifications profondes et ne laisse aucune chance-mais alors aucune excuse-à ceux qui ne le pratiquent pas.

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/priere-de-lislam-rituel-issues/
LinkedIn
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/priere-de-lislam-rituel-issues
LinkedIn
Aller à la barre d’outils