Introduction :

Dieu a crée l’homme et a crée tout ce qu’il lui faut pour vivre. La lecture du Coran indique que l’homme est né associé à un certain nombre de biens qu’il recevra le long de sa vie ; pour l’obtenir il faut avoir l’intention de l’obtenir puis agir pour l’obtenir. Souvent, l’effort déployé dans l’action est d’apparence amplement suffisant pour obtenir le résultat projeté dans l’intention ; mais voici que l’échec s’installe et on n’obtient même pas la moitié de ce qu’on espérait.  C’est ainsi que le passage à l’action devrait comporter une notion très délicate-et de ce fait mal appliquée ; c’est la procuration.

La procuration d’après le Coran :

Le mot procuration fut employé plusieurs fois dans le texte Coranique. En effet, il a été mentionné en l’occurrence de recherche d’appui et de support chez Dieu « Et procure Le Vivant qui ne meurt jamais (Al furqan ; verset 58) » ; « Et procure Dieu [appui toi sur Dieu] et Lui est suffisant comme appui (Al Ahzab ; verset 3) ; « Et consulte les dans les affaires et quand tu décides procure à Dieu ; Dieu aime ceux qui procurent à Lui [s’appuient sur lui] (Al imrane ; verset 159) ».

La procuration d’après le hadith :

Le prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) a mentionné la procuration dans le sens d’agir avec la conviction que Dieu nous donnera la contrepartie parfaitement due et équivalente à notre foi en lui. Ainsi « Si vous procurez à Dieu comme Il se doit, Il vous nourrira comme Il nourrit les oiseaux ; ils partent le gésier vide et retournent le gésier plein »

Donc la procuration c’est quoi ?

La procuration comporte plusieurs aspects. La communauté musulmane devrait comprendre que procurer est :

  • Avoir la foi en Dieu : certainement on ne peut pas procurer à quelqu’un qui n’est pas digne de confiance. Il est nécessaire d’avoir la conviction que Dieu est capable de tout et que rien ne se déroule en dehors de sa volonté.
  • S’appuyer sincèrement : Devenir musulman c’est savoir que nos efforts sont vains si on ne s’appui pas sur Dieu. S’appuyer sur Dieu tout en ayant des doutes risque de compromettre les bonnes intentions et risque de freiner les efforts et par conséquent retarder voire même annuler les résultats.
  • S’attendre au meilleur : c’est d’ailleurs un signe de bonne foi ; Dieu ne donne que du bien car Il est Le Bon. Le résultat de nos efforts doit être perçu comme le meilleur de ce qu’on peut obtenir par le processus, c’est le choix de Dieu et étant confiant, on devrait donc être satisfait de ce qu’on obtient.
  • Agir convenablement : l’appui sur Dieu exclut le concept d’efforts inutiles. Ce n’est pas non plus procurer et croiser les bras. Il est important de faire le nécessaire, juste le nécessaire pour avoir ce qu’on veut et encore plus.

Conclusion :

Les concepts de la religion islamiques se rejoignent souvent en certains points. Ainsi, procuration et intention, procuration et foi se recoupent d’une façon extraordinaire. Ces associations sont probablement des aspects de la miséricorde de Dieu exprimée envers sa créature préférée. Ne dit il pas que « Ne poussez pas vos limites Allah est Gracieux (Annissa ; verset 2) »

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/procuration-aspect-de-soumission-a-dieu/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/procuration-aspect-de-soumission-a-dieu
LinkedIn
EMAIL
RSS