Introduction:

Le Coran est le livre sacré de la religion islamique. Il est le dernier livre révélé et de ce fait doit  réussir le défi spatio temporel imposé par l’évolution du cadre socioculturel et technologique. Si à l’époque du prophète Muhammad (paix et bénédiction sur lui) le Coran devait gagner le défi de la perfection linguistique, actuellement il doit gagner le défi contextuel. Ce défi est actuellement constitué par les données scientifiques que l’humanité découvre de jour en jour. Dans ce sens, le Coran semble contenir un ensemble d’indices qui renvoient sur des réalités scientifiques.

Les indices astronomiques:

Dans le Coran, la création de l’univers et l’évolution de l’univers sont décrites d’une précision impressionnante. Le Coran indique que:

  • “Et le ciel Nous l’avons crée avec force et Nous l’expandons (Adharyat; verset 47)” ce qui informe que l’univers est en expansion continue. Cette information est confirmée par la science qui indique que les galaxies dans l’univers s’éloignent à la façon de points dessinés sur un ballon qu’on gonfle.
  • “Le jour où nous plions les cieux comme le registre qui se renferme sur le livre, comme Nous avons créez les débuts Nous le reprenons (Al anbyaa; verset 104)”; ce verset confirme qu’un jour l’univers atteindra un état où il va se réfléchir sur lui même et va se condenser. Implicitement, on comprend qu’avant, l’univers était une masse qui s’est libérée de son conteneur et s’est mise à se dilater (la théorie de Big-Bang)

Les indices embryologiques:

La communauté musulmane doit être persuadée de la précise description de l’embryogenèse humaine dans le Coran.

  • “C’est Lui qui vous crée dans les ventres de vos mères étape par étape dans trois obscurités [enveloppes] (Azzumar; verset 6)”. Les enveloppes sont ici la paroi du ventre; la paroi de l’utérus et l’ensembles des couches du placenta. Une étude histologique a démontré que même le placenta humain est constitué de trois membranes; puisque le placenta n’appartient pas au corps maternel.
  • “Et Nous vous avons fait d’une Notfa puis la Notfa en Alaqa puis l’ Alaqa en Modhga  et puis la Modhga en squelette puis Nous avons couvert le squelette de chair (Almou’minoun; verset 14)” Cette description est de très haute précision confirmée par les études embryologiques. En effet, l’ovule fécondé , zygote, se transforme en blastula, gastrula, puis apparaissent les somites (vertèbres primitives) puis s’installe l’ossature proprement dite puis la musculature qui recouvre le squelette.

Les indices géologiques:

Les données offertes à la population musulmane pour appuyer leur religion face au monde sont encore plus diversifiées. Ainsi, les données géologiques sont aussi présentes et sont exceptionnellement exposées. Ainsi:

  • “Et a fait des piliers pour qu’elle ne se balance pas(Al anbyiaa; verset 31)”; “Et a jeté des piliers pour qu’elle ne se balance pas (Annahl; verset 15)”. Il est clair que l’orogenèse (la formation des montagnes) et de deux types: une formation par plissement et une formation par la volcanisme et les séismes (failles et décrochements)
  • “Et nous avons fait tomber le fer (Al hadeed; verset 25)”. Le fer ne peut pas être formé sur terre car sa formation nécessite une énergie qui donne naissance à des supernovas. L’explosion d’une supernova libère des masse gazeuse qui se condensent pour donner des différents éléments dont le fer. Le fer est donc tombé d’ailleurs.

Conclusion:

Les données qui confirment la validité des textes Coraniques, et par conséquent la validité de la religion islamique, sont très nombreuses. Apparemment, elles ne sont pas limitées à une discipline ou à un champs particulier. La puissance du Coran est de pouvoir contenir une condensation de données tout en restant cohérent. C’est logique, c’est la Parole de Dieu.

 

 

 

Merci de partager 😉
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/science-confirme-indices-coraniques/
LinkedIn
EMAIL
RSS
Facebook
Twitter
Google+
https://forumislam.com/science-confirme-indices-coraniques
LinkedIn
EMAIL
RSS